Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

MASTER - Sciences et Technologies mention Génie des Procédés spécialité génie des procédés appliqué au Nucléaire

Inactive

N° de fiche
RNCP24831
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 222n : Transformations chimiques- conception
  • 222s : Transformations chimiques et apparentées (production)
  • 227t : Energie, génie climatique (réalisation du service)
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-10-2019
Nom légal Nom commercial Site internet
Aix-Marseille Université - http://www.univ-amu.fr
(CEA-INSTN), Insitut national des sciences et techniques nucléaires - http://www-instn.cea.fr
Ecole Centrale Marseille (ECM) - http://www.centrale-marseille.fr
Activités visées :

Ce professionnel :
-    conçoit, développe et / ou exploite des installations de l’industrie, nucléaire en particulier
-    conçoit, développe et / ou exploite des installations de traitement de l’eau, des gaz et des déchets solides
-    étudie et modifie des installations de l’industrie nucléaire en vue de limiter / diminuer les rejets polluants
-    coordonne les activités techniques liées aux préoccupations environnementales d’un industriel
-    développe la politique environnementale de l’industrie en termes de moyens de traitement des polluants.

Compétences attestées :

Ce diplômé a des compétences liées aux domaines du Génie des Procédés et du Nucléaire pour :
-    dimensionner des installations afin de résoudre les problématiques générales aussi bien en conception de procédés qu’en amélioration de fonctionnement. Les connaissances requises ici sont pluridisciplinaires et liées à la mécanique des fluides, le transfert de chaleur et de matière, les opérations unitaires, les opérations de séparation.
-    dimensionner des installations de traitement des eaux, des gaz et des déchets solides avec pour objectif de rendre compatible ces rejets avec les différentes normes en vigueur. Ici encore il a les compétences pour améliorer un système existant ou le dimensionner.
-    coordonner un projet et/ou être à l’interface de différentes composantes (bureau d’études, laboratoire d’analyses …) afin de gérer les projets environnementaux en termes de traitement des polluants. Les compétences sont ici aussi pluridisciplinaires, car il faut allier les connaissances en procédés avec celles de l'industrie nucléaire.
-    gérer les activités de l’industrie nucléaire en objectif avec la protection de l’environnement. Il pourra établir des liens entre les aspects scientifiques et techniques et les aspects de communication ainsi que les connaissances générales liées aux problématiques environnementales.

Secteurs d’activités :

Ce professionnel travaille dans différents types d’industries dont les activités sont liées à l’énergie nucléaire (ingénierie) ainsi que dans des bureaux d’études de conception et d’optimisation d’installations.

Type d'emplois accessibles :

-    Responsable environnement
-    Responsable dimensionnement et conception d’installations
-    Responsable production, Ingénieur production
-    Responsable installation de traitement des polluants
-    Responsable procédé
-    Ingénieur Recherche et Développement

Code(s) ROME :
  • H1402 - Management et ingénierie méthodes et industrialisation
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H2502 - Management et ingénierie de production
  • H2301 - Conduite d''équipement de production chimique ou pharmaceutique
  • H1302 - Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Principaux intervenants dont 25% de professionnel et enseignants de la formation

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

Principaux intervenants dont 25% de professionnel et enseignants de la formation

En contrat de professionnalisation X

Principaux intervenants dont 25% de professionnel et enseignants de la formation

Par candidature individuelle X

Principaux intervenants dont 25% de professionnel et enseignants de la formation

Par expérience X

Jury composé d’enseignants et de professionnels conformément aux textes

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 25 avril 2002 publié au JO du 27 avril 2002

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêtés d’habilitation du diplôme n°20080729 en date du 6 novembre 2013 et n° 20041938 du 29 janvier 2014

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

VAE : Code de l’Education : article L 613 – 3

Date d'échéance de l'enregistrement 31-10-2019
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet