Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

LICENCE - Sciences, Technologies, Santé, Mention Sciences pour l’ingénieur en Chimie Alimentation Santé

Inactive

N° de fiche
RNCP15110
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 221 : Agro-alimentaire, alimentation, cuisine
  • 331 : Santé
  • 200 : Technologies industrielles fondamentales
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) - - http://www.cnam.fr
Ministère chargé de l'enseignement supérieur - - -
Activités visées :

Le titulaire du parcours Chimie possède une bonne connaissance des procédés de fabrication ainsi que des matières premières et des produits finis. Il doit aussi avoir des capacités à organiser et gérer les activités de production avec souvent une responsabilité directe
dans le domaine de la recherche et développement, du management de la qualité et de la sécurité ou
de l'action technico-commerciale.

Le titulaire du parcours Agro-industrie possède une bonne
connaissance des procédés de fabrication (génie industriel alimentaire) ainsi que des matières
premières et des produits finis (science des aliments). Il doit aussi avoir des capacités à organiser et
gérer les activités de production avec souvent une responsabilité directe dans le domaine de la
recherche et développement, du management de la qualité et de la sécurité alimentaire ou de l'action
technico-commerciale.

Le titulaire du parcours « Génie biologique » de la licence Sciences Technologies Santé, Mention
Sciences pour l’ingénieur en Chimie Alimentation Santé Environnement peut exercer les activités
suivantes :
- Il a une solide culture générale dans les domaines des sciences du vivant
- Il maîtrise les techniques utilisées dans les biotechnologies
- Il utilise les outils de bioinformatiques pour traiter de manière puissante les données
biologiques générées par les nouvelles biotechnologies
- Il est capable de mettre en oeuvre une démarche scientifique expérimentale et de gérer une
étude ou une expérience.
- Il a des compétences notamment d'autonomie en documentation, réalisation technique,
analyse et communication, en français et en anglais professionnel.
- Il assure une veille technologique pour s’adapter et comprendre à l'émergence des
nouvelles technologies
- Il sait informer et communiquer des résultats scientifiques.

Le titulaire du parcours Mesure Analyse Qualité  possède la
capacité à mettre en oeuvre et à exploiter un ensemble de contrôles (physiques, chimiques ou biologiques) en laboratoire ou sur une chaîne de fabrication dans des secteurs aussi variés que la chimie, la pharmacie, l’agro-alimentaire, l’environnement ou la santé. Ils doivent de même être capables d’assurer la gestion et le contrôle de la qualité (qualité du résultat, suivi métrologique des
appareillages, conformité des procédures et des analyses).

Le titulaire du parcours Radioprotection possède des connaissances solides, tant théoriques que pratiques, sur les risques d’exposition aux rayonnements ionisants et les
moyens de protection des travailleurs dans une installation nucléaire (production d’énergie d’origine nucléaire, applications médicales applications industrielle hors production d’énergie).

Compétences attestées :

Parcours chimie :

  • Gestion et organisation d’une activité industrielle de transformation chimique
  • Contrôle des qualités des matières premières et des produits finis des industries chimiques
  • Contribution à l’innovation dans les industries chimiques
  • Gestion de la qualité, de la sécurité des personnes et des environnements
  • Gestion, orientation et argumentation d’une démarche technico-commerciale

parcours Agro-industrie :

  • Gestion et organisation d’une activité industrielle de transformation des agroressources
  • Contrôle des qualités des matières premières et des produits finis des agroindustries
  • Innovation dans les agro-industries
  • Gestion de la qualité, de la sécurité alimentaire, de la sécurité des personnes et
  • Gestion, orientation et argumentation d’une démarche technico-commerciale

Parcours Genie biologique :

  • Maîtriser les connaissances théoriques et les techniques associées dans les domaines de la biologie moléculaire, de la biologie cellulaire, de la biochimie, de la physiologie et de la microbiologie.
  •  Maîtriser les logiciels de bioinformatique et interroger les bases de données
  •  Savoir formuler des hypothèses
  •  Gérer une étude ou une expérience : identifier et poser une problématique dans un contexte défini
  •  Ériger un plan expérimental
  •  Apprécier les limites de validité d’une technique ou d’un modèle
  • Identifier les sources d’erreur
  • Acquérir une méthode de travail
  • Etablir des priorités, gérer son temps et s’autoévaluer
  • Rédiger clairement et préparer des supports de communication adaptés (syntaxe, orthographe…)
  • Utiliser les technologies de l’information et de la communication
  • Communiquer en anglais professionnel
  • Effectuer une recherche d’information ou bibliographique en rapport avec un thème scientifique ou technique
  • Lire, comprendre et présenter un article scientifique
  • Travailler à la fois en autonomie et en équipe

parcours Mesure Analyse Qualité

  • Gérer les processus de mesure, d’analyse et de contrôle
  • Intégrer l’activité de mesure, contrôle, essai dans une démarche qualité au sein d'une entreprise
  • Mettre en oeuvre une veille technologique et réglementaire sur les capteurs, les instruments, les méthodes physico-chimiques d’analyses
  •  Animer ou participer à l’animation d’une équipe technique en charge de projets industriels

parcours Radioprotection :

  • Réalisation de mesures selon des protocoles : rigueur, analyse critique des résultats, autonomie tout en sachant rendre compte
  • évaluer les risques d'exposition aux rayonnements ionisants
  • Détecter et mesurer les rayonnements ionisants
  • Mettre en oeuvre les moyens de protection adaptés
  • Evaluer les situations à risque
  • Vérifier l’application des dispositions réglementaires
  •  surveillance de l’environnement, suivi dosimétrique…
  • Réaliser des mesures, analyser les résultats, rédiger des comptes rendus, contribuer à la démarche qualité
  • Analyser les attentes des clients et évaluer leur niveau de satisfaction
  • Mettre en place un plan d’action commerciale
  • Rédiger une documentation technique
  • Communiquer, par écrit et par oral, sur un projet : résultats, problèmes et solutions mises en oeuvre

 

Secteurs d’activités :

Les diplômés occupent des emplois variés selon l’importance ou la spécialisation des fonctions
qu’ils sont conduits à occuper. Ils peuvent aussi exercer des emplois qui associent plusieurs
fonctions ou bien évoluer dans leur carrière entre ces différentes fonctions.

Type d'emplois accessibles :

Dans le domaine de la Production et de la Gestion de production
- chef de fabrication,
- chef d’une ligne de production,
- responsable gestion de production,
- responsable d’unité de fabrication.
Ces postes évoluent vers des postes d’encadrement, responsable de production ou ingénieur de
production, selon les capacités révélées dans l’entreprise.
Dans le domaine de la Recherche et du développement
- assistant
- assistant développement produit et / ou procédé
- assistant en formulation
- technicien supérieur d’analyses spécialisées
- technicien supérieur d’essai
Ces postes évoluent vers des postes d’encadrement technique, de responsable recherche et
développement dans les industries chimiques ou chargés de l’ingénierie.
Dans le domaine du Management de la qualité et de la sécurité
- spécialiste hygiène et qualité,
- animateur qualité,
- assistant qualité,
- formateur hygiène,
- contrôleur qualité.
Ces postes évoluent vers des postes d’encadrement, responsable qualité ou ingénieur qualité, selon
les capacités révélées dans l’entreprise.
Dans le domaine Technico-commercial
- technicien supérieur commercial,
- vendeur (dominante technique),
- responsable technico-commercial.
Ces postes évoluent vers des postes de cadre technico-commercial.

Code(s) ROME :
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
Après un parcours de formation continue X

idem

En contrat de professionnalisation X

idem

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

L’Administrateur général ou son représentant
(président du jury), le responsable ou son
représentant du service VAE, 4 enseignants
dont le responsable pédagogique de la LP ou
son représentant, 2 représentants qualifiés des
professions concernées.

En contrat d’apprentissage X

Le responsable du parcours, des enseignants
des différentes spécialités (ou leur
représentant) et au moins ¼ et au plus ½ des
professionnels concernés

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 1er août 2011 relatif à la licence publié au JO du 11 août 2011

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 25 juillet 2005 (n°d'habilitation 20050208)

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

 

Décret n° 2002-590 du 24 avril 2002 publié au JO n° 98 du 26 avril 2002

-

 

Arrêté du 28 juin 2012 (habilitation jusqu’en 2018-2019)

Date d'échéance de l'enregistrement 01-01-1970
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet