Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Diplôme National d’œnologue

Active

N° de fiche
RNCP12909
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 110f : Spécialités pluri-scientifiques (application aux technologies de production)
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Université de Bourgogne - Dijon - http://www.u-bourgogne.fr
Université de Reims Champagne-Ardenne - http://www.univ-reims.fr
UNIVERSITE DE MONTPELLIER I - http://www.univ-montp1.fr
Université Paul Sabatier - Toulouse 3 - http://www.ups-tlse.fr
Université Victor Segalen Bordeaux 2 - http://www.u-bordeaux2.fr
Ministère chargé de l'enseignement supérieur - -
Institut national d'études supérieures agronomiques de Montpellier (Montpellier SupAgro) - http://www.supagro.inra.fr
Activités visées :

Ce professionnel est en mesure de: 

- développer et superviser un secteur d’activité viti-vinicole (conception et étude technique, relation avec les prestataires, planification et suivi des procédures et de la qualité) ;

-        prendre les décisions techniques correspondantes et proposer à la direction générale des améliorations ou des adaptations des process de fabrication ;

-        gérer les ressources humaines nécessaires à l’exécution des différentes taches ;

-        mettre en place et faire respecter les procédures et échéances ;

-        collaborer à la gestion financière de l’entreprise avec les services comptables ;

-        collaborer à de nouvelles stratégies commerciales avec les services commerciaux ;

-        réaliser des expertises dans les litiges de transactions commerciales ;

-      garantir la conformité, la garantie d’origine et la typicité du produit élaboré.

      Il exerce son activité principalement dans le secteur viti-vinicole de la production et du contrôle de l’élaboration des vins, des alcools, et des spiritueux,  ainsi que de façon plus générale, des produits et dérivés à base de boissons fermentées.

Compétences attestées :

 

-        établissement et culture du vignoble ;

-        suivi de la maturation et de l’état sanitaire du raisin, récolte et sélection parcellaire ;

-        élaboration du vin ;

-        élevage et traitements du vin ;

-        mise en bouteilles du vin ;

-        réalisation des analyses (physiques, chimiques et microbiologiques) des produits concernés en interprétant les résultats ;

-        utilisation de l’analyse sensorielle dans toutes les phases d’élaboration et de conservation du vin ;

-        adaptation du produit aux contraintes de production et à la demande du marché ;

-        conception de matériel utilisé en technologie et en équipement des caves ;

     

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

 

– entreprises vitivinicoles (exploitations individuelles, coopératives, groupements de producteurs) ;

-  maisons de négoce, sociétés commerciales ;
– laboratoires d’œnologie, cabinets d’audit-conseil ;
– organismes consulaires (chambres d’agriculture) ;
– organisations syndicales et interprofessionnelles, Instituts techniques ;
– administration d’Etat (DGCCRF, INAOQ, France Agrimer, Agriculture, Environnement) ;
– structures de formation et de recherche ;
– Service R & D et commercial des industries de produits œnologiques et des équipementiers ;
– commerce, distribution, communication.

Type d'emplois accessibles :

 

Type de fonctions accessibles :


– recherche et développement,
– enseignement
– consultant œnologue conseil
– directeur de production
– directeur général, dirigeant, gérant
– exploitant agricole
– maître de chai
– responsable analyses
– responsable laboratoire
– responsable qualité
– responsable technique
– technico-commercial

Code(s) ROME :
  • A1413 - Fermentation de boissons alcoolisées
  • A1405 - Arboriculture et viticulture
  • D1301 - Management de magasin de détail
  • G1804 - Sommellerie
Références juridiques des règlementations d’activité :

Loi n°55-308 du 19 mars 1955 relative à la protection du titre d'oenologue

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Professeurs et responsables pédagogiques de la formation

En contrat d’apprentissage X

Professeurs et responsables pédagogiques de la formation

Après un parcours de formation continue X

Professeurs et responsables pédagogiques de la formation

En contrat de professionnalisation X

Professeurs et responsables pédagogiques de la formation

Par candidature individuelle X

Professeurs et responsables pédagogiques de la formation

Par expérience X

Jury VAE de l’établissement comprenant un représentant de la composante (UFR Œnologie), le responsable pédagogique du diplôme, un représentant du jury du diplôme, un représentant du secteur professionnel, un rapporteur

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :

Dans le cadre de contrats Socrates-Erasmus, possibilité d’obtenir tout ou partie du diplôme

Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)


Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

85-906 du 23 août 1985


Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

2 mai 2002

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

 Décret n° 2002-590 du 24 avril 2002 pris pour application du premier alinéa de l’article L. 613-3 et de l’article L. 613.4 du code de l’éducation relatif à la validation des acquis de l’expérience par les établissements de l’enseignement supérieur (JO du 26 avril 2002).

-

Loi 55-308 du 19 Mars 1955 relative à la protection du titre d'oenologue

Arrêté du 5 juin 2007

Arrêté du 20 juin 2008

Arrêté du 1er décembre 2009

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel :
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet