Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l’Institut supérieur d'agriculture Rhône-Alpes (IsaraLyon), titre d’ingénieur conférant le grade de Master -Master’s degree-

Active

N° de fiche
RNCP11532
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 21 : Agriculture, pêche, forêt et espaces verts
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Ministère chargé de l'agriculture - http://www.agriculture.gouv.fr
Institut Supérieur d'Agriculture Rhône-Alpes (ISARA-Lyon) - http://www.isara.fr
Activités visées :

* Références de la CTI définissant l’ingénieur :

« Le métier de l’ingénieur consiste à poser et résoudre de manière performante et innovante des problèmes souvent complexes, de création, de conception, de réalisation, de mise en œuvre, au sein d’une organisation compétitive, de produits, de systèmes ou de services, éventuellement de leur financement et de leur commercialisation. A ce titre, l’ingénieur doit posséder un ensemble de savoirs techniques, économiques, sociaux et humains, reposant sur une solide culture scientifique.

L’activité de l’ingénieur s’exerce notamment dans l’industrie, l’agriculture et les services.

Elle mobilise des hommes et des moyens techniques et financiers, souvent dans un contexte international. Elle prend en compte les préoccupations de protection de l’homme, de la vie et de l’environnement, et plus généralement du bien-être collectif. Elle contribue à la compétitivité des entreprises, notamment en technologies, dans un cadre mondialisé. Elle reçoit une sanction économique et sociale ».

 

* Activités visées de l’ingénieur IsaraLyon :

 

L’ingénieur IsaraLyon exerce des responsabilités dans les secteurs suivants : l’agriculture elle-même et ses organismes professionnels, les agro-industries et industries agro-alimentaires, la distribution, le développement rural et les collectivités territoriales, l’environnement. Il sait équilibrer conception et action, il maîtrise l’analyse et la synthèse, il est particulièrement compétent dans un domaine mais adaptable, il est conscient des réalités du terrain, il maîtrise la complexité et est capable d’agir dans un environnement incertain en étant réactif,  il a le sens de l’écoute et respecte les autres, il sait communiquer en groupe, en particulier dans un milieu international.

Le métier de l'ingénieur IsaraLyon consiste à poser et résoudre des problèmes de nature technologique et/ou socio-économique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en œuvre de produits, de systèmes ou de services. Il étudie un problème dans sa globalité, en prenant en compte toutes les dimensions, qu’elles soient techniques, économiques, environnementales, humaines ou sociales. Il anime et dirige des équipes dans un contexte pluriculturel.

 

L’ingénieur IsaraLyon appuie son action sur :

-  des compétences scientifiques et techniques solides en termes de sciences du vivant, de sciences économiques et sociales et de sciences humaines dans ses différents d’activités ;

-  la maîtrise de démarches et d’outils liés aux métiers de l’ingénieur, notamment en termes de résolution de problème et de gestion de projet.

 

C’est un cadre qui est capable, selon les cas de :

-  mettre en œuvre et piloter des projets techniques innovants au sein des filières agricoles (végétales et/ou animales) situées dans un objectif de développement durable ;

-  mettre en œuvre et piloter des projets de recherche/développement, des projets logistiques, des process de production, ou des politiques qualité dans les entreprises agro-alimentaires ;

-  occuper des postes d’encadrement dans les entreprises de l’agroalimentaire ou de l’agrofourniture, ainsi que dans les organisations professionnelles et les entreprises de service assurant la liaison entre les différents acteurs des filières ;

monter, d'accompagner et d’animer, de réaliser et d’évaluer des programmes ou projets de développement agricole et/ou rural et d’occuper des responsabilités dans les organismes de développement en France ou à l’étranger.

Compétences attestées :

En outre, il possède des capacités et compétences spécifiques dans au moins un des domaines d’expertise suivants :

* Domaine d’expertise : « Agriculture, environnement et gestion des ressources »

.comprendre et analyser le fonctionnement des agrosystèmes (de l'unité au bassin de production) ;

.mobiliser un savoir faire technique au service des filières agricoles (végétales et/ou animales) ;

.maîtriser les outils de diagnostic, d'évaluation et de conception d’agrosystèmes innovants ;

.gérer les relations et l'interface production/transformation ;

.assurer la qualité et la sécurité sanitaire des produits agricoles ;

.intégrer une gestion durable des ressources : maîtrise des pollutions d'origine agricole, maintien de la biodiversité, conservation du sol et gestion de la qualité de l'eau et de l’air ;

.connaître les enjeux des filières de productions (acteurs, cadres réglementaires, enjeux économiques et sociaux).


* Domaine d’expertise : « Agro-alimentaire, alimentation et management industriel »

.appréhender la complexité de l’innovation produit - process, depuis la création de produits nouveaux jusqu’à leur industrialisation, en prenant en compte les attentes des consommateurs ;

.mettre en œuvre des procédés et gérer des sites industriels et logistiques, y compris en prenant en compte les contraintes environnementales ;

.traiter les problèmes de qualité, ainsi que de sécurité des aliments et des personnes sous les angles scientifique, technique, législatif et politique (gestion des risques) ;

.participer à l’élaboration de stratégies industrielles, piloter des projets industriels ou logistiques, d’organisation de la production.

* Domaine d’expertise : « Marchés, filières et management d’entreprise »

.savoir analyser et comprendre le fonctionnement et l’organisation de l’entreprise dans sa confrontation à la dynamique des marchés, y compris dans sa dimension transnationale ;

.développer une vision construite et une compréhension des échanges commerciaux et de leurs enjeux dans une perspective de « développement d’affaires » ;

.savoir mobiliser, en les articulant, la culture technique de l’ingénieur et les principaux concepts et outils relevant des disciplines de la gestion et du management (stratégie, marketing, conduite de projet, gestion…), afin d’être capable dans un contexte d’incertitude d’aboutir à des recommandations opérationnelles ;

.savoir identifier et construire des avantages compétitifs durables en développant et pilotant l’innovation et les processus entrepreneuriaux appropriés ;

.concevoir et manager des partenariats (fournisseurs, R & D, industriels, distributeurs…) et des projets transversaux.

* Domaine d’expertise : « Territoires et développement durable »

.mobiliser des compétences en Sciences Sociales dans l’analyse des dynamiques de développement ;

.savoir utiliser les outils de base en systèmes d’informations géographiques ;

.savoir effectuer un diagnostic de territoire, dans ses dimensions économiques, techniques, sociales, politiques, culturelles et environnementales en mobilisant à la fois des données statistiques et cartographiques, et des enquêtes auprès de différents acteurs ;

.connaître les principales politiques de développement rural, ainsi que les différentes échelles territoriales présentes en Europe ;

.savoir piloter un projet de développement dans ses différentes dimensions, de l’ingénierie à l’évaluation ;

.comprendre et analyser les enjeux internationaux de développement sur les plans économique, social et politique ;

.comprendre et savoir gérer les interrelations entre l’agriculture et les territoires et de façon plus large, comprendre les liens et les différences entre logique de développement sectoriel et logique de développement territorial.

 

*Domaine d’expertise : « Viticulture-viniculture »

 

 prendre en compte et développer des activités dans les filières viticoles et vinicoles en intégrant l’ensemble des aspects techniques, économiques, sociaux, environnementaux et législatifs dans un contexte fluctuant et complexe.

 établir un diagnostic et proposer des actions préventives et correctives.

 maîtriser les outils d’analyse des territoires, les nouvelles techniques de création et de culture de la vigne.

 maîtriser les outils de types financiers, techniques de ventes, gestion des risques et informatiques.

 intégrer la dimension internationale spécifique à la filière viti-vinicole.

 animer et communiquer pour faire travailler ensemble les acteurs d’un projet.

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

* Secteurs d'activité :

L’ingénieur IsaraLyon exerce des responsabilités dans les différents secteurs liés à l’agriculture et à l’alimentation au niveau national et international, l’agriculture elle-même et ses organismes professionnels, les agro-industries et industries agro-alimentaires, la distribution, la logistique, le développement rural et les collectivités territoriales, l’environnement :
chambres consulaires, syndicats, centres de gestion, entreprises de production agricole ou viti-vinicole, coopératives, organisations professionnelles, groupements de producteurs, instituts techniques, instituts de recherche, entreprises d’agrofournitures, négoce et mise en marché des produits agricoles, industries agroalimentaires, entreprises logistiques, distribution, bureaux d’études et de conseil, cabinets d’expertise et de conseil, centres techniques, organismes certificateurs, banques, assurances, enseignement, formation, collectivités territoriales, agences de l’eau, parcs régionaux ou nationaux, conservatoires des espaces naturels, fournisseurs de la filière viti-vinicole, négociants et metteurs en marché des produits viti-vinicoles …

Type d'emplois accessibles :

* Types d'emplois accessibles :

Ingénieur en agro-environnement, Ingénieur de recherche développement, Ingénieur de production, Ingénieur consultant, Ingénieur d’études,

Chef d’exploitation agricole, Chef de culture, Régisseur de domaine viticole, Conseiller agricole , Conseiller en gestion de l’environnement, Conseiller en agro-développement, Conseiller viti-vinicole, Eco conseiller, Animateur de filière, Certificateur, Agro-informaticien,

Cadre ou Dirigeant d’entreprise, Responsable qualité, Responsable administratif et financier, Responsable d’expérimentation / appui technique, Responsable approvisionnement / collecte, Responsable d’exploitation viti-vinicole, Responsable commercial, Responsable logistique, Responsable de zone import/export, Chef de produit,

Directeur de coopérative, Directeur marketing, Directeur de production, Directeur de magasin en grande distribution, Dirigeant de collectivité territoriale, d’organisme de développement ou d’ONG en France et à l’étranger,

Chargé de mission développement local, Chargé de mission en aménagement, Chargé de mission en milieu naturel, Chargé de mission valorisation agricole des déchets, Chargé de clientèle Banque, Chargé de recherche, Chargé d’études d’impact …

Code(s) ROME :
  • A1303 - Ingénierie en agriculture et environnement naturel
  • H2502 - Management et ingénierie de production
  • H1302 - Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • M1707 - Stratégie commerciale
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Directeur général, directeur des formations, responsable d’année, enseignants-chercheurs et professionnels pour la soutenance du mémoire de fin d’études

En contrat d’apprentissage X

Directeur général, directeur des formations, responsable de l’apprentissage, enseignants-chercheurs et professionnels pour la soutenance du mémoire de fin d’études

Après un parcours de formation continue X

 

Directeur général, directeur des formations, responsable d’année, enseignants-chercheurs et professionnels pour la soutenance du mémoire de fin d’études

En contrat de professionnalisation X

Directeur général, directeur des formations, responsable d’année, enseignants-chercheurs et professionnels pour la soutenance du mémoire de fin d’études

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Directeur général, enseignants-chercheurs et professionnels

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :

Environ 150 accords avec des universités étrangères, à l’échelle des quatre écoles de la FESIA.

Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)


Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Date initiale d’habilitation par la Commission des Titres d’Ingénieur pour la voie de la formation initiale : 06 mars 1973.

Date initiale d’habilitation par la Commission des Titres d’Ingénieur pour la voie de la formation continue : 04 novembre 1997.

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Décret n° 99-747 du 30 août 1999 relatif à la création du grade de master , notamment son article 2, alinéa 2, modifié par le décret n° 2002-480 du 8 avril 2002.

Dernier arrêté d’habilitation par la Commission des Titres d’Ingénieur (formation initiale sous statut d’étudiant, formation continue et par la VAE) : 18 janvier 2010.

 

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Décret n° 2002-590 du 24 avril 2002 pris pour application du premier alinéa de l’article L. 613-3 et de l’article L. 613.4 du code de l’éducation relatif à la validation des acquis de l’expérience par les établissements de l’enseignement supérieur (JO du 26 avril 2002).

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel :
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Certifications antérieures :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP1997 RNCP1997 - Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l’Institut supérieur d'agriculture Rhône-Alpes (ISARA-Lyon), spécialité agriculture
Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet