Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l’Ecole nationale d’ingénieurs de l’horticulture et du paysage de l’Institut national d’horticulture, spécialité horticulture (ENIHP)

Active

N° de fiche
RNCP2004
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 211 : Productions végétales, cultures spécialisées et protection des cultures
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Ministère chargé de l'agriculture - http://www.agriculture.gouv.fr
Activités visées :
* Activités visées : L’ingénieur de l’ENIHP exerce son activité dans les domaines de l’Horticulture et du Paysage, environnement, aménagement, jardins et espaces verts, floriculture, fruits et légumes, semences…. C’est un professionnel orienté vers les activités de conception, management, recherche-développement, les applications et les réalisations techniques…

Il sait effectuer un diagnostic, poser et analyser les problèmes, proposer et mettre en œuvre des solutions répondant ainsi aux besoins d’opérationnalité technique, commerciale et sociale recherchés par les professionnels des secteurs de l’horticulture et du paysage. Il est à même d’assumer des tâches managériales dans les entreprises ou organisations (nationales ou internationales). Il est sensibilisé aux aspects commercialisation et marketing de la conduite d’une entreprise.
Compétences attestées :
* Capacités attestées :
L’ingénieur de l’ENIHP possède une solide formation scientifique et technique de base (notamment biologique : sciences du végétal, interactions plantes-milieu), mais aussi économique et humaine nécessaire à la maîtrise et à la gestion des processus de production et de distribution.

Par une approche systémique, il peut maîtriser rapidement l’ensemble des données (scientifiques, technologiques, économiques et humaines) relatives à la conduite et à la mise en œuvre d’un projet et le mener à bien, améliorant ainsi le développement de l’entreprise. Il a une capacité d’animation et d’entraînement pour conduire une équipe ou inciter des partenaires à entreprendre de nouveaux projets. Sa créativité lui permet de trouver des solutions concrètes aux problèmes de son entreprise.

Sa bonne connaissance des milieux professionnels lui permet de très facilement communiquer, en groupe ou individuellement, avec tous les personnels et partenaires de l’entreprise. Il sait réagir au vécu de ses interlocuteurs, comprend bien leurs demandes et est à même de les reformuler. Il a une bonne maîtrise de l’anglais et sait communiquer aisément dans une autre langue étrangère.

Ses capacités d’adaptation lui permettent d’intervenir dans un milieu aux évolutions constantes et difficilement prévisibles. L’environnement biologique et socio-économique dans lequel il évolue ainsi que les produits qu’il travaille dépendent en effet d’une grande multiplicité de facteurs.

Il possède un domaine d’expertise conféré essentiellement par la spécialisation suivie en fin d’études.


– Option Horticulture : Filières et métiers
La maîtrise des contraintes scientifiques, techniques, économiques et environnementales qui s’imposent au fonctionnement des filières (fruits, légumes et plantes ornementales) doit permettre à l’ingénieur issu de cette option de gérer la production, de l’élaboration des produits à leur mise en marché, ainsi que les relations entre les différentes phases : production/transformation/distribution, et cela, quelle que soit l’espèce envisagée.
Il sait :
- résoudre des problématiques professionnelles concrètes et variées qui peuvent se poser dans différentes filières ;
- contribuer à l’élaboration agronomique de produits innovants et de qualité grâce à une bonne connaissance de la plante (biologie des différentes espèces) et des techniques et conditions de production ; les problèmes d’environnement étant pris en compte, notamment, par le biais de l’étude des réglementations et de leurs évolutions prévisibles,
- assurer le maintien de la qualité des produits tout au long de la chaîne de production (produit frais-conservation-transformation-commercialisation-consommation) par la maîtrise des process de conservation et de transformation des produits frais ;
- mettre en place de démarches de certification d’entreprises et de produits ;
- organiser la commercialisation et la distribution des produits à travers notamment des études de marché, et en s’appuyant sur la connaissance des contraintes logistiques des acteurs de la mise en marché et des relations entre production et distribution.


* Option santé du végétal – agronomie – économie et environnement
Ingénieur capable d'analyser la complexité d'un agrosystème (systèmes de production végétale, espaces paysagers), notamment l'influence de paramètres culturaux sur la croissance de la plante, ainsi que leurs impacts sur le milieu. Il sait gérer et innover dans les domaines de la santé et de la nutrition des plantes en prenant en compte le respect de l'environnement et les contraintes économiques.

Il sait :
- réaliser des diagnostics culturaux ou/et environnementaux ;
- mener des études d'impacts des pratiques agricoles sur le milieu ;
- conduire de façon rigoureuse des expérimentations en protection des plantes et en agronomie (conception, mise en place et analyse) ;
- maîtriser les différents types d'outils d'aide à la décision (outils de détection, d'analyse, de modélisation, etc.) ;
- mettre en œuvre les méthodes de production alternatives qui limitent les effets néfastes sur l'environnement ;
- concevoir et développer des systèmes de production durables qui tiennent compte des contraintes économiques ;
- élaborer et diffuser des conseils techniques, environnementaux et économiques auprès des producteurs dans les domaines de la santé et de la nutrition du végétal ;
- avoir une approche technico-commerciale et marketing dans les domaines des produits phytosanitaires, des fertilisants, des substrats et des auxiliaires biologiques ;
- développer de nouveaux produits ou de nouveaux services à la clientèle ou à l'usager.
Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

* Secteurs d'activité :
- Entreprises de services (bureaux d’études, cabinets de conseil), de fournitures et d’équipement, de production, de commercialisation, de distribution ;
- Organismes inter professionnels, groupements de professionnels, coopératives ;
- Structures de recherche et d’expérimentation, de développement, de formation et d’enseignement ;
- Services publics, collectivités territoriales.

Plus spécifiquement chaque option engage les diplômés dans des voies préférentielles :

– Option horticulture, filières et métiers :
- entreprises de services (bureaux d’études, cabinets de conseil), de fournitures et d’équipement, de production, de commercialisation, de distribution ;
- organismes inter professionnels, groupements de professionnels, coopératives ;
- structures de recherche et d’expérimentation, de développement, de formation et d’enseignement ;
- services publics, collectivités territoriales.

– Option santé du végétal – agronomie – économie et environnement :
- entreprises d’agrofourniture : phytosanitaires, productrices d’auxiliaires, d’engrais, de substrats…
- services publics (protection des plantes notamment), organismes d’homologation.

Type d'emplois accessibles :

* Types d'emplois accessibles :
Les élèves diplômés de l’ENIHP peuvent occuper dans tous les secteurs de l’horticulture et du paysage les types d’emploi suivants :
- ingénieurs de production, de gestion, d’études et conseil, de recherche-développement,
- chargés de mission, enseignants, chercheurs,
- chef de projet ou de service technique, responsable qualité, ingénieur des travaux,
- ingénieur technico-commercial, chef de produit, responsable de secteur,
- ingénieurs de production, de gestion, d’études et conseil, de recherche-développement,
- chargés de mission, enseignants, chercheurs,
- chef de projet ou de service technique, responsable qualité, ingénieur des travaux,
- ingénieur technico-commercial, chef de produit, responsable de secteur.

Plus spécifiquement chaque option engage les diplômés dans des voies préférentielles :
– Option horticulture, filières et métiers :
- production : responsable d’exploitation ou de service technique, responsable logistique, gestionnaire de production, responsable ressources humaines ;
- qualité : responsable qualité, certification ;
- commercialisation : technico-commercial, chef de produit, chef des ventes, responsable de plate-forme de distribution, cadre d'entreprise de grande distribution, responsable achats ;
- expérimentation-développement : responsable de station d’expérimentation, chercheur, ingénieur conseil.

– Option santé du végétal – agronomie – économie et environnement :
- études : mise en place et gestion de systèmes de protection durable, d’impact ;
- conseil : diagnostics culturaux, gestion d’intrants et de rejets ;
- expérimentation : protection des plantes, agronomie ;
- agrofourniture : conception et utilisation de produits phytosanitaires, auxiliaires, fertilisants, substrats ;
- ingénieur en homologation, qualité, technico - commercial, marketing.

Code(s) ROME :
  • A1303 - Ingénierie en agriculture et environnement naturel
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X Enseignants-chercheurs
En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X Enseignants chercheurs et professionnels
En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X Enseignants chercheurs et professionnels
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
- Date initiale d’habilitation par la Commission des Titres d’Ingénieur : 1998

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
- Dernier arrêté d’habilitation par la Commission des Titres d’Ingénieur : 16 juin 2003

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
- Décret n° 2002-590 du 24 avril 2002 pris pour application du premier alinéa de l’article L. 613-3 et de l’article L. 613.4 du code de l’éducation relatif à la validation des acquis de l’expérience par les établissements de l’enseignement supérieur (JO du 26 avril 2002)
Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel :
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :
Site Internet de la communauté éducative de l’enseignement agricole public français
http://www.inh.fr
http://www.educagri.fr/agrisup/index.cfm

Nouvelles Certifications :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP17040 RNCP17040 - Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l’Institut supérieur des sciences agronomiques, agroalimentaires, horticoles et du paysage (AGROCAMPUS OUEST) spécialité horticulture
Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet