Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

MASTER - Sciences et Technologies, mention Image et systèmes, spécialité Automatique et génie électrique

Inactive

N° de fiche
RNCP27266
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 201u : Technologies de commandes des transformations industrielles : conduite, surveillance de machines
  • 227p : Gestion de l'énergie
  • 255m : Electricité, électronique
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-10-2019
Nom légal Nom commercial Site internet
Aix-Marseille Université - http://www.univ-amu.fr
Activités visées :


Ce Master assure une formation de cadres de niveau I en génie électrique et automatique. Cette formation permet d’acquérir des connaissances de bases indispensables dans les domaines de l’électrotechnique, de l’automatique et de l’informatique industrielle.

En fonction de la taille de l'entreprise, de la complexité du projet et de son expérience, ce professionnel peut être amené à assumer tout ou partie des activités suivantes :
- il conçoit, valide et met en oeuvre de systèmes électrotechniques ou d’automatique ;
- il dimensionne et modélise des réseaux électriques Haute Tension et Basse Tension incluant ou pas des énergies renouvelables ;
- il met en œuvre la conduite et la surveillance des systèmes complexes et des systèmes électriques ;
- il implémente les techniques de diagnostic, de détection des défauts et de contrôle commande des systèmes, des machines ;
- il conçoit de systèmes énergétiques adaptés dans les domaines des transports, des systèmes embarqués, des télecoms… ;
- il met en oeuvre des techniques et technologies de stockage d’énergie, des systèmes intégrant les énergies renouvelables ;
- il préconise les actions correctives, contrôle leur mise en œuvre, détermine les évolutions et les améliorations possibles.en s’appuyant sur les connaissances indispensables en gestion de projets et en gestion de la qualité.

Compétences attestées :


Dans le domaine du génie électrique et de l’automatique, ce professionnel a les compétences et les capacités pour :
- transformer l’énergie électrique par la conception et la réalisation des systèmes en électronique de puissance,
- dimensionner un réseau électrique haute tension et basse tension afin d’acheminer l’énergie électrique des centrales de production aux utilisateurs,
- contribuer à la production d’électricité verte en abordant la problématique des énergies renouvelables dans leurs principes mais aussi la problématique de leur association et leur insertion dans les réseaux autonomes ou non,
 - prédire le comportement d’un système en modélisant, concevant, simulant et commandant des systèmes dynamiques complexes,
- éviter toute défaillance du processus (préciser de quel processus il s’agit ) en implémentant les techniques de diagnostic et de détection des défauts,
- assurer la stabilité ses systèmes par la mise en œuvre de leur conduite et de leur surveillance.

Secteurs d’activités :


Les diplômés exercent leur activité dans le cadre d'entreprises issues des secteurs tels que l’automobile, l’aéronautique, le matériel de transport et la communication, les services informatiques (SSII), l’industrie de production.

Type d'emplois accessibles :


Ce professionnel peut prétendre aux emplois suivants :
- chef de projet,
- ingénieur en bureau d'études et de développement,
- ingénieur d'étude ou de conception,
- ingénieur spécialiste du contrôle des processus industriels,
- ingénieur électricien, automaticien,
- responsable maintenance et diagnostic,
- responsable fiabilité qualité en industrie.

Code(s) ROME :
  • F1106 - Ingénierie et études du BTP
  • H1102 - Management et ingénierie d''affaires
  • I1102 - Management et ingénierie de maintenance industrielle
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H1502 - Management et ingénierie qualité industrielle
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Pour les spécialités professionnelles, le jury est composé de 75 % d'enseignats et de 25 % de professionnel.

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

Pour les spécialités professionnelles, le jury est composé de 75 % d'enseignants et de 25 % de professionnels.

En contrat de professionnalisation X

Pour les spécialités professionnelles, le jury est composé de 75 % d'enseignants et de 25 % de professionnels.

Par candidature individuelle X

Pour les spécialités professionnelles, le jury est composé de 75 % d'enseignants et de 25 % de professionnels.

Par expérience X

Jury composé d'enseignants et de professionnels conformément aux textes.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 25 avril 2002 publié au JO du 27 avril 2002

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté d'habilitation du diplôme n°20080734 en date du 6 novembre 2013

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Code de l'éducation : article L613-3

Date d'échéance de l'enregistrement 31-10-2019
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet