L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 4

Icon NSF

Code(s) NSF

310 : Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion

Icon formacode

Formacode(s)

32097 : Gestion entreprise artisanale

34588 : Gestion point vente

35014 : Secrétariat assistanat ressources humaines

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

15-11-2028

Niveau 4

310 : Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion

32097 : Gestion entreprise artisanale

34588 : Gestion point vente

35014 : Secrétariat assistanat ressources humaines

15-11-2028

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
CMA FRANCE 18750004600011 - -

Objectifs et contexte de la certification :

Conjoint collaborateur, salarié, associé, chef d’entreprise artisanale : l'Adjoint de Dirigeant d'Entreprise Artisanale - TPE/PME (ADEA) est chargé d’assister le dirigeant, son conjoint collaborateur ou d'assurer la gestion au sein de sa propre structure :

- Participation à la gestion des ressources humaines

- Participation au management des collaborateurs

- Gestion de la comptabilité courante

- Participation à la rentabilité de la structure

- Mise en oeuvre de l'organisation administrative

- Participation à la stratégie commerciale

- Participation au marketing digital

Activités visées :

L’Adjoint de Dirigeant d’Entreprise Artisanale participe au recrutement et à l’accueil des collaborateurs en élaborant et en diffusant la fiche de poste, en sélectionnant les candidats puis en assurant leur accueil dans l’entreprise, en établissant les contrats de travail et documents légaux.

Il appui également au pilotage de l’équipe en planifiant les activités et en participant à la motivation, à la fidélisation et à la prévention des conflits au sein de l’équipe.

Il fait une veille juridique, réalise la comptabilité courante (devis, facture, bon de commande, enregistrement des documents comptables …) et le compte de résultat en lien avec l’expert-comptable ou le centre de gestion agréé.

Il va également être amené à émettre son analyse de l’activité de l’entreprise en assurant le calcul des rations ou des seuils de rentabilité, en rédigeant un plan de financement et des objectifs sur investissement.

Il réalise un budget et un compte de résultat prévisionnel afin de déterminer les bénéfices ou perte de l’entreprise.

Il peut également proposer à son dirigeant un plan d’actions correctives afin de réorienter le pilotage financier de l’entreprise artisanale – TPE/PME.

Il organise son poste informatique, et classifie les documents afin d’être en ordre dans la gestion documentaire de l’entreprise : pour cela il conçoit des supports administratifs en utilisant les outils bureautique et numérique adaptés.

Il assure également la gestion le suivi des achats/vente/stocks en identifiant les outils les mieux adaptés à sa structure.

Enfin il réalise une veille technologique afin d’avoir les outils les plus adaptés et mettre en œuvre la sécurité informatique de l’entreprise.

Il peut également conseiller son dirigeant sur une stratégie commerciale et marketing digital à mettre en œuvre, pour cela il analyse le marché de l’entreprise, la concurrence, les cibles visées.

Il met en œuvre un plan d’action commercial et marketing digital afin de capter de nouveaux clients et/ou marchés. Il prépare un argumentaire et une posture commerciale afin de développer les ventes.

Afin de relancer d’anciens clients et fournisseurs ou d’étoffer le nombre de partenaires de l’entreprise il réalise un fichier adéquat et met en œuvre des actions de prospection.

Compétences attestées :

Participer au recrutement et l’accueil d’un collaborateur en élaborant et en diffusant la fiche de poste, en valorisant la marque employeur, en sélectionnant et en préparant les entretiens avec les candidats afin de pouvoir contractualiser un profil adapté aux besoins de l’entreprise.

Réaliser la gestion administrative du personnel en choisissant et en mettant en œuvre le contrat de travail adapté, en appliquant les obligations liées à la présence de salariés dans l’entreprise afin d’être en conformité avec la législation en vigueur.

Appuyer le dirigeant dans l’organisation et le pilotage de l’équipe en l’aidant dans la planification et le suivi des activités de l’équipe par priorités en utilisant les outils de planification et de gestion du temps afin de gagner en efficacité organisationnelle.

Participer à la motivation, à la fidélisation et à la prévention des conflits au sein de l’équipe en ayant une communication adaptée, en proposant des activités de cohésion, en sensibilisant au respect de l’environnement, en prévenant les conflits, en partageant sa vision et ses objectifs pour l’entreprise au dirigeant afin d’améliorer la qualité de vie au travail.

Veiller aux évolutions liées à la réglementation et aux répercussions que celles-ci pourraient avoir sur le statut juridique de l’entreprise afin d’avoir la forme juridique la mieux adaptée à son activité.

Réaliser la comptabilité courante en rédigeant les devis, facture, bon de commande, en assurant la prévention et la gestion des impayés, en enregistrant les documents comptables manuellement et/ou avec un logiciel afin d’assurer l’organisation comptable de l’entreprise lui permettant de fonctionner. 

Réaliser un compte de résultat comptable en réalisant les enregistrements des journaux, écriture d’inventaire et rédaction des documents de synthèse afin de pouvoir transmettre les éléments à l’expert-comptable ou au centre de gestion agréé.

Analyser l’activité de l’entreprise en calculant les soldes intermédiaires de gestion, les ratios financiers, le seuil de rentabilité, la capacité d’autofinancement, le plan de financement en déterminant les composantes du coût de revient afin de réaliser un diagnostic financier assorti de propositions adaptées aux projets du chef d’entreprise.

Etablir un budget et un compte de résultat prévisionnel en récapitulant l’ensemble des encaissements et décaissements, charges et produits anticipés afin de déterminer à l’avance et approximativement la trésorerie prévue et le résultat (bénéfice ou perte) que réalisera l’entreprise sur une période donnée. 

Proposer un plan d’actions correctives en rédigeant une analyse avec des propositions stratégiques afin d’apporter des actions permettant au dirigeant de l’entreprise de réorienter le pilotage financier de l’entreprise.

Assurer la collecte, le classement et la mise à jour des documents, informations et fonds documentaires en organisant son poste informatique, en sélectionnant une mode de classement et d’archivage des données, en utilisant des outils de stockage numérique dans le but d’assurer une gestion documentaire efficace de l’entreprise.

Concevoir différents supports administratifs en utilisant les outils bureautique et numérique adaptés, en mettant en œuvre des outils de suivi avec les logiciels pour assurer le bon fonctionnement et le développement de l’entreprise. 

Gérer le suivi des achats/vente/stocks en créant ou en identifiant les outils adaptés disponibles sur le marché, afin de disposer d’informations fiables de pilotage.

Assurer la vieille technologique en matière de nouveaux outils de gestion administrative en déployant des outils dématérialisés adaptés aux usages de l’entreprise en vue d’améliorer le traitement des demandes des publics internes et externes de l’entreprise.

Analyser le marché de l’entreprise en évaluant la concurrence, les cibles visées, le positionnement commercial souhaité afin de proposer au dirigeant de l’entreprise un plan d’action commercial et marketing.

Mettre en œuvre un plan d’action commercial et marketing digital en identifiant des solutions de visibilité, en choisissant des canaux de communication/vente adaptés, choisissant un outil de gestion de relation client et choisissant des outils de communication adaptés afin d’atteindre les objectifs commerciaux de l’entreprise.

Commercialiser les produits et/ou services de l’entreprise en répondant aux appels/demandes de potentiels clients, en utilisant un argumentaire et une posture commerciale, en proposant d’éventuels devis ou facture afin de développer les ventes. 

Assurer la prospection, le suivi et la relation avec les publics externes, en accueillant des clients et/ou fournisseurs, en lançant des actions de prospection commerciale, en réalisant un suivi commercial afin de fidéliser et développer le volume des partenaires de l’entreprise.

Modalités d'évaluation :

un cas pratique sur le recrutement et la mise en œuvre d’un contrat de travail 

une étude de cas sur la gestion d’équipe

une étude de cas Juridique

une étude de cas comptabilité

une étude de cas Analyse financière

une étude de cas Organisation administrative

la réalisation d’une fiche action sur la stratégie commerciale et marketing de l’entreprise

un Jeu de rôle

RNCP38289BC01 - Assister à la gestion des ressources humaines et au management des collaborateurs d’une entreprise artisanale – TPE/PME

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Participer au recrutement et l’accueil d’un collaborateur en élaborant et en diffusant la fiche de poste, en valorisant la marque employeur, en sélectionnant et en préparant les entretiens avec les candidats afin de pouvoir contractualiser un profil adapté aux besoins de l’entreprise.

Réaliser la gestion administrative du personnel en choisissant et en mettant en œuvre le contrat de travail adapté, en appliquant les obligations liées à la présence de salariés dans l’entreprise afin d’être en conformité avec la législation en vigueur.

Appuyer le dirigeant dans l’organisation et le pilotage de l’équipe en l’aidant dans la planification et le suivi des activités de l’équipe par priorités en utilisant les outils de planification et de gestion du temps afin de gagner en efficacité organisationnelle.

Participer à la motivation, à la fidélisation et à la prévention des conflits au sein de l’équipe en ayant une communication adaptée, en proposant des activités de cohésion, en sensibilisant au respect de l’environnement, en prévenant les conflits, en partageant sa vision et ses objectifs pour l’entreprise au dirigeant afin d’améliorer la qualité de vie au travail.

Cas pratique

Etude de cas

RNCP38289BC02 - Assurer la comptabilité générale d’une entreprise artisanale – TPE-PME

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Veiller aux évolutions liées à la réglementation et aux répercussions que celles-ci pourraient avoir sur le statut juridique de l’entreprise afin d’avoir la forme juridique la mieux adaptée à son activité.

Réaliser la comptabilité courante en rédigeant les devis, facture, bon de commande, en assurant la prévention et la gestion des impayés, en enregistrant les documents comptables manuellement et/ou avec un logiciel afin d’assurer l’organisation comptable de l’entreprise lui permettant de fonctionner. 

Réaliser un compte de résultat comptable en réalisant les enregistrements des journaux, écriture d’inventaire et rédaction des documents de synthèse afin de pouvoir transmettre les éléments à l’expert-comptable ou au centre de gestion agréé.

Etudes de cas

RNCP38289BC03 - Assurer la rentabilité et la réalisation des budgets de sa TPE-PME

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Analyser l’activité de l’entreprise en calculant les soldes intermédiaires de gestion, les ratios financiers, le seuil de rentabilité, la capacité d’autofinancement, le plan de financement en déterminant les composantes du coût de revient afin de réaliser un diagnostic financier assorti de propositions adaptées aux projets du chef d’entreprise.

Etablir un budget et un compte de résultat prévisionnel en récapitulant l’ensemble des encaissements et décaissements, charges et produits anticipés afin de déterminer à l’avance et approximativement la trésorerie prévue et le résultat (bénéfice ou perte) que réalisera l’entreprise sur une période donnée. 

Proposer un plan d’actions correctives en rédigeant une analyse avec des propositions stratégiques afin d’apporter des actions permettant au dirigeant de l’entreprise de réorienter le pilotage financier de l’entreprise.

Etude de cas

RNCP38289BC04 - Assurer l’organisation administrative avec les outils bureautique/numérique

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Assurer la collecte, le classement et la mise à jour des documents, informations et fonds documentaires en organisant son poste informatique, en sélectionnant une mode de classement et d’archivage des données, en utilisant des outils de stockage numérique dans le but d’assurer une gestion documentaire efficace de l’entreprise.

Concevoir différents supports administratifs en utilisant les outils bureautique et numérique adaptés, en mettant en œuvre des outils de suivi avec les logiciels pour assurer le bon fonctionnement et le développement de l’entreprise. 

Gérer le suivi des achats/vente/stocks en créant ou en identifiant les outils adaptés disponibles sur le marché, afin de disposer d’informations fiables de pilotage.

Assurer la vieille technologique en matière de nouveaux outils de gestion administrative en déployant des outils dématérialisés adaptés aux usages de l’entreprise en vue d’améliorer le traitement des demandes des publics internes et externes de l’entreprise.

Etude de cas

RNCP38289BC05 - Définir sa stratégie commerciale et son marketing digital

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Analyser le marché de l’entreprise en évaluant la concurrence, les cibles visées, le positionnement commercial souhaité afin de proposer au dirigeant de l’entreprise un plan d’action commercial et marketing.

Mettre en œuvre un plan d’action commercial et marketing digital en identifiant des solutions de visibilité, en choisissant des canaux de communication/vente adaptés, choisissant un outil de gestion de relation client et choisissant des outils de communication adaptés afin d’atteindre les objectifs commerciaux de l’entreprise.

Commercialiser les produits et/ou services de l’entreprise en répondant aux appels/demandes de potentiels clients, en utilisant un argumentaire et une posture commerciale, en proposant d’éventuels devis ou facture afin de développer les ventes. 

Assurer la prospection, le suivi et la relation avec les publics externes, en accueillant des clients et/ou fournisseurs, en lançant des actions de prospection commerciale, en réalisant un suivi commercial afin de fidéliser et développer le volume des partenaires de l’entreprise.

Réaliser une fiche action sur la stratégie commerciale et marketing de l’entreprise 

Jeu de rôle

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Chaque bloc de compétences peut être acquis indépendamment des autres. Pour obtenir la certification professionnelle, le candidat doit valider les 5 blocs de compétences.

Secteurs d’activités :

L'activité de ce métier s'exerce au sein d'entreprises privées, d'établissements publics, en relation avec différents interlocuteurs ou services (responsable, clients, service ressources humaines, comptabilité, ...).  

Le titulaire de la certification professionnelle d’Adjoint de dirigeant d’entreprise artisanale exerce au sein de TPE, PME, PMI, dans les secteurs du bâtiment, de l’alimentation ou des services.  

Type d'emplois accessibles :

Le titulaire de la certification Adjoint de dirigeant d’entreprise artisanale est un collaborateur dont le métier est d’assister le Chef d’entreprise dans la gestion administrative, la comptabilité, les ressources humaines et le développement commercial de l’entreprise. 

Il peut être, et ce, avec (en tant que conjoint collaborateur, conjoint salarié ou sans lien familial avec le dirigeant) : 

- assistant du chef d’entreprise, adjoint de direction, assistant de direction, secrétaire de direction, office manager, de petites ou moyennes entreprises/de TPE/PME ; 

- responsable administratif, assistant administratif, secrétaire administrative, de petites ou moyennes entreprises/de TPE/PME ; 

- assistant comptable, de petites ou moyennes entreprises/de TPE/PME.

Code(s) ROME :

  • M1501 - Assistanat en ressources humaines
  • M1604 - Assistanat de direction
  • M1608 - Secrétariat comptable
  • D1401 - Assistanat commercial
  • M1605 - Assistanat technique et administratif

Références juridiques des règlementations d’activité :

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury général est présidé par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou son représentant délivrant la certification.   Le jury général est présidé par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou son représentant. Il comprend :

    • un membre désigné par l'organisation professionnelle représentative du secteur des métiers ;  
    • un ou plusieurs formateurs de chambres de métiers et de l’artisanat ou d'école de formation professionnelle chargés de la préparation au Brevet technique des métiers désigné par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou par l'organisation professionnelle elle organise seule la formation ;  
    • les présidents des jurys particuliers ;  
    • le directeur départemental du travail ou son représentant, si possible ;  
    • l'Inspecteur d'Académie ou un professeur de l'enseignement technologique, si possible ;
En contrat d’apprentissage X

Le jury général est présidé par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou son représentant délivrant la certification.   Le jury général est présidé par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou son représentant. Il comprend :

    • un membre désigné par l'organisation professionnelle représentative du secteur des métiers ;  
    • un ou plusieurs formateurs de chambres de métiers et de l’artisanat ou d'école de formation professionnelle chargés de la préparation au Brevet technique des métiers désigné par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou par l'organisation professionnelle elle organise seule la formation ;  
    • les présidents des jurys particuliers ;  
    • le directeur départemental du travail ou son représentant, si possible ;  
    • l'Inspecteur d'Académie ou un professeur de l'enseignement technologique, si possible ;
Après un parcours de formation continue X

Le jury général est présidé par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou son représentant délivrant la certification.   Le jury général est présidé par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou son représentant. Il comprend :

    • un membre désigné par l'organisation professionnelle représentative du secteur des métiers ;  
    • un ou plusieurs formateurs de chambres de métiers et de l’artisanat ou d'école de formation professionnelle chargés de la préparation au Brevet technique des métiers désigné par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou par l'organisation professionnelle elle organise seule la formation ;  
    • les présidents des jurys particuliers ;  
    • le directeur départemental du travail ou son représentant, si possible ;  
    • l'Inspecteur d'Académie ou un professeur de l'enseignement technologique, si possible ;
En contrat de professionnalisation X

Le jury général est présidé par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou son représentant délivrant la certification.   Le jury général est présidé par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou son représentant. Il comprend :

    • un membre désigné par l'organisation professionnelle représentative du secteur des métiers ;  
    • un ou plusieurs formateurs de chambres de métiers et de l’artisanat ou d'école de formation professionnelle chargés de la préparation au Brevet technique des métiers désigné par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou par l'organisation professionnelle elle organise seule la formation ;  
    • les présidents des jurys particuliers ;  
    • le directeur départemental du travail ou son représentant, si possible ;  
    • l'Inspecteur d'Académie ou un professeur de l'enseignement technologique, si possible ;
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury général est présidé par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou son représentant délivrant la certification. Ce jury est présidé par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou son représentant. Il comprend :

    • un membre désigné par l'organisation professionnelle représentative du secteur des métiers ;  
    • un ou plusieurs formateurs de chambres de métiers et de l’artisanat ou d'école de formation professionnelle chargés de la préparation au Brevet technique des métiers désigné par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou par l'organisation professionnelle elle organise seule la formation ;  
    • les présidents des jurys particuliers ;  
    • le directeur départemental du travail ou son représentant, si possible ;  
    • L’Inspecteur d'Académie ou un professeur de l'enseignement technologique, si possible ;

Ce jury est composé à raison d'au moins deux représentants qualifiés des professions, représentant au moins un quart des membres du jury. 

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Statistiques
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2022 123 1 95 89 90
2021 132 0 94 84 84
2020 90 0 98 98 89

Liste des organismes préparant à la certification :

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP18063 Assistant(e) de dirigeant(e) d'entreprise artisanale
RNCP35011 Assistant de dirigeant d’entreprise artisanale

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :