Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

MASTER - Sciences technologies santé, mention Nutrition, sciences des aliments

Active

N° de fiche
RNCP25852
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 221 : Agro-alimentaire, alimentation, cuisine
Formacode(s) :
  • 21568 : audit qualité sécurité agroalimentaire
  • 21547 : bonnes pratiques hygiène agroalimentaire
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR DE LA RECHERCHE ET DE L'INNOVATION 11004401300040 - -
UNIVERSITE POLYTECHNIQUE HAUTS-DE-FRANCE 13002574500014 - -
Activités visées :

le titulaire du diplôme est un spécialiste de  la prévention des risques alimentaires, qui est une préoccupation essentielle des industries agroalimentaires. Pour cela, le contrôle des aliments à tous les stades de la fabrication, depuis la réception des matières premières jusqu’aux analyses des produits finis, est primordial.

- Mise en place d' une démarche d’assurance qualité et d’amélioration continue au sein de l’usine de fabrication.

- Conception et la performance d’un système industriel de production, en tenant compte des spécificités de la matière première biologique animale ou végétale transformée.

 

L’objectif vise, à travers les connaissances scientifiques et techniques dispensées, à former le futur cadre à des méthodes de travail telles qu’il pourra assimiler et appliquer les technologies au fur et à mesure de leur développement.

Compétences attestées :

1.    Compétences communes au master régional NPdC
3 niveaux proposés : I (initiation) = réalisation de l’activité avec de l’aide ; U (utilisation) = réalisation de l’activité en autonomie ; M (maîtrise) =  capacité à transmettre, voire à former à l’activité et la faire évoluer.

Compétences organisationnelles :
•    Travailler en autonomie (M) : établir des priorités, gérer son temps, s’auto-évaluer, élaborer un projet personnel de formation.
•    Utiliser les technologies de l’information et de la communication (M).
•    Effectuer une recherche d’information (M) : préciser l’objet de la recherche, identifier les modes d’accès, analyser la pertinence, expliquer et transmettre.
•    Mettre en œuvre un projet (M) : définir les objectifs et le contexte, réaliser et évaluer l’action. Prendre en considération l’aspect technique, humain et financier.
•    Réaliser une étude (M) : poser une problématique ; construire et développer une argumentation ; interpréter les résultats ; élaborer une synthèse ; proposer des prolongements.


Compétences relationnelles :
•    Communiquer (M) : à l’écrit et à l’oral tant en français qu’en anglais. Etre clair, faire passer ses idées en maîtrisant les outils de communication.
•    Animer, diriger une équipe de techniciens ou de cadres (M)
•    Travailler en équipe (M) : s’intégrer, se positionner, collaborer
•    S’intégrer dans un milieu professionnel (M) : identifier ses compétences et les communiquer, situer une entreprise ou une organisation dans son contexte socio-économique, identifier les personnes ressources et les diverses fonctions d’une organisation, se situer dans un environnement hiérarchique et fonctionnel, respecter les procédures, la législation et les normes de sécurité


2.    Compétences spécifiques à la spécialité Maîtrise de la Qualité et des risques pour les bonnes pratiques de fabrication en IAA.

Responsable de la mise en œuvre de la démarche qualité dans les industries agro-alimentaires
En collaboration avec la direction, mettre en œuvre un plan d’action (M),
-    organiser, animer des groupes de travail au sein de l’IAA (M),
-    mettre en œuvre les procédures qualité (M),
-    réaliser des audits internes (M),
-    assurer le suivi des indicateurs qualité (M),
-    concevoir, structurer et accompagner les processus de changement en anticipant leurs conséquences (M)

Responsable de l’élaboration de la politique et du programme de prévention et de gestion des risques

-    apporter une expertise préventive et/ou curative des risques à tous les stades de la chaîne de production et de la distribution (M),
-    recenser les événements indésirables (M),
-    évaluer les conséquences du risque alimentaire sur la santé de l’Homme (M),
-    situer les problèmes dans leur cadre juridique (M),
-    mettre en œuvre les actions correctives (M),
-    coordonner les vigilances sanitaires (M),
-    former le personnel à la gestion des risques sanitaires (M),
-    mettre en œuvre et animer les groupes de travail pour la prévention des risques sanitaires (M).

Responsable de la  production
-    Mettre en œuvre une unité de production (M)
-    Améliorer les pratiques de fabrication pour une optimisation des rendements (M),
-    Organiser la transformation industrielle des produits alimentaires (M)
-    Veiller au bon déroulement de l’ensemble du cycle de fabrication dans le respect des coûts, des délais et de la qualité (U)
-    Veiller à la planification de la gestion des flux de production en tenant compte des approvisionnements, de l’enchaînement des séries de fabrication, de la gestion des stocks (M).
-    Optimiser les installations industrielles ou proposer des optimisations, afin de répondre aux conditions d’hygiène, de qualité et de sécurité requises, dans le respect des normes concernant les spécificités des produits transformés (périssables, fragiles…) et la sécurité des salariés (M).
-    Appliquer les exigences de productivité et de rendement déterminées par la direction (M).
-    Suivre les indicateurs de vente et mettre en œuvre ou préconiser des actions d’optimisation de la production (M).
-    Mise en place et suivi des indicateurs de performance (M).

Secteurs d’activités :

l’agro-alimentaire et la distribution, l’agriculture, les groupes de restauration collectives, l’industrie pharmaceutique et cosmétique, le conseil, les études, l’audit, l’administration d’état, les associations, les structures de formation et de recherche.

Type d'emplois accessibles :

- Cadre technique de l’industrie pour le contrôle- qualité, l’assurance-qualité, le management de la qualité,
- Chargé d’études dans les organismes institutionnels,
- Auditeur
- Responsable Qualité,
- Responsable projets (innovation, nouveaux produits),
- Responsable hygiène et sécurité des aliments,
- Consultant en qualité et sécurité alimentaires,
- Responsable HQSE (Hygiène, Qualité, Sécurité, Environnement) en IAA,
- Auditeur junior en cabinet conseil
- Responsable production
- Ingénieur de Recherche

Code(s) ROME :
  • H1502 - Management et ingénierie qualité industrielle
  • H1302 - Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels
  • M1703 - Management et gestion de produit
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H2502 - Management et ingénierie de production
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Enseignants, Enseignants-chercheurs et professionnels

Après un parcours de formation continue X

Enseignants, Enseignants-chercheurs et professionnels

En contrat de professionnalisation X

Enseignants, Enseignants-chercheurs et professionnels

Par candidature individuelle X

Enseignants, Enseignants-chercheurs et professionnels

Par expérience X

Enseignants, Enseignants-chercheurs et professionnels

En contrat d’apprentissage X

Enseignants, Enseignants-chercheurs et professionnels

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 25 avril 2002 relatif au diplôme national de master (J.O Numéro 99 du 27 avril 2002)

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Université Polytechnique Hauts de France, arrêté du 07/09/2019

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Décret N°2002-590 du 24 avril 2002

Date d'échéance de l'enregistrement 01-01-2024
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet