Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l’École nationale supérieure d'électrotechnique, d'électronique, d'informatique, d'hydraulique et des télécommunications, de l'Institut national polytechnique de Toulouse, spécialité génie électrique et automatique

Inactive

N° de fiche
RNCP19659
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 250 : Spécialites pluritechnologiques mécanique-electricite
  • 255 : Electricite, électronique
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-08-2020
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR DE LA RECHERCHE ET DE L'INNOVATION 11004401300040 - -
UER ENSEEIHT TOULOUSE 19311381800036 - -
Activités visées :

Liste des activités visées :

L’ingénieur diplômé de l'ENSEEIHT, spécialité génie électrique et automatique met en œuvre ses compétences théoriques et pratiques pour la conception et la réalisation de systèmes électriques, dans les domaines de la production, du transport, du traitement de l’énergie électrique, du contrôle de systèmes. En outre, ses compétences en informatique industrielle lui offrent de nombreux débouchés dans les secteurs de haute technologie de l'information et de la communication.

Parmi les situations professionnelles tenues par ces ingénieurs on peut citer les fonctions suivantes :

-          la conception, la validation et l’implémentation de systèmes électrotechniques ou d’automatique,

-          la conception et la fabrication des équipements en électronique de puissance et en automatique,

-          le dimensionnement et la modélisation d’un réseau électrique,

-          la recherche et le développement dans les domaines de l’électrotechnique et de l’automatique

-          la conception de systèmes énergétiques adaptés dans les domaines des transports, des systèmes embarqués, des télecoms, du biomédical…

- La conception  de systèmes embarqués ou industriels, intégrant des contraintes de temps réel, de sureté de fonctionnement et d'adaptation à l'environnement

-          la conception d’actionneurs pour les systèmes embarqués,y compris les actionneurs à base de matériaux « intelligents»

- le conseil dans la mise œuvre de systèmes électrotechnique, automatique et d'informatique industrielle.

Compétences attestées :

Compétences ou capacités évaluées :

- Dimension générique propre à l'ensemble des titres d'ingénieur. La certification implique la vérification des qualités suivantes :

1. Aptitude à mobiliser les ressources d'un large champ de sciences fondamentales.

2. Connaissance et compréhension d'un champ scientifique et technique en Conversion électromécanique de l’énergie, en Electronique de puissance, Automatique, et Informatique Industrielle.

3. Maîtrise des méthodes et des outils de l'ingénieur : identification et résolution de problèmes, même non familiers et non complètement définis, collecte et interprétation de données, utilisation des outils informatiques, analyse et conception de systèmes complexes, expérimentation.

4. Capacité à s'intégrer dans une organisation, à l'animer et à la faire évoluer : engagement et leadership, management de projets, maîtrise d'ouvrage, communication avec des spécialistes comme avec des non-spécialistes.

5. Prise en compte des enjeux industriels, économiques et professionnels : compétitivité et productivité, innovation, propriété intellectuelle et industrielle, respect des procédures qualité, sécurité.

6. Aptitude à travailler en contexte international : maîtrise d'une ou plusieurs langues étrangères, sûreté, intelligence économique, ouverture culturelle, expérience internationale.

7. Respect des valeurs sociétales : connaissance des relations sociales, environnement et développement durable, éthique.

- La dimension spécifique à l'ENSEEIHT :

L’ingénieur ENSEEIHT en génie électrique et automatique, présente les compétences et les capacités suivantes :

-          Capacité à maîtriser les outils de modélisation et leurs évolutions en vue de la résolution de problèmes multiphysiques (Ingénieur durable)

-          Capacité à gérer et contrôler les systèmes complexes, par des techniques de modélisation, d’optimisation, d'acquisition et de traitement des données

- Capacité à maîtriser plusieurs types d’outils numériques : résolution de systèmes d’équations aux dérivées partielles, algorithmes d’optimisation, logiciels de simulation multiphysique,

-          Capacité à modéliser des convertisseurs statiques ou électromécaniques dans des systèmes embarqués ou non à l’aide de modèles analytiques ou de codes de simulation numériques

-          Compétences dans les domaines de l’électronique de puissance, des semi-conducteurs de puissance et des réseaux électriques, avec la capacité à concevoir et réaliser des systèmes de conversion statique,

-          Capacité à aborder la problématique des énergies renouvelables dans leurs principes, mais aussi la problématique de leurs associations, de leur pilotage et leur insertion dans les réseaux de distribution

-          Compétences dans le domaine de l’électricité et de l’électrotechnique plus spécifiquement orientées vers la production, la conversion, la distribution et le stockage de l'énergie.

-          Capacité à concevoir et réaliser des « machines et actionneurs électromécaniques »

-          Compétences concernant l’étude des phénomènes de couplage dans les milieux solides et/ou fluides

-          Compétences en automatique dans les méthodes de modélisation, de traitement du signal et d’identification pour l’analyse, la conception et la simulation

-          Compétences pour la commande, l'observation et le diagnostic des systèmes pluritechnologiques dynamiques en temps continu et en temps discret, linéaires ou non-linéaires.

-          Compétences en informatique industrielle

-          Capacité à concevoir,  organiser et piloter des systèmes de production de biens et de services, notamment selon une approche système avec la capacité à utiliser les outils d’aide à la décision comme : la planification, l’ordonnancement, la gestion de production et la supervision.

-          Capacité à concevoir un système en tenant compte des exigences environnementales et sociétales (éco-conception et développement durable)

Secteurs d’activités :

Secteurs d’activité :

Les diplômés exercent leur activité dans le cadre d'entreprises issues des secteurs tels que la construction automobile, le matériel de transport et la communication, les services informatiques (SSII), les télécommunications, les matériels informatiques et électroniques.

L’ingénieur double compétence diplômé du Département GEA voit s’ouvrir devant lui, un éventail de carrières larges et variées. Ainsi, au-delà des secteurs traditionnels de la Production, et de la Distribution de l’Energie Electrique, de l’Industrie de la Construction Electrique, on trouve tous les secteurs d’activité liés au traitement de l’Energie et de l’Information : Automobile, Aéronautique, Espace, Marine, Transport Ferroviaire, Métallurgie, Electronique Médicale, Génie Biomédical, Electroménager, Domotique, Services Informatiques…

Dans ce contexte, notre formation permet donc l’accès à diverses carrières d’Ingénieur de Recherche et de Développement, de Conception, de Production, de Chargé d’Affaires et également à celle d’Ingénieur Technico-commercial.

Type d'emplois accessibles :

Le professionnel exerce son activité dans les services liés à la recherche et au développement, à l’ingénierie, les études et conseils techniques ; à la production, l’exploitation, la maintenance, les essais, la qualité et la sécurité. Il intervient également dans la conduite de projets.

Code(s) ROME :
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H1502 - Management et ingénierie qualité industrielle
  • I1102 - Management et ingénierie de maintenance industrielle
  • M1803 - Direction des systèmes d''information
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

100% d’enseignants ou de personnels ayant vocation à enseigner.

Après un parcours de formation continue X

100% d’enseignants ou de personnels ayant vocation à enseigner.

En contrat de professionnalisation X

100% d’enseignants ou de personnels ayant vocation à enseigner

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Enseignants chercheurs et professionnels.

En contrat d’apprentissage X -
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Article D612-33 à D612-36 du code de l'éducation (grade de master)

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 13 janvier 2014 fixant la liste des écoles habilitées à délivrer un titre d’ingénieur diplômé.

Date du dernier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 31-08-2017
Date d'échéance de l'enregistrement 31-08-2020
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

http://www.enseeiht.fr

 


ENSEEIHT
INPT

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP4262 RNCP4262 - Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l'Ecole nationale supérieure d'électrotechnique, d'électronique, d'informatique, d'hydraulique et des télécommunications de l'Institut national polytechnique de Toulouse (ENSEEIHT), spécialité génie électrique et automatique
Nouvelle(s) Certification(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP35714 RNCP35714 - Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Electrotechnique, d'Electronique, d'Informatique, d'Hydraulique et des Télécommunications, de l'Institut National Polytechnique de Toulouse- Spécialité Electronique et Génie électrique
Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet