Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l’École nationale supérieure d'ingénieurs de Caen, spécialité matériaux et mécanique

Active

N° de fiche
RNCP16875
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 220 : Spécialités pluritechnologiques des transformations
  • 251 : Mécanique générale et de précision, usinage
Formacode(s) :
  • 23062 : métallurgie
  • 23518 : élasticité matériau
  • 23529 : plasticité matériau
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Ecole Nationale Supérieure d'Ingénieurs de Caen (ENSICAEN) - http://www.ensicaen.fr
Activités visées :

L'ingénieur diplômé de l'ENSICAEN dans la spécialité matériaux et  mécanique de l’ENSICAEN intervient au cœur des problèmes industriels liés au comportement mécanique et à la mise en forme des matériaux. Il s'insère dans des entreprises de tout secteur pour qui maîtrise du process, expérimentation et simulation numérique sont devenues indispensables. L’ingénieur en mécanique et mise en forme résout des problèmes concrets liés à la conception de produits, de systèmes, de services. Ces situations demandent des ingénieurs capables de maîtriser l’élaboration des matériaux et des structures, ainsi que l’utilisation d’outils de simulation performants, principalement dans les secteurs de l’aéronautique et du spatial, des transports, de la sidérurgie, de l’énergie.

Les activités visées concernent la tenue mécanique des matériaux, la mise en forme des matériaux, la durabilité des structures, l’optimisation en conception et la réduction de l’emploi. Intervention possible du futur ingénieur à tous les stades de création d’un produit, de sa conception à sa production finale.

 

Compétences attestées :

L'acquisition des connaissances scientifiques et techniques et la maîtrise de leur mise en œuvre:

1. La connaissance et la compréhension d'un large champ de sciences fondamentales et la capacité d'analyse et de synthèse qui leur est associée.

2. L'aptitude à mobiliser les ressources d'un champ scientifique et technique liées à la mécanique et à la chimie des matériaux :

- savoir synthétiser et mettre en forme des matériaux

- savoir étudier les propriétés physiques des matériaux

- maitriser la modélisation numérique (structure, propriétés...)

- être capable de faire un contrôle qualité des pièces manufacturées

3. La maîtrise des méthodes et des outils de l'ingénieur : identification, modélisation et résolution de problèmes même non familiers et non complètement définis, l'utilisation des outils informatiques, l'analyse et la conception de systèmes.

4. La maîtrise de l'expérimentation, dans un contexte de recherche et à des fins d'innovation et la capacité d'en utiliser les outils : notamment la collecte et l'interprétation de données, la propriété intellectuelle.

 

L'adaptation aux exigences propres de l'entreprise et de la société :

5. L'esprit d'entreprise et l'aptitude à prendre en compte les enjeux économiques, le respect de la qualité, la compétitivité et la productivité, les exigences commerciales, l'intelligence économique.

6. L'aptitude à prendre en compte les enjeux de relation au travail, d'éthique, de sécurité et de santé au travail.

7. L'aptitude à prendre en compte les enjeux environnementaux, notamment par application des principes du développement durable.

8. L'aptitude à prendre en compte les enjeux et les besoins de la société.

 

La prise en compte de la dimension organisationnelle, personnelle et culturelle :

9. La capacité à s'insérer dans la vie professionnelle, à s'intégrer dans une organisation, à l'animer et à la faire évoluer : exercice de la responsabilité, esprit d'équipe, engagement et leadership, management de projets, maîtrise d'ouvrage, communication avec des spécialistes comme avec des non-spécialistes, voire la gestion d'entreprise innovante.

10. L'aptitude à travailler en contexte international : maîtrise d'une ou plusieurs langues étrangères, ouverture culturelle associée, adaptation aux contextes internationaux.

11. La capacité à se connaître, à s'auto-évaluer, à gérer ses compétences, (notamment dans une perspective de formation tout au long de la vie), à opérer ses choix professionnels.

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

Les diplômés exercent leur activité dans les entreprises des secteurs telles que les industries mécaniques, l'industrie automobile, l'industrie aéronautique et spatiale et les industries métallurgiques

Type d'emplois accessibles :

Les fonctions exercées : ingénieur projet, ingénieur de recherche et développement, ingénieur process, ingénieur d'application...

Code(s) ROME :
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H1402 - Management et ingénierie méthodes et industrialisation
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

Une première sélection est faite sur la base du dossier scolaire et suivie par un entretien à l'école.

Le jury est composé du Directeur Général de l'ENSICAEN, du Directeur des Etudes, des Responsables de  spécialités et d'enseignants de la spécialité.

 Les candidats retenus à l'issue de ce programme de sélection doivent ensuite trouver une entreprise partenaire de leur formation par apprentissage pour être définitivement admis à l'école.

Après un parcours de formation continue X -
En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury est composé du Directeur Général, du Directeur des Etudes, des Responsables de spécialités , de plusieurs enseignants de la spécialité et de personnalités extérieures exerçant dans le secteur d’activités concerné.  

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :

Master

Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)


Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Articles D612-33 à D612-36 du code de l'éducation (grade de master)

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Décret n°2002-1321 du 29 octobre 2002 modifiant le décret n° 86-641 du 14 mars 1986 portant création d'établissements publics à caractère administratif rattachés à un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel

Arrêté du 20 janvier 2015 fixant la liste des écoles habilitées à délivrer un titre d'ingénieur diplômé

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

 

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 01-09-2014
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet