Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Manager opérationnel en QHSE et Développement durable

Active

N° de fiche
RNCP32012
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 223 : Métallurgie (y.c. sidérurgie, fonderie, non ferreux...)
  • 343 : Nettoyage, assainissement, protection de l'environnement
  • 221r : Contrôle de qualité alimentaire
Date d’échéance de l’enregistrement : 04-01-2022
Nom légal Nom commercial Site internet
ISEQ - -
Activités visées :

Le Manager ou chef de projet QHSE et Développement Durable dispose de compétences managériales fortes puisqu’il crée, propose et déploie des actions, pilote les projets en faveur de la RSE. Il communique sur l’avancée des projets déployés, réalise des ateliers de réunion interservices, entre autres. Il dispose de compétences techniques et d’ingénierie dans la gestion de projet suivant trois axes de compétences clés :

-   Il établit un diagnostic RSE d’une l’organisation

-   Il pilote le projet Développement durable et les différentes actions qui en découlent

-   Il s'assure de l'intégration du développement durable dans le système de management existant (qualité ou environnement par exemple)

Le Manager QHSE et Développement Durable est amené à exercer son métier dans toute entreprise publique ou privée y compris les PME/PMI et s’adaptera son rôle en fonction en ayant à assumer une plusieurs fonctions.

Compétences attestées :

Le (la) titulaire est capable de :

-   Analyser et définir les écarts par rapport aux référentiels du développement durable

-   Sensibiliser, fédérer et motiver toutes les parties prenantes autour du projet

- Conduire des plans d'actions

- Rendre compte et communiquer auprès des parties prenantes sur les actions conduites et les résultats obtenus en interne et en externe.

Pour cela, il (elle) doit être capable de :

 1) Etablir un diagnostic de l'organisation par rapport aux enjeux du développement durable  2) Définir un plan d'action permettant d'intégrer le développement durable dans la politique de l'entreprise  3) Piloter le plan d'actions développement durable de l'entreprise  4) Mettre en place le rapport d'activité des performances dans le domaine du développement durable  5) Déployer des outils ou méthodes favorisant un comportement développement durable au sein de l'entreprise  6) Définir un processus de communication avec les parties prenantes  7) Mettre en place les outils d'évaluation de la démarche et de la performance développement durable des parties prenantes  8) S'assurer de l'intégration du développement durable dans le système de management existant (qualité ou environnement par exemple). Enfin il accompagnera et fédèrera les équipes opérationnelles et les responsables de services tout au long des projets réalisés.

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP32012BC01

Etablir un diagnostic de RSE d'une organisation

Compétences attestées :

Compétences 1 : Analyser la politique interne d’une entreprise.

Compétences 2 : Exploiter des indicateurs récoltés dans le cadre de la politique interne de l’entreprise par la réalisation d’une matrice EXCEL

Compétences 3 : Maîtriser les lignes directrices de l’ISO 26000 et réaliser une synthèse des actions existantes sur la base de ce référentiel.

Compétences 4 : Construire les modalités de comparaison à partir de critères de la RSE.

Compétences 5 : Définir un plan d’actions permettant d’intégrer le développement durable/RSE dans la politique d’une entreprise : (compétences transverses) réaliser une gestion de projet en appliquant les principes du management transversal (présentation de l’architecture du projet, définir les parties prenantes et le système de gouvernance, définir les groupes de travail, le réseau, les processus en référence) ; définir le principe de gouvernance d’un projet et identifier les parties prenantes.

Modalités d’évaluation :

-       M1 : Etude de cas

-       M2 : Oral

RNCP32012BC02

Piloter le projet Développement durable et les différentes actions qui en découlent

Compétences attestées :

Compétences 1 : Animer des ateliers de travail avec les services de l’entreprise

Compétences 2 : Animer les réunions de lancement, de suivi du projet ainsi que de bilans positifs et négatifs

Compétences 3 : Réaliser les entretiens individuels avec les salariés et animer des groupes de travail pour élaborer des plans d’actions cohérents.

Compétences 4 : Créer de nouveaux indicateurs pertinents en fonction des innovations proposées notamment de la cadre de plan d’expérience.

Compétences 5 : Créer le tableau de bord des actions en cours à l’aide d’indicateurs et des critères définis notamment par le chef de projet, données statistiques et visite vers les opérateurs.

Compétences 6 : Analyser les freins potentiels et existants sur la base d’une analyse de risques.

 

Compétences transverses : maîtriser la gestion du temps (en sachant utiliser les outils de la qualité tels que les histogrammes, diagrammes et outils statistiques).

Compétences transverses : rédiger et argumenter le retour sur expérience des phases réalisées.

Compétences transverses : déployer des méthodes favorisant un comportement en développement durable au sein de l’entreprise : Etablir un modèle systémique d’application des plans d’actions, basé sur les 14 principes de DEMING dans le cadre d’une démarche d’amélioration continue et d’un processus en référence

Compétences transverses : définir un processus de communication avec les parties prenantes au projet de RSE : Animer les réunions et formations courtes relatives au projet

Compétences 7: Mettre en place des ateliers de sensibilisation des acteurs de l’entreprise

Compétences 8 : Elaborer et mettre en place des campagnes de communication écrites, visuelles.

Compétences 9 : Réaliser les audits externes avec des organes de conseils et le rapport d’audit

Compétences 10 : Travailler avec des externalités de l’entreprise afin d’entreprendre une sensibilisation au projet (ex : ANACT, INRS, CARSAT) vers les différents services de l’entreprise en fonction de la problématique à traiter.

Compétences transverses : mettre en place les outils d'évaluation de la démarche et de la performance développement durable des parties prenantes, Réaliser et organiser des audits internes à l’organisation de l’entreprise

 

Modalités d’évaluation :

-       M1 : Etude de cas

-       M2 : Oral

RNCP32012BC03

S'assurer de l'intégration du développement durable dans le système de management existant (qualité ou environnement par exemple)

Compétences attestées :

Compétences 1 : Créer un système d’évaluation des performances des actions mises en place

Compétences 2 : Analyser la ROI des actions en cours

Compétences 3 : Organiser des points de revue ponctuels dans le cadre de l’amélioration de la méthodologie Développement durable mise en place.

 

Modalités d’évaluation :

M1 : Etude de cas

M2 : Oral

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :
Secteurs d’activités :

Les secteurs d'activité principaux sont les suivants: Industrie, Environnement, Agroalimentaire, secteur bancaire, Hygiène.

Type d'emplois accessibles :

Chef de projet en QHSE et Développement durable

Responsable QHSE et Développement durable

Ingénieur QSE

Code(s) ROME :
  • M1402 - Conseil en organisation et management d''entreprise
  • K1802 - Développement local
  • H1502 - Management et ingénierie qualité industrielle
Références juridiques des règlementations d’activité :

ISO 26000/ loi NRE/ ISO 9001/ ISO 14001/ OHSAS 18001

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Non

En contrat d’apprentissage X

Non

Après un parcours de formation continue X

1 comité de décision paritaire et évaluateur composé de :

1 professionnel représentant la partie employeur, 1 professionnel représentant la partie salariée,

1 représentant désigné de l’ISEQ

En contrat de professionnalisation X

1 comité de décision paritaire et évaluateur composé de :

1 professionnel représentant la partie employeur, 1 professionnel représentant la partie salariée,

1 représentant désigné de l’ISEQ

Par candidature individuelle X

Non

Par expérience X

1 comité de décision paritaire et évaluateur composé de :

1 professionnel représentant la partie employeur, 1 professionnel représentant la partie salariée,

1 représentant désigné de l’ISEQ

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 27 décembre 2018 publié au Journal Officiel du 4 janvier 2019 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour trois  ans, au niveau I, sous l'intitulé "Manager QHSE et du développement durable" avec effet au 1er septembre 2014 , jusqu'au 4 janvier 2022.

Date du dernier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 04-01-2019
Date d'échéance de l'enregistrement 04-01-2022
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet