Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Analyste en acoustique et vibration

Inactive

N° de fiche
RNCP27361
Certification remplacée par :
RNCP36184 - Analyste en acoustique et vibration
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 200r : Contrôle qualité de produits et procédés industriels
Formacode(s) :
  • 11486 : acoustique
  • 23549 : vibration mécanique
Date d’échéance de l’enregistrement : 18-12-2021
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
MINISTERE DES ARMEES 11009001600046 - -
Activités visées :

L’analyste expert en acoustique et vibration exerce ses fonctions dans le domaine de l’analyse des sons, leur diffusion, leur mesure et la surveillance acoustique de l’environnement en milieu maritime, sous-marin et/ou aéromaritime.
Son périmètre de compétence recouvre toutes les activités relatives aux fonctions d’écoute, de mesure, de traitement du signal, de discrétion acoustique et de propagation du son en milieu maritime, sous-marin et/ou aéromaritime.

Compétences attestées :

Les capacités attestées :
     exploitation operationnelle des senseurs acoustiques et vibratoires
1. exploitation des systèmes de mesures et d'analyses acoustique et vibratoire embarqués et à terre permettant une réduction des impacts et conséquences des diffusions/émissions sonores.
  - reconnaissance, analyse et interprétation des signaux acoustiques détectés. classification en fonction de l’origine et de l’intérêt opérationnel.
  - renseigner la hiérarchie sur l’environnement et les acteurs en présence dans la zone d’activité de l’unité d’emploi.
2. optimisation de la signature acoustique de l’unité d’emploi.
  - détection et pose d’un diagnostic de l’origine d’anomalies ou de dysfonctionnements acoustiques ou vibratoires sur tout type d’installations.
     conseil et expertise technique en interprétation de phénomènes acoustiques
1. conseil à la hiérarchie
  - surveillance, reconnaissance et interprétation de phénomènes acoustiques stationnaires, occasionnels, transitoires et de phénomènes vibratoires.
  - aide à la prise de décision en matière de capacités de détection de phénomènes acoustiques et vibratoires.
2. apport de réponse d’expert aux problématiques - identification et reconnaissance des phénomènes acoustiques ou vibratoires en milieu maritime, sous-marin et/ou aéromaritime.
  - production d’études techniques associées aux manifestations acoustiques et vibratoires.
     management d’équipes d’exploitation et de maintenance de systèmes acoustiques et vibratoires
1. organisation du travail des équipes d’exploitation et de maintenance de systèmes acoustiques et vibratoires.
  - animation et pilotage d’une ou plusieurs équipes de cadres et techniciens spécialisés en systèmes acoustiques et vibratoires.
2. amélioration des pratiques professionnelles des cadres et techniciens spécialisés en systèmes acoustiques et vibratoires.

Secteurs d’activités :

L’analyste expert en acoustique et vibration exerce dans le secteur des opérations en milieu maritime, sous-marin et/ou aéromaritime, d’un bâtiment de surface, d’un sous-marin, d’un aéronef, au sein de services de soutien à terre ou de centres d’expertise.
     Dans le secteur civil : collectivités, entreprises ou associations désirant maîtriser la diffusion du son et des vibrations, la discrétion acoustique (bâtiments, auditorium, salles de concert, gares et aéroports, cuisines des grands chefs, automobiles).

Type d'emplois accessibles :

Ingénieur de bureau d'étude ou de recherche en acoustique et/ou vibrations ; Expert acoustique ; Chef de projet acoustique et vibrations
Bureaux d'études ; Services de contrôle .

Code(s) ROME :
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • M1807 - Exploitation de systèmes de communication et de commandement
  • F1106 - Ingénierie et études du BTP
Références juridiques des règlementations d’activité :

- Habilitation électrique "basse tension" : B2V : habilitation non délivrée avec la certification
- Décret N°88-1056 pris pour l'exécution des dispositions du livre II du code du travail (titre III : hygiène, sécurité et conditions du travail) - protection des travailleurs dans les établissements qui mettent en œuvre des courants électriques du 14 octobre 1988.
- Norme NF C18-510.
- Règlement Technique 9-5 A vibrations
- Habilitation « secret défense » 
- L’obtention du statut militaire est exigée par le ministère de la Défense pour exercer cet emploi en tant que militaire au sein de la Marine nationale.

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
Après un parcours de formation continue X

ENSM
La commission locale d’évaluation de l’ENSM
CIRA
La commission locale d’évaluation du CIRA

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

ENSM
Président :
- Directeur de l’ENSM Brest ou son délégataire.
- 2 représentants « employeur » ;
- 2 représentants « formateurs » dont un instructeur.

CIRA
- le directeur de l’école – président ;
2 représentants « formateurs »
- le directeur de l’enseignement;
- le chef du groupement école formation;

4 représentants « employeurs » :
- un représentant de l’autorité « cliente » des analyses
- le chef du groupement soutien opérationnel
- le chef de la division analyse/exploitation
- le chef de la division Renseignement/Entraînement.

En contrat d’apprentissage X -
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 15 décembre 2016 publié au Journal Officiel du 18 décembre 2016 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau II, sous l'intitulé "Analyste en acoustique et vibration" avec effet au 20 mars 2005, jusqu'au 18 décembre 2021.

Date du dernier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 18-12-2016
Date d'échéance de l'enregistrement 18-12-2021
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Nouvelle(s) Certification(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP36184 RNCP36184 - Analyste en acoustique et vibration
Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet