L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 7

Icon NSF

Code(s) NSF

233n : Etudes et projets d agencement intérieur, architecture d intérieur

Icon formacode

Formacode(s)

45015 : Architecture intérieure

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

27-03-2026

Niveau 7

233n : Etudes et projets d agencement intérieur, architecture d intérieur

45015 : Architecture intérieure

27-03-2026

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
ACADEMIE JULIAN RIVE GAUCHE 78428121400014 Penninghen https://www.penninghen.fr/

Objectifs et contexte de la certification :

Spécialisé dans la création et l’aménagement d’intérieur, l'architecte d'intérieur met en place des solutions visant à améliorer le confort et l’esthétisme des espaces d’intérieur. Doté de compétences techniques et de créativité, l’expertise de l’architecte d’intérieur peut être sollicitée pour divers travaux allant de la modification de la fonction des pièces à la conception et à la modification des agencements.
Du conseil au chantier, en passant par l’assistance à maîtrise d'oeuvre, l'architecte d’intérieur accompagne la réalisation des projets d’aménagement et/ou de rénovation dans le respect du cahier des charges préalablement fixé avec le commanditaire. Maître d’oeuvre, l’architecte d’intérieur est responsable et garant du projet final.
Par l’étude de la structure de chaque pièce, de ses dimensions, de ses cloisons en passant par le mobilier et l’éclairage, l’architecte d’intérieur conçoit et représente graphiquement les espaces pour les soumettre au client. Il identifie également les contraintes techniques inhérentes aux travaux d’aménagement et y apporte des solutions concrètes afin de répondre aux besoins. Après soumission et validation du projet d’aménagement et/ou de rénovation, il coordonne et organise les équipes de divers corps de métiers dont il dirige le suivi et assure le respect de l’exécution.
Professionnel du design d’espace, l’architecte d’intérieur peut également être amené à dessiner des éléments d’aménagement ainsi qu’à étudier et concevoir des produits à visée ergonomique (meuble, objet, mobilier urbain, etc.) notamment à destination de personnes en situation de handicap. Selon les attentes de sa clientèle, les projets qui lui sont confiés pourront revêtir une grande variabilité rénovation, design, création de bâtiments, réhabilitation, restauration, etc.

Dans le cadre de l'évolution du secteur de l'architecture d'intérieur, il en ressort notamment la prise en compte grandissante de la dimension environnementale dans la conception et la réalisation des ouvrages. Il semble aujourd'hui nécessaire et essentiel de préparer les futurs professionnels aux enjeux écologiques et sociaux à venir en intégrant les questions d’écoresponsabilité, d’éco-sourcing (matériaux) et de durabilité des réalisations.

Activités visées :

Réalisation d’une veille sur les évolutions architecturales dans le domaine de l’aménagement intérieur

Réalisation des études préliminaires d’un projet d’architecture intérieure

Définition du programme d’architecture intérieure 

Production d'esquisse d'un projet d'architecture intérieure

Réalisation de l'avant projet sommaire et de l'avant projet définitif

Accompagnement du maître d'ouvrage dans la réalisation des formalités administratives

Etablissement des spécifications techniques

Attribution des marchés

Organisation et coordination de l'exécution des travaux

Contrôle de la conformité des travaux finaux en assistance au maître d'ouvrage

Etablissement du dossier des ouvrages exécutés (DOE)

Décompte général définitif du projet

Compétences attestées :

Réaliser une veille sur les différents aspects relatifs à l’architecture (aspects artistiques, historiques, technologiques, techniques sociologiques, ergonomiques, règlementaires, environnementaux etc.), en s’appuyant sur la collecte, le traitement et l’exploitation d’informations, de manière à identifier les tendances et évolutions architecturales inhérentes à un projet d’aménagement d’intérieur.

Réaliser une étude de faisabilité, en procédant à partir du projet du commanditaire, à un diagnostic préalable du site, de manière à vérifier la possibilité réglementaire et technique de réalisation du projet souhaité.

Élaborer un programme d’architecture intérieure en intégrant dans sa démarche créative et conceptuelle l’ensemble des informations recueillies auprès du maître d’ouvrage, tout en prenant en compte la configuration du site et la réglementation applicable de manière à expliciter les exigences, enjeux et contraintes du projet.

Élaborer l’esquisse du projet d’architecture intérieure à partir du programme client, en traduisant graphiquement le parti pris général du concept, afin de le rendre compréhensible par le client.

Élaborer l’avant-projet sommaire, en approfondissant l’esquisse retenue au regard des contraintes, de la règlementation, et de l’environnement technique du projet, afin de préciser la composition générale en plan et volume du projet ainsi que les dispositions techniques envisagées.

Établir l’avant-projet définitif, en s’appuyant sur la réalisation d’un diagnostic technique et architectural ainsi qu’en évaluant les capacités du bien à recevoir les transformations et les potentialités d’aménagements (accessibilité, ERP, PMR), afin d’arrêter le programme.

Accompagner le maître d’ouvrage dans les démarches administratives (droit privé, droit public) en établissant l’ensemble des pièces descriptives et graphiques ainsi qu’en participant au montage des dossiers, de manière à garantir la conformité règlementaire et technique du projet.

Établir un dossier de consultation à destination des entreprises en rédigeant le cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) sur la base du projet de conception générale, ainsi qu’en regroupant l’ensemble des pièces administratives et techniques nécessaires, afin de permettre aux entreprises candidates de se positionner sur le marché.

Sélectionner les prestataires, sur la base d’une analyse comparative des différentes offres reçues, de manière à assister le maître d’ouvrage dans l’attribution et la passation des marchés.

Planifier l’exécution des travaux, en s’appuyant sur leur ordonnancement préalable, et en définissant pour chaque tâche à réaliser, les jalons, ainsi que les montants partiels et progressifs à verser, de manière à coordonner les différents intervenants.

Superviser la direction de l’exécution des travaux au bénéfice du maitre d’ouvrage, en assurant le suivi du projet (visites, réunions, etc.) et en établissant les documents contractuels afférents, afin de veiller au bon avancement du projet.

Contrôler l’achèvement des travaux d’aménagement d’architecture intérieure, en assistance du maitre d’ouvrage, en procédant à la vérification de leur conformité, afin de s’assurer du respect des termes contractuels avant livraison finale.

Élaborer le Dossier des Ouvrages Exécutés (DOE), en retraçant la réception des travaux et les constats de leur bonne exécution, de manière à faciliter la compréhension et la gestion ultérieure du bien.

Établir le décompte général définitif (DGD), en respectant la procédure, la forme, et les délais de transmissions définis, afin de clore juridiquement et financièrement le marché des travaux.

Modalités d'évaluation :

Mises en situation professionnelle

RNCP37423BC01 - Conceptualiser un projet d'architecture intérieure

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Réaliser une veille sur les différents aspects relatifs à l’architecture (aspects artistiques, historiques, technologiques, techniques sociologiques, ergonomiques, règlementaires, environnementaux etc.), en s’appuyant sur la collecte, le traitement et l’exploitation d’informations, de manière à identifier les tendances et évolutions architecturales inhérentes à un projet d’aménagement d’intérieur.

Réaliser une étude de faisabilité, à partir du projet du commanditaire, en procédant à un diagnostic préalable du site, de manière à vérifier la possibilité réglementaire et technique de réalisation du projet souhaité.

Élaborer un programme d’architecture intérieure en intégrant dans sa démarche créative et conceptuelle l’ensemble des informations recueillies auprès du maître d’ouvrage, tout en prenant en compte la configuration du site et la réglementation applicable de manière à expliciter les exigences, enjeux et contraintes du projet.

Élaborer l’esquisse du projet d’architecture intérieure à partir du programme client, en traduisant graphiquement le parti pris général du concept, afin de le rendre compréhensible par le client.

Mises en situation professionnelle 

RNCP37423BC02 - Définir un projet d'architecture intérieure

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Élaborer l’avant-projet sommaire, en approfondissant l’esquisse retenue au regard des contraintes, de la règlementation, et de l’environnement technique du projet, afin de préciser la composition générale en plan et volume du projet ainsi que les dispositions techniques envisagées.

Établir l’avant-projet définitif, en s’appuyant sur la réalisation d’un diagnostic technique et architectural ainsi qu’en évaluant les capacités du bien à recevoir les transformations et les potentialités d’aménagements (accessibilité, ERP, PMR), afin d’arrêter le programme.

Accompagner le maître d’ouvrage dans les démarches administratives (droit privé, droit public) en établissant l’ensemble des pièces descriptives et graphiques ainsi qu’en participant au montage des dossiers, de manière à garantir la conformité règlementaire et technique du projet.

Mises en situation professionnelle

RNCP37423BC03 - Piloter un projet d'architecture intérieure

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Établir un dossier de consultation à destination des entreprises en rédigeant le cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) sur la base du projet de conception générale, ainsi qu’en regroupant l’ensemble des pièces administratives et techniques nécessaires, afin de permettre aux entreprises candidates de se positionner sur le marché.

Sélectionner les prestataires, sur la base d’une analyse comparative des différentes offres reçues, de manière à assister le maître d’ouvrage dans l’attribution et la passation des marchés.

Planifier l’exécution des travaux, en s’appuyant sur leur ordonnancement préalable, et en définissant pour chaque tâche à réaliser, les jalons, ainsi que les montants partiels et progressifs à verser, de manière à coordonner les différents intervenants.

Superviser la direction de l’exécution des travaux au bénéfice du maitre d’ouvrage, en assurant le suivi du projet (visites, réunions, etc.) et en établissant les documents contractuels afférents, afin de veiller au bon avancement du projet.

Mises en situation professionnelle 

RNCP37423BC04 - Conduire les opérations de livraison et de clôture du projet d'architecture intérieure

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Contrôler l’achèvement des travaux d’aménagement d’architecture intérieure, en assistance du maitre d’ouvrage, en procédant à la vérification de leur conformité, afin de s’assurer du respect des termes contractuels avant livraison finale.

Élaborer le Dossier des Ouvrages Exécutés (DOE), en retraçant la réception des travaux et les constats de leur bonne exécution, de manière à faciliter la compréhension et la gestion ultérieure du bien.

Établir le décompte général définitif (DGD), en respectant la procédure, la forme, et les délais de transmissions définis, afin de clore juridiquement et financièrement le marché des travaux.

Mises en situation professionnelle 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Chaque bloc de compétences est capitalisable. La validation de tous les blocs permet l'obtention de la certification.

Secteurs d’activités :

L’architecte d’intérieur exerce son activité dans le secteur professionnel du second œuvre bâtiment.

Le second œuvre concerne plus particulièrement l’aménagement et l’habillement des ouvrages dans le cadre de leur habitabilité (isolation thermique, acoustique, revêtements et menuiseries intérieures-extérieures, pose des cloisons, équipements, etc.).

Les principaux champs d’application de l’activité de l’architecte d’intérieur sont variés puisqu’ils peuvent concerner une multitude de domaines tel que l’habitat (conception, réhabilitation, rénovation, aménagement d’espace privé), le territorial (urbain, éducatif, culturel, social), le commercial (retail, hôtellerie, restaurants, sièges sociaux, bureaux, etc.), l’évènementiel (scénographie, architecture éphémère, etc.), le culturel (patrimoine, muséographie, etc.) ainsi que le sociétal (environnement, développement durable, rénovation énergétique, etc.).

Par ailleurs, s’il le souhaite, le professionnel pourra se spécialiser dans un type de bâtiment ou d’aménagement particulier. Outre l’aménagement d’espace, il pourra dans certains cas également être amené à évoluer professionnellement vers la scénographie, le design produit et la communication.

Dans le cadre de ses missions, l’architecte d’intérieur peut notamment exercer : en agence spécialisée, dans un bureau d’études, au service de maîtres d’œuvres publics et privés (aménagement de lieux publics et privés, gares, aéroports, magasins, salons professionnels, etc.), en tant qu’indépendant.

Selon la taille et la nature des organisations qui l’emploient, l’architecte d’intérieur pourra évoluer seul ou en équipe. Dans de grandes structures, il pourra évoluer sous la supervision d’un directeur d’agence – souvent lui-même architecte – tout en conservant un degré d’autonomie important.

Type d'emplois accessibles :

Architecte d'intérieur

Architecte d'intérieur scénographe

Architecte d'intérieur designer

Scénographe

Conseiller en architecture intérieure

Code(s) ROME :

  • F1102 - Conception - aménagement d''espaces intérieurs

Références juridiques des règlementations d’activité :

Contrairement au titre d’Architecte dont l’appellation est protégée par la loi du 3 janvier 1977 sur l’architecture et conditionnée à l’obtention d’un diplôme d’Etat, la profession d’architecte d’intérieur ne présente pas de règlementation d’activité particulière. Toutefois, il est cependant indispensable d’avoir suivi une solide formation face aux lourdes responsabilités pouvant être engagées dans l’exercice du métier. Lié au maître d’ouvrage par « un contrat de louage d’ouvrage », il incombe à ce professionnel d’assumer la responsabilité des éventuels dommages apparus sur l’ouvrage réalisé au titre des garanties biennales et décennales prévues par la loi (Articles 1792, 1792-2 et 1792-3 du Code Civil). La souscription à une assurance couvrant les risques relevant de la garantie décennale est donc nécessaire à ce professionnel.

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Admission en 1ère année (cursus en 5 ans) : être titulaire d'un diplôme de niveau 4.

Admission parallèle (cursus en 2 ou 3 ans) : être titulaire d'un diplôme de niveau 6. Les admissions parallèles se font sur dossier et réalisation d'un entretien. 

Pour plus d'informations : https://www.penninghen.fr/admission

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Les prérequis détaillés ci-dessous correspondent aux prérequis de passage de la certification selon les différentes modalités d’accès (hors VAE).

Les critères ci-après déterminent les conditions de présentation des candidats au jury de délivrance de la certification :  

Cursus en 5 ans : avoir suivi et validé le cursus de formation préparant au passage et à l'obtention de la certification visée chez le certificateur ou un partenaire conventionné et être titulaire d'un diplôme de niveau 4.

Cursus en 2 ou 3 ans : avoir suivi et validé le cursus de formation préparant au passage et à l'obtention de la certification visée chez le certificateur ou un partenaire conventionné et être titulaire d'un diplôme de niveau 6, ou avoir validé 180 ECTS.

Informations VAE : https://www.penninghen.fr/formation/vae

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

  Le jury est composé de 4 membres dont 50% de professionnels :

  •  Le directeur de l'école
  •  Un responsable pédagogique ou enseignant
  • Deux professionnels externes, exerçant dans le métier visé dont le président du jury

 L'organisme mentionne que la parité employeur/salarié est contrôlée  

En contrat d’apprentissage X

  Le jury est composé de 4 membres dont 50% de professionnels :

  •  Le directeur de l'école
  •  Un responsable pédagogique ou enseignant
  • Deux professionnels externes, exerçant dans le métier visé dont le président du jury

 L'organisme mentionne que la parité employeur/salarié est contrôlée  

Après un parcours de formation continue X

  Le jury est composé de 4 membres dont 50% de professionnels :

  •  Le directeur de l'école
  •  Un responsable pédagogique ou enseignant
  • Deux professionnels externes, exerçant dans le métier visé dont le président du jury

 L'organisme mentionne que la parité employeur/salarié est contrôlée  

En contrat de professionnalisation X

  Le jury est composé de 4 membres dont 50% de professionnels :

  •  Le directeur de l'école
  •  Un responsable pédagogique ou enseignant
  • Deux professionnels externes, exerçant dans le métier visé dont le président du jury

 L'organisme mentionne que la parité employeur/salarié est contrôlée  

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

  Le jury est composé de 4 membres dont 50% de professionnels :

  •  Le directeur de l'école
  •  Un responsable pédagogique ou enseignant
  • Deux professionnels externes, exerçant dans le métier visé dont le président du jury

 L'organisme mentionne que la parité employeur/salarié est contrôlée  

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Statistiques
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2020 28 0 92 79 96
2019 30 0 100 91 100
2018 26 0 95 81 64

Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.penninghen.fr/formation/architecture-interieure

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP29844 Architecte d'intérieur

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :