Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

LICENCE - Sciences, Technologies, Santé, Mention Sciences pour l’ingénieur en construction aménagement

Inactive

N° de fiche
RNCP15105
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 230 : Spécialités pluritechnologiques génie civil, construction, bois
Nom légal Nom commercial Site internet
Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) - http://www.cnam.fr
Ministère chargé de l'enseignement supérieur - -
Activités visées :

 

Le titulaire de la licence STS Mention Sciences pour l’ingénieur en construction aménagement a pour vocation de poursuivre ses études vers un diplôme d’ingénieur ou un Master. Il peut cependant accéder à des emplois de chargé d’études en calcul de structure (parcours « Ingénierie des structures du BTP »), de chargé d’études en méthodes de construction ou de conducteur de travaux (parcours « Ingénierie des travaux du BTP »), de chargé d’études techniques pluridisciplinaires de la construction (parcours « Construction durable »), de chargé d’études géotechniques (parcours « Géotechnique »), de chef de projet ou de conducteur d'opération de travaux d'aménagement (parcours aménagement).

Compétences attestées :

Compétences évaluées

  • - Mobiliser les ressources d'un large champ de sciences fondamentales
  • - Maitriser le champ scientifique et technique de la spécialité
  • - Prendre en compte des enjeux industriels, économiques et professionnels : compétitivité et productivité, innovation, propriété intellectuelle et industrielle, respect des procédures qualité, sécurité
  • - Respecter les valeurs sociétales : connaissance des relations sociales, environnement et développement durable, éthique
  • - Maîtriser les enjeux de la construction durable
  • -  Mettre en œuvre une veille technologique et réglementaire dans un contexte européen. Rédiger un mémo technique et communiquer
  • -   Réceptionner et étudier le dossier technique transmis par l'architecte et étudier la faisabilité de l'ouvrage du point de vue de sa structure et des moyens techniques à mettre en œuvre pour le réaliser. Étudier les détails techniques du projet
  • -   Modéliser la structure à partir du dossier de consultation des entreprises (DCE) et en particulier des plans d'architecte
  • -  Calculer les sollicitations et les contraintes agissant sur la structure modélisée en utilisant les théories de la mécanique des milieux continus et de la résistance  des matériaux
  • -  Concevoir, dimensionner et vérifier une structure et de fondation/soutènement en béton armé, en acier de construction et mixte selon les codes de calcul européens (Eurocodes)
  • - Maîtriser la bonne conception relative à la maîtrise des ambiances de bâtiment et à la santé
  • Compétences spécifiques du parcours « Ingénierie des structures du BTP »
  • - Maîtriser les outils de CAO, Produire, éditer et contrôler un plan d'exécution de structure
  • - Prendre en compte les interfaces avec les autres corps d’états
  • Compétences spécifiques du parcours « Ingénierie des Travaux du BTP »
  • - Dimensionner les moyens de productions et concevoir les méthodes de réalisation des ouvrages
  • - Préparer,  organiser, planifier, gérer techniquement et administrativement un chantier de construction
  • - Manager la qualité, d’environnement et de sécurité (QSE)
  • - Manager la sécurité et la protection de la santé (SPS)
  • - Coordonner les intervenants (Architecte, Bureaux d’études, AMO, MOE, CT, CSPS, …)
  • - Manager et gérer les équipes de l’entreprise et les sous traitants
  • Compétences spécifiques du parcours « Construction durable »
  • - Dimensionner un éclairage artificiel et naturel
  • - Concevoir et optimiser la performance énergétique d’un bâtiment sous tous ses aspects (énergies traditionnelles, renouvelables,  production, distribution, climatisation, technologie, matériaux d’isolation, équipements techniques, conception bioclimatique)
  • - Dimensionner et vérifier la conformité d’un bâtiment du point de vue de la réglementation thermique et des labels de performances énergétiques
  • Compétences spécifiques du parcours « Géotechnique »
  • - Maîtriser les concepts fondamentaux de la géologie et de la mécanique des roches et des sols.  Identifier les différents types de sols et mesurer leurs caractéristiques mécaniques en laboratoire et en place. Analyser un rapport de sol et le discuter
  • - Concevoir, dimensionner et contrôler les ouvrages géotechniques, de fondation, de soutènement
  • Compétences spécifiques du parcours « Aménagement »
  • - Gérer les problèmes associés aux divers modes de circulation des eaux superficielles, Dimensionner et concevoir l'évacuation, du stockage et de la gestion de l'eau en milieu urbain
  • - Comprendre la chaîne des traitements nécessaires au positionnement d'un point dans l'espace ainsi que la détermination de la qualité de ce même positionnement. Préciser le système de référence, y définir le canevas, relier les détails à ce dernier, nécessitent la connaissance de matériels et de méthodes spécifiques au topographe
    - Comprendre le fonctionnement de l'outil SIG, son intérêt dans le cadre du travail d'un ingénieur territorial puis se familiariser avec l'étendue des fonctionnalités de cet outil. L'accent sera mis à travers l'étude d'un cas concret sur la gestion de projet SIG
Secteurs d’activités :

Construction et aménagement

Type d'emplois accessibles :

 

  • - Chargé d'études en calcul de structures
  • - Chargé d'affaires contrôle technique de construction, Contrôleur technique de construction
  • - Responsable technique en diagnostic
  • - Chargé d’études méthodes 
  • - Conducteur de travaux
  • - Chargé d'études thermique ou acoustique
  • - Géotechnicien 
  • - Géologue de chantier
Code(s) ROME :
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

Le responsable du parcours, des enseignants des différentes spécialités (ou leur représentant) et au moins ¼ et au plus la ½ des professionnels concernés

Après un parcours de formation continue X

Le responsable du parcours, des enseignants des différentes spécialités (ou leur représentant) et au moins ¼ et au plus la ½ des professionnels concernés

En contrat de professionnalisation X

Le responsable du parcours, des enseignants des différentes spécialités (ou leur représentant) et au moins ¼ et au plus la ½ des professionnels concernés

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

L’Administrateur général ou son représentant (président du jury), le responsable ou son représentant du service VAE, 4 enseignants dont le responsable pédagogique de la LP ou son représentant, 2 représentants qualifiés des professions concernées

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

 

Arrêté du 1er août 2011 relatif à la licence publié au JO du 11 août 2011

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

 

Arrêté du 28 juin 2012 (n° d’habilitation 20120562)

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Décret n° 2002-590 du 24 avril 2002 publié au JO du 26 avril 2002

Date d'échéance de l'enregistrement 01-01-1970
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

btp.cnam.fr


CNAM

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet