Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Ramoneur (BM)

Inactive

N° de fiche
RNCP29387
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 230r : Entretien général des bâtiments
Date d’échéance de l’enregistrement : 21-12-2020
Nom légal Nom commercial Site internet
Assemblée permanente des chambres de métiers et de l'artisanat (APCMA) - http://www.artisanat.fr
Activités visées :

Le ramoneur :
• assure la supervision des chantiers et leurs exécutions, l’encadrement des équipes, l’encadrement financier des chantiers mais aussi les relations avec les différents acteurs impliqués (chauffagistes, assureurs, etc).
• organise les interventions des équipes de son entreprise en planifiant les tournées selon les chantiers, leurs ampleurs, les urgences et en y assignant les ressources adaptées (main d’œuvre et matériels).
• intervient sur tout ou partie des chantiers complexes (travaux sur des monuments classés de type châteaux ou sur des sites industriels sensibles comme les crématoriums par exemple, ou encore des installations de haute puissance…) et peut être mandaté par les compagnies d’assurance pour réaliser des expertises en cas de sinistre ou de malfaçon.
• alerte et informe les clients sur l’entretien des générateurs de chaleur, des conduits, de l’installation calorifère. Cette mission peut aller jusqu’à la consignation d’une installation non conforme et présentant des dangers pour la population (intoxication au monoxyde de carbone, feux, etc).
• gère l’entreprise de ramonage d’un point de vue financier, définit la politique commerciale et assure la gestion des ressources humaines.

Compétences attestées :

Capacités attestées :
Domaine professionnel :
- Superviser l’analyse, le diagnostic des installations conséquentes et/ou complexes
- Définir l’organisation des chantiers de l’entreprise
- Diriger et suivre les réalisations des chantiers de ramonage de l’entreprise
- Réaliser les interventions complexes de ramonage
- Contrôler, clôturer les chantiers de ramonage, produire les documents y afférents (certificat de ramonage), conseiller le client sur son installation (entretien, conformité)
- Assister techniquement et sous son autorité, l’expert
- Appliquer et faire appliquer les règles d’hygiène et de sécurité dans l’entreprise et sur les chantiers de ramonage
Domaine managérial :
- Créer, reprendre et développer une entreprise de ramonage en mobilisant  un réseau de partenaires et de professionnels institutionnels.
- Promouvoir l’entreprise de ramonage en élaborant une stratégie commerciale et en mettant en œuvre des actions commerciales et de communications adaptées.
- Analyser la santé financière de l’entreprise de ramonage, mesurer sa rentabilité et proposer des solutions correctives et/ou de développement de l’activité.
- Gérer les ressources humaines de l’entreprise de ramonage en respectant les principes de droit du travail.
- Former et accompagner l’apprenant dans le métier de ramoneur
- Echanger en langue étrangère dans l’exercice du métier de ramoneur

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP29387BC01

Intervenir sur les chantiers complexes ou à la demande d’un expert en assurance

Compétences ou capacités attestées :
- diriger et/ou réaliser les interventions ou parties d’interventions nécessitant des compétences techniques spécifiques
- procéder à l’expertise technique d’un chantier et/ou d’un sinistre à la demande d’un expert
Modalités d’évaluation :
Pratique professionnelle : 8 heures max.
Cette épreuve a pour objectif de vérifier la capacité du candidat à appréhender correctement des chantiers, à organiser le travail, à gérer une équipe et à réaliser un ramonage de qualité.
L’épreuve se déroule sur un chantier de ramonage choisi par la commission de choix de sujets. Le candidat est assisté d’un ou plusieurs collaborateurs
Le candidat devra :
- effectuer une analyse du chantier
- Estimer le temps de travail
- Réaliser le devis
- Répartir le travail en fonction des compétences de l’équipe
- Organiser et vérifier le travail du ou des collaborateur(s)
- Effectuer tout ou partie des travaux de ramonage sur une installation complexe
- Effectuer les contrôles nécessaires et suffisants de fonctionnement et de sécurité de l’installation
- Etablir les documents d’usage, y compris le diagnostic « conduit de fumée »
- Réaliser le rapport d’intervention complet et précis

RNCP29387BC02

Gérer financièrement l’entreprise de ramonage lors de la création, du rachat ou du développement de l’activité

Compétences ou capacités attestées :
- élaborer le dossier financier de l’entreprise à destination des partenaires extérieurs (banquier, société de cautionnement mutuel,…)
- justifier et/ou expliquer la stratégie de l’entreprise au moyen des comptes de résultats et des bilans sur les derniers exercices
- élaborer un plan de financement réaliste à destination du banquier, et négocier un prêt, des facilités de trésorerie
- identifier les indicateurs de la santé financière de l’entreprise et les utiliser comme caution auprès des donneurs d’ordre, des financiers
- piloter au quotidien la rentabilité de l’entreprise de ramonage
Modalités d’évaluation :
     A l’écrit : Sous la forme d’une étude de cas, le candidat réalisera une analyse de la situation financière d’une entreprise à partir de ses documents comptables et devra définir si le projet de reprise ou le projet du dirigeant est viable et sous quelles conditions.

RNCP29387BC03

Créer, développer une entreprise de ramonage

Compétences ou capacités attestées :
- ancrer son projet de création, de développement  dans la réalité fiscale, sociale et juridique du secteur du bâtiment
- identifier et actionner les leviers d’aide (outils & structures) financiers et administratifs
- construire un argumentaire, une présentation, une storytelling pour défendre son projet dans le registre adapté à ses interlocuteurs (banquiers, fournisseurs d’équipement, assureurs…)
Modalités d’évaluation :
     A l’écrit : A partir d’un dossier constitué de textes d’actualité à caractère économique et/ou réglementaire et/ou social (le statut d’auto-entrepreneur, les zones franches, le statut de conjoint-collaborateur,…) le candidat devra analyser l’ensemble de ces documents avant d’en mesurer l’impact éventuel sur son secteur d’activité, sa branche, son entreprise.
Son point de vue, devra être argumenté et illustré d’exemples issus de son expérience.
     A l’oral : Le candidat porte une analyse sur sa production écrite et apporte tout élément complémentaire en lien avec le thème lui paraissant pertinent pour le secteur du ramonage

RNCP29387BC04

Communiquer sur son métier en langue anglaise

Compétences ou capacités attestées :
- présenter l’entreprise et son activité en langue étrangère
- conduire une négociation technique et commerciale en langue étrangère
Modalités d’évaluation :
A l’oral : Le candidat tire au sort un texte court en anglais d’ordre économique ou en lien avec son activité de ramoneur
Il doit se présenter, présenter son projet professionnel et s’exprimer sur le texte.

RNCP29387BC05

Commercialiser les prestations de ramonage

Compétences ou capacités attestées :
- concevoir une offre lisible à destination des particuliers sur le segment des travaux de ramonage et/ou de fumisterie
- élaborer une offre de contrat d’entretien périodique de ramonage et de diagnostic des installations
- définir et mettre en œuvre le plan d’actions commerciales
- déterminer la politique tarifaire applicable aux produits et aux prestations
- encadrer les ventes et l’après-vente des prestations
Modalités d’évaluation :
     A l’écrit : A partir d’une étude de cas, exposant la situation commerciale, la concurrence et le marché d’une entreprise, le candidat analysera la situation commerciale de l’entreprise et formulera une stratégie commerciale et de communication réaliste et en lien avec les ambitions de son dirigeant
     En contrôle continu : Après une préparation écrite, le candidat développera à l’oral un argumentaire de commercialisation de prestations ou d’installation  de ramonage

RNCP29387BC06

Gérer les ressources humaines de l’entreprise de ramonage dans le respect des principes de droit du travail

Compétences ou capacités attestées :
- définir les besoins en compétences de l’entreprise
-rédiger une offre d’emploi, une définition de poste en CDI, en CDD, en intérim
- établir la liste des tâches et la fiche de poste du nouvel embauché.
- contractualiser la collaboration dans le respect de la convention collective du bâtiment et des travaux publics.
- analyser et améliorer l’organisation du travail sur les chantiers
- diriger les équipes de l’entreprise de ramonage
Modalités d’évaluation :
A l’écrit : Sous la forme d’un  cas décrivant l’organisation RH d’une entreprise de ramonage, le candidat analysera l’efficacité de la structure et préconisera des axes d’amélioration, qu’il chiffrera et déclinera en solutions opérationnelles.

RNCP29387BC07

Superviser, contrôler et suivre techniquement les chantiers de ramonage

Compétences ou capacités attestées :
- analyser le type et la complexité des interventions de ramonage demandées par les clients
- rédiger et faire évoluer le document unique
- rédiger, mettre en application et surveiller l’application du PPSPS
- analyser et interpréter les éléments du diagnostic des installations calorifères
- planifier les interventions des chantiers de ramonage de l’entreprise
- assurer l’accompagnement technique des collaborateurs lors de la réalisation des chantiers
- contrôler l’avancement et les conditions de réalisation des travaux des différents chantiers de l’entreprise
- contrôler les réalisations avant et après mise en service des installations complexes ou spécifiques
- organiser l’élimination des déchets dans un souci de maîtrise des impacts environnementaux
- réaliser le bilan financier et établir les différents dossiers de fin de chantier
Modalités d’évaluation :
Etude technique (gestion de production) : 6 heures maximum
Cette épreuve est destinée à vérifier la capacité du candidat à maîtriser et à optimiser la gestion de la production en réalisant l’étude complète d’un chantier.
A partir d’un dossier présentant l’entreprise de ramonage (forme juridique, implantation, clientèle, équipements, personnel, activités et ventilation de ces dernières), et le besoin client, le candidat devra établir le dossier d’étude et de réalisation comprenant :
- le diagnostic de l’installation,
- le détail des calculs, le cas échéant,
- le choix argumenté, le descriptif des techniques utilisées et les procédures de sécurité à mettre en place,
- le devis descriptif et le devis quantitatif,
- la nomenclature de l’outillage,
- le choix argumenté du personnel mobilisé,
- l’organisation prévisionnelle du chantier et l’estimation des temps de réalisation
- la procédure de gestion des déchets mise en place,
- une évaluation du prix de revient du chantier

RNCP29387BC08

Former et accompagner l'apprenant (maître d'apprentissage)

Compétences ou capacités attestées :
- définir les besoins en compétences de l’entreprise
-rédiger une offre d’emploi, une définition de poste en CDI, en CDD, en intérim
- établir la liste des tâches et la fiche de poste du nouvel embauché.
- contractualiser la collaboration dans le respect de la convention collective du bâtiment et des travaux publics.
- analyser et améliorer l’organisation du travail sur les chantiers
- diriger les équipes de l’entreprise de ramonage
Modalités d’évaluation :
A l’écrit :
Sous la forme d’un  cas décrivant l’organisation RH d’une entreprise de ramonage, le candidat analysera l’efficacité de la structure et préconisera des axes d’amélioration, qu’il chiffrera et déclinera en solutions opérationnelles.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :
Secteurs d’activités :

Le ramoneur exerce principalement en entreprise artisanale (entreprise possédant un code NAFA) de ramonage et/ou de fumisterie. Il peut également exercer l’activité de ramonage au sein d’une entreprise du bâtiment, elle aussi artisanale, appartenant au secteur de l’installation sanitaire et thermique (chauffagiste, plombier).

Type d'emplois accessibles :

Le titulaire de la certification est un chef d’entreprise artisanale, un porteur de projet de création ou de reprise d’entreprise, un gestionnaire ou un salarié en recherche de qualification et de reconnaissance de son savoir faire dans le domaine du traiteur organisateur de réception.

Code(s) ROME :
  • F1603 - Installation d''équipements sanitaires et thermiques
  • M1302 - Direction de petite ou moyenne entreprise
Références juridiques des règlementations d’activité :

Le métier de ramoneur est, selon la loi n°96-603 du 5 juillet 1996 article 16.I, soumis à qualification.
Les règlements sanitaires départementaux fixent le nombre de ramonages devant être réalisés par an et peuvent préciser la qualification des intervenants.

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

Tous les travaux font l’objet d’une double correction.
Les présidents de jurys particuliers et les correcteurs des modules interprofessionnels remettent les procès verbaux de correction, au jury général.
Le jury général comprend des membres désignés par le président de la chambre de métiers :
- un membre désigné par l’organisation professionnelle représentative du métier considéré,
- un représentant de la DIRECCTE (si possible),
- un inspecteur d’académie ou un conseiller de l’enseignement technologique,
- des formateurs et ou responsables pédagogiques chargés de la préparation au Brevet de maîtrise, désignés par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou de l’organisation professionnelle, si elle organise seule la formation,
- les correcteurs peuvent y être associés autant que de besoin. Le nombre de personnes composant le jury est au minimum de 6 mais il est surtout fonction du nombre de candidats.
Les délibérations font l’objet d’un procès verbal signé par le président du jury général.
Les résultats sont proclamés par le jury général. Le jury général est souverain.

Après un parcours de formation continue X

Idem

En contrat de professionnalisation X

Idem

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury VAE présidé par le chef d’entreprise qui exerce une fonction d’arbitrage, doit comporter au moins 4 personnes dont 2  représentants qualifiés de la profession considérée (un chef d’entreprise et un salarié, choisis par le président de la chambre, sur les listes présentées par les organisations professionnelles).

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 8 décembre 2017 publié au Journal Officiel du 21 décembre 2017 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour trois ans, au niveau III, sous l'intitulé "Ramoneur (BM)" avec effet au 01 juillet 2017, jusqu'au 21 décembre 2020.

Date du dernier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 21-12-2017
Date d'échéance de l'enregistrement 21-12-2020
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet