Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

CQP Développeur nouvelles technologies

Active

N° de fiche
RNCP12050
CCN1 : 3018 - Bureaux d'études techniques, cabinets d'ingénieurs-conseils et sociétés de conseil
CCN2 : -
CCN3 : -
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 326 : Informatique, traitement de l'information, réseaux de transmission
Taux d'insertion moyen dans le(s) métier(s) visé(s) à 6 mois : Non renseigné
Date d’échéance de l’enregistrement : 04-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Commission paritaire nationale de l’emploi (CPNE) de la branche professionnelle des bureaux d’études techniques, des cabinets d’ingénieurs-conseils et des sociétés de conseils - Fonds d’assurance formation ingénierie études et conseil (Fafiec) - http://www.fafiec.fr
Activités visées :

Le développeur nouvelles technologies a pour mission de suivre le cahier de spécifications établi afin de développer une application logicielle répondant aux fonctionnalités attendues.

Les appellations similaires ou proches dans le référentiel des métiers de la Branche sont les suivantes :
-       Chargé de développement applications informatiques,
-       Développeur,
-       Ingénieur développement,
-       Ingénieur d’étude,
-       Analyste-programmeur,
-      Analyste réalisateur.

Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat

A1 – Analyse du besoin et modélisation d’une application informatique

A2 – Création d’une application informatique

A3 – Mise en œuvre de l’intégration continue

A4 – Maintenance et évolution de l’application informatique

Compétences attestées :

Compétences attestées

 Le (la) titulaire est capable de :

 –   Analyser et formaliser les besoins fonctionnels et les contraintes du client relatifs au développement d’une application informatique

 –   Modéliser les besoins à l’aide des méthodes Merise et UML en utilisant les outils adaptés à l’architecture technique et fonctionnelle

–  Concevoir les interfaces Homme/Machine et les services associés à l’aide d’un prototype d’interface utilisateur et en intégrant les services dans le schéma d’architecture

-  Définir et formaliser des cas de tests afin de vérifier, avant le lancement de l’application informatique, la conformité de la solution proposée au regard de la demande et des critères qualité définis.

-  Formaliser un plan de développement logiciel en vue de la validation par le client de la solution proposée.

- Développer tout ou partie d’une application en utilisant le langage de programmation (Java, JavaScript, Python, .net…) adapté à l’environnement utilisé et dans le respect du Plan d’Assurance Qualité (PAQ)
 
–    Elaborer les jeux d’essai afin de réaliser les différents tests liés au développement (tests unitaires, tests d’intégration, tests de non régression et tests de vulnérabilité)

–   Rédiger les procédures d’installation et d’exploitation en expliquant l’environnement technique et fonctionnel.

–   Documenter l’application et déployer un système de gestion des informations de l’application (« Knowledge Management »)

–  Créer et mettre en place une infrastructure de suivi et de résolution des incidents en utilisant les outils adaptés (« Issue tracking system », « ticketing »)

–  Concevoir le plan de maintenance corrective et/ou évolutive afin d’assurer la maintenance des applications

–    Analyser les impacts d’un développement fonctionnel en utilisant des tests de non régression et d’intrusion
 
–    Configurer et administrer les postes de travail et les serveurs de la plateforme de développement en respectant les procédures d’installation et de configuration

-   Mettre en place un système de veille technologique afin d’anticiper l’évolution de l’application
 
- Appliquer une méthode de gestion de projet adaptée tout au long du développement de l’application

Modalités d'évaluation :
N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP12050BC01

Mise en œuvre de l’intégration continue

Descriptif de la certification :
–    Rédiger les procédures d’installation et d’exploitation en expliquant l’environnement technique et fonctionnel.
–   Documenter l’application et déployer un système de gestion des informations de l’application (« Knowledge Management »)
–  Créer et mettre en place une infrastructure de suivi et de résolution des incidents en utilisant les outils adaptés (« Issue tracking system », « ticketing »)

Modalités d’évaluation : Mise en pratique professionnelle reconstituée  pour laquelle le candidat devra produire :

-    Les procédures d’installation et d’exploitation de l’application
-    La documentation de l’application informatique
-    Une infrastructure de suivi et de résolution des incidents
-    Un système de gestion des informations (données et procédures) de l’application

Modalités de certification :
Validation par le jury paritaire national du Bloc de Compétences matérialisée par un certificat

RNCP12050BC02

Maintenance et évolution de l’application

Descriptif de la certification :
-    Concevoir le plan de maintenance corrective et/ou évolutive afin d’assurer la maintenance des applications
–        Analyser les impacts d’un développement fonctionnel en utilisant des tests de non régression et d’intrusion
–       Configurer et administrer les postes de travail et les serveurs de la plateforme de développement en respectant les procédures d’installation et de configuration
-      Mettre en place un système de veille technologique afin d’anticiper l’évolution de l’application

Modalités d’évaluation : Mise en pratique professionnelle reconstituée permettant au candidat la production d’un plan de maintenance corrective et évolutive de l’application.

Modalités de certification :
Validation par le jury paritaire national du Bloc de Compétences matérialisée par un certificat

RNCP12050BC03

Analyse du besoin et modélisation d’une application informatique

Descriptif de la certification :
–   Analyser et formaliser les besoins fonctionnels et les contraintes du client relatifs au développement d’une application informatique
–   Modéliser les besoins à l’aide des méthodes Merise et UML en utilisant les outils adaptés à l’architecture technique et fonctionnelle
–  Concevoir les interfaces Homme/Machine et les services associés à l’aide d’un prototype d’interface utilisateur et en intégrant les services dans le schéma d’architecture
-  Définir et formaliser des cas de tests afin de vérifier, avant le lancement de l’application informatique, la conformité de la solution proposée au regard de la demande et des critères qualité définis.
-  Formaliser un plan de développement logiciel en vue de la validation par le client de la solution proposée

Modalités d’évaluation : Mise en pratique professionnelle reconstituée portant sur la réalisation d’un plan de développement logiciel

Modalités de certification :
Validation par le jury paritaire national du Bloc de Compétences matérialisée par un certificat.

RNCP12050BC04

Création d’une application informatique

Descriptif de la certification :
- Développer tout ou partie d’une application en utilisant le langage de programmation (Java, JavaScript, Python, .net…) adapté à l’environnement utilisé et dans le respect du Plan d’Assurance Qualité (PAQ)
–    Elaborer les jeux d’essai afin de réaliser les différents tests liés au développement (tests unitaires, tests d’intégration, tests de non régression et tests de vulnérabilité)

Modalités d’évaluation : Mise en pratique professionnelle reconstituée portant sur la production d’une application informatique

Modalités de certification :
Validation par le jury paritaire national du Bloc de Compétences matérialisée par un certificat

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :
Secteurs d’activités :

Le Développeur Nouvelles Technologies est amené à intervenir dans de nombreux secteurs d’activités. L’exercice du métier de Développeur Nouvelles Technologies au sein de ces entreprises peut varier en fonction de plusieurs facteurs :
-    La taille de l’entreprise (TPE, PME, grandes entreprises) ;
-    Le secteur d’activité de l’entreprise (Entreprise de Service du Numérique ou Editeur de logiciels) ;
-    Le secteur d’activité de l’application informatique (gestion, paie, production, commercial, communication, sécurité) ;
-    L’historique de l’application informatique.

Type d'emplois accessibles :

Chargé de développement applications informatiques, Développeur, Ingénieur développement, Ingénieur d’étude, Analyste-programmeur, Analyste réalisateur.

Code(s) ROME :
  • M1805 - Études et développement informatique
Références juridiques des règlementations d’activité :

Aucune habilitation n’est nécessaire pour exercer l’activité

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

Jury composé de 50% de membres de salariés et de 50% de membres d’employeurs.

En contrat de professionnalisation X

Jury composé de 50% de membres de salariés et de 50% de membres d’employeurs.

Par candidature individuelle X

Jury composé de 50% de membres de salariés et de 50% de membres d’employeurs.

Par expérience X

Jury VAE composé de 2 membres de la CPNEFP (1 représentant des salariés et 1 représentant des employeurs) et de 2 professionnels habilités par la CPNEFP.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 3 décembre 2010 publié au Journal Officiel du 22 décembre 2010 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, sous l'intitulé Certificat de qualification professionnelle Développeur nouvelles technologies avec effet au 22 décembre 2010, jusqu'au 22 décembre 2015.

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 27 décembre 2018 publié au Journal Officiel du 4 janvier 2019 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans avec effet au 22 décembre 2015, jusqu'au 4 janvier 2024.

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 22-12-2010
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://moncqp.fafiec.fr/choisir-son-cqp/cqp-dnt.html


Site Internet de l'autorité délivrant la certification

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet