Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l'Institut national des sciences appliquées de Strasbourg, spécialité génie mécanique

Active

N° de fiche
RNCP26695
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 251 : Mécanique générale et de précision, usinage
  • 200 : Technologies industrielles fondamentales
  • 201 : Technologies de commandes des transformations industrielles
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Institut national des sciences appliquées de Strasbourg (INSA-Strasbourg) - http://www.insa-strasbourg.fr
Activités visées :

L’ingénieur mécanicien intervient dans le pilotage et le développement des systèmes mécaniques. Ses activités sont principalement :
- la conception et le développement des produits et systèmes mécaniques automatisés
- l’organisation et l’ingénierie de la production et de la qualité
- le pilotage et l’exécution d’études techniques, de recherche et de développement

Au travers de ces métiers il sera amené à :
- définir le cahier des charges d’un système mécanique ou d’un système de production
- concevoir, développer et optimiser ces systèmes
- organiser et mesurer les évolutions du système pour caractériser ses performances
Il saura mettre en œuvre les outils numériques permettant d’intégrer les phases de conception et d’industrialisation en vue d’une ingénierie simultanée.

Grands domaines de compétences
- mécanique et matériaux
- conception et procédés
- automatique et modélisation

 

Compétences attestées :

Les diplômés de la spécialité Génie Mécanique de l’INSA de Strasbourg ont des compétences certifiées dans sept champs principaux :

- Mettre en œuvre des connaissances scientifiques multidisciplinaires pour résoudre des problèmes d'ingénierie.
- Mobiliser ou  développer de nouvelles méthodes de conception afin de concevoir des produits, des processus et des systèmes en tenant compte des dernières avancées techniques dans le domaine.
- Consulter et appliquer les codes de bonnes pratiques, sur la base d'études scientifiques et techniques, piloter et mettre en œuvre de manière structurée un projet ou un processus en organisant le travail des collaborateurs de l'entreprises dans le respect des valeurs de la société et les règlementations de sécurité.
- Investiguer un sujet technique en mobilisant les données issue de la recherche afin de réaliser des tests, conduire des expérimentations et des études d'applications.
- Réaliser des arbitrages sur les problèmes complexes et partiellement définis dans le respect des valeurs sociales et éthiques.
- Adapter sa communication pour travailler dans un contexte pluridisciplinaire et multiculturel.
- Etre acteur de son propre développement de compétences en s'appuyant sur les bonnes pratiques, en construisant son réseau professionnel et en mobilisant les ressources de la formation professionnelle continue.

 

Dimensions propres à la spécialité Génie Mécanique :

La formation spécialité génie mécanique de l’INSA de Strasbourg vise à former des ingénieurs faisant le lien entre le développement des systèmes mécaniques et leur industrialisation. Ils sont capables de concevoir et développer un système industriel en intégrant les contraintes propres au produit comme au process.

Les compétences générales listées ci-dessus portent particulièrement sur les éléments suivants :

> L'analyse et la résolution des problèmes d'ingénierie
- analyser un problème complexe en structurant sa démarche
- identifier et choisir les solutions techniques possibles
- justifier cette démarche en s’appuyant sur des critères technico-économique

> La conception de systèmes
- identifier les contraintes d’un cahier des charges par une analyse fonctionnelle
- dimensionner et représenter des solutions techniques en s’appuyant sur les outils scientifiques et de simulation adaptés

> La mise en œuvre des solutions
- mener des expérimentations en vue de valider des fonctions techniques
- confronter les modèles établis et l’expérimentation de ces modèles

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

Secteurs d’activités (synthèse des enquêtes premier emploi 2012 et 2013) :
• 26 % Études, ingénierie
• 22 % Métallurgie, métaux
• 18 % Énergie
• 9 % Automobile, aéronautique, ferroviaire

Type d'emplois accessibles :

Types d’emplois accessibles (synthèse des enquêtes premier emploi 2012 et 2013) :
• 44 % Recherche et développement
• 38 % Production et connexe
• 13 % Étude, conseil, expertise

Code(s) ROME :
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H1203 - Conception et dessin produits mécaniques
  • H2502 - Management et ingénierie de production
  • H1502 - Management et ingénierie qualité industrielle
  • H1210 - Intervention technique en études, recherche et développement
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury de diplôme comprend : 
- le Directeur de l’école,
- le Directeur de la Formation, 
- les Directeurs de Département
- le responsable des relations internationales,
- le responsable des langues vivantes.
Le jury de diplôme vérifie les conditions de délivrance de tous les diplômes de l’établissement soient respectées. Il déclare les étudiants diplômés.

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

Le jury de diplôme comprend : 
- le Directeur de l’école,
- le Directeur de la Formation, 
- les Directeurs de Département
- le responsable des relations internationales,
- le responsable des langues vivantes.
Le jury de diplôme vérifie les conditions de délivrance de tous les diplômes de l’établissement soient respectées. Il déclare les étudiants diplômés.

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le Jury VAE est composé de 6 personnes minimum :
- le directeur de la formation
- le directeur de la formation continue ou son représentant
- un enseignant en Sciences de gestion / Sciences humaines et sociales
- le directeur du département
- le coordonnateur de la spécialité (rapporteur interne)
- un professionnel en activité (rapporteur externe)

Le jury de diplôme comprend : 
- le Directeur de l’école,
- le Directeur de la Formation, 
- les Directeurs de Département
- le responsable des relations internationales,
- le responsable des langues vivantes.
Le jury de diplôme vérifie les conditions de délivrance de tous les diplômes de l’établissement soient respectées. Il déclare les étudiants diplômés.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :

Double diplôme avec

- Hochschule Karlsruhe (Allemagne)

- Hochschule Offenburg (Allemagne)

- Illinois Institute of Technology (Chicago, USA)

Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)


Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Articles D612-33 à D612-36 du code de l'éducation grade de master)

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 26 janvier 2017 fixant la liste des écoles accréditées à délivrer un titre d'ingénieur diplômé

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

- LOI n° 2002-73 du 17 janvier 2002 de modernisation sociale
- LOI n° 2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale

- Décret n°2002-590 du 24 avril 2002 pris pour l’application du premier alinéa de l’article L. 613-3 et de l’article L. 613-4 du code de l’éducation et relatif à la validation des acquis de l’expérience par les établissements d’enseignement supérieur

 

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 01-09-2016
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet