L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 4

Icon NSF

Code(s) NSF

210 : Spécialites plurivalentes de l'agronomie et de l'agriculture

211 : Productions végétales, cultures spécialisées et protection des cultures

212 : Productions animales, élevage spécialisé, aquaculture, soins aux animaux (y.c. vétérinaire)

Icon formacode

Formacode(s)

21052 : Gestion exploitation agricole

21056 : Élevage

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

01-01-2029

Niveau 4

210 : Spécialites plurivalentes de l'agronomie et de l'agriculture

211 : Productions végétales, cultures spécialisées et protection des cultures

212 : Productions animales, élevage spécialisé, aquaculture, soins aux animaux (y.c. vétérinaire)

21052 : Gestion exploitation agricole

21056 : Élevage

01-01-2029

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
MINISTERE DE L'AGRICULTURE ET DE LA SOUVERAINETE ALIMENTAIRE 11007001800012 - -

Objectifs et contexte de la certification :

L'agriculture est un secteur économique moderne produisant des biens et des services très diversifiés dont l’essor a reposé sur l'augmentation de la productivité et sur une double spécialisation : celle des systèmes de production et des régions agricoles.

On dénombre actuellement 490 000 exploitations agricoles (2010) en France métropolitaine. Les surfaces consacrées à l’agriculture représentent plus de 51% du territoire. Ces surfaces ne cessent de décroître depuis 1950, et cela se traduit par une nette diminution du nombre des petites exploitations familiales au profit d’entreprises moyennes et grandes, majoritairement gérées sous forme sociétaire (GAEC, EARL, SARL...).

L’agriculture, la sylviculture, la pêche et les IAA emploient1,43 million d’ETP, soit 5,6% de l’emploi total national. Sur le plan démographique, l’âge moyen de la population active agricole française augmente et la question du renouvellement des générations devient préoccupante. Sur le plan social, la profession s’est féminisée et le niveau de formation initiale s’est élevé. La part de la main-d’œuvre familiale se réduit au profit d’un recours croissant à des emplois salariés notamment au travers de structures de type groupement d’employeurs et de délégation de travaux ou de services à un prestataire (EDT, CUMA,centre de gestion...) dont l’importance varie suivant les productions.

Pour réaliser certains travaux, le titulaire de l’emploi doit être titulaire du Certiphyto qu’il peut acquérir dans le cadre de sa formation.

Les emplois-type ciblés par le baccalauréat professionnel agricole "Conduite et Gestion de l'Entreprise Agricole" sont ceux d’agriculteurs et de salariés agricoles hautement qualifiés dont le niveau d’emploi est le niveau 4. Ce diplôme permet d'obtenir la capacité professionnelle agricole pour s’installer avec ou sans les aides (DJA).

Activités visées :

Le responsable d’entreprise agricole et les salariés hautement qualifiés peuvent exercer leurs activités dans des types d’entreprises très différents, en fonction du secteur d'activité, de la taille, du statut juridique, du mode de production ou de l’organisation sociale de l’entreprise ainsi qu’en fonction des réseaux et du territoire dans lesquels les activités de l’entreprise s’inscrivent.

Très autonome, le titulaire de l’emploi travaille seul et en réseau avec l’appui d’associés, de salariés, d’agriculteurs voisins, de techniciens et de partenaires. Il dispose d’une forte capacité d’initiative. Il a le sens des responsabilités et la capacité à se remettre en cause. Il doit savoir écouter et dialoguer, et savoir s’entourer d’experts pour le conseiller dans ses décisions et l’accompagner dans ses projets. Il peut déléguer certaines fonctions ou activités dont il garde la responsabilité.

Un responsable d’entreprise autant qu’un salarié hautement qualifié doivent maîtriser les techniques de production et, en fonction des orientations choisies, les procédés de transformation et de commercialisation. L’acte de production suppose également l’utilisation fréquente d’une grande diversité d’agroéquipements, d’outils d’aide à la décision (OAD) et la maîtrise des technologies de l’information et de la communication. Gestionnaire d’entreprise et manager lorsqu’il emploie de la main d’œuvre salariée, le responsable d’entreprise agricole est un homme ou une femme polyvalent et multicompétent qui doit savoir anticiper et s'adapter dans un contexte en rapide évolution. Il doit pour cela assurer une veille prospective et rechercher les meilleurs pratiques et techniques disponibles pour progresser.

Dans le cadre de son activité, le titulaire de l’emploi:
1- Pilotage stratégique de l’entreprise agricole
1.1- Réalise un diagnostic de l’entreprise et de l’agroécosystème
1.2- Élabore une stratégie globale et adapte le système de production
1.3- S’implique dans des réseaux professionnels, territoriaux et sociaux

2- Préservation et amélioration des sols, de la ressource en eau et de la biodiversité fonctionnelle
2.1- Maintient ou enrichit le sol en matières organiques et favorise les régulations biologiques
2.2- Préserve le sol de l’érosion et du lessivage

3. Conduite et valorisation des productions alimentaires, non alimentaires et des services
3.1- Conçoit le système de production
3.2- Conduit le système de culture
3.3- Conduit le système d’élevage
3.4- Entretient les bâtiments, les installations, le matériel et les équipements
3.5- Valorise les productions

4. Organisation du travail, gestion des ressources et des relations humaines
4.1- Maintient et améliore le cadre, les conditions et les relations de travail
4.2- Planifie et organise le travail
4.3- Encadre une équipe
4.4- Gère les ressources humaines

5. Gestion et administration de l’entreprise agricole
5.1- Produit des données et de l’information
5.2- Gère les achats, les stocks, les approvisionnements et les services à l’entreprise
5.3- Gère ou fait procéder à la gestion courante des opérations comptables
5.4- S’acquitte de ses obligations comptables, fiscales et professionnelles
5.5- Règle les litiges commerciaux, les conflits d’usages et ou de voisinage

Compétences attestées :

Capacités générales

- Construire son raisonnement autour des enjeux du monde actuel

- Débattre à l’ère de la mondialisation

- Développer son identité culturelle

- Agir collectivement dans des situations sociales et professionnelles

Capacités professionnelles

- Réaliser des choix techniques dans le cadre d’un système de production

- Piloter une entreprise agricole

- Assurer la conduite technique des productions

- Gérer le travail dans l’entreprise agricole

- Réaliser des opérations de gestion et d’administration de l’entreprise dans son contexte

. Mettre en œuvre des activités de valorisation de l’entreprise, de ses produits et services

. S’adapter à des enjeux professionnels particuliers

Modalités d'évaluation :

L’examen du baccalauréat professionnel comporte sept épreuves obligatoires et, le cas échéant, une à deux épreuves facultatives. Elles permettent de vérifier l’atteinte de toutes les capacités globales du référentiel de compétences.
L’examen prend en compte la formation en milieu professionnel. Il est organisé par combinaisons entre des épreuves ponctuelles terminales et des épreuves évaluées par contrôles certificatifs en cours de formation (CCF) pour les scolaires, les apprentis et les stagiaires de la formation continue inscrits dans un établissement habilité à la mise en œuvre du CCF. L’examen est organisé en épreuves ponctuelles terminales pour les candidats hors CCF.

RNCP38316BC01 - Construire son raisonnement autour des enjeux du monde actuel

Liste de compétences Modalités d'évaluation

C1.1 Interpréter des faits en s’appuyant sur une démarche scientifique
C1.2 Étudier un phénomène social ou professionnel à l’aide de données notamment en nombre
C1.3 Exploiter la modélisation d’un phénomène

Évaluation de certification définie par le règlement d'examen

RNCP38316BC02 - Débattre à l’ère de la mondialisation

Liste de compétences Modalités d'évaluation

C2.1 Analyser l’information
C2.2 Élaborer une pensée construite
C2.3 Formuler un point de vue argumenté et nuancé

Evaluation de certification définie par le règlement d'examen

RNCP38316BC03 - Développer son identité culturelle

Liste de compétences Modalités d'évaluation

C3.1 Exprimer ses aspirations dans une culture commune
C3.2 Positionner son projet professionnel
C3.3 Communiquer avec le monde

Évaluation de certification définie par le règlement d'examen

RNCP38316BC04 - Agir collectivement dans des situations sociales et professionnelles

Liste de compétences Modalités d'évaluation

C4.1 Développer un mode de vie actif et solidaire
C4.2 Mettre en oeuvre un projet collectif
C4.3 Conduire une analyse réflexive de son action au sein d’un collectif

Évaluation de certification définie par le règlement d'examen

RNCP38316BC05 - Réaliser des choix techniques dans le cadre d’un système de production

Liste de compétences Modalités d'évaluation

C5.1- Définir des actions de préservation ou d’amélioration de l’état des ressources dans un agroécosystème

C5.2- Réaliser des choix techniques dans le cadre d’un processus de production

Évaluation de certification définie par le règlement d'examen

RNCP38316BC06 - Piloter une entreprise agricole

Liste de compétences Modalités d'évaluation

C6.1- Évaluer le fonctionnement de l’entreprise dans son contexte

C6.2- Identifier des pistes d’évolution de l’entreprise

Évaluation de certification définie par le règlement d'examen

RNCP38316BC07 - Assurer la conduite technique des productions

Liste de compétences Modalités d'évaluation

C7.1- Réaliser des observations, des suivis et des contrôles

C7.2- Réaliser les opérations de conduite dans le cadre d'un système de production

Évaluation de certification définie par le règlement d'examen

RNCP38316BC08 - Gérer le travail dans l’entreprise agricole et réaliser des opérations de gestion et d’administration de l’entreprise dans son contexte

Liste de compétences Modalités d'évaluation

C8.1- Organiser le travail

C8.2- Gérer la main d’oeuvre

C9.1-Réaliserdes opérations de gestion technico-économique et financière

C9.2-Assurerlagestion administrative de l’entreprise

Évaluation de certification définie par le règlement d'examen

RNCP38316BC09 - Mettre en oeuvre des activités de valorisation de l’entreprise, de ses produits et services

Liste de compétences Modalités d'évaluation

C10.1- Assurer la commercialisation des produits et services de l'entreprise

C10.2- Coopérer à des actions collectives sur le territoire

Évaluation de certification définie par le règlement d'examen

RNCP38316BC10 - S’adapter à des enjeux professionnels particuliers

Liste de compétences Modalités d'évaluation

C11 S’adapter à des enjeux professionnels particuliers

Évaluation de certification définie par le règlement d'examen

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Chaque bloc de compétence est validé par une évaluation de certification définie par le règlement d'examen. La réussite à un bloc donne lieu à une attestation de capacité. Le titulaire de l’attestation de capacité prétendant au diplôme par l'examen ou la VAE peut être dispensé de la passation de l'épreuve correspondant au bloc attesté. Tous les blocs de compétences doivent être validés afin d'obtenir le baccalauréat professionnel.

Secteurs d’activités :

Le titulaire du diplôme peut exercer son activité dans des types d’exploitations (culture et/ou élevage) d’une extrême diversité présentant des différences de taille, d’organisation sociale, technique, juridique, économique et financière ou encore d’environnement.

Type d'emplois accessibles :

Agriculteur  ; Eleveur ; Gérant d'exploitation agricole ; Producteur  ; Responsable d'élevage ; Chef de culture ; Chef de production agricole ; Cultivateur  ; Régisseur  d'exploitation agricole

Code(s) ROME :

  • A1409 - Élevage de lapins et volailles
  • A1416 - Polyculture, élevage
  • A1407 - Élevage bovin ou équin
  • A1410 - Élevage ovin ou caprin
  • A1411 - Élevage porcin

Références juridiques des règlementations d’activité :

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pour se présenter à l'examen du baccalauréat professionnel, les candidats doivent :
1° Soit avoir suivi une préparation au diplôme par la voie scolaire, de l'apprentissage ou de la formation professionnelle continue dont la durée est fixée conformément aux dispositions de la sous-section 2 ;
2° Soit avoir accompli trois ans d'activités professionnelles dans un emploi de niveau au moins égal à celui d'un ouvrier ou employé qualifié et dans un domaine professionnel en rapport avec la finalité du diplôme postulé.

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury, présidé par un fonctionnaire de catégorie A membre de l'enseignement agricole public, est composé d’enseignants d'établissements agricoles publics et privés justifiant des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une section préparant au baccalauréat professionnel agricole, et, pour moitié, au maximum, d’employeurs et de salariés des professions concernées.

En contrat d’apprentissage X

Le jury, présidé par un fonctionnaire de catégorie A membre de l'enseignement agricole public, est composé d’enseignants d'établissements agricoles publics et privés justifiant des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une section préparant au baccalauréat professionnel agricole, et, pour moitié, au maximum, d’employeurs et de salariés des professions concernées.

Après un parcours de formation continue X

Le jury, présidé par un fonctionnaire de catégorie A membre de l'enseignement agricole public, est composé d’enseignants d'établissements agricoles publics et privés justifiant des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une section préparant au baccalauréat professionnel agricole, et, pour moitié, au maximum, d’employeurs et de salariés des professions concernées.

En contrat de professionnalisation X

Le jury, présidé par un fonctionnaire de catégorie A membre de l'enseignement agricole public, est composé d’enseignants d'établissements agricoles publics et privés justifiant des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une section préparant au baccalauréat professionnel agricole, et, pour moitié, au maximum, d’employeurs et de salariés des professions concernées.

Par candidature individuelle X

Le jury, présidé par un fonctionnaire de catégorie A membre de l'enseignement agricole public, est composé d’enseignants d'établissements agricoles publics et privés justifiant des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une section préparant au baccalauréat professionnel agricole, et, pour moitié, au maximum, d’employeurs et de salariés des professions concernées.

Par expérience X

Le jury, présidé par un fonctionnaire de catégorie A membre de l'enseignement agricole public, est composé d’enseignants d'établissements agricoles publics et privés justifiant des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une section préparant au baccalauréat professionnel agricole, et, pour moitié, au maximum, d’employeurs et de salariés des professions concernées.

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://chlorofil.fr/

Liste des organismes préparant à la certification :

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP29267 BAC PRO - Conduite et gestion de l'entreprise agricole

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :