L'essentiel

Icon de certification

CCN1

3109 - Métallurgie

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 3

Icon NSF

Code(s) NSF

254s : Soudage, assemblage, pose, d ensembles métalliques et de chaudronnerie

Icon formacode

Formacode(s)

23084 : Tuyauterie

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

10-09-2024

3109 - Métallurgie

Niveau 3

254s : Soudage, assemblage, pose, d ensembles métalliques et de chaudronnerie

23084 : Tuyauterie

10-09-2024

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
UNION INDUSTRIES METALLURGIQUES MINIERES 78471719100018 - https://www.observatoire-metallurgie.fr
Commission paritaire nationale de l'emploi de la métallurgie - - -

Objectifs et contexte de la certification :

Le (la) tuyauteur (euse) industriel (le) réalise par pointage et/ou assemblage mécanique la fabrication d’éléments de tuyauteries (diamètres de 2 à 6 pouces environ) destinés aux raccordements d’équipements industriels avec les alimentations en fluide dans différents secteurs : 

  • Industrie métallurgique 
  • Pétrochimie et chimie
  • Agroalimentaire
  • Médical
  • Energie
  • Naval 

Dans ce cadre, le (la) tuyauteur (euse) industriel (le) peut être amené (e) à travailler dans un contexte de chantier. 

Le métier de tuyauteur est un métier « en tension » (source BMO et enquête « Intentions d’embauches » de l'Observatoire de la métallurgie 2019).  

Activités visées :

- La préparation des éléments de tuyauterie  

- La préfabrication et l'assemblage de lignes de tuyauteries 

- Le maintien du poste de travail   

Compétences attestées :

1. Préparer la fabrication d’éléments de tuyauteries 

2. Découper et ajuster des tubes 

3. Mettre en forme des éléments de tuyauteries 

4. Pré fabriquer des tronçons de tuyauteries 

5. Assembler des lignes de tuyauteries 

6. Réaliser la maintenance de 1er niveau du poste de travail   

7. Rendre compte de son activité 

Modalités d'évaluation :

Les compétences professionnelles mentionnées dans le référentiel du CQPM sont évaluées par la commission d’évaluation à l’aide des critères avec niveau d’exigence et selon les conditions d’évaluation définies dans le référentiel d'évaluation.   

Chaque référentiel de CQPM peut prévoir plusieurs modalités alternatives ou cumulatives d’évaluation pour chacune des compétences professionnelles à évaluer.  

L’UIMM territoriale centre d’examen définit les modalités d’évaluation en concertation avec l’entreprise et les acteurs concernés (organisme de formation, candidats...). Cette évaluation sera complétée par l’avis de l’entreprise (hors dispositif VAE). Les modalités d'évaluation sont les suivantes :  

a) Évaluation en situation professionnelle réelle  

L’évaluation des compétences professionnelles s’effectue dans le cadre d’activités professionnelles réelles. Cette évaluation s’appuie sur :  

- une observation en situation de travail  

- des questionnements avec apport d’éléments de preuve par le candidat  

b) Présentation des projets ou activités réalisés en milieu professionnel  

Le candidat transmet un rapport à l’UIMM territoriale centre d’examen, dans les délais et conditions préalablement fixés, afin de montrer que les compétences professionnelles à évaluer ont bien été mises en œuvre en entreprise à l’occasion d’un ou plusieurs projets ou activités. La présentation de ces projets ou activités devant une commission d’évaluation permettra au candidat de démontrer que les exigences du référentiel d'évaluation sont satisfaites.  

c) Évaluation à partir d’une situation professionnelle reconstituée  

L’évaluation des compétences professionnelles s’effectue dans des conditions représentatives d’une situation réelle d’entreprise :  

- par observation avec questionnements  

Ou  

- avec une restitution écrite et/ou orale par le candidat  

d) Avis de l’entreprise      

L’entreprise (tuteur, responsable hiérarchique ou fonctionnel…) donne un avis en regard des compétences professionnelles du référentiel d'évaluation sur les éléments mis en œuvre par le candidat lors de la réalisation de projets ou activités professionnels. 

RNCP34180BC01 - La préparation des éléments de tuyauterie

Liste de compétences Modalités d'évaluation

1. Préparer la fabrication d’éléments de tuyauteries     2. Découper et ajuster des tubes     3. Mettre en forme des éléments de tuyauteries

Les compétences professionnelles mentionnées dans le référentiel du CQPM sont évaluées par la commission d’évaluation à l’aide des critères avec niveau d’exigence et selon les conditions d’évaluation définies dans le référentiel d'évaluation.


Chaque référentiel de CQPM peut prévoir plusieurs modalités alternatives ou cumulatives d’évaluation pour chacune des compétences professionnelles à évaluer. 


L’UIMM territoriale centre d’examen définit les modalités d’évaluation en concertation avec l’entreprise et les acteurs concernés (organisme de formation, candidats...). Cette évaluation sera complétée par l’avis de l’entreprise (hors dispositif VAE). Les modalités d'évaluation sont les suivantes :  


a) Évaluation en situation professionnelle réelle  
L’évaluation des compétences professionnelles s’effectue dans le cadre d’activités professionnelles réelles. Cette évaluation s’appuie sur :  
- une observation en situation de travail  
- des questionnements avec apport d’éléments de preuve par le candidat  
b) Présentation des projets ou activités réalisés en milieu professionnel  
Le candidat transmet un rapport à l’UIMM territoriale centre d’examen, dans les délais et conditions préalablement fixés, afin de montrer que les compétences professionnelles à évaluer ont bien été mises en œuvre en entreprise à l’occasion d’un ou plusieurs projets ou activités. La présentation de ces projets ou activités devant une commission d’évaluation permettra au candidat de démontrer que les exigences du référentiel d'évaluation sont satisfaites.  

c) Évaluation à partir d’une situation professionnelle reconstituée  
L’évaluation des compétences professionnelles s’effectue dans des conditions représentatives d’une situation réelle d’entreprise :  
- par observation avec questionnements  
Ou  
- avec une restitution écrite et/ou orale par le candidat  

d) Avis de l’entreprise      
L’entreprise (tuteur, responsable hiérarchique ou fonctionnel…) donne un avis en regard des compétences professionnelles du référentiel d'évaluation sur les éléments mis en œuvre par le candidat lors de la réalisation de projets ou activités professionnels. 

RNCP34180BC02 - La pré fabrication et l'assemblage de lignes de tuyauterie

Liste de compétences Modalités d'évaluation

1. Pré fabriquer des tronçons de tuyauteries      

2. Assembler des lignes de tuyauteries

Les compétences professionnelles mentionnées dans le référentiel du CQPM sont évaluées par la commission d’évaluation à l’aide des critères avec niveau d’exigence et selon les conditions d’évaluation définies dans le référentiel d'évaluation.   


Chaque référentiel de CQPM peut prévoir plusieurs modalités alternatives ou cumulatives d’évaluation pour chacune des compétences professionnelles à évaluer.  


L’UIMM territoriale centre d’examen définit les modalités d’évaluation en concertation avec l’entreprise et les acteurs concernés (organisme de formation, candidats...). Cette évaluation sera complétée par l’avis de l’entreprise (hors dispositif VAE). Les modalités d'évaluation sont les suivantes :  


a) Évaluation en situation professionnelle réelle  
L’évaluation des compétences professionnelles s’effectue dans le cadre d’activités professionnelles réelles. Cette évaluation s’appuie sur :  
- une observation en situation de travail  
- des questionnements avec apport d’éléments de preuve par le candidat  
b) Présentation des projets ou activités réalisés en milieu professionnel  
Le candidat transmet un rapport à l’UIMM territoriale centre d’examen, dans les délais et conditions préalablement fixés, afin de montrer que les compétences professionnelles à évaluer ont bien été mises en œuvre en entreprise à l’occasion d’un ou plusieurs projets ou activités. La présentation de ces projets ou activités devant une commission d’évaluation permettra au candidat de démontrer que les exigences du référentiel d'évaluation sont satisfaites.  

c) Évaluation à partir d’une situation professionnelle reconstituée  
L’évaluation des compétences professionnelles s’effectue dans des conditions représentatives d’une situation réelle d’entreprise :  
- par observation avec questionnements  
Ou  
- avec une restitution écrite et/ou orale par le candidat  

d) Avis de l’entreprise      
L’entreprise (tuteur, responsable hiérarchique ou fonctionnel…) donne un avis en regard des compétences professionnelles du référentiel d'évaluation sur les éléments mis en œuvre par le candidat lors de la réalisation de projets ou activités professionnels. 

RNCP34180BC03 - Le maintien de son poste de travail

Liste de compétences Modalités d'évaluation

1. Réaliser la maintenance de 1er niveau du poste de travail

2. Rendre compte de son activité

Les compétences professionnelles mentionnées dans le référentiel du CQPM sont évaluées par la commission d’évaluation à l’aide des critères avec niveau d’exigence et selon les conditions d’évaluation définies dans le référentiel d'évaluation.   


Chaque référentiel de CQPM peut prévoir plusieurs modalités alternatives ou cumulatives d’évaluation pour chacune des compétences professionnelles à évaluer.  


L’UIMM territoriale centre d’examen définit les modalités d’évaluation en concertation avec l’entreprise et les acteurs concernés (organisme de formation, candidats...). Cette évaluation sera complétée par l’avis de l’entreprise (hors dispositif VAE). Les modalités d'évaluation sont les suivantes :  

a) Évaluation en situation professionnelle réelle  
L’évaluation des compétences professionnelles s’effectue dans le cadre d’activités professionnelles réelles. Cette évaluation s’appuie sur :  
- une observation en situation de travail  
- des questionnements avec apport d’éléments de preuve par le candidat  
b) Présentation des projets ou activités réalisés en milieu professionnel  
Le candidat transmet un rapport à l’UIMM territoriale centre d’examen, dans les délais et conditions préalablement fixés, afin de montrer que les compétences professionnelles à évaluer ont bien été mises en œuvre en entreprise à l’occasion d’un ou plusieurs projets ou activités. La présentation de ces projets ou activités devant une commission d’évaluation permettra au candidat de démontrer que les exigences du référentiel d'évaluation sont satisfaites.  

c) Évaluation à partir d’une situation professionnelle reconstituée  
L’évaluation des compétences professionnelles s’effectue dans des conditions représentatives d’une situation réelle d’entreprise :  
- par observation avec questionnements  
Ou  
- avec une restitution écrite et/ou orale par le candidat  

d) Avis de l’entreprise      
L’entreprise (tuteur, responsable hiérarchique ou fonctionnel…) donne un avis en regard des compétences professionnelles du référentiel d'évaluation sur les éléments mis en œuvre par le candidat lors de la réalisation de projets ou activités professionnels. 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

La certification professionnelle peut être obtenue par capitalisation des blocs de compétences. En cas de validation partielle, le candidat aura la possibilité de se présenter, dans un délai de 5 ans, à de nouvelles actions d’évaluations au bloc de compétences qui lui permettront de valider l’intégralité de la certification professionnelle. La réinscription du candidat sera effectuée par l’intermédiaire d’une entreprise ou d’un organisme de formation, ou directement par le candidat en personne. 

Secteurs d’activités :

Cette certification est dans le champ du secteur du travail des métaux, entreprises spécialisées dans le secteur de la tuyauterie, mais également dans des entreprises plus généralistes faisant différentes activités dans le champ de la chaudronnerie, tuyauterie et soudure.  

Dans ce cadre, le (la) tuyauteur (euse) industriel (le) est amené (e) à travailler en atelier ou sur chantier, et ceci, sur des travaux neufs, des modifications d’installations et/ou des opérations de réparation ou de maintenance. 

Ces entreprises réalisent des « travaux neufs » mais également des réfections d’éléments de tuyauterie dans le cadre d’activités de maintenance.   

Type d'emplois accessibles :

Tuyauteur 

Tuyauteur industriel   

Code(s) ROME :

  • H2914 - Réalisation et montage en tuyauterie

Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :


Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

Par délégation de la Commission paritaire nationale de l’emploi et de la formation professionnelle (CPNEFP), le groupe technique paritaire « Qualifications » (GTPQ) vérifie que la demande d’attribution transmise par l’UIMM centre d’examen, est conforme aux règles du dispositif CQPM, et valide, ou non, la demande d’attribution selon les résultats obtenus par le candidat.  

Le groupe technique paritaire « Qualifications » est composé de : 

- 8 membres d'organisations syndicales de salariés ;     

- 8 membres d’organisations patronales.

En contrat de professionnalisation X

Par délégation de la Commission paritaire nationale de l’emploi et de la formation professionnelle (CPNEFP), le groupe technique paritaire « Qualifications » (GTPQ) vérifie que la demande d’attribution transmise par l’UIMM centre d’examen, est conforme aux règles du dispositif CQPM, et valide, ou non, la demande d’attribution selon les résultats obtenus par le candidat.  
Le groupe technique paritaire « Qualifications » est composé de : 

- 8 membres d'organisations syndicales de salariés ;    

- 8 membres d’organisations patronales.

Par candidature individuelle X

Par délégation de la Commission paritaire nationale de l’emploi et de la formation professionnelle (CPNEFP), le groupe technique paritaire « Qualifications » (GTPQ) vérifie que la demande d’attribution transmise par l’UIMM centre d’examen, est conforme aux règles du dispositif CQPM, et valide, ou non, la demande d’attribution selon les résultats obtenus par le candidat.  
Le groupe technique paritaire « Qualifications » est composé de :

- 8 membres d'organisations syndicales de salariés ;    

- 8 membres d’organisations patronales.

Par expérience X

Par délégation de la Commission paritaire nationale de l’emploi et de la formation professionnelle (CPNEFP), le groupe technique paritaire « Qualifications » (GTPQ) vérifie que la demande d’attribution transmise par l’UIMM centre d’examen, est conforme aux règles du dispositif CQPM, et valide, ou non, la demande d’attribution selon les résultats obtenus par le candidat.  
Le groupe technique paritaire « Qualifications » est composé de :

- 8 membres d'organisations syndicales de salariés ;    

- 8 membres d’organisations patronales.

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Statistiques
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2018 20 0 70 70 88
2017 15 0 100 93 78

Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.observatoire-metallurgie.fr/certifications/presentation-des-certifications 

Liste des organismes préparant à la certification :

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP19459 CQP Tuyauteur(euse) industriel(le) (CQPM)

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :