Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

CS - Conduite d'un élevage bovin viande

Inactive

N° de fiche
RNCP34276
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 4
Code(s) NSF :
  • 212 : Productions animales, élevage spécialisé, aquaculture, soins aux animaux (y.c. vétérinaire)
Formacode(s) :
  • 21078 : élevage bovin
Date d’échéance de l’enregistrement : 27-06-2020
Nom légal Nom commercial Site internet
Ministère de l'agriculture et de l'alimentation - -
Objectifs et contexte de la certification :

La filière viande bovine compte 63 500 entreprises avec deux grands types de systèmes de production : les systèmes diversifiés de polyculture-élevage lait et viande avec ou sans cultures de vente et les systèmes spécialisés. Il peut s’agir de production de « maigres » (broutards) ou d’engraissement spécialisé (jeunes bovins).  

La consommation de viande bovine, en France, est en recul depuis 30 ans. Le secteur bovin français est confronté à une forte diminution de la consommation européenne alors que le marché européen demeure le principal débouché, tant en viande qu’en vif. Contraints par les grilles de prix et la contractualisation, Il s’agit d’identifier les types d'animaux et de modes de conduite susceptibles d'être le plus à même de répondre à la demande future des clients français et à celle des marchés. On note par ailleurs une croissance importante de la production de viande bovine issue de l’agriculture biologique.  

Dans un contexte de tertiarisation de l’agriculture, la gestion de la qualité est aujourd’hui unanimement considérée comme un enjeu en termes de respect des bonnes pratiques d’élevage, de transport et d’abattage, d’investissements financiers et de mises aux normes. L’enregistrement des pratiques et la gestion documentaire constituent des nécessités pour produire, transformer et commercialiser. Il ne s’agit plus seulement de fournir des matières premières peu différenciées, mais de garantir une qualité identifiable et de fournir des services destinés à un ou plusieurs clients ou parties prenantes (filières, territoires et pouvoirs publics) dans le cadre de cahier des charges et contractualisation.  

Activités visées :

- Conduite de l'alimentation

- Conduite du pâturage

- Surveillance, soins et manipulations des animaux

- Conduite de la reproduction et choix des reproducteurs

- Conduite des vêlages

- Conduite de l'engraissement de jeunes bovins

- Gestion économique de l'atelier bovin viande


Compétences attestées :

- Assurer le pilotage technico-économique d’un élevage bovin viande (unité capitalisable constitutive 1)

- Réaliser les travaux liés à la conduite d’un élevage bovin viande (unité capitalisable constitutive 2) 

Modalités d'évaluation :

Le certificat de spécialisation « Conduite d’un élevage bovin viande » est un titre organisé et délivré en unités capitalisables (UC), spécifique à la formation professionnelle continue et à l’apprentissage. Les unités capitalisables peuvent être obtenues indépendamment. Chaque unité capitalisable correspond à une capacité du référentiel de compétences et correspond à un bloc de compétences.   Les règles communes de l’évaluation des diplômes en unités capitalisables du ministère chargé de l’agriculture sont définies dans la note de service DGER/SDPFE/2016-31 du 5/01/2016.   Toutes les unités capitalisables du certificat de spécialisation « Conduite d’un élevage bovin viande » doivent faire l’objet d’une évaluation en situation professionnelle.   

 Modalités d’évaluation spécifiques pour obtenir la mention « agriculture biologique »Les modalités d’évaluation des deux capacités s’appliquent à la mention « agriculture biologique ». Deux conditions supplémentaires sont indispensables pour l’obtention de la mention « agriculture biologique » : 

- les situations d’évaluation s’appuient sur des situations de travail en lien avec des SPS identifiées comme particulièrement importantes en agriculture biologique, lorsque celles-ci existent  

- les situations de travail, support de l’évaluation, devront toutes avoir été vécues dans une entreprise en agriculture biologique.    

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP34276BC01

Assurer le pilotage technico-économique d’un élevage bovin viande

- Choix de conduite technique de l’atelier

- Organisation des activités de l’atelier    

Évaluation en situation professionnelle

RNCP34276BC02

Réaliser les travaux liés à la conduite d’un élevage bovin viande

- Observation des animaux

- Organisation de l'intervention

- Réalisation de l'intervention  

Évaluation en situation professionnelle

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Le bloc de compétence est validé par une évaluation de certification. L'unité capitalisable correspondante au bloc est valide 5 ans dans le cadre de l'acquisition de la certification. Le cumul des 2 unités capitalisables constitutives donne accès à la certification. La réussite à un bloc donne lieu à une attestation de capacité et/ou de compétence.   

Secteurs d’activités :

Élevage d'animaux en plein air ; élevage d'animaux en stabulation.

Type d'emplois accessibles :

- Polyculteur-éleveur 

- Eleveur de bovins 

- Eleveur-sélectionneur en production bovine

- Eleveur de veaux de boucherie 

- Responsable d’élevage

- Salarié hautement qualifié  

Code(s) ROME :
  • A1407 - Élevage bovin ou équin
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :




Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

Le jury, présidé par un fonctionnaire de catégorie A membre de l'enseignement agricole public, est désigné par le directeur régional de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt. Il est souverain dans ses délibérations prises dans le cadre de la réglementation en vigueur. Le jury, en tant que de besoin, peut s'adjoindre à titre consultatif des experts spécialisés. 

Les membres du jury sont choisis paritairement parmi :   

- des membres de l'enseignement et de la formation professionnelle aux métiers de l'agriculture, de la forêt, de la nature et des territoires. Les membres de l'enseignement et de la formation professionnelle agricoles publics doivent représenter au moins la moitié de cette catégorie ; 

- des professionnels du secteur d'activité concerné par le certificat de spécialisation agricole, à parité employeurs et salariés, sauf dispositions particulières prévues dans l'arrêté de création de l'option du certificat de spécialisation agricole.  

Après un parcours de formation continue X

 Le jury, présidé par un fonctionnaire de catégorie A membre de l'enseignement agricole public, est désigné par le directeur régional de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt. Il est souverain dans ses délibérations prises dans le cadre de la réglementation en vigueur. Le jury, en tant que de besoin, peut s'adjoindre à titre consultatif des experts spécialisés.

Les membres du jury sont choisis paritairement parmi :   
- des membres de l'enseignement et de la formation professionnelle aux métiers de l'agriculture, de la forêt, de la nature et des territoires. Les membres de l'enseignement et de la formation professionnelle agricoles publics doivent représenter au moins la moitié de cette catégorie ;
- des professionnels du secteur d'activité concerné par le certificat de spécialisation agricole, à parité employeurs et salariés, sauf dispositions particulières prévues dans l'arrêté de création de l'option du certificat de spécialisation agricole.  

En contrat de professionnalisation X

 Le jury, présidé par un fonctionnaire de catégorie A membre de l'enseignement agricole public, est désigné par le directeur régional de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt. Il est souverain dans ses délibérations prises dans le cadre de la réglementation en vigueur. Le jury, en tant que de besoin, peut s'adjoindre à titre consultatif des experts spécialisés.

Les membres du jury sont choisis paritairement parmi :   
- des membres de l'enseignement et de la formation professionnelle aux métiers de l'agriculture, de la forêt, de la nature et des territoires. Les membres de l'enseignement et de la formation professionnelle agricoles publics doivent représenter au moins la moitié de cette catégorie ;
- des professionnels du secteur d'activité concerné par le certificat de spécialisation agricole, à parité employeurs et salariés, sauf dispositions particulières prévues dans l'arrêté de création de l'option du certificat de spécialisation agricole.  

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

  Le jury, présidé par un fonctionnaire de catégorie A membre de l'enseignement agricole public, est désigné par le directeur régional de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt. Il est souverain dans ses délibérations prises dans le cadre de la réglementation en vigueur. Le jury, en tant que de besoin, peut s'adjoindre à titre consultatif des experts spécialisés.  

Les membres du jury sont choisis paritairement parmi :    

- des membres de l'enseignement et de la formation professionnelle aux métiers de l'agriculture, de la forêt, de la nature et des territoires. Les membres de l'enseignement et de la formation professionnelle agricoles publics doivent représenter au moins la moitié de cette catégorie ; 

- des professionnels du secteur d'activité concerné par le certificat de spécialisation agricole, à parité employeurs et salariés, sauf dispositions particulières prévues dans l'arrêté de création de l'option du certificat de spécialisation agricole.  

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
- Décret n°2017-1145 du 7 juillet 2017 modifiant le règlement général du certificat de spécialisation agricole délivré par le ministère chargé de l'agriculture

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
07-08-2019 Arrêté du 23 juillet 2019 portant création de l'option « conduite d'un élevage bovin viande » du certificat de spécialisation agricole et fixant ses conditions de délivrance

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel :
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://chlorofil.fr/diplomes/secondaire/cs


Nouvelles Certifications :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP34676 RNCP34676 - CS - conduite d'un élevage bovin viande
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet