Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l’Institut national des sciences appliquées de Lyon, spécialité génie énergétique et environnement

Active

N° de fiche
RNCP17826
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 227p : Gestion de l'énergie
  • 252 : Moteurs et mécanique auto
  • 343 : Nettoyage, assainissement, protection de l'environnement
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Institut national des sciences appliquées (INSA Lyon) - -
Activités visées :

L’ingénieur diplômé en génie énergétique et environnement de l’INSA de Lyon exerce son activité dans tous les domaines et les secteurs liés à la production, la transformation et l’utilisation de l’énergie avec la particularité d’intégrer, d’évaluer et de minimiser les impacts environnementaux. Sa connaissance de toutes les sources d’énergie, de toutes ses formes, renouvelables ou non, lui permet d’aborder pratiquement tous les cas, en particulier, ceux multi énergies avec le souci d’efficacité et de sobriété, tout en respectant les normes environnementales et en minimisant les impacts sur les effluents liquides ou gazeux, le bilan carbone en accord avec le territoire (région ou pays) d’accueil.

Il est aussi doté d’une capacité d’adaptation à l’évolution des nouvelles technologies et d’une aptitude au management de projets, à l’encadrement d’équipes. L’ensemble de ces caractéristiques fait de l’ingénieur Génie Energétique et Environnement, un ingénieur énergéticien disposant de compétences environnementales et managériales qui lui permettent d’accéder rapidement à une fonction « d’assembleur » dans tout projet industriel d’envergure où les problèmes énergétiques et environnementaux sont à la fois transverses et omniprésents.

Compétences attestées :

Le métier de base de l’ingénieur consiste à poser et résoudre de manière toujours plus performante des problèmes souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en œuvre, au sein d’une organisation compétitive, de produits, de systèmes ou de services, éventuellement à leur financement et à leur commercialisation. A ce titre, l’ingénieur doit posséder un ensemble de savoirs techniques, économiques, sociaux et humains, reposant sur une solide culture scientifique.

 

Dimension spécifique à la spécialité Génie Energétique et Environnement :

L’ingénieur diplômé de l’INSA de Lyon, spécialité Génie Energétique et Environnement maitrise les concepts fondamentaux lui permettant d’appréhender toutes les aspects de la production et la transformation de l’énergie (thermique, électrique, chimique) et des impacts environnementaux qui y sont associés.

- Il est capable d’assurer le management environnemental (textes réglementaires, normes) de toutes activités et il dispose d’une ouverture au développement durable.

- Il est capable de concevoir, réaliser, gérer et maintenir des systèmes énergétiques dans tous les secteurs (industriels, tertiaires, transports).

- Il est capable de mettre en œuvre des systèmes multi-énergies comportant des sources renouvelables

- Il est capable de proposer des systèmes énergétiques efficaces, sobres et économiquement viable en minimisant les impacts environnementaux

- Il est capable de prendre en compte la dimension humaine et sociétale dans ses choix et ses stratégies.

- Il est capable de mettre en œuvre des éco-technologies sur un territoire visant à limiter les impacts environnementaux sur l’eau, l’air et le sol

Le titre d'ingénieur confère le grade de master conformément au décret n°99-747 du 30 août 1999, modifié par le décret n°2002-480 du 8 avril 2002

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

Les diplômés exercent leur activité dans les entreprises du secteur de l’énergie, de la construction automobile, des transports, du bâtiment, les cabinets d’ingénierie, les bureaux d’études techniques, la fonction publique et territoriale, le génie chimique, l’environnement, l’enseignement et la recherche

Type d'emplois accessibles :

Le professionnel exerce son activité dans les domaines de l’ingénierie, des études, de la recherche et du développement, de l’exploitation, de la maintenance, des essais.

Code(s) ROME :
  • F1103 - Contrôle et diagnostic technique du bâtiment
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Pré-jury avec les enseignants participant aux trois années de formation (les services sociaux et médicaux sont invités). Jury d’établissement avec le Directeur de l’INSA de Lyon, le Directeur de la Formation, les Directeurs des Départements et les Directeurs adjoints.

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X -
En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury est composé d’enseignants-chercheurs et de professionnels à hauteur de 5 membres au minimum

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :

Ecole des mines de Rabat (Maroc)

Universidad Jaume I de Castellón (Espagne)

Pontificia Universidade Catolica do Rio de Janeiro (Brésil)

Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)


Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Date de l’habilitation initiale : loi n°57-320 du 18 mars 1957, publié au JO du 19 mars 1957

Dernier arrêté d’habilitation : arrêté du 25 février 2013 publié au JO du 18 avril 2013

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel :
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet