Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Monteur (euse)-truquiste en numérique d'oeuvres cinématographiques et audiovisuelles

Inactive

N° de fiche
RNCP13004
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 133f : Musique application à une technologie
  • 323 : Techniques de l'image et du son, métiers connexes du spectacle
Date d’échéance de l’enregistrement : 04-10-2019
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
ECOLE SUP ETUDES CINEMATOGRAPHIQUES 32816267200039 - -
Activités visées :

Le/la monteur(teuse)-truquiste travaille aussi bien dans le monde du spectacle que dans la publicité, le cinéma, l'animation, les jeux vidéo ou le Multimédia. Il/elle donne une apparence réelle à ce qui ne l'est pas et s'occupe d'effacer les éléments indésirables. De son savoir-faire et de sa créativité dépend en grande partie le rendu audiovisuel de la production.
Pour cela, il/elle intervient lors des phases de pré-production, production et post-production, supervise et organise tout ou partie de la réalisation du montage et des trucages numériques d'œuvres cinématographiques ou audiovisuelles selon les impératifs de production (budget, programmation, diffusion).
Il/elle imagine et réalise le montage des images et des sons de films, de reportages, d'émissions à partir des rushes qu'il/elle a ou non tournés, ou d'éléments d'archives, selon les intentions artistiques définies préalablement.
Il/elle invente et réalise les effets spéciaux numériques (trucages, générique, etc.), apporte une compétence précieuse et indispensable pour créer et animer des environnements et effets divers tels que monstres, cascades, effets sonores, explosions...
Activité 1 : Préparer le film
Activité 2 : Organiser le film
Activité 3 : Tourner le film
Activité 4 : Assurer la post production

Compétences attestées :

Le (la) titulaire est capable de :
- Analyser artistiquement et techniquement un projet cinématographique
- Réaliser une dépouillement à partir d'un scénario
- Réaliser une maquette de story-board
- Elaborer un planning de post-production
- Réaliser des tournage sur fond d'incrustation
- Maîtriser les techniques photographiques, de prise de vue,  de prises de son, motion tracking, - Maîtriser les logiciels d'effets spéciaux, de retouche, de montage, d'étalonnage et de gestion de work-flow
- Maîtriser toute la chaîne de montage (dérushage, capture, bout-à-bout)
- Mobiliser sa culture cinématographique, technologique en rapport avec le cinéma

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP13004BC01

Du dérushage au montage

Descriptif des compétences :
dérusher, capturer, identifier, mettre en bout-à-bout, réaliser le montage final
Modalités d'évaluation :
Epreuve pratique en situation réelle
Validation si 3 compétences acquises sur 3
Délivrance d'un certificat de compétences " Réalisation d'un montage de film"

RNCP13004BC02

Analyser un projet cinématographique

Descriptif des compétences:
Comprendre artistiquement et techniquement le projet, en faire un dépouillement
Modalités d’évaluation :
analyse et descriptif de mise en scène (écrit)
Validation 2 compétences acquises sur 2
Délivrance d'un certificat de compétences " Analyse d'un projet cinématographique"

RNCP13004BC03

Tourner sur fond d'incrustation

Descriptif des compétences :
Maîtriser les prises de vue, de son, les techniques de motion tracking, un logiciel d'effets spéciaux, l'animation de générique avec habillage
Modalités d'évaluation :
Epreuve pratique, tournage en situation réelle
Validation si 7 compétences acquises sur 10
Délivrance d'un certificat de compétences " Tourner sur fond d'incrustation "

RNCP13004BC04

Mobiliser sa culture cinématographique

Descriptif des compétences :
mobiliser sa culture cinématographique
Modalités d'évaluation :
dossier de veille technique et artistique - dossier écrit en groupe et exposé oral
Validation si 2 compétences acquises sur 2
Délivrance d'un certificat de compétences " Mobiliser sa culture cinématographique"

RNCP13004BC05

Elaborer un planning de post production

Descriptif des Compétences :
Evaluer la durée du projet et élaborer un planning de post-production
Modalités d'évaluation :
Produire un planning manuscrit ou sous tableur
Validation si 2 compétences acquises sur 2
Délivrance d'un certificat de compétences " Elaborer un planning de post production »

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :
Secteurs d’activités :

Secteurs d’activités
- les activités de postproduction de films cinématographiques et de programmes de télévision, telles que montage, postsynchronisation, sous-titrage, création de génériques et DVD, infographie, animations d'images et effets spéciaux, doublage, de même que le développement et le traitement de films cinématographiques en laboratoire.
En tant que salarié ou sous le statut de free-lance, il peut travailler dans le cadre :
- Cinéma d’animation : studio d’animation, studio d’animation 3D, films et séries télévisées
- Studio de création de jeux vidéo,
- Industrie du cinéma : studio de cinéma, société de production et post-production,
- Audiovisuel : studio de production, télévision locale, télévision Web,
- Publicité : studio de production de spots publicitaires,
- Freelance, intermittent ou salarié sur une série, un court ou long métrage, un spot publicitaire …

Type d'emplois accessibles :

Types d’emplois accessibles
Monteur-truquiste
Motion designer
Conseiller aux effets spéciaux (pour le tournage)
Collaborateur et/ou conseiller aux effets spéciaux (pour la postproduction)
Concept-designer
Opérateur en restauration numérique
Responsable de postproduction numérique
Responsable de programme
Responsable de télévision numérique sur l'internet
Vidéographiste, truquiste, assistant vidéo monteur, cadre technique de la post production, responsable des moyens vidéo mobiles, chargé de post production, responsable de télévision sur internet, concepteur vfx

Code(s) ROME :
  • L1507 - Montage audiovisuel et post-production
  • E1205 - Réalisation de contenus multimédias
  • L1304 - Réalisation cinématographique et audiovisuelle
Références juridiques des règlementations d’activité :

Convention Collective nationale de la production cinématographique du 19 janvier 2012
Convention Collective de la production audiovisuelle du 12 février 2007
Convention collective nationale de la production de films d'animation du 6 juillet 2004 Etendue par arrêté du 18 juillet 2005 JORF 26 juillet 2005.

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

1 réalisateur (employeur), 1 producteur (employeur), 1 monteur-truquiste (salarié), 1 responsable pédagogique (salarié) , 1 directeur de l'école (employeur)

Après un parcours de formation continue X

1 réalisateur (employeur), 1 producteur (employeur), 1 monteur-truquiste (salarié), 1 responsable pédagogique (salarié) , 1 directeur de l'école (employeur)

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X

1 réalisateur (employeur), 1 producteur (employeur), 1 monteur-truquiste (salarié), 1 responsable pédagogique (salarié) , 1 directeur de l'école (employeur)

Par expérience X

1 réalisateur (employeur), 1 producteur (employeur), 1 monteur-truquiste (salarié), 1 responsable pédagogique (salarié) , 1 directeur de l'école (employeur), 1 technicien (professionnel salarié)

En contrat d’apprentissage X -
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 16 février 2006 publié au Journal Officiel du 5 mars 2006 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, avec effet au 5 mars 2006, jusqu'au 5 mars 2011.

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 26 septembre 2016 publié au Journal Officiel du 04 octobre 2016 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour trois ans, au niveau II, sous l'intitulé "Monteur(euse)-truquiste en numérique d'oeuvres cinématographiques et audiovisuelles" avec effet au 7 septembre 2016, jusqu'au 04 octobre 2019.

Arrêté du 31 août 2011 publié au Journal Officiel du 7 septembre 2011 portant enregistrement au répertoire national des certifications  professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau II, code NSF 323v et 132f, sous l'intitulé "Monteur-truquiste en numérique d'oeuvres cinématographiques et audiovisuelles" avec effet au 5 mars 2011, jusqu'au 7 septembre 2016. Autorité délivrant la certification : Académie internationale des arts - Ecole supérieure libre d'études cinématographiques (ESEC).

Date du dernier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 04-10-2016
Date d'échéance de l'enregistrement 04-10-2019
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

info@esec.edu


http://www.esec.edu

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP4481 RNCP4481 - Monteur-truquiste en numérique d'oeuvres cinématographiques et audiovisuelles
Nouvelle(s) Certification(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP34212 RNCP34212 - Monteur-Effets spéciaux d’œuvres cinématographiques ou audiovisuelles
Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet