Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

CQP Conducteur (trice) d’équipement de fabrication des Industries Chimiques

Active

N° de fiche
RNCP17297
CCN1 : 3108 - Industries chimiques et connexes
CCN2 : -
CCN3 : -
Nomenclature du niveau de qualification : Sans niveau – le positionnement dans le cadre de national des certifications professionnelles est non déterminé
Code(s) NSF :
  • 222u : conduite, surveillance d appareils des industries chimiques
Date d’échéance de l’enregistrement : 18-12-2023
Nom légal Nom commercial Site internet
Commission paritaire nationale de l'emploi et de la formation professionnelle (CPNEFP) des industries chimiques - Union des industries chimiques (UIC) - http://www.uic.fr
Activités visées :

Le CQP Conducteur (trice) d’équipement de fabrication des Industries Chimiques est en lien avec le métier de conducteur(trice) d’équipement de fabrication.
Les conducteurs exercent leur activité professionnelle au sein d’une unité de fabrication chimique sous la responsabilité directe d’un animateur d’équipe. Ils conduisent et surveillent différents équipements unitaires de fabrication de produits chimiques dans le respect des consignes de fabrication, de qualité, de sécurité et de protection de l’environnement.
Ils sont capables d’apprécier la qualité des opérations mises en œuvre, de relever les données et les résultats des contrôles, d’identifier les écarts, de détecter tout dysfonctionnement ou incident de différentes natures (matières, fonctionnement, panne ou défaut d'un matériel, d'un équipement etc.). En cas de dysfonctionnement ou d’incident, ils alertent le responsable hiérarchique et prennent les mesures adaptées selon des procédures établies. Les principales situations professionnelles rencontrées sont les suivantes :
- Mise en route, arrêt, remise en condition de redémarrage d’un ou plusieurs équipements unitaires de fabrication
- Surveillance des paramètres, contrôle des écarts et réglage du process en fonction des écarts
- Réalisation des relevés et des mesures liées aux appareils
- Contrôle de la conformité quantitative et qualitative des matières premières, produits semi-finis et/ou finis, emballages, du matériel
- Maintenance de premier niveau des équipements, dans le cadre des habilitations
- Réglages lors des changements de séries, formats, de recettes, d’outils
- Renseignement des fiches d’activités et de production (qualité, volume, incidents de fonctionnement, etc..)
- Entretien des équipements et du poste de travail
-  Prise et passage des consignes par écrit et oral

Compétences attestées :

Les capacités attestées sont :
Compétence 1 – Organiser et préparer la production dans son champ d’intervention
Compétence 2 – Conduire un process de fabrication sur un équipement unitaire[1]
Compétence 3 – Identifier les dysfonctionnements techniques et réaliser des interventions techniques de premier niveau, selon la norme AFNOR
Compétence 4 – Analyser l’application des règles de qualité, de sécurité et de protection de l’environnement dans toute intervention - OPTION BPF : Cette option, nécessaire dans certains secteurs, porte sur la connaissance, la compréhension et la mise en œuvre des Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF)[4]. Cette option, quand elle est choisie, se substitue à la Compétence 4
Compétence BPF : Analyser l’application des règles BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication), de sécurité et de protection de l’environnement dans toute intervention [2]
Compétence 5 – Communiquer, traiter les informations relatives à la production et transmettre des savoir-faire
Compétence 6 – Prendre en compte dans son activité le fonctionnement de l’entreprise, le travail en équipe et les actions d’amélioration

[1] Il est demandé au candidat d’être capable de conduire différents équipements d’une unité de production
[2] Les Bonnes Pratiques de Fabrication sont des directives qui garantissent que les produits sont  fabriqués et contrôlés de façon cohérente et selon les normes de qualité adaptées à leur emploi.
Les BPF doivent être appliquées pour la fabrication des substances actives entrant dans la composition de médicaments en référence à l’article L 5138-3 du code de la santé publique
Pour les produits cosmétiques, elles sont définis par la norme internationale ISO 22716 « Cosmétiques – Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF) – Lignes directrices relatives aux bonnes pratiques de fabrication »  et devront être appliquées avant le 11/07/2013.

Secteurs d’activités :

Les salariés titulaires du CQP Conduite d’équipement de fabrication exercent leur activité sur les sites de production des industries chimiques, au sein du service fabrication.
Les industries chimiques emploient 203 985 salariés. L’industrie chimique française est le 2ème producteur européen après l’Allemagne et le 5ème producteur mondial. Elle se caractérise par son activité à l’exportation ainsi que par ses dépenses de Recherche et Développement.
Les secteurs de production chimique sont les suivants :
Chimie minérale (fabrication de gaz industriels, colorants, pigments, produits azotés, engrais, fabrication d’autres produits chimiques inorganiques de base…)
Chimie organique (fabrication de caoutchoucs synthétiques, matières plastiques de base, fabrication d’autres produits chimiques organique de base…)
Spécialités chimiques (pesticides, peintures, encres, vernis, mastics, produits explosifs, colles, huiles essentielles…)
Savons, parfums et produits d’entretien
Fabrication de produits pharmaceutiques de base
     La branche comptabilise plus de 3 000 entreprises et 5 971 établissements en 2010. La Répartition des établissements par taille est la suivante :
· 60% des établissements ont un effectif de moins de 10 salariés
· 26% des établissements ont un effectif de 10 à 49 salariés
· 10% des établissements ont un effectif de 50 à 199 salariés
· 3% des établissements ont un effectif de 200 à 499  salariés
· 1% des établissements ont un effectif de plus de 500 salariés
     En termes de recrutement, compte tenu des départs à la retraite d’ici à 2020, le simple renouvellement des effectifs de production représente a minima le recrutement de 5% de 44.000 salariés, soit près de 2.200 personnes par an pour les métiers de fabrication et sans doute plus dans les années à venir.

Type d'emplois accessibles :

Conducteur(trice) d’équipement de fabrication, Agent de fabrication (H/F), Préparateur(trice), Technicien(ne) de fabrication, Opérateur(trice) de fabrication,  …

Code(s) ROME :
  • H2301 - Conduite d''équipement de production chimique ou pharmaceutique
Références juridiques des règlementations d’activité :

Sur certains postes de conducteur(trice) de fabrication, des habilitations peuvent être exigées : habilitation électrique, …

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

Le jury paritaire national est composé de 50% de représentants « employeurs » et 50% de représentants des « organisations syndicales  ». Le jury peut comporter deux personnalités qualifiées désignées par la CPNE avec voix consultative.

En contrat de professionnalisation X

Le jury paritaire national est composé de 50% de représentants « employeurs » et 50% de représentants des « organisations syndicales  ». Le jury peut comporter deux personnalités qualifiées désignées par la CPNE avec voix consultative.

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury paritaire national est composé de 50% de représentants « employeurs » et 50% de représentants des « organisations syndicales  ». Le jury peut comporter deux personnalités qualifiées désignées par la CPNE avec voix consultative.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 12 août 2013 publié au Journal Officiel du 27 août 2013 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, sous l'intitulé « Certificat de qualification professionnelle Conducteur (trice) d’équipement de fabrication des Industries Chimiques » avec effet au 27 août 2013, jusqu'au 27 août 2018.

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 11 décembre 2018 publié au Journal Officiel du 18 décembre 2018 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, sous l'intitulé « Certificat de qualification professionnelle Conducteur (trice) d’équipement de fabrication des Industries Chimiques » avec effet au 27 août 2018, jusqu'au 27 août 2023.

Date du dernier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 18-12-2018
Date d'échéance de l'enregistrement 18-12-2023
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet