Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

MASTER - Domaine : Sciences, Technologies, Santé Mention : Santé Publique

Inactive

N° de fiche
RNCP26545
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 330 : Spécialites plurivalentes des services aux personnes
  • 331 : Santé
  • 326 : Informatique, traitement de l'information, réseaux de transmission
Formacode(s) :
  • 44047 : direction établissement médico-social
  • 31008 : système information
  • 44074 : prévention éducation santé
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-01-2020
Nom légal Nom commercial Site internet
Université de Bordeaux - http://www.u-bordeaux.fr
Activités visées :

Le Master mention Santé publique se décline en 9 parcours : Biostatistique, Epidémiologie, Management des organisations médicales et médico-sociales, Promotion de la santé, Promotion de la santé et développement social, Santé internationale, Santé publique, Santé-Travail-Environnement, Systèmes d'information et technologies informatiques pour la santé.

Il forme des professionnels de santé publique polyvalents, autonomes et capables de mener des activités qui concourent selon le parcours suivi :
- à la description et la surveillance de la santé au niveau de la population,
- à la connaissance des déterminants de la santé,
- à la promotion et l'éducation pour la santé,
- à la conception, la mise en œuvre et l’évaluation des actions de santé,
- à la planification et la gestion en santé publique,
- à la planification, la réalisation et l'interprétation des analyses statistiques en santé,
- à la gestion des systèmes d'information et au traitement des informations biomédicales et de santé, dans le but de protéger et d’améliorer l’état de santé des populations dans les pays développés ou à ressources limitées.

Compétences attestées :

Biostatistique :
Savoir réaliser des travaux scientifiques et de recherche. Maîtriser les méthodes et les logiciels en (bio)statistiques.

Epidémiologie :
Savoir proposer, interpréter et évaluer une étude épidémiologique.

Management des organisations médicales et médico-sociales :
Savoir mettre en oeuvre un projet institutionnel.
Savoir concevoir un plan d'action stratégique.
Maîtriser l'animation, la gestion et l'encadrement d'équipes.

Promotion de la santé / Promotion de la santé et développement social :
Savoir planifier, analyser et évaluer des dispositifs de promotion de la santé.
Maîtriser la gestion de projet.

Santé internationale :
Savoir mettre en oeuvre les compétences acquises en épidémiologie, biostatistique et sciences sociales
pour répondre à une question de santé internationale.
Savoir identifier et mobiliser les acteurs de santé dans les pays à ressources limitées.

Santé publique :
Savoir réaliser toutes les étapes d'une recherche en santé publique :
de la formulation de la question à la valorisation, en passant par l'élaboration du protocole, la collecte, la sauvegardeet l'analyse de données, l'interprétation et la discussion des résultats.

Santé-Travail-Environnement :
Savoir réaliser une étude en santé publique.
Savoir mobiliser les acteurs clés pour la mise en place d'une étude en santé-travail-environnement.

Systèmes d'information et technologies informatiques pour la santé :
Savoir concevoir des solutions logicielles pour une apllication en santé.
Savoir concevoir, mettre en oeuvre et gérer une base de données.

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

 Les débouchés à l'issue du master de santé publique sont divers et la nature des emplois proposés dépendent du parcours suivi par les étudiants. Les secteurs d'activités dans lesquels peuvent s'insérer les diplômés sont les suivants : recherche biomédicale, secteur de l'humanitaire (ONG) et des organismes internationaux, fonction publique (hospitalière, d'état ou territoriale), secteur sanitaire et médico-social (associatif et privé), organismes de recherche, secteur agroalimentaire, industries pharmaceutiques, sociétés de services en biostatistique, mutualités…

Type d'emplois accessibles :

Biostatistique :
Biostatisticien - Chargé d'études statistiques dans les sociétés de services de l'industrie pharmaceutique (CRO), dans les organismes de recherche du secteur public, dans les organismes d'administration et de gestion de la santé (InVS, ORS, DRASS, Cire, ...) - Data Manager dans le secteur sanitaire et médico-social

Epidémiologie :
Responsable d'études cliniques- Responsable des études épidémiologiques- Chargé de projets en santé publique - Epidémiologiste dans un organisme de recherche, dans un organisme d'administration et de gestion de la santé au niveau régional, national ou international, dans une société de service prestataire de l’industrie pharmaceutique ou agro-alimentaire - Data Manager dans le secteur sanitaire et médico-social

Management des organisations médicales et médico-sociaux :
Directeur de clinique - Directeur ou directeur-adjoint d'un établissement du secteur sanitaire et médico-social, d'une maison de retraite, d’un service de soins et/ou d’aide à domicile- Cadre ou responsable administratif et financier ou des ressources humaines dans le secteur sanitaire et médico-social- Contrôleur de gestion ou responsable qualité dans le secteur sanitaire et médico-social - Chargé d'étude ou chargé de mission dans les organismes de tarification et de contôle

Systèmes d'information et technologies informatiques pour la santé :
Data Manager dans le secteur sanitaire et médico-social- Chef de projets dans les entreprises du secteur de l'informatique de santé, les Espaces Numériques Régionaux de Santé (ENRS), les Départements/Services d'Information Médicale des établissements de santé, les laboratoires pharmaceutiques - Médecin DIM dans un établissement de santé

Santé publique :
Epidémiologiste dans un organisme de recherche, dans un organisme d'administration et de gestion de la santé au niveau régional, national ou international, dans une société de service prestataire de l’industrie pharmaceutique ou agro-alimentaire

Promotion de la santé / Promotion de la santé et développement social :
Coordonnateur d’atelier santé ville (ASV), de Contrat local de santé (CLS), de plate-forme santé ou santé-social de Contrat de Pays, de structures transversales en éducation thérapeutique du patient ou en éducation pour la santé - Coordonnateur de réseau de santé, de réseau santé-précarité, de réseau santé-social, de réseau gérontologique, de Pôle de compétences d’un SREPS - Métiers de la prévention dans le domaine santé au travail ou santé environnementale, incluant les fonctions des Intervenants de Prévention en Risques Professionnels, Ergonome, Cadres infirmiers en santé travail, responsable Hygiène-Sécurité-Environnement - Conseiller méthodologique ou Chef de projet dans un service spécialisé en éducation thérapeutique, en éducation pour la santé ou en Promotion de la santé ou Développement social d’une collectivité territoriale, d’une caisse de sécurité sociale, d’un organisme - Chargé d'études dans les secteurs de la prévention, de l'intervention sociale et de la programmation locale des actions de santé

Santé-Travail-Environnement :
Métiers de la recherche dans le champ santé travail ou santé environnement, en particulier épidémiologistes environnementaux et professionnels, ingénieurs d’étude ou de recherche

Santé internationale :
Cadre ou chef de projets au sein d'organismes non gouvernementaux, de programmes de recherche opérationnelle, d'une structure de recherche, d'un bureau d'étude travaillant en santé internationale - Médecins/pharmaciens/sages-femmes experts en santé internationale et en pathologies tropicales - Consultant ou Conseiller technique en santé publique auprès d'une agence des Nations Unies

Pour les 9 parcours :
Consultant en évaluation interne et externe dans le secteur sanitaire et médico-social     Secteurs d'activité : organismes de recherche, secteur de l'humanitaire (ONG) et des organismes internationaux, fonction publique (hospitalière, d'état ou territoriale)    Secteurs d'activité : réseaux promotion/éducation pour la santé, secteur sanitaire et médico-social (public, associatif ou privé), industries pharmaceutiques, sociétés de services en biostatistique, organismes de sécurité sociale.

Code(s) ROME :
  • K1403 - Management de structure de santé, sociale ou pénitentiaire
  • J1101 - Médecine de prévention
  • K1402 - Conseil en Santé Publique
  • M1805 - Études et développement informatique
  • M1404 - Management et gestion d''enquêtes
Références juridiques des règlementations d’activité :

Décret n° 2012-737 du 9 mai 2012 modifiant le décret n° 2007-1930 du 26 décembre 2007 portant statut particulier du corps des directeurs d'établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury comprend :
-une moitié d’enseignants-chercheurs, d’enseignants ou de chercheurs participant à la formation
-des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements

En contrat d’apprentissage X

Ouvert au parcours Systèmes d'information et technologies informatiques pour la santé.

Le jury comprend :
-une moitié d’enseignants-chercheurs, d’enseignants ou de chercheurs participant à la formation
-des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements.

Après un parcours de formation continue X

Le jury comprend :
-une moitié d’enseignants-chercheurs, d’enseignants ou de chercheurs participant à la formation
-des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements

En contrat de professionnalisation X

Le jury comprend :
-une moitié d’enseignants-chercheurs, d’enseignants ou de chercheurs participant à la formation
-des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le Jury est composé :
-d’une majorité d’enseignants-chercheurs
-de personnes ayant une activité principale autre que l’enseignement et compétentes pour apprécier la nature des acquis, notamment professionnels, dont la validation est sollicitée ;

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

 Arrêté du 25 avril 2002 publié au JO du 27 avril 2002

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

N° accréditation : 20160656 Santé publique (Arrêté du 26 mai 2016 accréditant l'université de Bordeaux en vue de la délivrance de diplômes nationaux)

Fiche remplacée par la fiche nationale n° RNCP34291

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Loi n° 2016-1088 du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels

Décret n° 2017-1135 du 4 juillet 2017 relatif à la mise en œuvre de la validation des acquis de l'expérience

 

 

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel :
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Site internet de l’ISPED :

www.isped.u-bordeaux.fr

Site internet Université Bordeaux :

https://www.u-bordeaux.fr/Formation/Composantes-de-formation/College-Sciences-de-la-sante/Institut-de-sante-publique-d-epidemiologie-et-de-developpement


ISPED, Université de Bordeaux

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet