Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

LICENCE - Sciences Humaines et Sociales Mention : Géographie et Aménagement

Inactive

N° de fiche
RNCP15232
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 121 : Géographie
  • 341 : Aménagement du territoire, urbanisme
Nom légal Nom commercial Site internet
Université de Franche-Comté - Besançon - http://www.univ-fcomte.fr
Ministère chargé de l'enseignement supérieur - -
Activités visées :

Parcours :

-          1 : Géographie et Aménagement, préparatoire aux métiers de l’aménagement

-          2 : Géographie et Histoire, préparatoire aux métiers de l’enseignement du second degré

-          3 : Géographie, Histoire, Français, préparatoire aux métiers de l’enseignement du premier degré

Les titulaires du diplôme sont dotés d’un esprit d’analyse et de synthèse indispensable pour participer à l’élaboration des projets de développement local. Ils délimitent les périmètres de réflexion et de recherche, posent une problématique pertinente, organisent leur raisonnement et possèdent un recul critique (sur les sources, sur les démarches). Maitrisant les connaissances fondamentales en géographie (physique, humaine, économique et régionale) ils intègrent les dimensions spatio-temporelles et les principaux éléments théoriques dans les analyses de données socio-économiques du territoire. Ils utilisent quotidiennement les outils informatiques (suite bureautique) et travaillent en équipe. Ils cherchent et contextualisent l’information, la mettent en perspective. Ils exploitent l’information qui se présente sous les formes les plus diverses (textes, graphiques, données numériques, iconographie (de la photo en passant par les cartes thématiques ou synthétiques à toute échelle, ou les images de télédétection), documents règlementaires, …).

En tant que géographes, ils disposent de savoir-faire disciplinaires leur permettant d’intervenir dans les projets d’aménagement et la réalisation de diagnostics territoriaux entre autres. Les titulaires de la licence de géographie et aménagement mettent à disposition de leur employeur leur capacité à maîtriser la chaîne du traitement de données afin d’identifier les axes d’intervention :

-          Ils collectent l’information en menant une recherche bibliographique avancée, en sachant où chercher dans les principales bases de données et en effectuant des relevés terrains.

-          Ils développent des outils de collecte de données spécifiques (élaboration de questionnaires, échantillonnage, …).

-          Ils structurent ces données à l’aide de SGBD et les interfacent avec des SIG.

-          Ils utilisent les traitements statistiques jusqu’à l’analyse multi variée et sont à même de tester des modèles basiques d’analyse spatiale.

-          Ils participent à l’interprétation des données et lors de la phase de synthèse.

-          Enfin, ils représentent l’information et la communiquent en fonction des publics ciblés. Ils maîtrisent les traitements cartographiques (logiciel de cartographie automatique, SIG, webmapping), iconographiques (logiciels de dessin) et produisent des rapports de synthèse.

En tant qu’aménageurs ils connaissent et comprennent l’environnement de l’aménagement du territoire.

-          Ils maîtrisent les compétences des acteurs de l’aménagement du territoire et leurs articulations et donc leurs leviers d’action.

-          Ils connaissent les outils règlementaires de base (Carte Communale, Plan Local Urbanisme, Schéma de Cohésion Territorial, Plan de Déplacement Urbain …).

-          Ils ont la capacité de travailler en équipe et possèdent les notions d’ingénierie de projet.

-          Ils ont l’ouverture d’esprit nécessaire permettant de discuter avec des spécialistes de domaines connexes.

Pour les titulaires des parcours 2 et 3, ils doivent prolonger leurs études en Master pour enseigner dans l’enseignement primaire ou secondaire. Ils peuvent aussi postuler dans le domaine de la formation.

Compétences attestées :

Les titulaires du diplôme possèdent un socle de connaissances qui leur permet :

-          de saisir les enjeux environnementaux de la planète, ses modes d’occupation et d’exploitation. Ils comprennent les interrelations entre les différentes composantes du système terre et sont capables de dialoguer avec les spécialistes des autres disciplines.

-          d’analyser les enjeux sociaux, économiques et culturels qui animent et structurent les territoires ;

-          d’interpréter les dynamiques spatiales de l’espace français (à toutes les échelles), de les contextualiser dans le système européen ;

-          de comprendre l’environnement économique international et ses implications aux différentes échelles : régionalisation de blocs économiques, émergence de nouvelles puissances et diversification des Suds. Ils sont conscients des impacts locaux de processus globaux ;

-          d’apprécier le rôle des différentes mobilités sur les transformations de l’espace et du tissu urbain ;

-          d’approcher les principaux modèles théoriques de la localisation et de la distribution.

Armés de ces connaissances, ils possèdent une nécessaire approche critique des lieux pour les contextualiser lors d’un diagnostic territorial et être pertinent dans la gestion des échelles et des dimensions spatio-temporelles. Ils développent un cadre de réflexion, une approche de type systémique qui intègre le rôle des acteurs territoriaux. Ils sont conscients d’une nécessaire approche pluridisciplinaire pour saisir la complexité des interrelations homme (société)- milieux et développent une approche critique.

Pour les diplômés du parcours 1, ils sont capables de maîtriser toute la chaîne du traitement de la donnée, ce qui lui permet d’être autonome dans son travail et de maîtriser tout le processus, du recueil au rendu, en passant par les étapes essentielles du traitement des données et de leur analyse. Il est capable :

-          de rassembler des informations provenant de sources multiples et ayant des formes très diverses (textes, graphiques, données numériques, iconographie (de la photo en passant par les cartes thématiques ou synthétiques à toute échelle, ou les images de télédétection), documents règlementaires, …). Ils les comprennent, les trient, en analysent la pertinence, les hiérarchisent, et vérifient la qualité des sources.

-          de constituer des données pertinentes en développant un processus de recueil (technique d’échantillonnage, d’enquête).

-          de traiter l’information, en utilisant entre autres les logiciels métiers tels que les SIG.

-          d’analyser les traitements réalisés et de les confronter aux connaissances et aux modèles théoriques.

-          de synthétiser et communiquer les résultats de l’analyse dans un rapport écrit ou oral en préparant des supports de communication adaptés.

Enfin, ils ont acquis une culture d’aménageurs. Au travers des projets menés chaque semestre, ils ont pris l’habitude de répondre à des mises en situation, en travaillant en équipe et en acquérant progressivement une capacité à gérer leur temps et à être autonomes.

Secteurs d’activités :

Les diplômés peuvent travailler dans les secteurs privés, public et associatif. Les secteurs d’activités accessibles au diplômé sont :

-    Les services de l’Etat possédant une compétence d’aménagement de l’espace tels que dans les secrétariats généraux pour les affaires régionales, les directions départementales des territoires, …

-    Les services des collectivités territoriales (communes, communauté de communes, communautés d’agglomération, communauté urbaine, pays, conseil général, conseil régional) tels que le service

d’urbanisme dans une commune, le service aménagement du territoire d’une région, …

-    Les sociétés d’économie mixte (SEM)

-    Les chambres consulaires (chambre d’agriculture ou des métiers, …)

-    Les bureaux d’études

-    Certaines associations (protection environnement, …)

-    Les établissements de formation (initiale ou continue)

Les titulaires de la Licence de géographie-aménagement pourront poursuivre dans le champ géographie – aménagement : Dans le Master ISA (information spatiale et aménagement) Co habilité par l’Université de Franche-Comté et de Bourgogne ; Dans les Masters de géographie (rural, environnement, urbain,…), d’aménagement ainsi que dans le champ recherche.

Les titulaires de la Licence de géographie-aménagement parcours bi et tri disciplinaire pourront poursuivre dans les Masters Enseignement des Universités préparant aux concours d’enseignement.

Type d'emplois accessibles :

Ce diplômé peut prétendre aux emplois suivant :

-    Assistant de développement local

-    Agent de développement territorial, de pays …

-    Animateur de contrat de pays/ville …

-    Chargé de mission ou d’études dans le cadre des métiers de l’aménagement du territoire, de l’ingénierie territoriale, de l’urbanisme.

-    Emplois issus des concours de la catégorie A, cadres de l’administration publique

-    Métiers de l’Enseignement (dans les écoles maternelles; élémentaires; secondaires) sous condition de poursuite dans un Master.

Code(s) ROME :
  • K1802 - Développement local
  • M1808 - Information géographique
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Personnes ayant contribué aux enseignements (Loi n°84-52 du 26 janvier 1984 modifiée sur l'Enseignement supérieur)

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

IDEM

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X

Possible pour partie du diplôme par VES ou VAP

Par expérience X

Enseignants-chercheurs et professionnels

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 1 aout 2011 publié au JO du 11aout 2011

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 27 juillet 2012 Numéro d'habilitation : 20081428

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Décret VAE du 24 avril 2002

Date d'échéance de l'enregistrement 01-01-1970
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Site Internet de l'UFR Sciences du Langage, de l'Homme et de la Société: http://slhs.univ-fcomte.fr

Site Internet du Département : http://slhs.univ-fcomte.fr/pages/fr/menu195/formations/licences-shs-5965.html


Université de Franche-Comté

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet