Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l’Ecole nationale supérieure de céramique industrielle

Active

N° de fiche
RNCP23786
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 224 : Matériaux de construction, verre, céramique
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Ecole nationale supérieure de céramique industrielle (Limoges) ENSCI - http://www.ensci.fr
Activités visées :

Description des emplois et activités visés

Les activités principales de l'ingénieur ENSCI sont:

-la gestion de programmes de R & D ou d'unités de production dans les facettes techniques, humaines et économiques ;

-la réalisation d'études techniques sur les procédés de production, le choix des matériaux et la technique de fabrication pour respecter un cahier des charges ainsi que la réglemetation en vigueur ;

-la mise en oeuvre d'une démarche de veille technologique afin d'être force de proposition par rapport à des choix technologiques innovants dans la transformation et la fabrication de produits céramiques ;

-l'analyse de marché et les études de rentabilité ;

-la gestion et l'animation d'une équipe projet.

 

-En tant que Directeur Industriel, l'ingénieur ENSCI dirige et coordonne l'ensemble des activités et des capacités d'action d'une entreprise dans le secteur des matériaux minéraux que ce soit en terme de production, de gestion, d'investissement en nouveaux équipements ou de politique sociale.

-En tant que Responsable de production, il coordonne la gestion d'une unité de production de matériaux à base de matières premières minérales tant sur le plan humain que technique ou financier.

-En tant qu'Ingénieur en méthode et industrialisation, l'ingénieur ENSCI conçoit des équipements spécifiques et/ou adapte des équipements existants destinés à la mise en oeuvre et aux traitements thermiques de produits à base de matériaux minéraux, valide la mise en route de ces équipements et en assure la maintenance.

-En tant qu'Ingénieur en Recherche et Développement, il améliore les procédés de production et participe à la conception et au développement de nouveaux produits à base de matériaux minéraux. Ce dernier poste est en relation avec l'Ingénieur Développement Procédé, chargé de l'optimisation et de l'intégration du procédé dans la ligne de production.

-En tant qu'Ingénieur technico-commercial, il aura pour mission d'apporter une réponse technique aux besoins des clients et d'assurer la coordination entre l'entreprise et le client.

Compétences attestées :

Description des compétences évaluées et attestées

I.Macro-compétence générale :

Aptitudes à mobiliser les ressources d'un large champ de sciences fondamentales

I.1 Maîtriser des connaissances scientifiques fondamentales

I.2 Savoir mettre en oeuvre l'expérimentation

I.3 Connaître et appliquer les méthodes et outils de l'ingénieur

I.4 Initier et développer des connaissances d'ouverture

II.Macro-compétence identitaire :

Caractériser et élaborer des matériaux céramiques et des produits industriels

II.1 Connaître, savoir adapter et caractériser la structure et les propriétés d'un matériau

II.2 Maîtriser et anticiper les différentes étapes de transformation des matières minérales

II.3 Savoir choisir et mettre en oeuvre les différents procédés d'élaboration

II.4 Connaître et optimiser les différents produits et leurs propriétés

II.5 Savoir prendre en compte les enjeux de développement durable et d'éthique

II.6 Innover, savoir créer de la valeur, apporter des solutions de rupture technologique

III.Macro-compétence sociétale :

Savoir intégrer les enjeux de l'entreprise et de la société dans un contexte international

IIi.1 Connaître et comprendre le monde de l'entreprise

III.2 Développer l'entrepreuneuriat, savoir prendre des risques, les analyser, les maîtriser

III.3 Manager la production

III.4 Piloter des projets

III.5 Savoir intégrer la règlementation dans la prise de décisions

III.6 Développer le marketing, savoir analyser un marché et la rentabilité

IV.Macro-compétence personnelle :

Développer ses qualités humaines et relationnelles

IV.1 Acquérir une démarche rigoureuse, déontologique et un bon esprit de synthèse

IV.2 Communiquer à l'écrit, à l'oral, dans plusieurs langues

Iv.3 Travailler en équipe, s'autoévaluer (forces, faiblesses)

IV.4 Développer ses capacités à s'intégrer dans la vie professionnelle

IV.5 Faire preuve d'ouverture culturelle, être curieux, avoir l'esprit critique

IV.6 Etre capable d'engagement, de leadership

Secteurs d’activités :

Secteurs d'activité des jeunes diplômés :

Ingénieur pour les secteurs industriels concernés par le développement de la synthèse, de la mise en forme et de la caractérisation des matériaux minéraux, ainsi que par le développement des procédés de fabrication associés.

Ce professionnel exerce sa mission en France ou à l'international dans des industries relevant des matières premières minérales, du ciment et des liants hydrauliques, du verre et des émaux, du bâtiment (tuile & briques, carrelage, sanitaire), des réfractaires, des céramiques techniques (médical, électronique, nucléaire, environnement, aéronautique & aérospatial...), des céramiques à usage domestique (vaisselle, vitrocéramique,...), ainsi que des industries périphériques (cosmétique, pharmaceutique, charges minérales, peinture,...).

Type d'emplois accessibles :

Grandes fonctions de l'ingénieur diplômé :

Ce professionnel peut prétendre aux emplois suivants : directeur industriel, responsable de production, ingénieur en méthodes et industrialisation, ingénieur d'études, ingénieur R&D, chef de projet, ingénieur de production, ingénieur technico-commercial.

Code(s) ROME :
  • H2502 - Management et ingénierie de production
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H1102 - Management et ingénierie d''affaires
  • H1502 - Management et ingénierie qualité industrielle
  • D1407 - Relation technico-commerciale
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Enseignants et enseignants-chercheurs

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X -
En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Enseignants-chercheurs (3) et professionnels (2), conformément au décret n°2002-590 du 24 avril 2002

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :

Double diplomation avec l'Universitad Jaume I (Castellon de la Plana, Espagne): possibilité pour les élèves de l'ENSCI en 3eme année de cycle ingénieur d'effectuer 1,5 ans (3eme année du cycle ingénieur et un stage de 6 mois) à l'UJI pour obtenir le Master en Génie Chimique de l'UJI.

Double diplomation avec AGH-University of Science and Technology (Cracovie, Pologne): possibilité pour les élèves de l'ENSCI en 3eme année de cycle ingénieur d'effectuer un an  à AGH pour obtenir le Master en "Science des Matériaux et Céramique" d'AGH.

Obtention du certificat FIRE attestant une formation additionnelle dans le domaine des matériaux réfractaires dans des institutions partenaires.

Une trentaine d'accords internationaux d'échange en Europe et dans le monde permettant d'effectuer un semestre d'étude dans une université partenaire à l'étranger et d'effectuer un ou plusieurs des stages prévus au cursus dans une entreprise étrangère.

Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)


Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Code de l'éducation, articles D612-33 à D612-36 du code de l'éducation (grade de master)

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

date initiale d'habilitation : avant 1934

Décret n°79-867 du 3 octobre 1979

Dernier arrêté d'habilitation à délivrer le titre d'ingénieur : 20 janvier 2015

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Décret n°2002-590 du 24 avril 2002

 

Date du dernier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 31-08-2017
Date d'échéance de l'enregistrement 01-01-2024
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certifications antérieures :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP4221 RNCP4221 - Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l’Ecole nationale supérieure de céramique industrielle (ENSCI)
Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet