Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Assistant informatique, maintenicien des systèmes et réseaux

Active

N° de fiche
RNCP24856
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 4
Code(s) NSF :
  • 326r : Assistance informatique, maintenance de logiciels et réseaux
Date d’échéance de l’enregistrement : 03-12-2020
Nom légal Nom commercial Site internet
Ministère de la défense - Ecole de transmissions (ETRS) - http://www.etras.terre.defense.gouv.fr
Activités visées :

L’assistant informatique intervient au service des utilisateurs des systèmes d’informations et decommunications d’une unité, d’une entreprise ou d’un service. Il contribue plus particulièrement audéploiement et à l’exploitation dans le domaine des réseaux, des applications et du matérielinformatique. Il intervient dans les paramétrages des outils des systèmes d’information et leursréseaux de desserte sous le contrôle d’un administrateur.
Activité 1 : déploiement de systèmes informatiques sur serveurs et postes de travail usager selon les procédures en vigueur
Activité 2 : mise en oeuvre et déploiement de réseaux selon les normes prévues.
Activité 3 : application de la règlementation sur la sécurité des systèmes.
Activité 4 : encadrement d’une équipe de jeunes exploitants sur un objectif commun.

Compétences attestées :

Les capacités attestées :
Ajouter des périphériques sur les postes utilisateurs en tenant compte de la structure et des évolutions matérielles ;
Effectuer une veille technologique
Réaliser les dépannages de premier niveau sur les logiciels couramment déployés et conseiller l’utilisateur ;
Installer et configurer les postes de travail .
Réaliser une configuration simple d’un serveur.
Installer, selon les directives techniques reçues, un serveur de messagerie électronique et un serveur web dans leur configuration de base ;
Administrer un environement d'authentification centralisée (Windows Active Directory)
Créer et adapter des stratégies de sécurité et règles d'administration automatiques (stratégies de groupe);
Effectuer la réalisation des sauvegardes et restaurations des données.
Interconnecter des réseaux locaux en respectant les normes en vigueur et en utilisant les techniques de modélisation normalisées et d’adressage physique
Utiliser les notionsde routage métropolitain afin de se connecter sur une baie réseau ou un réseau privé virtuel (VPN) ;
Installer, configurer et paramétrer un réseau Ethernet simple en appliquant les protocoles standard (TCP –UDP – ARP – ICMP);
Appliquer les techniques de routage et d'interconnexion
Appliquer les techniques de pontage pour configurer et éventuellement dépanner les éléments actifs de réseaux local Ethernet.
Appliquer les règles de sécurité de base sur les infections informatiques ;
Guider les usagers dans l’utilisation des logiciels de chiffrement ;
Rendre compte des anomalies techniques
Sensibiliser les usagers sur l’environnement de la sécurité des systèmes d’information du poste de travail.
Analyser les ordres techniques reçus pour répondre aux besoins
Répartir les tâches
Transmettre oralement les consignes de travail
Prendre en compte les limites de son équipe ;
Evaluer les possibilités techniques de son matériel ;
Utiliser au mieux les compétences humaines
Organiser et /ou assurer l’instruction nécessaire afin de mieux  atteindre l’objectif visé ;
Pallier l’absence de chacun des membres de son équipe Conduire des séances d’instruction techniques et d’entretien des matériels

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

Au sein du ministère de la défense, il exerce principalement au sein d’un régiment de transmissions (environ 800 hommes et femmes dont 650 du domaine des systèmes d'informations et de communications [SIC]), en compagnie de commandement et de transmissions (CCT- environ 100 hommes et femmes, tous du domaine SIC) ou en régiment interarmes (mêlée, appui, soutien…) (environ 800 hommes et femmes dont 30 environ du domaine SIC). Les directions interarmées des réseaux d’infrastructure et des systèmes d’information (DIRISI) centrale et régionales sont également des employeurs potentiels.
Ces organismes mettent en œuvre des équipements fixes et mobiles de télécommunications radioélectriques et/ou de systèmes d’informations au profit du commandement. Dans certaines situations, il peut être amené à travailler selon un régime d’astreinte.

Dans le secteur civil, les titulaires de la certification peuvent être employés au sein d’entreprises de toutes tailles, dont le secteur d’activité relève du domaine du déploiement de systèmes informatiques, de réseaux, d’éléments actifs et de paramétrages de stations de travail ou de serveurs. Les entreprises déployées sur le plan régional ou national sont de toutes tailles et avec un très fort potentiel d’emploi.

Type d'emplois accessibles :

Au sein du ministère de la défense, « l’assistant informatique – maintenicien des systèmes et réseaux » renvoie aux fonctions suivantes :
    technicien de l’exploitation des systèmes informatiques ;
    technicien de l’exploitation des réseaux.

Dans le secteur civil, la certification renvoie aux emplois de :
    technicien d’installation et de maintenance en matériel micro-informatique et réseaux ;
    technicien en réseau informatique ;
    technicien de maintenance sur équipements informatiques ;
    technicien de service informatique ;
    help desk domaine réseau ou informatique… .

Code(s) ROME :
  • I1401 - Maintenance informatique et bureautique
  • I1307 - Installation et maintenance télécoms et courants faibles
  • M1801 - Administration de systèmes d''information
Références juridiques des règlementations d’activité :
  • Le postulant doit être en possession d’une habilitation électrique niveau B0 V (Décret n° 88-1056 du 14 novembre 1988 – Instruction générale de sécurité UTE C 18-510).

  • L’obtention du statut de militaire est exigée pour exercer l’emploi au sein du ministère de la défense.

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

    le directeur de la formation (DGF) (président du jury) ou son représentant ;
    le directeur de stage ;
    le chef de cours ;
    le directeur des ressources humaines ;
    le ou les experts de l’organisme de la spécialité présentée ;
    le rapporteur.

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X -
En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

    le directeur de la formation (DGF) (président du jury) ou son représentant ;
    le chef de cours;
    deux formateurs de la spécialité ;
    deux professionnels extérieurs à l’Ecole.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 26 novembre 2015 publié au Journal Officiel du 3 décembre 2015 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau IV, sous l'intitulé "Assistant informatique, maintenicien des systèmes et réseaux" avec effet au 12 juillet 2007, jusqu'au 3 décembre 2020.

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 03-12-2015
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet