Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Titre ingénieur - Titre Ingénieur diplômé de l’École Nationale Supérieure d’Arts et Métiers spécialité génie énergétique, en partenariat avec Ingénieur 2000

Active

N° de fiche
RNCP14470
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 200 : Technologies industrielles fondamentales
  • 227 : Energie, génie climatique
Formacode(s) :
  • 24154 : énergie
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D'ARTS ET METIERS (ENSAM) 19753472000010 - -
Activités visées :

Conseil et assistance à maîtrise d’ouvrage

Conception de systèmes de production ou de transformation d’énergies

Réalisation d’une unité de production d’énergie

Exploitation d’une unité de production d’énergie

Maintenance d’une unité de production d’énergie

Gestion des contraintes environnementales

Pilotage de projet

Veille sur le secteur de l’énergie

Gestion de la relation avec les partenaires

Compétences attestées :

Compétences génériques propres à l’ensemble des titres d’ingénieurs :

1 - Aptitude à mobiliser les ressources d'un large champ de sciences fondamentales.

2 - Connaissance et compréhension d'un champ scientifique et technique de spécialité.

3 - Maîtrise des méthodes et des outils de l'ingénieur : identification et résolution de problèmes, même non familiers et non complètement définis, collecte et interprétation de données, utilisation des outils informatiques, analyse et conception de systèmes complexes, expérimentation.

4 - Capacité à s'intégrer dans une organisation, à l'animer et à la faire évoluer : engagement et leadership, management de projets, maîtrise d'ouvrage, communication avec des spécialistes comme avec des non spécialistes.

5 - Prise en compte des enjeux industriels, économiques et professionnels : compétitivité et productivité, innovation, propriété intellectuelle et industrielle, respect des procédures qualité, sécurité.

6 - Aptitude à travailler en contexte international : maîtrise d'une ou plusieurs langues étrangères, sûreté, intelligence économique, ouverture culturelle, expérience internationale.

7 - Respect des valeurs sociétales : connaissance des relations sociales, environnement et développement durable, éthique.

 

Compétences spécifiques à l’ingénieur Arts et Métiers spécialité génie énergétique :

1 - Assister et conseiller le maître d’ouvrage, par l’analyse du besoin, du contexte énergétique, des solutions existantes, dans l’élaboration d’un dossier d’avant projet et/ou d’appel d’offres.

2 - Concevoir un système ou sous système de production ou de transformation d’énergie, en analysant son environnement et ses contraintes d’exploitation, en sélectionnant ses éléments constitutifs et en s’appuyant sur une étude technico-économique, afin d’élaborer un dossier de prescriptions techniques chiffré répondant à la demande du commanditaire.

3 - Définir, organiser, piloter, suivre et livrer une unité de production d’énergie, en élaborant, à partir de l’analyse du cahier des charges fonctionnel, les documents de réalisation à destination des installateurs fournisseurs ou acheteurs dont il faudra réaliser la sélection, l’organisation, la mobilisation et le suivi, jusqu’à la validation et la réception de l’installation.

4 - Exploiter une unité de production d’énergie, en planifiant la production au regard d’indicateurs de performances, en répondant aux exigences QSE, et en apportant les meilleures solutions aux dysfonctionnements éventuels, pour répondre quantitativement et qualitativement au besoin du client.

5 - Élaborer les stratégies de maintenance, par une répartition optimale du préventif et du curatif, de la maintenance interne et de la sous-traitance, en élaborant les procédures de maintenance, leur mise en œuvre, leur suivi et leur contrôle, et en proposant les opportunités économiques de remplacement d’équipements de production, pour garantir le fonctionnement de l’installation de production d’énergie.

6 - Optimiser la consommation des fluides (air, eau, …) et définir et contrôler le traitement des déchets générés par le fonctionnement d’une installation de production d’énergie, en évaluant leur impact sur l’environnement, pour en limiter les nuisances.

7 - Assurer le management d’un projet par la réalisation de sa planification et de son suivi, par l’animation et la coordination des équipes en tenant comptes des aspects multiculturels, en produisant les documents d’informations vers les acteurs du projet, pour garantir le délai, la qualité, le coût des livrables.
Secteurs d’activités :

 

Les titulaires de la certification exerce leur activité dans tous les types d’entreprises de production de biens ou de services dans le secteur de l’énergie, ayant pour cœur de métier :

•       La production et distribution d’énergie (60%)

•       Le chauffage urbain, Climatisation (20%)

•       Le traitement de l’eau

•       L’industrie lourde, la sidérurgie, la pétrochimie

•       Les traitements thermiques

•       La cryogénie

•       L’incinération, vitrification

Type d'emplois accessibles :

 

·      Ingénieur Énergétique,

·      Ingénieur d’Exploitation d’Unité de Production d’Énergie,

·      Ingénieur Process,

·      Ingénieur Planificateur,

·      Ingénieur Exploitant de Réseaux,

·      Chargé d’Affaires dans les secteurs de l’énergie,

·      Ingénieur d’Études et de Conseil.

Code(s) ROME :
  • F1106 - Ingénierie et études du BTP
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
Après un parcours de formation continue X

A parité enseignants et partenaires industriels, Présidé par le Directeur Général de l’Ecole

En contrat de professionnalisation X

A parité enseignants et partenaires industriels, Présidé par le Directeur Général de l’Ecole

Par candidature individuelle X

A parité enseignants et partenaires industriels, Présidé par le Directeur Général de l’Ecole

Par expérience X

A parité enseignants et partenaires industriels, Présidé par le Directeur Général de l’Ecole

En contrat d’apprentissage X

A parité enseignants et partenaires industriels, Présidé par le Directeur Général de l’Ecole

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Code de l’éducation et notamment l’article L 642-1, L642-2 ;

 

Décret n° 90-370 du 30 avril 1990, relatif à l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers ;

Décret n° 2002-604 du 25 avril 2002 modifiant le Décret n°99-747 du 30 août 1999 relatif à la création du grade de master et notamment son article 2, alinéa 2 ;

Arrêté du 29 octobre 1999 portant habilitation à l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers à délivrer le titre d’Ingénieur des Techniques de l’Industrie dans la spécialité Génie Energétique ;

Convention de partenariat entre l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers et le Centre de Formation par Apprentissage – Ingénieurs 2000 en date du 7 octobre 1999.

Date du dernier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 25-02-2012
Date d'échéance de l'enregistrement 01-01-2024
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet