Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Titre ingénieur - Titre d'ingénieur diplômé de l’École d'ingénieurs de l'université de Toulon

Active

N° de fiche
RNCP29174
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 200 : Technologies industrielles fondamentales
  • 326 : Informatique, traitement de l'information, réseaux de transmission
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
UNIVERSITE DE TOULON - -
Activités visées :

Activités visées

L’ingénieur diplômé de l'école d'ingénieurs de l'université de Toulon (SeaTech) conçoit et finalise de nouveaux produits, systèmes, structures, outils ayant vocation à avoir des applications maritimes, selon des besoins et un cahier des charges définis. Il fait évoluer les technologies déjà existantes. Il pilote, optimise, organise processus et solutions. Il coordonne des projets de développement et des équipes. 

Compétences attestées :

Capacités attestées

L’ingénieur SeaTech est capable d’appréhender avec une approche globale, les situations technologiques orientées vers le milieu marin et/ou le secteur maritime, faisant appel à des compétences multidisciplinaires aussi bien scientifiques qu’humaines. L’ingénieur SeaTech a acquis au cours de son cursus, les compétences inhérentes à tout ingénieur et référencées par la Commission des Titres d’ingénieurs.

Ainsi, il dispose de compétences génériques :

·     Connaissance et compréhension d’un large champ de sciences fondamentales et capacité d’analyse et de synthèse qui leur est associée

·     Aptitude à mobiliser les ressources d’un champ scientifique et technique spécifique

·     Maîtrise des méthodes et des outils de l’ingénieur : identification, modélisation et résolution de problèmes non familiers et incomplètement définis, utilisation des outils informatiques, analyse et conception de systèmes

·     Capacité à concevoir, concrétiser, tester et valider des solutions, des méthodes, produits, systèmes et services innovants

·     Capacité à effectuer des activités de recherche fondamentale ou appliquée, à mettre en place des dispositifs expérimentaux, à s’ouvrir à la pratique du travail collaboratif

·     Capacité à trouver l’information pertinente, à l’évaluer et à l’exploiter : compétence informationnelle

·     Aptitude à prendre en compte les enjeux de l’entreprise, dimension économique, respect de la qualité, compétitivité et productivité, exigences commerciales, intelligence économique

·     Aptitude à prendre en compte les enjeux des relations de travail, d’éthique, de responsabilité, de sécurité, et de santé au travail

·     Aptitude à prendre en compte les enjeux environnementaux, notamment par application des principes du développement durable

·     Aptitude à prendre en compte les enjeux et les besoins de la société

·     Capacité à s’insérer dans la vie professionnelle, à s’intégrer dans une organisation, à l’animer et à la faire évoluer : exercice de la responsabilité, esprit d’éthique, engagement et leadership, management de projets, maitrise d’ouvrage, communication avec des spécialistes comme avec des non spécialistes

·     Capacité à entreprendre et innover, dans le cadre de projets personnels ou par l’initiative et l’implication au sein de l’entreprise dans des projets entrepreneuriaux

·     Aptitude à travailler en contexte international : maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères et ouverture culturelle associée, capacité d’adaptation aux contextes internationaux

·     Capacité à se connaître, à s’autoévaluer, à gérer ses compétences (notamment dans une perspective de formation tout au long de la vie), à opérer ses choix professionnels

 

Les six parcours options que l’école SeaTech propose à partir de la deuxième année de cursus, permettent par ailleurs à l’ingénieur SeaTech de développer une expertise visant à favoriser un profil opérationnel, dans les domaines scientifiques de l’école que sont la mécanique, les matériaux et les sciences et technologies de l’information et de la communication :

Parcours option Génie maritime (GM)

·       observer et modéliser le milieu marin

·       concevoir des structures déployables en milieu hostile

·       opérer des systèmes complexes pour l’exploitation en mer

Parcours option IngénieRie et sciences des données, Information, Systèmes (IRIS)

·       concevoir, développer, mettre au point un projet d'application informatique innovant

·       analyser, concevoir, développer les outils de pointe des STIC

·       concevoir et faire évoluer de grands systèmes

Parcours option Innovation Mécanique pour des systèmes Durables (IMécaD)

·       analyser, modéliser, comprendre un système mécanique complexe

·       concevoir et optimiser un système mécanique complexe

·       définir, organiser et piloter un processus de conception et d’innovation

Parcours option Matériaux, Durabilité et Environnement (MDE)

·       choisir un matériau, un procédé adapté à un cahier des charges, à maitriser les techniques de caractérisation des matériaux et à interpréter des résultats

·       optimiser/anticiper/maitriser les durées de vies des matériaux en particulier en milieu marin.

·       analyser, contrôler et expertiser des produits en particulier dans le cadre d’un système d’assurance qualité.

Parcours option MOdélisation et CAlculs fluides-structures (MOCA)

·       analyser, adapter et développer des modèles mathématiques et numériques

·       concevoir, développer et utiliser des outils informatiques de simulation numérique et de calcul haute performance

·       mettre en oeuvre des codes de calcul scientifique en mécanique des fluides, des solides ou de leur interaction

Parcours option Systèmes Mécatroniques et Robotiques (SysMeR)

·       spécifier un système autonome

·       concevoir l’architecture d’un système mécatronique

·       réaliser la commande d’un système

 

L’ingénieur SeaTech atteste enfin d’un niveau d’anglais minimal B2 du cadre européen de références commun en langues (CERCL)

Secteurs d’activités :

L’ingénieur SeaTech a vocation à s’orienter -de manière non exclusive- vers le secteur maritime, que ce soit dans les domaines  d’activités :

·     de la défense et de la sécurité, avec le traitement et l’analyse de données, la cartographie marine, le big data, les systèmes embarqués,

·     des études et recherches, avec le calcul scientifique, la modélisation,

·     de l’industrie maritime en lien ou non avec l’énergie (offshore pétrolier, énergies marines renouvelables) avec la conception de systèmes, structures, produits et matériaux adaptés au milieu marin

 

L’ingénieur SeaTech s’insèrera aussi dans l’industrie des transports (automobile et aéronautique).

Type d'emplois accessibles :

Ingénieur de recherche et développement, ingénieur de bureau d’études, ingénieur de conception et développement en industrie, ingénieur méthodes-industrialisation, ingénieur d'étude et développement informatique

Code(s) ROME :
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H1402 - Management et ingénierie méthodes et industrialisation
  • M1805 - Études et développement informatique
Références juridiques des règlementations d’activité :

Référentiels d'accréditation de la Commission des Titres d'Ingénieur

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Les jurys de délivrance du diplôme sont désignés par arrêté annuel du président de l’université de Toulon. Ils sont composés dans des proportions différentes d’enseignants-chercheurs ou enseignants de la formation et de socioprofessionnels.

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

Les jurys de délivrance du diplôme sont désignés par arrêté annuel du président de l’université de Toulon. Ils sont composés dans des proportions différentes d’enseignants-chercheurs ou enseignants de la formation et de socioprofessionnels.

En contrat de professionnalisation X

Les jurys de délivrance du diplôme sont désignés par arrêté annuel du président de l’université de Toulon. Ils sont composés dans des proportions différentes d’enseignants-chercheurs ou enseignants de la formation et de socioprofessionnels.

Par candidature individuelle X

Les jurys de délivrance du diplôme sont désignés par arrêté annuel du président de l’université de Toulon. Ils sont composés dans des proportions différentes d’enseignants-chercheurs ou enseignants de la formation et de socioprofessionnels.

Par expérience X

Les jurys de délivrance du diplôme sont désignés par arrêté annuel du président de l’université de Toulon. Ils sont composés dans des proportions différentes d’enseignants-chercheurs ou enseignants de la formation et de socioprofessionnels.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :

Double diplôme avec les universités de Cranfield (Royaume Uni), d’Esslingen (Allemagne) et de Sao Paulo (Brésil) et avec l’école des Mines de Rabat au Maroc

Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)


Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Code de l'éducation, articles D612-33 à D612-36 (grade de master)

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté ministériel du 26 novembre 2013 portant création de l’école d’ingénieurs de l’université de Toulon

Arrêté du 26 janvier 2017 fixant la liste des écoles accréditées à délivrer un titre d'ingénieur diplômé

Date du dernier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 31-08-2020
Date d'échéance de l'enregistrement 01-01-2024
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet