L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 7

Icon NSF

Code(s) NSF

221 : Agro-alimentaire, alimentation, cuisine

Icon formacode

Formacode(s)

21554 : Agroalimentaire

31407 : Qualité hygiène sécurité environnement

32062 : Recherche développement

15099 : Résolution problème

Icon date

Date d’échéance
de l’enregistrement

01-01-2025

Niveau 7

221 : Agro-alimentaire, alimentation, cuisine

21554 : Agroalimentaire

31407 : Qualité hygiène sécurité environnement

32062 : Recherche développement

15099 : Résolution problème

01-01-2025

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
UNIVERSITE DE LA REUNION 19974478000016 - -

Activités visées :

Missions principales confiées aux ingénieurs de la spécialité agroalimentaire. 

L'ingénieur diplômé de l'ESIROI spécialité agroalimentaire exerce ses fonctions dans la production agroalimentaire et dans le contrôle de la qualité sanitaire des aliments notamment en zones tropicales.

Il peut ainsi être amené à concevoir des usines ou des unités de production, en diriger la mise en place, en gérer la production selon les normes reconnues, formuler des aliments, définir des produits et des procédés innovants

Mettre au point un nouveau produit ou améliorer un produit existant, formuler des aliments, innover dans le cadre des spécificités nationales et internationales de la zone, tout en s'appuyant sur des connaissances fondamentales en chimie, biochimie, microbiologie, sciences des aliments, nutrition et analyse sensorielle

Assurer et gérer la qualité des produits alimentaires

Assurer la sécurité sanitaire des produits mis sur le marché par une entreprise agroalimentaire

Participer à la mise en place de certifications

Prendre en compte les dimensions d'administration des entreprises et d'économie, et les appliquer

Animer et faire évoluer une organisation, y compris à l'international, manager une équipe et des projets

Compétences attestées :

Dimension générique propre à l'ensemble des titres d'ingénieur. La certification implique la vérification des qualités suivantes :

  • La connaissance et la compréhension d'un large champ de sciences fondamentales et la capacité d'analyse et de synthèse qui leur est associée.
  • La maîtrise des méthodes et des outils de l'ingénieur : identification, modélisation et résolution de problèmes même non familiers et non complètement définis, l'utilisation des outils informatiques, l'analyse et la conception de systèmes.
  • La maîtrise de l'expérimentation, dans un contexte de recherche et à des fins d'innovation et la capacité d'en utiliser les outils : notamment la collecte et l'interprétation de données, la propriété intellectuelle.
  • L'esprit d'entreprise et l'aptitude à prendre en compte les enjeux économiques, le respect de la qualité, la compétitivité et la productivité, les exigences commerciales, l'intelligence économique.
  • L'aptitude à prendre en compte les enjeux de relation au travail, d'éthique, de sécurité et de santé au travail.
  • L'aptitude à prendre en compte les enjeux environnementaux, notamment par application des principes du développement durable.
  • L'aptitude à prendre en compte les enjeux et les besoins de la société.
  • La capacité à s'insérer dans la vie professionnelle, à s'intégrer dans une organisation, à l'animer et à la faire évoluer : exercice de la responsabilité, esprit d'équipe, engagement et leadership, management de projets, maîtrise d'ouvrage, communication avec des spécialistes comme avec des non-spécialistes, voire la gestion d'entreprise innovante.
  • L'aptitude à travailler en contexte international : maîtrise d'une ou plusieurs langues étrangères, ouverture culturelle associée, adaptation aux contextes internationaux
  • La capacité à se connaître, à s'autoévaluer, à gérer ses compétences, (notamment dans une perspective de formation tout au long de la vie), à opérer ses choix professionnels
  • L'aptitude à mobiliser les ressources du champ scientifique et technique lié à la spécialité "agroalimentaire": maîtrise des procédés de transformation des aliments, en tenant compte des enjeux de sécurité alimentaire ; capacité à dimensionner une nouvelle unité de transformation agroalimentaire, ou une extension d'une ligne, ou un atelier, tout en intégrant des contraintes techniques, des spécificités de la zone tropicale, et de la réglementation en vigueur.

Le titre d’ingénieur confère le grade de master conformément au décret n°99-747 du 30 août 1999.

Secteurs d’activités :

Les diplômés exercent leur activité dans le cadre d'entreprises issues des secteurs tels que les industries agroalimentaires de production, les études et conseils techniques, la formation, les organismes de certification, les services agroalimentaires (collectivités territoriales), la recherche - développement de projets industriels agroalimentaires.

Type d'emplois accessibles :

Les ingénieurs ESIROI spécialité agroalimentaire peuvent occuper des métiers multiples :

  • Chef de projet pour la conception et la mise en place de nouvelles unités de production et de nouvelles entreprises,

  • Chargé de mission pour études et projets d’industries agroalimentaires, et collectivités

  • Responsable de production,

  • Responsable qualité, hygiène, sécurité et environnement

  • Ingénieur commercial agroalimentaire
  • Ingénieur conseil
  • Ingénieur Recherche & Développement
  • Responsable marketing
  • Responsable logistique
  • Responsable d'exploitation d'une unité agroalimentaire
  • Chef d’entreprise adaptée aux spécificités tropicales, dans les PME-PMI de production agroalimentaire ou de services agroalimentaires

  • Formateur
  • Ingénieur analyse sensorielle

Code(s) ROME :

  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H2502 - Management et ingénierie de production
  • H1502 - Management et ingénierie qualité industrielle
  • H1302 - Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels

Références juridiques des règlementations d’activité :

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

A compléter (Reprise)

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Directeur de l'Ecole, responsable de la spécialité, enseignants-chercheurs, enseignants, professionnels

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X -
En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

En cours

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Lien internet vers le descriptif de la certification :

http://esiroi.univ-reunion.fr/ (ESIROI - Université de la Réunion)


UNIVERSITE REUNION
ESIROI

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification