Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l’École polytechnique de l’université d’Orléans, spécialité matériaux et mécatronique

Active

N° de fiche
RNCP13838
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 200 : Technologies industrielles fondamentales
  • 220 : Spécialités pluritechnologiques des transformations
  • 250 : Spécialites pluritechnologiques mécanique-electricite
Formacode(s) :
  • 24424 : mécatronique
  • 23054 : travail matériau
  • 23654 : mécanique construction réparation
Taux d'insertion moyen dans le(s) métier(s) visé(s) à 6 mois : Non renseigné
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-08-2023
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
ECOLE POLYTECHNIQUE UNIVERSITE D'ORLEANS 19450855200446 - -
Activités visées :

Dans la spécialité Mécanique, mécatronique et matériaux (appellation d'usage Innovations en Conception et Matériaux), les ingénieurs formés sont aptes à aborder et résoudre les problèmes de conception, de réalisation, et d’optimisation de systèmes et de structures mécaniques.

A ce titre, le titulaire de ce diplôme peut exercer principalement les activités (ou fonctions) suivantes :

-        Concevoir et mettre au point des systèmes mécaniques et mécatroniques, et des matériaux,

-        Faire évoluer des systèmes et des matériaux,

-        Effectuer des travaux d’études, de recherche et développement, et d’innovation en milieu industriel,

-        Proposer des solutions techniques, apporter une assistance technique ou son expertise aux différents services ou aux clients, assurer la veille technologique,

-        Assurer le pilotage de projets industriels (coordination d’équipes, management d’affaires, gestion des ressources, respect des contraintes),

-        Développer des modèles numériques permettant l’optimisation de pièces de structures

-        Concevoir des produits ou des procédés de production

-        Assurer le pilotage du service des méthodes et des services connexes à la production

Les domaines visés sont la conception mécatronique et mécanique, les matériaux, la simulation numérique, les essais des systèmes de transport. 

Compétences attestées :

1. Connaissance et compréhension d’un large champ de sciences fondamentales et capacité d'analyse et de synthèse qui leur est associée,

2. Aptitude à mobiliser les ressources d’un champ scientifique et technique liées aux domaines de la conception, de la mécatronique, des matériaux et de la simulation numérique.

3. Maîtrise des méthodes et des outils de l'ingénieur : identification et résolution de problèmes, même non familiers et non complètement définis, en faisant éventuellement appel à l'expérimentation, l'innovation et la recherche, la collecte et l'interprétation de données, l'utilisation des outils informatiques, l'analyse et la conception de systèmes,

4. Capacité à s'intégrer dans une organisation, à l’animer et à la faire évoluer : connaissance de soi, esprit d’équipe, engagement et leadership, management de projets, maîtrise d’ouvrage, communication avec des spécialistes comme avec des non-spécialistes,

5. Aptitude à prendre en compte des enjeux professionnels : esprit d’entreprise, compétitivité et productivité, innovation, propriété intellectuelle et industrielle, respect des procédures qualité, sécurité, santé et sécurité au travail,

6. Aptitude à travailler en contexte international: maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères, ouverture culturelle, expérience internationale, renseignement économique,

7. Aptitude à mettre en œuvre les principes du développement durable : environnement, économie, social et gouvernance,

8. Aptitude à prendre en compte et à faire respecter des valeurs sociétales : appropriation des valeurs sociales, de responsabilité, d'éthique, de sécurité et de santé,

9. Capacité à opérer ses choix professionnels et à s’insérer dans la vie professionnelle.

10. Participer, soit à l’évolution des matériaux, soit au développement et à l’innovation de matériaux nouveaux dans l’ensemble de la chaine « élaboration, mise en œuvre, caractérisation, utilisation, modélisation et choix des matériaux ».

11. Concevoir un système répondant à une démarche d’analyse fonctionnelle cohérente avec l'industrie et les formations antérieures.

12. Organiser une équipe technique apte à contribuer à la conception de produits ou de procédés de production.

13. Maîtriser des outils de simulation numérique (en automatique, électrotechnique, mécanique, dynamique...).

14. Analyser un système en vue de sa modélisation adaptée aux objectifs du projet dans lequel s’insère son activité.

 Le décret n°99-747 du 30 août 1999, modifié par le décret 2002-480 du 8 avril 2002 confère le grade de Master à l’ingénieur diplômé

Secteurs d’activités :

Les ingénieurs diplômés exercent au sein de :

-        Bureaux d’études et d’ingénierie,

-        Centres de calculs scientifiques,

-        Services R&D,

-        Entreprises publiques et industrielles (grands groupes, grandes entreprises et PME),

-        Organismes de recherche.

Les secteurs d’activités principaux sont :

-        Le transport,

-        L’énergie,

-        L’industrie lourde,

-        Les machines spéciales,

-        Les industries de production pharmaceutiques, cosmétologiques et agroalimentaires,

-        L’armement,

-        L’enseignement et la recherche.

Type d'emplois accessibles :

-        Ingénieur en conception,

-        Ingénieur en calculs,

-        Ingénieur en matériaux,

-        Chargé d’études projets industriels, responsables d’études industrielles ou chef de projet études industrielles

-        Responsable de projets industriels

Code(s) ROME :
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H1402 - Management et ingénierie méthodes et industrialisation
  • H2502 - Management et ingénierie de production
  • H1502 - Management et ingénierie qualité industrielle
  • H1401 - Management et ingénierie gestion industrielle et logistique
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Directeur ; Directrice des formations ; Directeur des études, chargé de la scolarité ; Directeurs de spécialités ; Directeur pôle Humanités ; Directeur des relations entreprises ; Directeur des relations internationales.

Après un parcours de formation continue X

Directeur ; Directrice des formations ; Directeur des études, chargé de la scolarité ; Directeurs de spécialités ; Directeur pôle Humanités ; Directeur des relations entreprises ; Directeur des relations internationales.

Invités : chargé de mission « formation continue » de l’université, délégué à Polytech’Orléans, tuteur enseignant de chaque stagiaire de formation continue

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X

Directeur ; Directrice des formations ; Directeur des études, chargé de la scolarité ; Directeurs de spécialités ; Directeur pôle Humanités ; Directeur des relations entreprises ; Directeur des relations internationales.

Par expérience X

Directeur ; Directrice des formations ; Directeur des études, chargé de la scolarité ; Directeurs de spécialités ; Directeur pôle Humanités ; Directeur des relations entreprises ; Directeur des relations internationales ; Représentants de la commission d’experts qui auditionne le candidat, dont au moins un issu du monde professionnel ;

Invités : représentant  VAE de Polytech et tuteur enseignant Polytech du candidat

En contrat d’apprentissage X -
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :

Une partie de la formation peut être validée par d’autres diplômes. Un complément permet alors d’obtenir  une Maîtrise en Ingénierie de l’ETS (M.Ing.) – Montréal (Canada) - avec 6 mois minimum supplémentaires d’études.

Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)
Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

- Code de l’éducation et notamment ses articles L 642-1; L 713-1; L 713-2 ; L 713-9

- Décret n° 62-35 du 16 janvier 1962, modifié par le décret n° 99-941, du 12 novembre 1999 portant délégation d’attribution aux recteurs d’académie.

- Décret n° 2001-242 du 22 mars 2001

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Création de l’Institut Polytechnique de l’Université d’Orléans : Décret n° 2002-505, du 16 avril 2002.

Création de l’école Polytechnique de l’Université d’Orléans : Décret n° 2004-36 du 5 janvier 2004.

 Demande de création d’un nouveau diplôme à la CTI au 1er septembre 2014 : Ingénieur diplômé de l’École polytechnique de l’université d’Orléans, spécialité Mécanique, mécatronique et matériaux.

11-02-2018

Arrêté du 24 janvier 2018 fixant la liste des écoles accréditées à délivrer un titre d’ingénieur diplômé

Ingénieur diplômé de l’École polytechnique universitaire d’Orléans de l'université d'Orléans, spécialité matériaux et mécatronique (nouvel intitulé en remplacement de mécanique, matériaux et mécatronique)

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Principales évolutions : création de l’ESEM en 1982, création de l’ESPEO en 1992 – création de l’Institut Polytechnique de l’Université d’Orléans par fusion de l’ESEM et de l’ESPEO, puis transformation en Ecole Polytechnique

Date d'échéance de l'enregistrement 31-08-2023
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet