Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Musicien professionnel instrumentiste-concertiste

Active

N° de fiche
RNCP34332
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 133 : Musique, arts du spectacle
Formacode(s) :
  • 45082 : pratique instrumentale
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 100%

Date d’échéance de l’enregistrement : 18-11-2020
Nom légal Nom commercial Site internet
ECOLE NORMALE MUSIQUE PARIS - A. CORTOT - http://www.ecolenormalecortot.com
Objectifs et contexte de la certification :

La création du Diplôme Supérieur de Concertiste a été motivée par la nécessité d’apporter aux étudiants la capacité à assumer la fonction d’interprète, non seulement avec la plus haute virtuosité, mais aussi avec une maturité au-delà de la réalisation encore académique sanctionnée par la fin des classes supérieures. D’autre part, cette certification apporte la garantie, pour les futurs interlocuteurs appartenant au monde professionnel, d’un comportement de compétence face aux situations de récital public. 

Activités visées :

  Le musicien professionnel instrumentiste-concertiste doit être en mesure de jouer en concert devant un public avec totale précision et sans défaillance aux plans technique, syntaxique et stylistique. Il pourra être accompagné par un ensemble instrumental.   Il peut aussi participer à des enregistrements sur CD ou DVD. Ces activités supposent l’accomplissement de nombreuses tâches préparatoires demandant des compétences variées telles que la culture musicale et une technique instrumentale irréprochable.  

Le type d'emplois accessibles sont celui de Concertiste et, secondairement, membre d’un orchestre professionnel (symphonique, de chambre…)  accompagnateur (s’il s’agit de concertistes pianistes)  membre d’un ensemble de musique de chambre (duo, trio, quatuor, etc.) 

Compétences attestées :

 Niveau de technique instrumentale - Qualités de précision et de rigueur dans l’exécution d’œuvres de grande difficulté. - Qualité de l’expression de la sensibilité et des émotions, force de communication, respect des formes et des styles musicaux… - Mémorisation des œuvres présentées - Capacité à élaborer un programme de récital de qualité - Maîtrise émotionnelle en situation.  

Modalités d'évaluation :

  - A l’issue d’un parcours de formation : concours constitué d’un récital public devant un jury extérieur 

- Dans le cadre d’une VAE : présentation du dossier devant un jury et audition  

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP34332BC01

Préparation de l'exécution publique

  - Entretien quotidien des capacités physiques en fonction des spécificités instrumentales 

 - Travail autonome sur les œuvres du répertoire de l’instrumentiste  

- Répétition in situ 

- Entretien de son instrument  

Évaluation faite par un jury extérieur à l’ENMP lors de l’audition probatoire de fin de 1ère année, visant à statuer sur la qualité de la préparation technique, l’adéquation du programme musical avec les exigences de la vie professionnelle, la précision et le soin apporté à l’étude des partitions, la présentation en scène, la maîtrise technique.

RNCP34332BC02

Production de l’exécution publique

  - Prestations pour l’enregistrement de CD ou DVD 

- Participations à des spectacles ou à des émissions 

- Production individuelle publique 

- Production collective publique  

Évaluation faite lors du récital en fin de 2ème année par un jury extérieur à l’ENMP sur l’ensemble des qualités requises de la réalisation technique et artistique du candidat dans un objectif d’insertion professionnelle.  

RNCP34332BC03

Communication et promotion de l’exécution publique

  - Veille à la promotion de ses compétences et de ses réalisations 

- Maintien et développement des relations  

- Utilisation des moyens des divers médias existants pour faciliter la sollicitation d’engagements  

 Évaluation faite par le comité pédagogique sur la notice argumentaire remise 5 mois avant le récital final, présentée sous forme de programme de concert incluant le répertoire, la présentation et justification du choix des œuvres, la biographie de l’artiste.  

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

L'acquisition de la certification est directement liée à l'obtention du Diplôme Supérieur de Concertiste dont l'évaluation se fait à l'issue du cursus à l'occasion du récital donné dans des conditions de concert.

Secteurs d’activités :

  Ce secteur est celui de la « musique classique » en France comme à l’international.   Il recouvre des établissements nombreux, de taille variable, gérés le plus souvent par des entités publiques (salles de concert, établissements d’enseignement, festivals …)  

Type d'emplois accessibles :

 Le type d'emplois accessibles sont celui de Concertiste et, secondairement,    membre d’un orchestre professionnel (symphonique, de chambre…)  accompagnateur (s’il s’agit de concertistes pianistes)  membre d’un ensemble de musique de chambre (duo, trio, quatuor, etc.)  

Code(s) ROME :
  • L1202 - Musique et chant
Références juridiques des règlementations d’activité :

sans objet

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

  Les candidats peuvent avoir accès au cursus de préparation au Diplôme Supérieur de Concertiste, lequel mène à la Certification,  de la façon suivante :

 - Les élèves ayant été reçus au Diplôme Supérieur d’Exécution,

 - Les élèves lauréats d’un concours international inscrit à la Fédération Mondiale de Genève,

-  Les étudiants diplômés du Master du CNSM de Paris ou de Lyon

  Une audition probatoire a lieu en fin de 1ère année.   Les candidats au Diplôme Supérieur de Concertiste ne peuvent se présenter que deux fois.   



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

   Le Président du Jury est de droit le Directeur des Concours  ou le Conseiller aux Etudes de l’Ecole Normale de Musique de Paris. La Direction de l’Ecole peut toutefois déléguer la présidence à une personnalité du monde musical de son choix. Par définition, il s’agira d’une personnalité professionnelle du plus haut niveau. Il n'y pas de nombre fixe de personnes composant le Jury .Réglementairement, le jury doit être au minimum composé de deux personnes en plus du Président, mais il en comprend régulièrement davantage. Dans tous les cas, tous les membres du jury sont extérieurs à l’Ecole à l’exception du Président.  

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

  Le Président du Jury est de droit le Directeur des Concours  de l’Ecole Normale de Musique de Paris. La Direction de l’Ecole peut toutefois déléguer la présidence à une personnalité du monde musical de son choix. Par définition, il s’agira d’une personnalité professionnelle du plus haut niveau. Il n'y pas de nombre fixe de personnes composant le Jury .Réglementairement, le jury doit être au minimum composé de deux personnes en plus du Président, mais il en comprend régulièrement davantage. Dans tous les cas, tous les membres du jury sont extérieurs à l’Ecole à l’exception du Président.   

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

  Le Président du Jury est de droit le Directeur des Concours  de l’Ecole Normale de Musique de Paris. La Direction de l’Ecole peut toutefois déléguer la présidence à une personnalité du monde musical de son choix. Par définition, il s’agira d’une personnalité professionnelle du plus haut niveau. Il n'y pas de nombre fixe de personnes composant le Jury .Réglementairement, le jury doit être au minimum composé de deux personnes en plus du Président, mais il en comprend régulièrement davantage. Dans tous les cas, tous les membres du jury sont extérieurs à l’Ecole à l’exception du Président.   

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 10-04-2010
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2018 16 0 100 100 100
2017 17 0 100 100 100
Lien internet vers le descriptif de la certification :

www.ecolenormalecortot.com


Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet