Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Manager d'affaires de la filière biotechnologie-biopharmacie

Active

N° de fiche
RNCP14625
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 222 : Transformations chimiques et apparentées (y.c. industrie pharmaceutique)
  • 310 : Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion
Formacode(s) :
  • 12081 : biotechnologie
  • 32062 : recherche développement
  • 34071 : marketing sectoriel
  • 34085 : stratégie commerciale
Date d’échéance de l’enregistrement : 19-07-2022
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
EESC GRENOBLE ECOLE DE MANAGEMENT - GEM 81738914100018 - -
Activités visées :

Le Manager d’affaires de la filière biotechnologie-biopharmacie est capable de travailler dans toute entreprise de cette filière grâce à ses compétences très transversales, sa compréhension des différentes fonctions et sa vision systémique des organisations. Il travaille dans des postes comportant une forte responsabilité décisionnelle.
Les activités visées par le titre Manager d’affaires de la filière biotechnologie/biopharmacie sont les suivantes :
-       Elaboration et pilotage de la stratégie d’une entreprise du secteur de la biotechnologie / biopharmacie
-       Pilotage de la performance financière et mise en œuvre du plan d’investissement d’une entreprise du secteur de la biotechnologie / biopharmacie
-       Elaboration de la stratégie marketing d’une entreprise du secteur de la biotechnologie / biopharmacie
-       Développement d’une politique de partenariats commerciaux et industriels dans le secteur de la biotechnologie / biopharmacie
-       Veille technologique et business intelligence (intelligence économique) de la filière biotechnologie / biopharmacie
-       Management d’équipes multiculturelles autour d’un projet biotechnologique / biopharmaceutique
-       Management d’un projet technologique dans le secteur de la biotechnologie / biopharmacie

Compétences attestées :

Le titulaires est capable de :
Analyser la politique de l’entreprise en prenant en compte ses différentes dimensions
Analyser les états financiers d’une entreprise et définir les objectifs de la stratégie financière en conséquence
Mener une analyse marketing et lancer une nouvelle offre sur un marché
Contractualiser une politique d’alliances stratégiques, créatrice de valeur pour l’entreprise sur son marché
Exploiter les enjeux technologiques du secteur et leur dynamique, pour aider à établir et/ou ajuster la stratégie d’entreprise
Fédérer des équipes multiculturelles et mobiliser les individus autour d’un projet d’innovation
Gérer des projets multi-disciplinaires et multiculturels porteurs d’une dimension technologique importante.

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP14625BC01

Elaborer et piloter la stratégie d’une entreprise du secteur de la biotechnologie / biopharmacie

Descriptif
• Conduire un diagnostic stratégique en mobilisant les outils d’analyse et de recherche adaptés
• Evaluer les risques et opportunités du marché afin de déterminer l’avantage compétitif
• Identifier les forces de l’entreprise pour bien positionner l’offre commerciale, dans ses dimensions nationales et internationales
• Choisir les acteurs économiques, industriels et réglementaires en vue d’élaborer des modèles économiques fiables
• Modéliser différents scénarios stratégiques de développement, compte tenu des opportunités décelées
• Chiffrer l’avantage concurrentiel en vue de déterminer la création de valeur des activités
• Mettre en place des indicateurs de performance
Modalités d’évaluation
A partir d’un cas réel ou fictif d’entreprise, mener une analyse de faisabilité technique, économique et commerciale comprenant des recommandations. Ce travail est individuel et se présente sous la forme d’une production écrite et d’une présentation orale.

RNCP14625BC02

Piloter la performance financière et mettre en œuvre le plan d’investissement d’une entreprise du secteur de la biotechnologie / biopharmacie

Descriptif
• Identifier les modes de financement d’un projet d’investissement
• Recommander la structure capitalistique la plus adéquate
• Etablir des prévisions financières après avoir repéré les facteurs de risque/s et/ou de performance financière d’un projet ou d’une entreprise
• Evaluer la rentabilité des investissements en vue de créer de la valeur et de l’avantage compétitif sur le marché
• Elaborer un tableau de bord incluant des indicateurs financiers et non financiers
• Evaluer les flux de trésorerie prévisionnels nécessaires aux besoins de financement et à la faisabilité du projet
• Conseiller l’équipe dirigeante sur les choix de stratégie financière à conduire
Modalités d’évaluation
A partir de situations réelles ou fictives d’entreprise, élaboration d’une étude de cas permettant des simulations de valorisation et d’ingénierie financière. Cette étude comprend notamment une analyse financière d’entreprise, l’identification des outils comptables et financiers, des tableaux de bords et des simulations de prise de décision. Ce travail est individuel et/ou collectif et se présente sous la forme d’une production écrite et d’une présentation orale.

RNCP14625BC03

Elaborer la stratégie marketing d’une entreprise du secteur de la biotechnologie / biopharmacie

Descriptif
• Conduire une étude de marché
• Identifier les enjeux technologiques, industriels et réglementaires en vue d’analyser leur impact sur le positionnement et l’offre commerciale de l’entreprise
• Interpréter et utiliser des résultats de l’étude de marché afin de mettre en œuvre la politique marketing
• Elaborer une stratégie marketing « produit »  alignée sur la stratégie globale de l’entreprise
Modalités d’évaluation
A partir d’une étude de cas pratique basée sur des situations réelles ou fictives d’entreprise, élaboration d’une analyse marketing de type étude de marché comprenant des recommandations. Ce travail est individuel et/ou collectif et se présente sous la forme d’une production écrite et/ou d’une présentation orale.

RNCP14625BC04

Développer une politique de partenariats commerciaux et industriels dans le secteur de la biotechnologie / biopharmacie

Descriptif
• Sélectionner les actifs tangibles et intangibles (brevets, produits) valorisant l’entreprise sur le marché
• Nouer des partenariats stratégiques, de type économiques, industriels et technologiques, susceptibles de favoriser la conduite des affaires
• Négocier avec des décideurs
• Conduire une négociation, en contexte national et international
• Piloter différents types de négociations (commerciale, RH, juridique, acquisition et/ou transfert de technologie)
• Rédiger un contrat de partenariat à vocation commerciale et/ou industrielle
Modalités d’évaluation
A partir d’une étude de cas basée sur des situations réelles ou fictives d’entreprise, élaboration d’un rapport de développement commercial comprenant la conduite d’une analyse présentant les
enjeux, les acteurs et les partenaires potentiels
d’une négociation à mener, les étapes de la
négociation et des recommandations
sur l’écriture d’un accord de partenariat de type
commercial et/ou industriel.
Ce travail est individuel et/ou collectif et se présente sous la forme d’une production écrite et d’une présentation orale.

RNCP14625BC05

Piloter la veille technologique et l’intelligence économique de la filière biotechnologie / biopharmacie

Descriptif
• Développer une démarche d’intelligence économique orientée surveillance des grandes tendances du marché (biotechnologies/biopharmacie) et développement d’initiatives de type lobbying
• Piloter la veille stratégique en s’appuyant sur les différents médias et sources d’information du secteur (financières, scientifiques, technologiques et économiques)
• Définir les priorités opérationnelles découlant de l’analyse technologique orientée filière biotechnologique/biopharmacie, en utilisant des méthodes et techniques d’acquisition, de stockage, de documentation et d’analyse d’information propres à ces secteurs
• Disséminer le résultat des analyses obtenues auprès des collaborateurs ou des parties prenantes de l’organisation (laboratoires, R&D, marketing) par des notes et rapports relatifs à la veille du secteur en rapport avec l’activité de l’organisation
Modalités d’évaluation
A partir d’une situation réelle ou fictive, production d’une analyse stratégique sectorielle incluant une identification des données et leur exploitation en vue d’élaborer la stratégie d’une entreprise de biotechnologie/biopharmacie, une synthèse et des recommandations.
Ce travail est individuel et se présente sous la forme d’une production écrite et/ou d’une présentation orale.

RNCP14625BC06

Manager des équipes multiculturelles / multidisciplinaires autour d’un projet biotechnologique / biopharmaceutique

Descriptif
• Réaliser un diagnostic du fonctionnement de son équipe en tenant compte des paramètres stratégiques, sectoriels, géographiques et humains de l’activité
• Fédérer autour d’un projet en veillant à transmettre des valeurs et une vision
• Animer une équipe à distance
• Développer la créativité, l’ouverture, la collaboration et la motivation au sein d’une équipe
• Promouvoir la performance par l’adoption d’un style de management exemplaire et propice à la motivation des équipes
• Contribuer aux processus RH : recrutement, formation, évaluation de performance et gestion des carrières de ses collaborateurs
• Gérer les différences interculturelles au sein d’une équipe, en vue de développer la motivation, de stimuler la créativité et d’atténuer les sources potentielles de conflits
Modalités d’évaluation
A partir d’une étude de cas basée sur des situations réelles ou fictives d’entreprise, rédaction et présentation d’un rapport d’activité et de recommandations RH, concernant notamment le recrutement, l’organisation et la structuration de l’équipe.
Ce travail est individuel et/ou collectif et se présente sous la forme d’une production écrite et d’une présentation orale.

RNCP14625BC07

Manager un projet technologique

Descriptif
• Identifier les besoins du/des clients
• Structurer le projet à conduire en définissant ses objectifs, ses moyens humains, multiculturels, techniques, technologiques et budgétaires
• Dimensionner les ressources nécessaires pour mener à terme le projet et mettre en place une politique de portefeuille produits (innovants) en adéquation avec la stratégie de l’entreprise
• Valoriser l’impact financier d’un projet R&D
• Intégrer les risques (incertitudes technologiques, produits, légales, réglementaires et commerciales) dans la conduite du projet
• Mobiliser des outils dématérialisés de gestion de projet
• Mettre en place des indicateurs de suivi et de performance du projet
• Rendre compte de l’avancement du projet
• Elaborer une analyse de rentabilité financière ad hoc permettant de convaincre et d’obtenir le soutien de la Direction dans la conduite du projet
Modalités d’évaluation
A partir d’une étude de cas basée sur des situations réelles ou fictives d’entreprise, élaboration d’un cahier des charges d’un projet mené à l’international orienté sur les biotechnologies ou la biopharmacie comprenant 3 livrables :
- Etude de faisabilité technique, technologique, économique et commerciale
- Des recommandations argumentées de
 lancement ou de non lancement
- Si décision de lancement, préconisation d’une stratégie de développement sur le marché.
Ce travail est individuel et/ou collectif et se présente sous la forme d’une production écrite et d’une présentation orale.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Pour obtenir la certification « Manager d’affaires de la filière biotechnologie - biopharmacie », le candidat doit valider la totalité des 7 blocs. Chaque bloc est certifié, il donne lieu à une évaluation et une validation. Chaque bloc, décrit ci-dessous, forme un tout et peut être acquis de façon autonome par le salarié ou le demandeur d’emploi en fonction de ses besoins.

Le bloc de compétences validé sera un élément constitutif du dossier préparé dans le cadre de la VAE.

En cas de validation partielle par le jury de VAE, le candidat peut obtenir les compétences qui lui manquent :

- soit en suivant un ou plusieurs blocs de compétences ;

- soit en suivant une partie des enseignements correspondants à un bloc et l’autre partie en présentant un dossier de preuves correspondants aux compétences manquantes

- soit en réalisant une mission en entreprise lui permettant d’acquérir les compétences manquantes.

Secteurs d’activités :

A l’articulation entre nanotechnologies et sciences du vivant, les biotechnologies sont un axe de recherche et de développement majeur pour le territoire grenoblois, pôle de compétitivité mondial dans ce domaine. Sa renommée se nourrit des liens tissés depuis de nombreuses années entre industriels, laboratoires de recherche et établissements d’enseignement.
L’avènement du secteur biopharmacie a ouvert une ère de productivité exceptionnelle de la R&D pharmaceutique, laquelle a déjà débouché sur une nouvelle génération de produits améliorant notamment les soins de santé. Les thérapeutiques issues des biotechnologies doivent permettre de prédire, de traiter de façon personnalisée et de prévenir les maladies chroniques. D’autant plus qu’il existe un réel besoin dans des pays industrialisés pour de telles approches. Dans un tel environnement, le secteur pharmaceutique se trouve dans l’obligation de se concentrer rapidement sur des produits et des technologies issus des biotechnologies en vue d’augmenter sa productivité et de maintenir sa compétitivité.
Dans le monde, la filière biotechnologie représentait 256 000 salariés en 2015 uniquement pour les sociétés cotées en bourse, selon une étude récente effectuée par Nature Biotechnology en 2016. Par ailleurs, le secteur biotechnologie en Europe a généré un chiffre d’affaires d’un montant de 25 Mds de dollars en 2015.
Le secteur financier (banques d’investissement, sociétés de capital-risque, sociétés de bourse, sociétés d’investissement en valeurs mobilières) constitue également un vivier important pour les certifiés, dont la double compétence scientifique et financière est particulièrement adaptée.

Type d'emplois accessibles :

Les types d’emplois accessibles les plus courants dans le domaine des biotechnologies ou de la biopharmacie sont les suivants : ingénieur d’affaires / Business développeur, directeur marketing produit, directeur du marketing, directeur projet.

Code(s) ROME :
  • M1703 - Management et gestion de produit
  • M1705 - Marketing
  • H1102 - Management et ingénierie d''affaires
  • M1707 - Stratégie commerciale
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury est composé de 3 à 5 personnes  dont25% de membres extérieurs à l’organisme, représentants du secteur professionnel,  50 % employeurs et 50 %salariés.
Ce jury est présidé par le Directeur Général de Grenoble Ecole de Management ou son représentant

Après un parcours de formation continue X

Le jury est composé de 3 à 5 personnes  dont25% de membres extérieurs à l’organisme, représentants du secteur professionnel,  50 % employeurs et 50 %salariés.
Ce jury est présidé par le Directeur Général de Grenoble Ecole de Management ou son représentant

En contrat de professionnalisation X

Le jury est composé de 3 à 5 personnes  dont25% de membres extérieurs à l’organisme, représentants du secteur professionnel,  50 % employeurs et 50 %salariés.
Ce jury est présidé par le Directeur Général de Grenoble Ecole de Management ou son représentant

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury est composé de 3 à 5 personnes  dont25% de membres extérieurs à l’organisme, représentants du secteur professionnel,  50 % employeurs et 50 %salariés.
Ce jury est présidé par le Directeur Général de Grenoble Ecole de Management ou son représentant

En contrat d’apprentissage X

Le jury est composé de 3 à 5 personnes  dont25% de membres extérieurs à l’organisme, représentants du secteur professionnel,  50 % employeurs et 50 %salariés.
Ce jury est présidé par le Directeur Général de Grenoble Ecole de Management ou son représentant

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 5 avril 2012 publié au Journal Officiel du 14 avril 2012 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau I, code NSF 222 et 310p, sous  l'intitulé "Manager d'affaires de la filière biotechnologie/biopharmacie" avec effet au 01 décembre 2008 jusqu'au 14 avril 2017.

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 07 juillet 2017 publié au Journal Officiel du 19 juillet 2017 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau I, sous l'intitulé "Manager d'affaires de la filière biotechnologie-biopharmacie" avec effet au 14 avril 2017, jusqu'au 19 juillet 2022.

Date du dernier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 19-07-2017
Date d'échéance de l'enregistrement 19-07-2022
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.grenoble-em.com/mastere-specialise-management-des-entreprises-de-biotechnologies-pharmacie


Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet