Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Responsable de l'environnement de travail et de la logistique humanitaire

Active

N° de fiche
RNCP31984
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 311p : Gestion des flux et des stocks de marchandises
  • 320p : Organisation et gestion : Organisation et gestion des campagnes de relations publiques et de communication
Date d’échéance de l’enregistrement : 21-12-2021
Nom légal Nom commercial Site internet
Institut bioforce développement Rhône Alpes (Bioforce développement) - http://www.bioforce.asso.fr
Activités visées :

Le chargé des services généraux et de logistique humanitaire est comme le chef d’orchestre de l’entreprise ou du programme humanitaire dans le domaine de l’environnement de travail, la logistique et le matériel.
Les principales activités exercées sont les suivantes :
1- La maintenance et les opérations liées au bon fonctionnement du bâtiment et des sites dont il a la charge.
2 - Les achats des services, des équipements et l’approvisionnement des biens et des marchandises liés aux domaines (entreprise ou solidarité internationale).
3 - L’organisation et la mise en oeuvre des services et des moyens nécessaires à l’environnement de travail.
4 - La maintenance et l’utilisation des équipements techniques : parc véhicules, parc informatique, télécommunications, reprographie, énergie.
5 - La gestion administrative et financière des services réalisés en propre et des prestations sous traitées.
6 - L’élaboration et la mise en place les dispositifs de sûreté, sécurité et d’hygiène des personnes et des bâtiments.
7 - L’animation et l’encadrement d’une équipe interne et/ou des prestataires.
8 - La coordination, planification et évaluation des actions de son domaine d’intervention en cohérence avec la stratégie établie par le chef d’entreprise ou de mission.
9 - L’analyse des contextes dans lesquels sont menées les activités des services généraux en entreprise et de la logistique en mission humanitaire.

Compétences attestées :

Les capacités attestées :
Pour mener à bien ses activités, le chargé de services généraux et logistique humanitaire est capable de :
- Communiquer en anglais et en français avec les équipes, les collaborateurs, les partenaires et les différentes autorités.
- Utiliser les outils informatiques pour la réalisation des activités des services généraux et de la logistique humanitaire.
- Avoir développé un Savoir-être correspondant aux spécificités du métier.
- Analyser les enjeux du développement durable afin d’élaborer des stratégies adaptées.

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

Il n’y a pas de secteur particulier, toute structure ayant un département des services généraux (entreprises industrielles ou collectivités territoriales…) et le milieu de la solidarité internationale.

Type d'emplois accessibles :

En fonction de l’employeur, l’intitulé, les missions, et les spécialités du chargé des services généraux et de logistique humanitaire pourront varier. Nous retrouvons notamment les fonctions suivantes :
- au sein d’une entreprise : chargé des moyens généraux, chargé d’immobilier / bâtiment, gestionnaire de la maintenance technique, acheteur des services généraux, gestionnaire des services aux occupants.
- Au sein d’une organisation de solidarité : logisticien généraliste, logisticien approvisionnement, logisticien technique.

Code(s) ROME :
  • I1203 - Maintenance des bâtiments et des locaux
  • M1205 - Direction administrative et financière
  • N1303 - Intervention technique d''exploitation logistique
  • N1301 - Conception et organisation de la chaîne logistique
Références juridiques des règlementations d’activité :

Pour pouvoir exercer le métier des Services généraux et de Logistique Humanitaire, il faut avoir le SST (non délivré par l’établissement mais obligatoire avant le stage humanitaire des deuxièmes années) et il est fortement recommandé le H0B0 (habilitation électrique) dont les cours sont donnés et délivrés par l’établissement en deuxième année.

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Président : le Président de Bioforce
Directeur des formations
Coordinatrice de la formation

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

Président : le Président de Bioforce
Directeur des formations
Coordinatrice de la formation

En contrat de professionnalisation X

Président : le Président de Bioforce
Directeur des formations
Coordinatrice de la formation

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Président : le Président de Bioforce
Directeur des formations
2 professionnels externes (parité
employeurs et salariés)

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 17 juillet 2015 publié au Journal Officiel du 25 juillet 2015 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour trois ans, au niveau II, sous l'intitulé "Chargé des services généraux et logistique humanitaire" avec effet au 17 septembre 2010, jusqu'au 25 juillet 2018.

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 17 décembre 2018 publié au Journal Officiel du 21 décembre 2018 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour trois ans, sous l'intitulé "Responsable de l'environnement de travail et de la logistique humanitaire", avec effet au 25 juillet 2018, jusqu'au 21 décembre 2021

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 25-07-2015
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet