Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

BUT - Génie Mécanique et productique : Simulation numérique et réalité virtuelle

Active

N° de fiche
RNCP35466
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 200 : Technologies industrielles fondamentales
  • 251 : Mécanique générale et de précision, usinage
  • 201 : Technologies de commandes des transformations industrielles
Formacode(s) :
  • 23554 : mécanique théorique
  • 31654 : génie industriel
  • 31354 : qualité
  • 24454 : automatisme informatique industrielle
  • 23054 : travail matériau
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-08-2026
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE 11004401300040 - -
UNIVERSITE DE BORDEAUX 13001835100010 I.U.T de Bordeaux - Site Bordeaux - Gradignan https://www.iut.u-bordeaux.fr
UNIVERSITE PARIS XIII PARIS NORD VILLETANEUSE 19931238000017 IUT de Saint-Denis https://iutsd.univ-paris13.fr/
UNIVERSITE GRENOBLE ALPES 13002608100013 IUT 1 GRENOBLE - ENEPS https://iut1.univ-grenoble-alpes.fr/
UNIVERSITE DE REIMS CHAMPAGNE-ARDENNE 19511296600799 I.U.T De Troyes https://www.iut-troyes.univ-reims.fr/
UNIVERSITE D EVRY VAL D ESSONNE 19911975100014 I.U.T. d'Evry Val d'Essonne http://www.iut-evry.fr/
UNIVERSITE DE LORRAINE 13001550600012 I.U.T de Nancy-Brabois - Université de Lorraine https://iutnb.univ-lorraine.fr/
UNIVERSITE D'ANGERS 19490970100303 I.U.T. Angers-Cholet - Site d'Angers https://www.univ-angers.fr/
UNIVERSITE AMIENS PICARDIE JULES VERNE 19801344300017 I.U.T d'Amiens https://www.iut-amiens.fr/
UNIVERSITE PARIS NANTERRE 19921204400010 I.U.T de Ville d'Avray https://cva.parisnanterre.fr/
UNIVERSITE DIJON BOURGOGNE 19211237300019 I.U.T de Dijon https://iutdijon.u-bourgogne.fr/
UNIVERSITE D'ORLEANS 19450855200016 IUT DE BOURGES ; I.U.T d'Orléans https://www.univ-orleans.fr/fr
UNIVERSITE TOULOUSE II 19311383400017 I.U.T de Figeac https://iut-figeac.univ-tlse2.fr/
UNIVERSITE JEAN MONNET SAINT ETIENNE 19421095100423 I.U.T de Saint-Etienne https://www.iut.univ-st-etienne.fr
UNIVERSITE D'AIX MARSEILLE 13001533200013 IUT Aix-Marseille - Site d'Aix-En-Provence https://iut.univ-amu.fr/
UNIVERSITE SAVOIE MONT BLANC 19730858800015 I.U.T. Annecy https://www.iut-acy.univ-smb.fr/
NANTES UNIVERSITE 13002974700016 I.U.T. Nantes https://iutnantes.univ-nantes.fr/
UNIVERSITE BREST BRETAGNE OCCIDENTALE 19290346600014 I.U.T de Brest https://www.iut-brest.fr/
UNIVERSITE VERSAILLES ST QUENTIN YVELINE 19781944400013 I.U.T. de Mantes en Yvelines https://www.iut-mantes.uvsq.fr/
UNIVERSITE LE HAVRE NORMANDIE 19762762300097 I.U.T du Havre https://www-iut.univ-lehavre.fr/
UNIVERSITE DE LIMOGES 19870669900321 I.U.T du Limousin - site de Limoges https://www.iut.unilim.fr/
UNIVERSITE DE TOULON 19830766200017 I.U.T de Toulon https://iut.univ-tln.fr/
UNIVERSITE PARIS-SACLAY 13002602400054 IUT de Cachan Université Paris-Saclay https://www.iut-cachan.universite-paris-saclay.fr/
UNIVERSITE DE HAUTE ALSACE 19681166500013 I.U.T. de Mulhouse https://www.iutmulhouse.uha.fr/
UNIVERSITE DE RENNES I 19350936100013 I.U.T de Rennes https://iut-rennes.univ-rennes1.fr
UNIVERSITE CLAUDE BERNARD LYON 1 19691774400019 I.U.T Lyon1 Site de Villeurbanne Gratte-Ciel https://iut.univ-lyon1.fr/
UNIVERSITE DE BESANCON 19251215000363 I.U.T de Besançon http://iut-bv.univ-fcomte.fr/
UNIVERSITE DE POITIERS 19860856400375 I.U.T. Poitiers https://iutp.univ-poitiers.fr/
UNIVERSITE DU MANS 19720916600010 I.U.T. Le Mans http://iut.univ-lemans.fr/
Objectifs et contexte de la certification :

Le  Bachelor Universitaire de Technologie (BUT) Génie mécanique et productique :  simulation numériques & réalité virtuelle couvre les secteurs d’activité en lien avec les technologies de la production mécanique.  

Activités visées :
  • Spécification des exigences technico-économiques industrielle

- Conception du Produit : identifier les besoins des utilisateurs finaux et définir le cahier des charges du produit (définir les caractéristiques attendues du produit)

- Industrialisation du produit : identifier les paramètres d’élaboration, contraintes du produit (géométrie, matériaux, etc) pour chaque pièce et assemblage, contraintes clients (quantité, qualité, coût, délai, etc) et moyens à disposition 

- Organisation industrielle : identifier les contraintes de production (capacité de production, moyens disponibles, etc)

  • Détermination de la solution conceptuelle

- Conception du Produit : Proposer des solutions préliminaires, réaliser des études de pré-dimensionnement au sens cinématique, statique, dynamique, y-compris les énergies ; Identifier des solutions technologiques 

- Industrialisation du produit : Élaborer et valider l’APEF (Avant Projet d’Étude de Fabrication), la gamme de fabrication et d’assemblage...

 -Organisation industrielle : Définir l’implantation d’une ligne de production avec les contraintes (cadence, procédés de fabrication, hygiène et sécurité, ergonomie, humain...)

  • Concrétisation de la solution technique retenue

 - Conception du Produit : réaliser une conception détaillée (maquette numérique du produit, cotation, dimensionnement, …) pour une pièce ou un système mécanique 

- Industrialisation du produit : élaborer un dossier de production (contrat de phase, modèle de montage, programme), mettre en œuvre des postes ou îlots de production (fabrication, montage, contrôle, conditionnement, …) Organisation industrielle : définir les indicateurs de qualité, élaborer les documents de suivi et de contrôle (carte de contrôle, capabilité, …), définir l'implantation

  • Gestion du cycle de vie du produit et du système de production - Conception du Produit (suivre la vie du produit) : gérer le cycle de vie du produit (Product Lifecycle Management), intégrer retour clients issus du marketing 

- Industrialisation du produit (suivre les procédés de fabrication) : mettre en oeuvre une amélioration continue, analyser des indicateurs de production et retours clients et proposer des actions correctives (manuelles ou automatiques), maintenir un procédé de fabrication, mesurer les performances  

- Organisation industrielle (exploiter le système de production) : gérer une ligne de production (planification & ordonnancement), mettre en œuvre une amélioration continue, instrumenter en vue de l’automatisation de la remontée de données  

  • Virtualisation d’un produit mécanique ou d’un process du concept au jumeau numérique selon les besoins de l’usine du futur - Conception de produit ou Industrialisation de produit ou organisation industrielle : Utiliser les outils de simulation les plus performants en fonction du problème à résoudre, anticiper les conséquences à l’aide de l’immersion à l’échelle 1 (réalité virtuelle, réalité augmentée), appréhender les possibilités et limites du jumeau numérique.  
Compétences attestées :

Spécifier les exigences technico-économiques industrielles 

 ● En répondant au besoin d'un client national et/ou international 

● En déterminant les paramètres caractéristiques correspondant au besoin 

● En traduisant de façon pertinente et exhaustive les caractéristiques attendues en exigences techniques En mettant en œuvre une méthodologie adaptée 

● En situant la valeur ajoutée des exigences par rapport à l'existant   


Déterminer la solution conceptuelle

 ● En respectant les exigences d’un cahier des charges 

● En identifiant des solutions techniquement viables, économiquement conformes au Cahier des Charges  

● En validant chaque solution de façon pertinente 

● En classifiant les solutions selon des critères justifiés et chiffrés  

● En formalisant la démarche à accomplir avec des outils pertinents  

● En adoptant une démarche collaborative

   Concrétiser la solution technique retenue

 ● En définissant totalement une solution fonctionnelle et opérationnelle 

● En transformant la solution préliminaire en une solution industrielle optimale respectant l’ensemble des contraintes technico-économiques 

● En élaborant des documents métiers caractérisant la solution En s’appuyant sur les normes pour respecter la réglementation  

   Gérer le cycle de vie du produit et du système de production

 ● En assurant la gestion et la traçabilité des flux physiques et de données

 ● En valorisant les données collectées pour les traduire en consignes de pilotage cohérentes En appliquant une démarche performante d’amélioration continue 

● En vérifiant et maintenant une qualité optimale d’un point de vue économique et technique En s’appuyant sur des procédures et des standards   

Virtualiser un produit mécanique ou un process du concept au jumeau numérique selon les besoins de l’usine du futur

 ● En concevant un modèle idéalisé de la réalité  

● En choisissant une modélisation adaptée au besoin 

● En validant le modèle par une approche expérimentale vs théorique 

● En effectuant une optimisation pertinente 

     


Compétences transversales :  ● Se servir du numérique :  - en utilisant les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe. 

●  Exploiter les données à des fins d’analyse : - en identifiant, sélectionnant et analysant avec esprit critique diverses ressources dans son domaine de spécialité pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation  - en analysant et synthétisant des données en vue de leur exploitation  - en développant une argumentation avec esprit critique    

● S’exprimer et communiquer à l’écrit et à l’oral : - en se servant aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française  - en communiquant par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, en français et dans au moins une langue étrangère. 

● Agir en responsabilité au sein d’une organisation professionnelle : - en situant son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s’adapter et prendre des initiatives.   - en respectant les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.  - en travaillant en équipe et en réseau ainsi qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet.  - en analysant ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique. 

   ● Se positionner vis à vis d’un champ professionnel :  - en identifiant et situant les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis et la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder  - en caractérisant et valorisant son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte -en identifiant le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs   

Modalités d'évaluation :

  Validation des compétences par évaluation orale, écrite et pratique lors de mises en situation professionnelle (rédaction et réalisation de rapports, plans, schémas, études techniques - exposé oral de présentation d’équipement ou de procédé - mise en situation sur des pilotes et en stage et projet, études de cas, évaluation du travail réalisé en stage et projet).  

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP35466BC01

Spécifier les exigences technico-économiques industrielles

  ● Formuler l'ensemble des attentes du client 

● Exprimer les exigences techniques d'un produit système existant 

● Vérifier la conformité d'un produit grand public par rapport à l'usage auquel il est destiné 

● Traduire les besoins clients en exigences techniques 

● Elaborer un document de spécifications pour un process ou un produit industriel en étant guidé 

● Réviser les exigences techniques en mode partagé/collaboratif dématérialisé avec le client  

● Initier le projet de développement en définissant les principaux jalons 

● Identifier les contraintes réglementaires et budgétaires du système/produit 

● Identifier les spécificités rencontrées tout au long du cycle de vie du produit/système Structurer un cahier des charges contractuel d'un système complexe en autonomie 

 Contrôle continu intégral mobilisant notamment des mises en situation professionnelle à partir desquelles est demandée une démarche autoréflexive et de démonstration des compétences acquises 

RNCP35466BC02

Déterminer la solution conceptuelle

● Situer les éléments d'un système simple et   leurs interactions, dans l’espace, dans le temps.

● Interpréter les spécifications en fonction   de leur représentation pour un système simple 

● Choisir des solutions appropriées pour des   cas simples en étant accompagné/guidé . 

● Situer les éléments d'un système complexe et   leurs interactions, dans l’espace, dans le temps. 

● Proposer des solutions pertinentes au regard   de la taille des séries et de l’aspect économique. 

● Combiner des solutions élémentaires avec un   encadrement limité. 

● Classifier les solutions selon les critères   du cahier des charges. 

● Analyser les caractéristiques d’un système   complexe en détectant les incohérences/manques. 

● Simplifier les solutions les plus   pertinentes pour améliorer leurs performances. 

● Optimiser les solutions les plus pertinentes   au regard de l’ensemble des critères technico-économiques.     

  Contrôle continu intégral mobilisant notamment des mises en situation professionnelle à partir desquelles est demandée une démarche autoréflexive et de démonstration des compétences acquises 

RNCP35466BC03

Concrétiser la solution technique retenue

● Identifier les contraintes de réalisation à partir d’une pré-étude 

● Choisir des solutions techniques adaptées aux contraintes de   réalisation 

● Mettre en œuvre les outils métiers pour produire une solution   simple, réelle ou numérique, qui répond aux spécifications et à la pré-étude 

● Elaborer des documents métiers pour des pièces/systèmes simples en   mettant en œuvre les outils ad hoc 

● Choisir les solutions techniques les plus adaptées aux contraintes   de réalisation en intégrant l’influence des contraintes externes 

● Mettre en oeuvre les outils métiers adaptés pour produire une   solution complexe, réelle ou numérique, qui répond aux spécifications et à la   pré-étude 

● Elaborer des documents métiers pour des pièces/systèmes complexes en   mettant en œuvre les outils ad hoc 

● Choisir l’ensemble des solutions techniques les mieux adaptées aux   contraintes de réalisation 

● Mettre en œuvre les outils métiers adaptés pour produire une   solution complexe optimale au regard du cahier des charges initial 

● Elaborer un dossier technique exhaustif pour des pièces/systèmes   complexes en mettant en œuvre les outils métiers     

 Contrôle continu intégral mobilisant notamment des mises en situation professionnelle à partir desquelles est demandée une démarche autoréflexive et de démonstration des compétences acquises 

RNCP35466BC04

Gérer le cycle de vie du produit et du système de production

● Décrire le fonctionnement du monde de l’entreprise et de ses   services  

● Déterminer les objectifs de   performance , les composants et les indicateurs de performance propres à   chaque étape du cycle de vie d’un produit et du système de production 

● Mesurer les performances d’un système/produit/ procédé en suivant les procédures (normes,   protocoles, recommandations,...) 

● Structurer les données existantes associées au   système/produit/procédé en suivant les procédures (normes, modèles,   standards…) 

● Analyser les performances d’un système/produit/procédé en vue de son   amélioration  

● Définir, sélectionner les données pertinentes  

● Collecter les données en autonomie et mettre en œuvre la mesure des   données en vue de leur analyse 

● Diagnostiquer les facteurs qui impactent la performance d’un   système/produit/procédé 

● Engager des actions pertinentes par rapport à l’objectif de   performance 

● Gérer le cycle de vie les données techniques en assurant leur   traçabilité     

 Contrôle continu intégral mobilisant notamment des mises en situation professionnelle à partir desquelles est demandée une démarche autoréflexive et de démonstration des compétences acquises 

RNCP35466BC05

Virtualiser un produit mécanique ou un process du concept au jumeau numérique selon les besoins de l’usine du futur

● Comprendre les incidences du paramétrage des produits, de la production et des services 

● Définir les possibilités offertes par les nouvelles technologies numériques par leurs manipulation et analyse (simulation avancée, réalité virtuelle et augmentée, internet des objets, IA…) 

● Déduire pour des cas simples, les limites de la simulation par une confrontation au réel 

● Interpréter les résultats de la simulation mise en œuvre

 ● Echanger des données entre différents systèmes numériques Comprendre les couplages réel/virtuel, virtuel/réel (calibration, ajustement physique & virtuel… ) et les jumeaux numériques 

 Contrôle continu intégral mobilisant notamment des mises en situation professionnelle à partir desquelles est demandée une démarche autoréflexive et de démonstration des compétences acquises 

RNCP35466BC06

Usages numériques

 Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe. 

 Contrôle continu intégral mobilisant notamment des mises en situation professionnelle à partir desquelles est demandée une démarche autoréflexive et de démonstration des compétences acquises 

RNCP35466BC07

Exploitation de données à des fins d’analyse

 ● Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources dans son domaine de spécialité pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation. 

● Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation. Développer une argumentation avec esprit critique. 

 Contrôle continu intégral mobilisant notamment des mises en situation professionnelle à partir desquelles est demandée une démarche autoréflexive et de démonstration des compétences acquises 

RNCP35466BC08

Expression et communication écrites et orales

  ● Se servir aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française. Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, dans au moins une langue étrangère. 

 Contrôle continu intégral mobilisant notamment des mises en situation professionnelle à partir desquelles est demandée une démarche autoréflexive et de démonstration des compétences acquises 

RNCP35466BC09

Action en responsabilité au sein d’une organisation professionnelle

● Situer son rôle et sa mission au sein d’une organisation pour s’adapter et prendre des initiatives 

● Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale 

● Travailler en équipe et en réseau ainsi qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique 

 Contrôle continu intégral mobilisant notamment des mises en situation professionnelle à partir desquelles est demandée une démarche autoréflexive et de démonstration des compétences acquises 

RNCP35466BC10

Positionnement vis à vis d’un champ professionnel

● Identifier et situer les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis et la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder 

● Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte Identifier le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs 

 Contrôle continu intégral mobilisant notamment des mises en situation professionnelle à partir desquelles est demandée une démarche autoréflexive et de démonstration des compétences acquises 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

  L’intégralité de la certification s’obtient par la validation de tous les blocs de compétences.   

Secteurs d’activités :

Le titulaire du B.U.T. GMP est un généraliste des industries mécaniques, employable dans une très grande variété de secteurs, comme : La construction mécanique et machines-outils, la construction automobile, la construction aéronautique et spatiale, la construction navale, la construction ferroviaire, les secteurs de l’environnement et de l’énergie, du nucléaire, de la déconstruction et recyclage, de l’agro-alimentaire, du machinisme agricole, de l’appareillage médical, électroménager, des sports et loisirs, du BTP. 

Il peut s’insérer dans les équipes spécialisées ou polyvalentes des services et départements industriels tels que R&D (recherche et développement), essais, bureaux d’études et d’outillage, méthodes, industrialisation, maintenance et supervision, organisation et gestion de la production, production, assurance et contrôle de la qualité, achat, vente et après-vente  

Type d'emplois accessibles :

  Les diplômés du BUT GMP évoluent dans le secteur des entreprises manufacturières. Le BUT GMP conserve son aspect généraliste pour l’industrie mécanique en conception, en industrialisation et organisation industrielle. Les métiers visés sont ainsi : Technicien supérieur (TS) en bureau d’études, R&D, TS en gestion industrielle et logistique ; TS en méthodes et industrialisation ; TS en laboratoire d’analyse industrielle ; TS en qualité en mécanique et travail des métaux ; Pilote d’unité élémentaire de production mécanique ; Encadrant de proximité en industrie de transformation ; TS en Maintenance mécanique industrielle.  

 En plus de ces métiers génériques le parcours permet d’intégrer les métiers suivants : assistant R&D, concepteur-modeleur numérique, technicien en simulation de process (usinage, automatismes, etc), assistant de simulation de systèmes de production. 

Potentiel d’évolutions après 2 ou 3 ans d’expérience : nouveaux métiers de l’industrie du futur  

Code(s) ROME :
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • I1310 - Maintenance mécanique industrielle
  • H1404 - Intervention technique en méthodes et industrialisation
  • H1506 - Intervention technique qualité en mécanique et travail des métaux
  • H1203 - Conception et dessin produits mécaniques
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :




Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
En contrat d’apprentissage X

  Jury présidé par le directeur de l'IUT et comprenant les chefs de départements, pour au moins la moitié des enseignants-chercheurs et enseignants, et pour au moins un quart et au plus la moitié de professionnels en relation étroite avec la spécialité concernée, choisies dans les conditions prévues à l'article 612-1 du code de l’éducation.  

Par expérience X

  Voir code de l’éducation les membres du jury sont désignés par le président de l'université ou le chef de l'établissement d'enseignement supérieur en fonction de la nature de la validation demandée. Pour la validation des acquis de l'expérience, ce jury comprend, outre les enseignants-chercheurs qui en constituent la majorité, des personnes compétentes pour apprécier la nature des acquis, notamment professionnels, dont la validation est sollicitée. Les jurys sont composés de façon à concourir à une représentation équilibrée entre les femmes et les hommes. 

En contrat de professionnalisation X

  Jury présidé par le directeur de l'IUT et comprenant les chefs de départements, pour au moins la moitié des enseignants-chercheurs et enseignants, et pour au moins un quart et au plus la moitié de professionnels en relation étroite avec la spécialité concernée, choisies dans les conditions prévues à l'article 612-1 du code de l’éducation.  

Après un parcours de formation continue X

  Jury présidé par le directeur de l'IUT et comprenant les chefs de départements, pour au moins la moitié des enseignants-chercheurs et enseignants, et pour au moins un quart et au plus la moitié de professionnels en relation étroite avec la spécialité concernée, choisies dans les conditions prévues à l'article 612-1 du code de l’éducation.  

Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

  Jury présidé par le directeur de l'IUT et comprenant les chefs de départements, pour au moins la moitié des enseignants-chercheurs et enseignants, et pour au moins un quart et au plus la moitié de professionnels en relation étroite avec la spécialité concernée, choisies dans les conditions prévues à l'article 612-1 du code de l’éducation.  

Par candidature individuelle X -
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :


Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)
RNCP2508

DUT Génie Mécanique et Productique

Partielle

Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :


Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
12/12/2019

Arrêté du 6 décembre 2019 portant réforme de la licence professionnelle

Date d'effet de la certification 01-09-2021
Date d'échéance de l'enregistrement 31-08-2026
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet