Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Titre ingénieur - Ingénieur diplômé du Centre Universitaire des Sciences et Techniques de l'Université de Clermont-Ferrand II, spécialité Génie Civil

Active

N° de fiche
RNCP19723
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 230 : Spécialités pluritechnologiques génie civil, construction, bois
  • 231 : Mines et carrières, génie civil, topographie
  • 232 : Bâtiment : construction et couverture
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Centre universitaire des sciences et techniques (Clermont-Ferrand) - -
Activités visées :

Un ingénieur en Génie Civil de Polytech Clermont-Ferrand imagine, conçoit et réalise durablement des ouvrages habités et d'infrastructures par la maîtrise de concepts, méthodes et outils. Il calcule, dimensionne, vérifie et contrôle les ouvrages du secteur BTP en se basant sur un socle solide de connaissances. 

Un ingénieur en Génie Civil gère des hommes, des moyens et des projets. Gérer des hommes recouvre des activités de communication, d’anticipation et de gestion des risques liés aux métiers du génie civil. Gérer des moyens comprend la gestion technique, logistique et financière d’une opération de construction. Il négocie les projets et les met en œuvre en ayant une vision globale des hommes, moyens et espaces. Gérer des projets recouvre la connaissance des relations entre acteurs de la construction, leurs rôles et leurs responsabilités. 

Un ingénieur en Génie Civil évolue: il s’adapte, innove et s’ouvre sur le monde. S’adapter consiste à maitriser les concepts scientifiques de son domaine, en les mettant en œuvre dans de nouveaux environnements. Il s’approprie les évolutions règlementaires. Innover consiste à faire preuve de créativité tout en faisant évoluer des concepts existants, à analyser les besoins nouveaux et à apporter des solutions originales. L’ouverture consiste à avoir une capacité de travail en contexte international et multi-partenaires, à développer une culture sociologique et humaine et des capacités de communication orale et écrite.

Compétences attestées :

1. Compétences génériques de l’ingénieur en génie civil

Les compétences génériques de ll’ingénieur sont déclinées dans le domaine du Génie Civil selon les items suivants:

Connaître, comprendre et être capable d'appliquer les lois de la mécanique, mécanique des fluides et mécanique des milieux continus au domaine du génie civil.

Etre capable d’appréhender dans l’espace et de construire une pensée critique, sur les objets, les données, les démarches et les outils aux différentes échelles.

Maîtriser le calcul y compris dans sa dimension réglementaire et sous sollicitations extrêmes

Poser un problème, en identifier les verrous scientifiques ou technologiques et définir une démarche de résolution à partir de l’établissement d’un état de l’art.

Maintenir une veille technologique pour identifier les évolutions dans le domaine de la construction en vue d’adapter son entreprise ou ses équipes à ces évolutions.

Etre conscient de la variété des interlocuteurs du domaine de la construction et savoir adapter son discours et ses méthodes en conséquence

Etre capable de prendre en compte les enjeux de la démarche « Développement durable » dans toutes ses dimensions (économique, sociale et environnementale)

Prendre conscience de l’impact du secteur BTP sur les changements climatiques et la pérennité environnementale

Etre en mesure de prendre en compte les évolutions des métiers de l’ingénieur et des techniques au service de la société

Maîtriser, gérer et manager une opération de construction de l’expression du besoin au parfait achèvement du projet

Etre apte à travailler à l'international par la maîtrise de la langue dans un contexte professionnel et par la capacité à s'adapter à un environnement culturel à l'étranger

2. Compétences spécifiques de l'ingénieur en génie civil de Polytech Clermont-Ferrand

Certains élèves suivent une option ingénierie de l'architecture dès leur entrée dans le cycle ingénieur ce qui leur permettent de concevoir et calculer des ouvrages en intégrant les réglementations européennes y compris en situations sévères aux cotés de l'architecte dont ils comprennent et accompagnent la démarche

 

Le titre d’ingénieur confère le grade de master conformément au décret n°99-747 du 30 août 1999

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

Les ingénieurs en Génie Civil exercent leurs activités dans les secteurs du BTP, de l'ingenierie, de l'architecture, de la maîtrise d'oeuvre, de la maîtrise d'ouvrage et de la recherche et développement dans le domaine de la construction

Type d'emplois accessibles :

Ce professionnel peut prétendre aux emplois suivants:

1 – Conducteur de travaux dans les domaines : bâtiment, ouvrage fonctionnel, ouvrage d’art pour la partie gros oeuvre ou tous corps d’état, c’est-à-dire qu’il se voit confier les responsabilités suivantes :

Choisir les matériaux de structure ou de second oeuvre ;

Choisir les matériels et techniques d’exécution ;

Organiser les équipes, planifier le travail sur chantier ;

Assurer la gestion financière du chantier ;

Gérer les interfaces entre corps d’état ;

Assurer la sécurité et la qualité sur le chantier ainsi que la qualité environnementale.

2 – Ingénieur Bureau d’Etudes

Il est capable d’analyser et de calculer un ouvrage dans le respect des règlements européens et du développement durable, c’est-à-dire de :

Choisir une reconnaissance de sols, l’analyser et proposer un parti de fondation ;

Choisir les matériaux de structure ;

Modéliser la structure ou des éléments de structure ;

Vérifier la conformité de l’ouvrage aux normes et règlements en vigueur.

3 – Ingénieur Conception

Il est capable d’assurer des fonctions liées à la maîtrise d’oeuvre ou à la maîtrise d’ouvrage qui incluent :

Le chiffrage,

La programmation technique,

Le montage d’opérations,

L’élaboration des pièces écrites,

La gestion technique du bâti.

Code(s) ROME :
  • F1106 - Ingénierie et études du BTP
  • F1201 - Conduite de travaux du BTP et de travaux paysagers
  • F1103 - Contrôle et diagnostic technique du bâtiment
  • F1101 - Architecture du BTP et du paysage
  • C1503 - Management de projet immobilier
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Directeur de l'école, directeur des études, responsables des spécialités, enseignant-chercheurs, enseignants, professionnels

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

Directeur de l'école, directeur des études, responsables des spécialités, enseignant-chercheurs, enseignants, professionnels

En contrat de professionnalisation X

Directeur de l'école, directeur des études, responsables des spécialités, enseignant-chercheurs, enseignants, professionnels

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Directeur de l'école, directeur des études, responsable VAE université, responsables des spécialités, enseignant-chercheurs, enseignants, professionnels

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :

Possibilité de préparer un double diplôme avec les USA, le Royaume-Uni, l'Argentine (pour plus d'informations, consulter le site internet de l'école)

Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)


Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 23/07/1974 fixant la liste des écoles habilitées à délivrer un titre d'ingénieur jusqu'à la session 2003

Arrêté du 20 janvier 2015 fixant la liste des écoles habilitées à délivrer un titre d'ingénieur diplômé. Publié au JORF n° 0032 du 7 février 2015, page 1856.

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Décret 2002-590 du 24 avril 2002 relatif à la validation des acquis de l'expérience par les établissements d'enseignement supérieur

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel :
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet