Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Logisticien en transport routier et matières dangereuses

Active

N° de fiche
RNCP29718
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 4
Code(s) NSF :
  • 311t : Tri, préparation des commandes , magasinage
Date d’échéance de l’enregistrement : 08-02-2023
Nom légal Nom commercial Site internet
Ministère des armées - -
Activités visées :

Au sein de l'armée, le logisticien en transport routier et matières dangereuses est chargé d’encadrer une équipe de 12 conducteurs routiers et de mettre en œuvre les missions de transport de fret en métropole ou en opérations extérieures.
Spécialiste du transport de marchandises dangereuses (explosifs et carburants), il est à même d’organiser ou de réaliser le transport en assurant la sécurité maximale de ses subordonnés comme de la population des zones géographiques concernées par la mission. Il assure le suivi et fait faire l’entretien du parc de 6 véhicules de transport environ.
Dans le secteur civil, le logisticien en transport routier et matières dangereuses organise et planifie tout ou partie des opérations de transport et/ou logistiques d’un site, selon la réglementation et les règles de sécurité en vigueur, dans un objectif de qualité.
Il organise l’acheminement de marchandises par des moyens de transports appropriés.
Le logisticien en transport routier et matières dangereuses exerce les activités suivantes :
Domaine d’activités 1
Il organise des missions de transport et/ou logistiques avec le personnel qu’il encadre.
Domaine d’activités 2
Il gère la flotte de véhicules dont il est responsable.
Domaine d’activités 3
Il gère les compétences professionnelles de son équipe de conducteurs.

Compétences attestées :

Le (la) titulaire est capable de :
-    élaborer un emploi du temps ;
-    manager une équipe ;
-    piloter un projet ;
-    préparer et faire un exposé oral ;
-    contrôler un chargement et l’arrimage d’un fret ;
-    exploiter un compte-rendu et prendre les mesures nécessaires ;
-    gérer une flotte de véhicules ;
-    réaliser les opérations de contrôle du niveau utilisateur sur un véhicule ;
-    diagnostiquer une panne ou une avarie sur un véhicule ;
-    gérer les compétences professionnelles des conducteurs ;
-    organiser une séance d’instruction théorique et/ou pratique.

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

Au sein du ministère de la Défense, le détenteur de la certification exerce dans le secteur du transport au sein d’une structure régimentaire d’environ 1000 personnes. Il est affecté dans un peloton d’une trentaine de personnes. Il exerce son activité en métropole, dans le cadre d’exercices militaires ou de missions militaires en métropole ou en opérations extérieures (outremer, étranger).
Dans le secteur civil, le détenteur de la certification exerce dans le domaine du transport routier de marchandises ou dans la logistique du fret. Il peut s’agir d’entreprises :
-   liées au transport de marchandises ;
-   liées à la gestion du fret ;
-   liées à la gestion de flotte d’automobiles ;
-   liées à la conduite de « convois exceptionnels ».

Type d'emplois accessibles :

- Ministère de la Défense :    
•    chef ou adjoint d’escouade de transport
•    responsable ou adjoint régulation ravitaillement
•    chef ou adjoint d’escouade de citerne tactique
•    chef ou adjoint d’escouade manutention transport
•    gradé d’escouade manutention transport
•    chef ou adjoint d’escouade porte engins
•    chef d’équipe manutention
•    chef de groupe portuaire
- Entreprises civiles :
•    gestionnaire de fret ;
•    gestionnaire de flotte.

Code(s) ROME :
  • N4203 - Intervention technique d''exploitation des transports routiers de marchandises
  • N1201 - Affrètement transport
  • N1303 - Intervention technique d''exploitation logistique
Références juridiques des règlementations d’activité :

Pour exercer les activités de logisticien en transport routier et matières dangereuses, il faut être titulaire du permis de conduire poids lourd ainsi que de l’attestation de formation au transport des matières dangereuses.
Pour exercer au sein du ministère de la Défense, le statut de personnel militaire ou personnel civil de la Défense est requis.

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

-    Le directeur de la formation, président ;
-    le chef de la division concernée ;
-    le chef de cours concerné ;
-    le directeur de stage « régulation-ravitaillement » ;
-    des formateurs de la spécialité suivant besoin

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

- Le directeur de la formation, président ;
- un représentant « employeur » n’appartenant pas à l’école du Train et de la logistique opérationnelle ;
- un représentant « salarié » ;
- deux formateurs du cours concerné.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 8 octobre 2004 publié au Journal Officiel du 10 octobre 2004 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau IV, sous l'intitulé "Technicien logistique, transport et matières dangereuses"

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 31 janvier 2018 publié au Journal Officiel du 8 février 2018 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau IV, sous l'intitulé "Logisticien en transport routier et matières dangereuses" avec effet au 10 octobre 2009, jusqu'au 8 février 2023.

Arrêté du 17 octobre 2005 publié au Journal Officiel du 18 novembre 2005 modifiant l'arrêté du 11 mars 2005. Nouveau code NSF : 311p

Décret n° 2004-171 du 19 février 2004 modifiant le décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 relatif au répertoire national des certifications professionnelles (publié au Journal Officiel du 22 février 2004). La validité du titre est prorogée jusqu’au 31 décembre 2005.

Arrêté du 9 décembre 2002 publié au Journal Officiel du 18 décembre 2002 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique. L'homologation est prolongée jusqu'au 31 décembre 2003.

Arrêté du 5 janvier 2000 publié au Journal Officiel du 13 janvier 2000 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique.

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 10-10-2004
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Exercice de l’emploi : www.defense.gouv.fr/Recrutement et formation/Recrutement
Accès par la VAE : www.defense-reconversion.fr /Offres de services/VAE


autorité délivrant la certification

Certifications antérieures :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP1968 RNCP1968 - Technicien logistique, transport et matières dangereuses
Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet