Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

MASTER - Mention « Management des systèmes d’information »

Inactive

N° de fiche
RNCP26304
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 300 : Spécialites plurivalentes des services
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-10-2019
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
Université Paul Sabatier - Toulouse 3 - - http://www.ups-tlse.fr
Activités visées :

Cette mention comprend les parcours types suivant :
- Entrepreneuriat et Management des Petites et Moyennes Organisations (EMPMO)
- Management de l’Entreprise en Réseau (MER)
- Management International du Transport Aérien et du Tourisme (MITAT)
dont les activités et les compétences ou capacités attestées communes sont décrites ci-après.
Pour consulter les informations spécifiques aux parcours types, se référer aux liens Internet renvoyant vers les fiches parcours types des établissements.

- management stratégique et opérationnel d’une unité (entreprise/département/service) ou d’un projet en tant que pilote, acteur-projet ou conseiller au sein d’une entreprise, d’un cabinet conseil ou d’une structure de développement (en chambre consulaire, organisme professionnel, entreprises de services du numérique…), chef de projet ou assistant à la maîtrise d’œuvre ou d’ouvrage ;
– management des systèmes d’information et veille informationnelle en soutien au déploiement opérationnel, au contrôle des performances et à la prise de décision ;
– conception et organisation de dispositifs (instrumentation/organisation/systèmes de management) pour son entreprise (ou entité de rattachement) ou dans une logique de prestation de services (internes/externes) sur la base de diagnostics ou d’évaluations des situations et des solutions de gestion (pour améliorer l’existant, innover et développer de nouvelles réponses aux besoins managériaux) ;
– coordination, animation et mobilisation des équipes (de l’unité ou du projet) ;
– maîtrise des risques financiers, juridiques et techniques par le contrôle, le suivi (opérations/processus/qualité), l’évaluation (évaluations économiques, mesure des effets et des impacts) et régulation par la communication et l’ajustement des actions.

Compétences attestées :

– participer à la définition de schémas stratégiques et déployer des systèmes d’action collective cohérents avec les axes directeurs retenus (pour l’entité ou le projet) ;
– concevoir et animer les systèmes de gouvernance de l’organisation en déployant des règles de pilotage et de contrôle appropriées aux cadres organisationnels et institutionnels ;
– rechercher, synthétiser et analyser les informations pluridisciplinaires, scientifiques et techniques, requises par l’ingénierie de projet et l’intelligence économique ;
– concevoir et déployer un dispositif de recherche au service d’un projet scientifique, d’une étude opérationnelle ou d’une démarche d’ingénierie ;
– concevoir, mettre en œuvre, évaluer et piloter un projet dans le respect des règles de l’art et, le cas échéant dans l’unité ou le projet, du PMBOK (référentiel du PMI — Project Management Institute) ;
– élaborer et piloter des systèmes d’information (ou éléments constitutifs) adaptés aux enjeux opérationnels et décisionnels (analyse des besoins et évaluation ; mobilisation des outils de recueil, de traitement des données, d’analyse et de capitalisation des informations ; capacité à les faire évoluer en mobilisant des technologies de l’information et de la communication plus adaptées) ;
– mobiliser avec pertinence et cohérence (adaptation aux objectifs et compatibilité avec les caractéristiques du contexte) des méthodes et outils de gestion (fondamentaux et avancés : ressources technologiques, numériques) favorisant l’atteinte des résultats attendus (objectifs prévisionnels de l’entité, définition opératoire des objectifs du projet, résolution de problèmes managériaux) ;
– accompagner le changement en mettant en œuvre le management transversal (coordination et animation) approprié ;

- comprendre les enjeux et problématiques des différentes parties prenantes de l’organisation et être capable d’initiative, être force de proposition ;
- identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation ;
- actualiser ses connaissances par une veille dans son domaine, en relation avec l’état de la recherche et l’évolution de la règlementation ;
- savoir conduire une analyse réflexive et distanciée (prise de recul critique) ;
s’adapter à différents contextes socio-professionnels et interculturels, nationaux et internationaux ;
- conduire dans son domaine une démarche innovante qui prenne en compte la complexité d'une situation en utilisant des informations qui peuvent être incomplètes ou contradictoires ;
- travailler en autonomie et en équipe (savoir coopérer) ;
- utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter,
- produire et diffuser de l’information de manière adaptée ainsi que pour collaborer en interne et en externe ;
- conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif et en assumer les responsabilités ;
- préparer et suivre l’exécution d’un budget ;
- rechercher des moyens financiers ;
- rédiger des bilans, des cahiers des charges, des rapports et des synthèses et savoir les présenter à l’écrit et à l’oral devant des publics de non spécialistes et/ou d’experts ;
- communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, en français et dans au moins une langue étrangère, et dans un registre adapté à un public de spécialistes ou de non-spécialistes ;
- évaluer et s’autoévaluer dans une démarche qualité.

Secteurs d’activités :

M. Activités spécialisées, scientifiques et techniques
     N. Activités de services administratifs et de soutien
     J. Information et Communication
     U. Activités extra-territoriales

Type d'emplois accessibles :

- Manager
     - Consultant
     - Chef de projet
     - Assistant PMO (bureau de projet)
     - Chargé d’études

Code(s) ROME :
  • H1102 - Management et ingénierie d''affaires
  • M1302 - Direction de petite ou moyenne entreprise
  • M1204 - Contrôle de gestion
  • M1402 - Conseil en organisation et management d''entreprise
  • M1806 - Conseil et maîtrise d''ouvrage en systèmes d''information
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Leur composition comprend :
- une moitié d'enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation
- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements
- des professionnels qualifiés n'ayant pas contribué aux enseignements.

Après un parcours de formation continue X

Leur composition comprend :
- une moitié d'enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation
- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements
- des professionnels qualifiés n'ayant pas contribué aux enseignements.

En contrat de professionnalisation X

Leur composition comprend :
- une moitié d'enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation
- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements
- des professionnels qualifiés n'ayant pas contribué aux enseignements.

Par candidature individuelle X

Leur composition comprend :
- une moitié d'enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation
- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements
- des professionnels qualifiés n'ayant pas contribué aux enseignements.

Par expérience X

Le jury est composé :
- d'une majorité d'enseignants-chercheurs
- des personnes ayant une activité principale autre que l'enseignement et compétentes pour apprécier la nature des acquis, notamment professionnels, dont la validation est sollicitée.

En contrat d’apprentissage X

Leur composition comprend :
- une moitié d'enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation
- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements
- des professionnels qualifiés n'ayant pas contribué aux enseignements.

 

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 1er juin 2016 accréditant l'Université Toulouse III en vue de la délivrance de diplômes nationaux.

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Code de l’éducation : article L613-3 et L613-4

-

- Arrêté du 22 janvier 2014 fixant les modalités d’accréditation d’établissements d’enseignement supérieur
- Arrêté du 22 janvier 2014 fixant le cadre national des formations conduisant à la délivrance des diplômes nationaux de licence, de licence professionnelle et de master
- Arrêté du 25 avril 2002 relatif au diplôme national de master, publié au J.O du 27 avril 2002
- Arrêté du 4 février 2014 fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de master

Date d'échéance de l'enregistrement 31-10-2019
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

http://www.univ-tlse3.fr
     http://www.fsi.univ-tlse3.fr


Université Toulouse III

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet