Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Entrepreneur de petite entreprise

Active

N° de fiche
RNCP34324
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 310m : Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion
Formacode(s) :
  • 32054 : direction entreprise
  • 32089 : tableau bord
  • 32076 : gestion entreprise
  • 32047 : création entreprise
  • 32097 : gestion entreprise artisanale
  • 32025 : stratégie entreprise
  • 32094 : gestion PME PMI
  • 32074 : gestion prévisionnelle
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 87%

Date d’échéance de l’enregistrement : 18-11-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS Conservatoire National des Arts et Métiers (Cnam) https://cnam.fr
Objectifs et contexte de la certification :

Les titulaires de la certification développent deux types d’activités en fonction de leur projet et des composantes de certification choisies :   

- la création d’une nouvelle activité au sein de leur entreprise ou leur établissement ; 

- la création d’une entreprise ou sa reprise, impliquant un changement de statut professionnel pour une fonction de dirigeant.   

Dans tous les cas, il s’agit de la conduite ou de la direction stratégique et opérationnelle d’une activité économique, contribuant à la création de valeur pour l’entreprise, prenant en compte la posture, l’engagement et les compétences entrepreneuriales de celle ou celui qui est en charge du projet de développement ou de création.   

Cela concerne des femmes et des hommes qui pilotent des projets aux différents stades du cycle de vie de l’entreprise : création, croissance, diversification, développement d’un produit et/ou service nouveaux dans une entreprise existante, transmission - reprise, essaimage, coopération inter-entreprises, etc., et ce, quel que soit le secteur économique et activité de l’entreprise.   

Ce métier « d’entrepreneur » au sens large, demande à réaliser en permanence des changements conduits, maîtrisés bien que risqués, dans un contexte d’économie de marché. Il se construit autour de points de ruptures qui engagent le changement, qu’il s’agit de conduire, et pour lesquels sont nécessaire la capacité de vision, les facultés d’anticipation et d’appropriation pour une mise en œuvre opérationnelle et balisée. Ces personnes peuvent en parallèle posséder une compétence technique dans un secteur d’activité qui leur permet de donner sens et force au développement de leur activité.      

Activités visées :

Pour développer une nouvelle activité au sein d’une entreprise ou bien créer une nouvelle entreprise/activité, l’Entrepreneur de petite entreprise développe ses compétences autour de quatre axes, chacun étant constitué d’activités clé à maîtriser.    

Le pilotage d’une petite entreprise nécessite des actes professionnels, notamment de gestion, contextualisés dans une dynamique d’analyse de ses environnements et de ses ressources pour assurer la conduite du changement adéquate à son développement, à sa création ou sa reprise.     

  • Activité 1 : Construction de la décision. Au regard du projet de chacun, il s’agit de développer des compétences à interroger les différents environnements du « projet » pour le questionner et ainsi l’enrichir.
  • Activité 2 : Conduite du projet. Pour donner  des méthodes et des outils qui permettent au stagiaire de conduire avec rigueur et méthode son « projet ». 
  • Activité 3 : Management des ressources et contrôle de l’activité. Les premières ressources de la petite organisation sont ses clients (comment les conquérir ? comment les garder ?) puis ce sont les ressources humaines et plus exactement les compétences utiles et nécessaires à développer la valeur ajoutée de l’organisation et enfin, comme résultante les ressources financières qui découlent de la stratégie et des politiques marketing, commerciales et humaines mises en place.
  • Activité 4 : Animation des réseaux de partenaires internes et externes. Pour positionner le « projet » dans son      éco système par une identification des structures utiles au projet.
Compétences attestées :

  Le (la) titulaire de la certification est capable de :  

1-Elaborer la stratégie, construire et mettre en œuvre la décision et la structure juridique d'un projet

Effectuer une veille stratégique combinée sur les plans juridique, technologique et concurrentiel 

Définir, mettre en œuvre et contrôler la stratégie du projet en lien avec sa production, ses services et ses environnements  

Elaborer la structure contractuelle et juridique adaptée au projet, à son activité et à sa pérennité  

Repérer, analyser et traiter des dysfonctionnements en lien avec la stratégie du projet  

 2- Concevoir et conduire un projet de création d’activité / d’entreprise 

Concevoir la mise en œuvre opérationnelle du projet à partir de la stratégie et des objectifs définis en amont 

Décider les choix techniques, économiques et budgétaires adaptés au projet (réalisation) 

Mettre en œuvre, stimuler, coordonner et contrôler le projet (transfert)

Assurer le développement du projet en vue de sa pérennisation   


3-Gérer et manager des ressources et contrôler l’activité :

Définir la communication stratégique du projet et assurer sa présentation auprès des partenaires, financeurs et clients

Gérer les ressources humaines 

Contrôler et gérer les flux financiers. Animer l’équipe autour du projet 

Etre force de proposition pour positionner un nouveau projet en cohérence avec la stratégie globale de l’entreprise  

 4- Animer des réseaux de partenaires internes et externes :

Respecter et faire respecter les réglementations en vigueur 

Construire et entretenir des réseaux pertinents pour le projet et sa pérennité 

Animer le développement commercial du projet Contrôler la qualité des fournisseurs, des sous-traitants et des experts


Modalités d'évaluation :

Au regard de la nature de son projet et des compétences déjà détenues, l’auditeur accompagné par l’équipe pédagogique interrogera, travaillera, questionnera son projet entrepreneurial à travers 7 prismes thématiques (marketing, commercial, droit des affaires, stratégie etc). 

Pour chacune de ces thématiques, l’auditeur produira une feuille de route stratégique, des notes de synthèse, un plan global de gestion et management des ressources et un protocole d'animation de réseau de partenaires internes et externes sous forme d’un powerpoint résumant son travail et ses conclusions qui sera rendu à l’enseignant et présenté oralement au groupe et l’enseignant de la thématique. 

Des travaux réalisés en situations professionnelles réelles devront également être produits (analyses, tableaux, argumentaires, outils de pilotage et de gestion...)

En parallèle, dans une logique d’évaluation continue, un rapport méthodologique qui compile les 4 étapes du projet sera complété tout au long de la formation puis évalué lors d’une soutenance orale devant un jury de valorisation, selon les 4 volets de conduite du projet entrepreneurial Stratégie / Pilotage /  Suivi / Évaluation et Bilan. Chacun des 4 axes comporte sa propre grille d’analyse et ses propres critères d’évaluation et sera examiné en fonction de l'avancement du projet pour chaque blocs.

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP34324BC01

Elaboration de la stratégie, construction et mise en œuvre de la décision et d’une structure juridique pour le projet

Effectuer une veille stratégique combinée sur les plans juridique, technologique et concurrentiel 

Définir, mettre en œuvre et contrôler la stratégie du projet en lien avec sa production, ses services et ses environnements  

Elaborer la structure contractuelle et juridique adaptée au projet, à son activité et à sa pérennité.  

Repérer, analyser et traiter les dysfonctionnements en lien avec la stratégie du projet.  

Rédaction et présentations orales d’une feuille de route stratégique présentant les différentes étapes du projet, la finalité, les objectifs opérationnels et les analyses (juridiques, technologiques, normatives…). 


En situations professionnelles réelles : production d’analyse stratégiques telles que SWOT, cinq forces de Porter,  Pestel…, élaboration de tableaux identifiant les partenariats territoriaux, rédaction et présentation orale d’un argumentaire éclair (pitch) stratégique,  constitution et présentation orale  d’un tableau « ressources » (financières, matérielles, humaines), rédaction d’un tableau de bord incluant les indicateurs clés de performance…  


 L’évaluation du bloc de compétences 1 cible les compétences autourde la stratégie, construction et mise en œuvre de la décision et d’une structure juridique pour le projet. 

RNCP34324BC02

Conception et conduite de projet de création d’activité / d’entreprise

Concevoir la mise en œuvre opérationnelle du projet à partir de la stratégie et des objectifs définis en amont.

Décider les choix techniques, économiques et budgétaires adaptés au projet (réalisation). 

Mettre en œuvre, stimuler, coordonner et contrôler le projet (transfert). 

Assurer le développement du projet en vue de sa pérennisation.

Rédaction et présentations orales d’une note de synthèse opérationnelle présentant les différents outils de pilotage d’un projet.


En situations professionnelles réelles : production et présentation orale d’un plan d’action de pilotage du projet, rédaction et présentation orale d’un cahier des charges intégrant les contraintes temporelles, financières et qualitatives du projet…


L’évaluation du bloc de compétences 2 cible les compétences autour de la conception et conduite de projet de création d’activité / d’entreprise   

RNCP34324BC03

Gestion et management des ressources et contrôle de l’activité

Définir la communication stratégique du projet et assurer sa présentation auprès des partenaires, financeurs et clients. 

Gérer les ressources humaines. 

Contrôler et gérer les flux financiers. 

Animer de l’équipe autour du projet. 

Être force de proposition pour positionner un nouveau projet en cohérence avec la stratégie globale de l’entreprise 

Rédaction et présentations orales d’un plan global de gestion et management des ressources.


En situations professionnelles réelles : production et présentation orale d’un plan de communication, d’un plan marketing, d’un  plan commercial, d’un plan de veille,  d’un plan RH, d’un reporting financier….


L’évaluation du bloc de compétences 3 cible les compétences autour de la gestion et management des ressources et contrôle de l’activité  

RNCP34324BC04

Animation des réseaux de partenaires internes et externes

 Respecter et faire respecter les réglementations en vigueur. 

Construire et entretenir des réseaux pertinents pour le projet et sa pérennité. 

Animer le développement commercial du projet.

Contrôler la qualité des fournisseurs, des sous-traitants et des experts.

Rédaction et présentations orales d’un protocole d’animation      d’un réseau de partenaires internes et externes.


En situations professionnelles réelles : : production et présentation orale de la méthodologie de contractualisation des partenariats, de la planification des opérations d’animation, d’un listing des partenaires qualifiés (ESS par exemple), structuration d’un argumentaire commercial…  


 L’évaluation du bloc de compétences 4 cible les compétences autour de l’animation des réseaux de partenaires internes et externes  

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Les composantes de la certification sont déclinées en blocs de compétences.  Chaque bloc permet d'acquérir des compétences propres à chacun. 

Il convient d’avoir validé les 4 blocs de compétences pour être diplômé du titre Entrepreneur de petite entreprise. Chaque bloc de compétence a une durée de validité illimitée. Une attestation de réussite est délivrée à chaque validation de blocs. 

La formation dure 44 jours répartis sur 6 mois en moyenne. Elle s’articule autour de modules de formation à la fois obligatoires et au choix (17 jours de formation) et une étape importante de réalisation d’un projet en situation de travail (27 jours). Cet ensemble organisé, séquencé et accompagné participe de chacun des blocs de compétences et est évalué à travers les critères propres à chacun d’eux. 

Secteurs d’activités :

L’entrepreneur de petite entreprise exerce principalement son activité dans les entreprises de moins de 50 salariés, de tous les secteurs d’activité. Cette taille détermine ses activités, ses conditions d’exercice dans de très petites structures, son savoir-faire technique et professionnel correspondant au métier de l’entreprise, savoir-faire qui tient une place importante dans les relations internes et externes. Les relations avec le personnel, les clients, l’environnement économique et médiatique sont fortement liées aux qualifications et à la personnalité de l’entrepreneur.

De plus, parmi les entreprises de moins de 50 salariés, 95,7 % sont des entreprises de moins de 10 salariés, représentant tous les secteurs d’activités de façon relativement homogène : industrie, construction, commerce, transport et entreposage, hébergement et restauration, information et communication, immobilier, services aux entreprises, enseignements, santé humaine et action sociale, services aux particuliers etc.  

Type d'emplois accessibles :

Le titre vise la direction stratégique et opérationnelle d’une petite entreprise et le pilotage opérationnel de projet (nouveaux produits ou services, essaimage, création ou reprise d’activités).  

Les domaines dans lesquels les entrepreneurs de petite entreprise sont pluriels, dont ci-dessous quelques exemples d’emplois :  

- Responsable (Responsable de bureau d’études - Responsable de production – Responsable en gestion – responsable commercial – Responsable technique - Responsable d’entreprise de nettoyage  ...)

- Chef d’entreprise 

- Directeur / Directeur d’unité - Adjoint au chef d’entreprise 

- Entrepreneur

- Chargé de projet, chef de projet 

- Adjoint évolutif, adjoint au dirigeant, gérant… 

- Indépendant 

- Manageur de magasin de détail - Responsable d’agence commerciale 

- Gestionnaire de structure de loisirs  - Directeur d’exploitation 

- Artisan installateur d’équipements sanitaires et thermiques

 - Dirigeant  

Code(s) ROME :
  • M1302 - Direction de petite ou moyenne entreprise
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Cette certification de niveau 5 est accessible à des personnes souvent issues de diplômes techniques de niveau 4 et 3, assumant des fonctions techniques. Elle est aussi accessible aux publics ayant des diplômes de niveau équivalent ou supérieur (6, 7, 8) qui veulent maîtriser les compétences transverses essentielles de la dimension entrepreneuriale de leur projet professionnel autour du développement, de la reprise ou de la création d’activité.   

Il convient d’avoir validé les 4 blocs de compétences pour être diplômé du titre Entrepreneur de petite entreprise. 



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

- l’Administrateur général du Cnam ou son représentant 

- un enseignant du Cnam 

- deux représentants qualifiés des professions concernées par la certification  

Après un parcours de formation continue X

- l’Administrateur général du Cnam ou son représentant 

-  un enseignant du Cnam  

- deux représentants qualifiés des professions concernées par la certification  

En contrat de professionnalisation X

- l’Administrateur général du Cnam ou son représentant 

-  un enseignant du Cnam  

- deux représentants qualifiés des professions concernées par la certification  

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

- l’Administrateur général du Cnam ou son représentant 

-  un enseignant du Cnam  

- deux représentants qualifiés des professions concernées par la certification  

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
21-04-2009

Arrêté du 10 avril 2009 publié au Journal Officiel du 21 avril 2009  portant enregistrement au répertoire national des certifications  professionnelles. Enregistrement pour trois ans, au niveau III, sous  l'intitulé Entrepreneur de petite(s) entreprise(s) avec effet au 21  avril 2009, jusqu'au 21 avril 2012.  

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 21-04-2009
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2017 534 5 88 81 82
2016 451 1 86 66 71
2015 108 0 91 67 68
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Organisme(s) préparant à la certification :
Nom légal Rôle
CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT Habilitation pour former et organiser l’évaluation
CHAMBRE METIERS ARTISANAT INTERDEPART Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Chambre de Métiers et de l’Artisanat des Hauts-de-France Habilitation pour former et organiser l’évaluation
CHBRE REG METIERS ARTISANAT ILE FRANCE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Chambre de métiers et de l’artisanat de la Haute-Garonne Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Chambre Régionale de Métiers et de l'Artisanat Auvergne-Rhône-Alpes Habilitation pour former et organiser l’évaluation
CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT Habilitation pour former et organiser l’évaluation
ASSEMBLEE PERMANENTE CHAMBRES DE METIERS ET DE L ARTISANAT Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Chambre de métiers et de l'artisanat de l'Eure Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Chambre de Métiers et de l’Artisanat Interdépartementale DORDOGNE-GIRONDE-LOT-ET-GARONNE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
CHBRE METIERS ARTISANAT REG GUADELOUPE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Certifications antérieures :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP6930 RNCP6930 - Entrepreneur(euse) de petite entreprise
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet