Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

MASTER - Risques et environnement, spécialité risques technologiques, sécurité

Inactive

N° de fiche
RNCP21044
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 344 : Sécurite des biens et des personnes, police, surveillance
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-10-2019
Nom légal Nom commercial Site internet
Ministère chargé de l'enseignement supérieur - -
Université Haute Alsace - Mulhouse - -
Activités visées :
  • Développer des solutions techniques et méthodologiques afin d’améliorer la sécurité,
  • Mettre en place un système de management environnemental en conformité avec les certifications ISO 14 001 et ISO 50 001,
  • Réaliser une étude de surveillance de la migration des polluants atmosphériques,
  • Utiliser des logiciels de simulation des risques incendie et explosion,
  • Conseiller et apporter une expertise scientifique et technique aux collectivités et administrations dans le domaine Hygiène, Sécurité, Qualité, Environnement,
Compétences attestées :
  • Appréhender avec une vision globale les grands types d’impacts environnementaux actuels et futurs et mettre en œuvre les plans d’action au regard de la réglementation,

  • Maîtriser les outils d’analyse et de simulation des impacts environnementaux liés aux activités industrielles (dispersion de polluants, incendies, explosions, emballement thermiques,…),
  • Etablir les bilans matière et énergie des procédés chimiques industriels et présenter des rapports de synthèse,
  • Maîtriser la gestion et les filières de valorisation matière et énergie des déchets,
  • Proposer et mettre en place des indicateurs de performance et des plans d’actions pour améliorer la sécurité et l’impact environnemental et énergétique,
  • Mettre en œuvre les outils /stratégies d’identification, d’analyse et de gestion des risques pour les systèmes complexes socio-techniques (territoires, établissements recevant du public, centre de secours,…),
  • Appliquer ces stratégies et méthodologies à différents facteurs de risques (technologiques, naturels, sociétaux, liés aux réseaux,...),
  • Prendre  en compte les facteurs humains dans la gestion des risques et des crises,
  • Maîtriser les méthodologies, méthodes et outils d’analyse des risques (statiques ou dynamiques),
  • Prendre en compte les risques psycho-sociaux,
  • Assurer la responsabilité de lancer un processus chimique sûr en production et en apprécier les risques résiduels et les mesures de sauvegarde,
  • Utiliser les systèmes de gestion de la qualité, sécurité, environnement,
  • Identifier et utiliser les principaux paramètres juridiques, réglementaires et économiques accompagnant la résolution de projets dans le domaine des risques, de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie,
  • Définir, mettre en place et gérer les indicateurs de performance environnementale,
  • Maîtriser les nouvelles démarches visant à mettre en place des technologies en matière d’énergies nouvelles,
  • Développer des solutions techniques durables pour la gestion des pollutions, de l’énergie et des risques technologiques et professionnels,
  • Utiliser des outils de simulation de phénomènes dangereux (incendie, explosion, emballement thermiques, dispersion des polluants dans l’air,…),
  • Connaître la démarche ingénierie incendie.

Compétences transversales

  • Travailler en autonomie ou en équipe,
  • Mettre en œuvre des travaux qui font appel à une vision pluridisciplinaire des problématiques traitées,
  • Mettre en œuvre des projets dans le cadre de travaux de groupe (en disciplinaire et en pluridisciplinaire – avec des étudiants juristes et des stagiaires en formation continue),
  • S’intégrer dans un milieu professionnel tant dans le domaine privé que public (stage, formation par apprentissage),
  • Présenter un travail de façon précise, synthétisée et argumentée tant à l’écrit qu’à l’oral, en utilisant les technologies multimédia et supports adéquats au sujet.
Secteurs d’activités :
  • Ingénierie-R&D,
  • Bureau d’études,
  • Cabinet d’audits et de conseils,
  • Environnement - chimie,
  • Risques technologiques.
Type d'emplois accessibles :
  • Animateur-formateur dans le domaine Hygiène, Sécurité, Qualité, Environnement,
  • Chargé d’étude sécurité-environnement,
  • Cadre responsable Hygiène, Sécurité, Qualité, Environnement (HSQE),
  • Cadre de production dans l’industrie chimique ou pétrochimique,
  • Cadre analyse et gestion des risques,
  • Consultant sécurité et risques technologiques,
  • Ingénieur en management environnemental,
  • Ingénieur Hygiène et sécurité,
  • Ingénieur analyse, sûreté,
  • Ingénieur procédés en environnement,
  • Ingénieur préventeur,
  • Ingénieur étude et travaux,
  • Officier des sapeurs-pompiers (après concours),

Cette formation offre aussi la possibilité de poursuivre une thèse de doctorat dans le domaine du risque.

Code(s) ROME :
  • H1302 - Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

 

Personnes ayant contribué aux enseignements (Loi n°84-52 du 26 janvier 1984 modifiée sur l’enseignement supérieur)

En contrat d’apprentissage X

 

Responsables des spécialités et de la mention du Master

Après un parcours de formation continue X

 

Responsables des spécialités et de la mention du Master

En contrat de professionnalisation X

 

Responsables des spécialités et de la mention du Master

Par candidature individuelle X

 

Possible pour partie par VES ou VAP

Par expérience X -
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Décret 2002-481  du 8 avril 2002

Masters : Arrêté du 25 avril 2002 publié au JO du 27 avril 2002

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arreté du 4 juillet 2013

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

décret 2013-756 du 19/08/2013

Date d'échéance de l'enregistrement 31-10-2019
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet