Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Technicien(ne) d'exploitation son

Inactive

N° de fiche
RNCP19194
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 323m : Techniques de l'image et du son, métiers connexes du spectacle : plurifonctionnelle ou non indiquée
Date d’échéance de l’enregistrement : 04-10-2021
Nom légal Nom commercial Site internet
INSTITUT NATIONAL DE L'AUDIOVISUEL - -
Activités visées :

Le (ou la) technicien(ne) d’exploitation son réalise la prise de son et l’enregistrement, le montage, le mixage et le traitement des sons, la sonorisation de spectacles ou de conférences et l’exploitation de réseaux informatiques pour l’audio.
Il est amené à intervenir lors d’évènements à caractère scénique ou institutionnel  (concerts, spectacle vivant, théâtre, conférences…), pour la fabrication de produits audiovisuels (émissions de radio ou de télévision, ou films de cinéma), pour la diffusion de sons à l’antenne, sur Internet et sur les nouveaux médias, pour la fabrication de produits musicaux, CD ou nouveaux médias en ligne.

Compétences attestées :

Les compétences attestées sont articulées autour des quatre composantes suivantes :
1 – Capter et enregistrer les sons
•Choisir le matériel nécessaire à la captation des sons
•Placer des micros et leurs accessoires en fonction des sources sonores et du contexte
•Câbler des micros jusqu’à leur destination (console de diffusion, enregistreur,…)
•Régler les gains des sources
•Aligner les niveaux audio entre les différents équipements utilisés
•Mettre en œuvre une liaison HF (sans fil)
•Router les sources sonores pour faire un « n-1 »
•Choisir le matériel nécessaire à l’enregistrement
•Choisir le format d’enregistrement en fonction de la production
•Sélectionner le mode de synchronisation
•Enregistrer le son
•Suivre les niveaux pendant l’enregistrement
2 – Post-produire les sons
•Câbler un système de monitoring sur différents modèles de consoles de mixage
•Mettre en service un DAW (Station de travail audio)
•Gérer une sonothèque pour optimiser la bande son
•Monter les sons en cohérence avec l’image d’un film ou pour une émission
•Utiliser les outils de traitements fréquentiels, dynamiques et temporels du signal
•Contrôler la qualité d’un son enregistré : identifier et corriger les défauts
•Affecter le signal vers un insert
•Câbler des sources sonores sur différents modèles de consoles de mixage (Broadcast, Postproduction, Façade et Retour)
•Mettre en place un routing conforme à la situation : post-production, musique, sonorisation
•Mixer les sons en fonction du projet du réalisateur ou du producteur
•Utiliser les bonnes normes pour moduler le niveau en fonction de la destination de la production
3 - Sonoriser
•Installer des retours de scène
•Installer le matériel du système de diffusion
•Respecter l’ordre de branchement des sources, des amplis et des enceintes
•Diagnostiquer les pannes les plus courantes (identifier un matériel à l’origine de la panne d’un système)
•Ranger le matériel
4 – Exploiter un réseau informatique pour l’audio
•Mettre en œuvre un réseau audio sur IP
•Router les signaux avec les outils correspondants au type de réseau
•Configurer un ordinateur en IP fixe ou dynamique
•Coder un son dans différents formats
•Utiliser un FTP (Logiciel ou serveur dédié (DropBox …)
•Télécharger un fichier vers une plateforme de partage en ligne
5 – Communiquer et travailler en équipe
•Utiliser les termes techniques des métiers du son
•Utiliser le vocabulaire du langage audiovisuel
•Communiquer avec l’équipe ou de production
•Exprimer les qualités d’un son pour communiquer avec son équipe
•Établir les schémas d’interconnexions des appareils (micros, consoles de mixage, amplis, ordinateurs, processeur, enceintes, interfaces et effets)
•Produire un conducteur d’antenne
•Gérer le temps sur un direct

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP19194BC01

Capter et enregistrer les sons

Les compétences composant ce bloc sont :
•Choisir le matériel nécessaire à la captation des sons
•Placer des micros et leurs accessoires en fonction des sources sonores et du contexte
•Câbler des micros jusqu’à leur destination (console de diffusion, enregistreur,…)
•Régler les gains des sources
•Aligner les niveaux audio entre les différents équipements utilisés
•Mettre en œuvre une liaison HF (sans fil)
•Router les sources sonores pour faire un « n-1 »
•Choisir le matériel nécessaire à l’enregistrement
•Choisir le format d’enregistrement en fonction de la production
•Sélectionner le mode de synchronisation
•Enregistrer le son
•Suivre les niveaux pendant l’enregistrement
L'évaluation de ces compétences est réalisée au cours de mises en situation professionnelles "Prise de son reportage", "Prise de son studio", "Sonorisation d'un chanteur guitariste", "Production d'une création sonore" , "Production et réalisation radiophonique" et "Postproduction"
Un certificat des compétences attestées selon les modalités d'évaluation décrites sera délivré à chaque candidat/e à l’issue de la validation du 1er bloc de compétences.

RNCP19194BC02

Post-produire les sons

Les compétences composant ce bloc sont :
•Câbler un système de monitoring sur différents modèles de consoles de mixage
•Mettre en service un DAW (Station de travail audio)
•Gérer une sonothèque pour optimiser la bande son
•Monter les sons en cohérence avec l’image d’un film ou pour une émission
•Utiliser les outils de traitements fréquentiels, dynamiques et temporels du signal
•Contrôler la qualité d’un son enregistré : identifier et corriger les défauts
•Affecter le signal vers un insert
•Câbler des sources sonores sur différents modèles de consoles de mixage (Broadcast, Postproduction, Façade et Retour)
•Mettre en place un routing conforme à la situation : post-production, musique, sonorisation
•Mixer les sons en fonction du projet du réalisateur ou du producteur
•Utiliser les bonnes normes pour moduler le niveau en fonction de la destination de la production.
L'évaluation de ces compétences est réalisée au cours de mises en situation professionnelles "Postproduction" ,  "Prise de son studio", "Sonorisation d'un chanteur guitariste", "Production et réalisation radiophonique" et "Production d'une création sonore".
Un certificat des compétences attestées selon les modalités d'évaluation décrites sera délivré à chaque candidat/e à l’issue de la validation du 2ème bloc de compétences.

RNCP19194BC03

Sonoriser

Les compétences composant ce bloc sont :
•Installer des retours de scène
•Installer le matériel du système de diffusion
•Respecter l’ordre de branchement des sources, des amplis et des enceintes
•Diagnostiquer les pannes les plus courantes (identifier un matériel à l’origine de la panne d’un système)
•Ranger le matériel
L'évaluation de ces compétences est réalisée au cours de mises en situation professionnelles "Sonorisation d'un chanteur guitariste" et "Postproduction".
Un certificat des compétences attestées selon les modalités d'évaluation décrites sera délivré à chaque candidat/e à l’issue de la validation du 3ème bloc de compétences.

RNCP19194BC04

Exploiter un réseau informatique pour l’audio

Les compétences composant ce bloc sont :
•Mettre en œuvre un réseau audio sur IP
•Router les signaux avec les outils correspondants au type de réseau
•Configurer un ordinateur en IP fixe ou dynamique
•Coder un son dans différents formats
•Utiliser un FTP (Logiciel ou serveur dédié (DropBox …)
•Télécharger un fichier vers une plateforme de partage en ligne
L'évaluation de ces compétences est réalisée au cours de la mise en situation professionnelle "Installation d'une régie audionumérique".
Un certificat des compétences attestées selon les modalités d'évaluation décrites sera délivré à chaque candidat/e à l’issue de la validation du 4ème bloc de compétences.

RNCP19194BC05

Communiquer et travailler en équipe

Les compétences composant ce bloc sont :
•Utiliser les termes techniques des métiers du son
•Utiliser le vocabulaire du langage audiovisuel
•Communiquer avec l’équipe ou de production
•Exprimer les qualités d’un son pour communiquer avec son équipe
•Établir les schémas d’interconnexions des appareils (micros, consoles de mixage, amplis, ordinateurs, processeur, enceintes, interfaces et effets)
•Produire un conducteur d’antenne
•Gérer le temps sur un direct
L'évaluation de ces compétences est réalisée au cours des mises en situation professionnelles "Production d'une création sonore", "Production et réalisation radiophonique", "Analyse d'enregistrements sonores", "Prise de son studio" et  "Sonorisation d'un chanteur guitariste".
Un certificat des compétences attestées selon les modalités d'évaluation décrites sera délivré à chaque candidat/e à l’issue de la validation du 5ème bloc de compétences.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :
Secteurs d’activités :

Le (ou la) technicien(ne) d'exploitation son intervient notamment dans les secteurs du spectacle vivant, de l'audiovisuel, de la production musicale, chez les fournisseurs d’équipements et dans la communication institutionnelle.

Type d'emplois accessibles :

Assistant / assistante son, opérateur / opératrice playback, opérateur / opératrice de prise de son, perchiste, 1er assistant /1ère assistante, assistant son spécialisé/assistante son spécialisée, technicien /  technicienne son, technicien / technicienne console, régisseur / régisseuse son, assistant sonorisateur / assistante sonorisatrice, opérateur / opératrice du son, technicien / technicienne transfert son, technicien son web radio, podcaster audio.
     Après plusieurs années d’expérience, le technicien d’exploitation son peut évoluer vers des postes de chef opérateur / opératrice de prise de son, ingénieur/ingénieure du son, ingénieur/ingénieure du son spécialisé, mixeur / mixeuse (directs), ingénieur/ingénieure  de sonorisation, ingénieur/ingénieure système en sonorisation, technicien / technicienne système, sonorisateur / sonorisatrice, créateur / créatrice d’effets sonores, concepteur / conceptrice son, designer sonore, game audio designer.

Code(s) ROME :
  • L1508 - Prise de son et sonorisation
  • L1507 - Montage audiovisuel et post-production
Références juridiques des règlementations d’activité :

Dans le secteur du spectacle vivant, l'habilitation électrique peut parfois être demandée.

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

1 membre extérieur à l'Ina représentant les salariés;

  • 1 membre extérieur à l'Ina représentant les employeurs;
  • 2 membres issus du centre de formation de l'Ina.
Après un parcours de formation continue X
  • 1 membre extérieur à l'Ina représentant les salariés;
  • 1 membre extérieur à l'Ina représentant les employeurs;
  • 2 membres issus du centre de formation de l'Ina.
En contrat de professionnalisation X

1 membre extérieur à l'Ina représentant les salariés;

  • 1 membre extérieur à l'Ina représentant les employeurs;
  • 2 membres issus du centre de formation de l'Ina.
Par candidature individuelle X -
Par expérience X
  • 1 membre extérieur à l'Ina représentant les salariés;
  • 1 membre extérieur à l'Ina représentant les employeurs;
  • 2 membres issus du centre de formation de l'Ina.
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 16 avril 2014 publié au Journal Officiel du 03 juillet 2014 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour deux ans, au niveau III, code NSF 323s, sous l'intitulé "Technicien(ne) d'exploitation son" avec effet au 12 mai 2010, jusqu'au 03 juillet 2016.

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 26 septembre 2016 publié au Journal Officiel du 04 octobre 2016 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau III, sous l'intitulé "Technicien(ne) d'exploitation son" avec effet au 03 juillet 2016, jusqu'au 04 octobre 2021.

Arrêté du 28 janvier 2009 publié au Journal Officiel du 7 février 2009 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau IV, sous l'intitulé Technicien d'exploitation son avec effet au 7 février 2009, jusqu'au 7 février 2014. (En vertu de l'article 22 de la loin° 2009-1437 du 24 novembre 2009 relative à l'orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie, les titulaires ayant obtenu la certification à compter du 12 mai 2010 peuvent se prévaloir de l'enregistrement de leur certification au niveau III).

Date du dernier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 04-10-2016
Date d'échéance de l'enregistrement 04-10-2021
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

www.ina-expert.com


Ina
Ina EXPERT

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP6554 RNCP6554 - Technicien d'exploitation son
Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet