Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Licence Professionnelle - Logistique Spécialité Management et gestion des activités de logistique internationale

Inactive

N° de fiche
RNCP13560
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 311p : Gestion des flux et des stocks de marchandises
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-10-2019
Nom légal Nom commercial Site internet
Ministère chargé de l'enseignement supérieur - -
Université de Perpignan Via Domitia - http://www.univ-perp.fr
Activités visées :

Le responsable de l’organisation de la chaîne logistique à l’international élabore sur mesure des solutions transport et logistique globalisées, soit internalisées, soit prestées, cohérentes avec les besoins des activités d’import-export. Il organise l’acheminement des marchandises et pilote les flux de matières que génèrent les opérations de commerce international et l’organisation mondialisée de la supply chain. Dans ce cadre, il sélectionne et coordonne les intervenants d’un réseau de sous-traitants permettant aux marchandises d’être livrées dans les délais, les quantités et les critères de qualité demandés. Il manage en outre l’ensemble des aspects documentaires, règlementaires, bancaires et douaniers qui encadrent le déplacement des marchandises. Il intervient donc de manière autonome à trois niveaux de la gestion de l’acheminement des marchandises : stratégique, managérial et opérationnel.

Compétences attestées :

Compétences relatives aux trois niveaux d’intervention :
-    Niveau stratégique : Il accompagne les décisions stratégiques de l’entreprise :
    Il doit savoir identifier le contexte socio-économique, juridique et managérial d’une entreprise positionnée sur les marchés internationaux et être en mesure de comprendre les défis auxquels l’entreprise doit faire face dans un contexte de globalisation des échanges. Dans ce cadre, il doit être capable d’identifier les différentes stratégies d’internationalisation, savoir mener une analyse de l’environnement concurrentiel international de l’entreprise ;
    Il doit maîtriser les dimensions stratégiques du management logistique. Il doit être capable d’accompagner les décisions d’organisation logistique permettant l’amélioration de la performance en mobilisant des outils de prévision et de planification ;
    Il doit savoir identifier et s’adapter aux différenciations culturelles dans les relations commerciales internationales. Il doit en particulier être parfaitement capable de gérer une relation commerciale en langue anglaise (et langue espagnole en option) ;
-    Niveau managérial : Il contribue au plan managérial de l’entreprise :
    Il doit maîtriser les systèmes d’information et des modules transport et logistique constitutifs (ERP, SCE/SCP, APS, TMS, WMS, AOM, systèmes d’information associés) et être capable d’utiliser des logiciels spécifiques ;
    Il doit être capable d’optimiser la productivité et la performance d’un entrepôt ;
    Il doit maîtriser les fonctions achats/approvisionnement dans la chaîne logistique  (insouring vs outsourcing, e-procurement) et les méthodes d’approvisionnement (quantité/périodicité, groupage de commandes, construction d’un calendrier d’approvisionnement, e-sourcing) ;
    Il doit maîtriser la démarche d’amélioration continue des processus et être capable de participer à une démarche de certification de type ISO 9000 ou 14000 ;
-    Niveau opérationnel : Il gère au quotidien les opérations de transport et logistique positionnées sur les marchés internationaux :
    Il doit être capable de proposer et de mettre en oeuvre des solutions transport et logistique tant d’un point de vue opérationnel que d’un point de vue administratif et commercial ;
    Il doit parfaitement maîtriser les techniques d’exploitation du transport routier de marchandises et savoir optimiser un service d’exploitation transport à l’international. Il doit maîtriser les techniques d’acheminement des marchandises utilisant plusieurs modes de transport (gestion de la rupture de charge, protection physique des marchandises, techniques de transbordement). Il doit également maîtriser les techniques d’exploitation des transports aérien, ferroviaire et maritime ;
    D’un point de vue juridique, il doit avoir une parfaite maîtrise de la règlementation douanière communautaire et connaître les éléments de déclaration douanière et de choix d’un régime douanier. Dans ce cadre, il doit être capable de constituer un dossier douanier et d’assurer l’intégralité de la gestion des formalités douanières. Il doit également maîtriser les règles du droit commercial international (concurrence, conventions commerciales), être capable de rédiger les clauses d’un contrat dans un contexte commercial international et savoir anticiper les litiges et recourir aux méthodes de résolution (médiation / arbitrage / contentieux) ;
    Il doit maîtriser les techniques de paiement à l’international, les mécanismes de financement des opérations commerciales à l’international à court, moyen et long terme. Il doit également savoir mobiliser les cautions et garantie internationales. Il doit être enfin en mesure d’identifier les risques de change et de maîtriser les techniques internes et externes de couverture de change.

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

Le responsable de l’organisation de la chaîne logistique à l’international est un professionnel qui opère soit au sein des entreprises de transport et auxiliaires de transport, soit au sein des unités industrielles ou commerciales positionnées sur les marchés internationaux.

Type d'emplois accessibles :

Le professionnel peut prétendre aux emplois suivants :
    Responsable d’exploitation transport international
    Affréteur international
    Commissionnaire de transport
    Commissionnaire agréé en douanes
    Coordinateur transport / logistique
    Responsable de plate-forme logistique internationale
    Responsable expéditions/réceptions à l’international
    Approvisionneur
    Chef de zone export
    Assistant chef d’agence
    Responsable import-export
    Gestionnaire flux de produits

Code(s) ROME :
  • N1301 - Conception et organisation de la chaîne logistique
  • N1302 - Direction de site logistique
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

60% enseignants – 40% professionnels

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

idem

En contrat de professionnalisation X

idem

Par candidature individuelle X

idem

Par expérience X

60% enseignants – 40% professionnels

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 17 novembre 1999 relatif à la licence professionnelle

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Renouvellement par arrêté du 8 septembre 2011

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Décret n°2002-615 du 26 avril 2002 relatif à la validation des acquis de l’expérience pour la délivrance d’une certification professionnelle

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel :
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet