Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Acheteur international - (MS)

Active

N° de fiche
RNCP34328
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 312p : Gestion des échanges commerciaux
Formacode(s) :
  • 34024 : achat
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 100%

Date d’échéance de l’enregistrement : 18-11-2022
Nom légal Nom commercial Site internet
CENTRALESUPELEC CENTRALESUPELEC http://www.centralesupelec.fr
Objectifs et contexte de la certification :

La fonction achats s’est professionnalisée dans un grand nombre d’entreprises, à mesure de la mondialisation des échanges et de la complexité croissante de la technologie. Elle nécessite des spécialistes formés à la négociation internationale de haut niveau, capables de mettre en œuvre une stratégie fournisseurs dans des contextes techniques en rapide et constante évolution. 

L’Acheteur(euse) international(e) conçoit, organise, gère et évalue les processus des achats internationaux. Il(elle) est en charge de la mise en place d’une politique d’achats responsables et de la gestion des contrats dans le respect de la réglementation. Ses compétences incluent la maîtrise des outils numériques utiles aux achats et s’étendent à l’organisation de la chaîne logistique, dont certains aspects techniques et éthiques font partie de la négociation des contrats d’achats internationaux. 

La taille des entreprises concernées par la certification est très variable (des PME aux grands groupes internationaux, ainsi qu'aux grandes administrations et services publics). De nombreuses entreprises et services publics procèdent à des achats internationaux, qu'il s'agisse de produits ou de services. Des opportunités intéressantes existent aussi dans toutes sortes d’ETI, de PME, et de start-up.   

Activités visées :

Les activités de l’acheteur(euse) international(e) sont constituées de trois ensembles :    

  • Elaboration de la stratégie des achats internationaux

Etude et comparaison des stratégies d’achat à l’international, définition de la mission du service achats à l’international, mise en place d’une stratégie d’achats responsables, veille et réalisation des études de marché relatives aux achats internationaux.    

  • Gestion opérationnelle des achats internationaux 

Structuration de la démarche achats à l’international, organisation du service achats dans l’entreprise, management des équipes d’acheteurs, suivi de la performance et amélioration continue du service achats, calcul du coût de possession d’un produit, organisation et suivi des processus achats à l’aide des outils digitaux, négociation des achats internationaux, management des contrats.    

  • Mise en œuvre de la performance achats à l’international

Audit des fournisseurs, mise en place et utilisation des tableaux de bord, communication auprès des publics internes et externes en contexte multiculturel, amélioration continue de la création de valeur.      

Compétences attestées :
  • Identifier les différentes stratégies possibles en matière d’achats internationaux, afin de les comparer au regard des possibilités techniques et financières de l’entreprise.     
  • Situer les enjeux et risques majeurs liés aux achats dans le contexte concurrentiel international de l’entreprise, en vue de proposer la stratégie d’achat la mieux adaptée à ses objectifs.         
  • Définir les objectifs opérationnels du service des achats internationaux en vue d’assurer la cohérence de ceux-ci avec la stratégie globale de l’entreprise. 
  • Identifier l’ensemble des risques humains, sociaux et environnementaux liés à la politique d’achats de l’entreprise, en vue de se conformer aux réglementations nationales et internationales, ainsi qu’aux principes éthiques de l’économie responsable.                
  •  Assurer une veille concurrentielle permanente sur les fournisseurs et les marchés internationaux, afin de saisir les meilleures opportunités au regard de la stratégie globale de l’entreprise.   
  • Réaliser des études de marché relatives aux achats internationaux en vue d’affiner la stratégie pour chacun des produits ou services recherchés.
  • Formaliser les besoins et les fonctions, afin de disposer d’un outil opérationnel dans l’approche des fournisseurs internationaux.         
  • Maîtriser le processus des achats internationaux de la commande à la réception, en respectant le cahier des charges et les délais impartis, afin d’assurer l’approvisionnement régulier et conforme des services de l’entreprise.             
  • Répartir les responsabilités et organiser la communication au sein du service achats, en vue d’optimiser les processus des achats internationaux et leur efficacité au regard de la stratégie de l’entreprise.   
  •  Concevoir et utiliser les bons outils de mesure de la performance du service achats dans une perspective d’amélioration continue de son organisation.       
  • Evaluer le coût de possession d’un produit en utilisant les principes du management du cycle de vie des produits, de la gestion des stocks et des amortissements, afin d’optimiser la politique d’achats internationaux.   
  • Concevoir le système d’information support des achats internationaux en cohérence avec la stratégie achats de l’entreprise.   
  • Intégrer les possibilités d’internet aux processus achats (plates-formes, centrales d’achat, sites d’enchères), en vue d’optimiser la productivité du service achats. 
  • Aborder la négociation au bon moment dans le processus d’achat, en vue d’optimiser les résultats.   
  • Garder le contrôle des étapes de la négociation, en tenant compte des aspects culturels des échanges, en vue de conclure un marché dans l’intérêt de l’entreprise.         
  • Préparer les appels d’offres, en intégrant les spécificités des achats internationaux et des achats de prestations de services ou de sous-traitance afin d’anticiper sur la rédaction des contrats d’achat.   
  • Identifier les principales clauses du contrat à établir (prix, qualité, différends, délais et pénalités, réparation des préjudices, sortie de la relation contractuelle, etc.) et proposer au service juridique un projet de contrat.
  •  Anticiper les litiges et gérer leur règlement, en s’appuyant sur les clauses du contrat d’achat, afin de limiter les risques aussi bien financiers qu’en termes d’image de l’entreprise.
  • Evaluer méthodiquement la performance des fournisseurs selon les critères de qualité, de prix, de délais et de fiabilité sur la durée, afin d’anticiper sur les défaillances et la nécessité de remplacer l’un ou l’autre de ceux-ci.         
  • Utiliser une méthodologie d’identification des bons indicateurs et de construction des tableaux de bord, afin d’évaluer  en continu la performance du service achats à l’international.   
  • Analyser les données des tableaux de bord en vue d’améliorer en continu la performance du service achat à l’international. 
  • Assurer une bonne communication sur les processus achat en direction des publics internes et externes à l’entreprise, en tenant compte des aspects interculturels, afin d’impliquer toutes les parties prenantes dans la performance du service achat à l’international.   
  • Identifier les points critiques de la création de valeur tout au long du processus achat en vue d’optimiser celle-ci dans une démarche d’amélioration continue.   
  • Élaborer et présenter des propositions d’amélioration de la politique des achats internationaux, en français et en anglais, à l’intention de la direction générale.     
Modalités d'évaluation :
  • Évaluation sur étude de cas donnant lieu à rapport écrit et soutenance orale devant le jury de certification.
  • Évaluation par la mise en situation professionnelle sur données réelles.  
  • Évaluation de la thèse professionnelle, réalisée en situation au sein du service des achats internationaux d’une entreprise. 
N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP34328BC01

Élaborer la stratégie des achats internationaux
  • Identifier les différentes stratégies possibles en matière d’achats internationaux, afin de les comparer au regard des possibilités techniques et financières de l’entreprise.     
  • Situer les enjeux et risques majeurs liés aux achats dans le contexte concurrentiel international de l’entreprise, en vue de proposer la stratégie d’achat la mieux adaptée à ses objectifs.         
  • Définir les objectifs opérationnels du service des achats internationaux en vue d’assurer la cohérence de ceux-ci avec la stratégie globale de l’entreprise.  
  •  Identifier l’ensemble des risques humains, sociaux et environnementaux liés à la politique d’achats de l’entreprise, en vue de se conformer aux réglementations nationales et internationales, ainsi qu’aux principes éthiques de l’économie responsable.                 
  • Assurer une veille concurrentielle permanente sur les fournisseurs et les marchés internationaux, afin de saisir les meilleures opportunités au regard de la stratégie globale de l’entreprise.   
  • Réaliser des études de marché relatives aux achats internationaux en vue d’affiner la stratégie pour chacun des produits ou services recherchés. 

Évaluation sur étude de cas donnant lieu à rapport écrit et soutenance orale devant le jury de certification.   L’évaluation est individuelle. 

RNCP34328BC02

Assurer la gestion opérationnelle des achats internationaux
  • Formaliser les besoins et les fonctions, afin de disposer d’un outil opérationnel dans l’approche des fournisseurs internationaux.         
  • Maîtriser le processus des achats internationaux de la commande à la réception, en respectant le cahier des charges et les délais impartis, afin d’assurer l’approvisionnement régulier et conforme des services de l’entreprise.             
  • Répartir les responsabilités et organiser la communication au sein du service achats, en vue d’optimiser les processus des achats internationaux et leur efficacité au regard de la stratégie de l’entreprise. 
  • Concevoir et utiliser les bons outils de mesure de la performance du service achats dans une perspective d’amélioration continue de son organisation.       
  • Evaluer le coût de possession d’un produit en utilisant les principes du management du cycle de vie des produits, de la gestion des stocks et des amortissements, afin d’optimiser la politique d’achats internationaux.   
  • Concevoir le système d’information support des achats internationaux en cohérence avec la stratégie achats de l’entreprise.   
  • Intégrer les possibilités d’internet aux processus achats (plates-formes, centrales d’achat, sites d’enchères), en vue d’optimiser la productivité du service achats.
  • Aborder la négociation au bon moment dans le processus d’achat, en vue d’optimiser les résultats.   
  • Garder le contrôle des étapes de la négociation, en tenant compte des aspects culturels des échanges, en vue de conclure un marché dans l’intérêt de l’entreprise.         
  • Préparer les appels d’offres, en intégrant les spécificités des achats internationaux et des achats de prestations de services ou de sous-traitance afin d’anticiper sur la rédaction des contrats d’achat.   
  • Identifier les principales clauses du contrat à établir (prix, qualité, différends, délais et pénalités, réparation des préjudices, sortie de la relation contractuelle, etc.) et proposer au service juridique un projet de contrat.
  • Anticiper les litiges et gérer leur règlement, en s’appuyant sur les clauses du contrat d’achat, afin de limiter les risques aussi bien financiers qu’en termes d’image de l’entreprise.       
  •  Évaluation de la thèse professionnelle, réalisée en situation au sein du service des achats internationaux d’une entreprise. 
RNCP34328BC03

Mettre en oeuvre la performance achats à l'international
  •  Evaluer méthodiquement la performance des fournisseurs selon les critères de qualité, de prix, de délais et de fiabilité sur la durée, afin d’anticiper sur les défaillances et la nécessité de remplacer l’un ou l’autre de ceux-ci.         
  • Utiliser une méthodologie d’identification des bons indicateurs et de construction des tableaux de bord, afin d’évaluer  en continu la performance du service achats à l’international.   
  • Analyser les données des tableaux de bord en vue d’améliorer en continu la performance du service achat à l’international. 
  • Assurer une bonne communication sur les processus achat en direction des publics internes et externes à l’entreprise, en tenant compte des aspects interculturels, afin d’impliquer toutes les parties prenantes dans la performance du service achat à l’international.   
  • Identifier les points critiques de la création de valeur tout au long du processus achat en vue d’optimiser celle-ci dans une démarche d’amélioration continue.   
  • Élaborer et présenter des propositions d’amélioration de la politique des achats internationaux, en français et en anglais, à l’intention de la direction générale.     

Évaluation sur étude de cas donnant lieu à rapport écrit et soutenance orale devant le jury de certification.   L’évaluation est individuelle.  

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Le titre d’Acheteur international - Purchasing Manager in Technology and Industry (MS) est délivré par le Jury au vu de la validation de la totalité des trois blocs de compétences. 

1. Élaborer la stratégie des achats internationaux 

2. Assurer la gestion opérationnelle des achats internationaux 

3. Mettre en œuvre la performance achats à l’international  

Les blocs de compétences sont capitalisables.  Un certificat est délivré à chaque candidat/e à l’issue de la validation d’un bloc de compétences. 

La validation de la thèse professionnelle est également exigée pour l’obtention du titre (règlement des Mastères Spécialisés de la Conférence des Grandes Ecoles).  

Secteurs d’activités :

Les principaux secteurs d'activité concernés sont : 

· Secteur industriel : achats de produits/ services fortement innovants entrant dans la composition des produits vendus, de biens d’équipement dans le processus de fabrication lui-même, ou dans le fonctionnement général de l’entreprise.   

· Secteur des services (télécoms, système d'information, immobilier,…) 

· Secteur du conseil et des services professionnels : pour des missions stratégiques ou opérationnelles liés aux achats  

· Services publics, administrations et opérateurs de l’état, dans le cadre d’un profond changement de culture (modernisation des services de l’Etat, partenariats Public-Privé, mondialisation des marchés publics).  

Type d'emplois accessibles :

  L’acheteur(euse) international(e) peut occuper les fonctions suivantes :  

  • Directeur(trice) des achats
  • Acheteur(euse) internationale(e)* 
  • Acheteur industriel (international)
  • Acheteur(euse)  projet/Chef de projet achat
  • Responsable achats internationaux et logistique 
  • Consultant(e)  achats internationaux et logistique
  • Consultant(e)  supply chain
  • Consultant(e)  achats
  • Analyste de la  performance achats
  • Responsable d'un bureau achat à l'étranger

*La fonction d’acheteur international peut-être intitulée en anglais :  

  • Sourcing specialist
  • Procurement manager
  • Lead buyer
  • Purchasing manager
  • Purchasing & supply chain manager
  • Category manager
  • Supplier & contract manager
Code(s) ROME :
  • M1101 - Achats
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Les critères d’admission dans le processus qui conduit au titre sont ceux de la Conférence des Grandes Ecoles : 

· Diplôme d’ingénieur habilité par la Commission des Titres d’Ingénieur (liste CTI)  

· Diplôme d’une école de management habilitée à délivrer le grade de Master (liste CEFDG)  

· Diplôme de 3ème cycle habilité par les autorités universitaires (DEA, DESS, Master…) ou diplôme professionnel cohérent avec le niveau BAC + 5  

· Diplôme de M1 ou équivalent, pour des auditeurs justifiant d’au moins trois années d’expérience professionnelle  

. Titre inscrit au RNCP niveau 1  

· Diplôme étranger équivalent aux diplômes français exigés ci-dessus  

Pour des diplômes anciens, qui ne sont plus actuellement délivrés, on se rapprochera de ceux qui s’y sont éventuellement substitués.   

Par dérogation, pour 30 % maximum du nombre d’étudiants suivant la formation MS concernée :  

· Niveau M1 validé ou équivalent sans expérience professionnelle.  

· Diplôme de L3 justifiant d’une expérience adaptée de 3 ans minimum.  

· Titre inscrit au RNCP niveau 2 justifiant d’une expérience adaptée de 3 ans minimum.  

. VAP (10 % maximum de l’effectif de la formation).    



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Cinq personnes : le président, deux formateurs du programme conduisant à la certification et deux professionnels extérieurs à l’autorité de certification.    

En contrat d’apprentissage X

Cinq personnes : le président, deux formateurs du programme conduisant à la certification et deux professionnels extérieurs à l’autorité de certification.    

Après un parcours de formation continue X

Cinq personnes : le président, deux formateurs du programme conduisant à la certification et deux professionnels extérieurs à l’autorité de certification.    

En contrat de professionnalisation X

Cinq personnes : le président, deux formateurs du programme conduisant à la certification et deux professionnels extérieurs à l’autorité de certification.    

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Cinq personnes : le président, deux formateurs du programme conduisant à la certification et deux professionnels extérieurs à l’autorité de certification.    

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 18-12-2016
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2018 13 0 100 84 -
2017 20 0 100 70 80
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet