Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Expert en ingénierie des systèmes

Active

N° de fiche
RNCP34359
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 200 : Technologies industrielles fondamentales
Formacode(s) :
  • 31654 : génie industriel
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 100%

Date d’échéance de l’enregistrement : 16-12-2022
Nom légal Nom commercial Site internet
CENTRALESUPELEC CENTRALESUPELEC http://www.centralesupelec.fr
Objectifs et contexte de la certification :

  Qu’ils soient techniques ou organisationnels, les systèmes mettent en jeu des éléments hétérogènes (matériels, logiciels, acteurs humains) et leur conception fait appel à de nombreuses disciplines (mécanique, électronique, informatique, plasturgie, psychologie, etc.). Dès lors, l’ingénierie des systèmes est une démarche coopérative et interdisciplinaire qui repose sur une méthodologie et des outils spécifiques permettant de concevoir, de développer, de faire évoluer et de vérifier ces systèmes en optimisant sur tout le cycle de vie la solution apportée aux besoins des clients.   

L’expert en ingénierie des systèmes conduit la conception et l’implémentation de grands systèmes technologiques en milieu industriel ou dans le contexte des grands services à la collectivité (transports, santé, éducation, etc.). Il met en œuvre les méthodologies particulières de l’ingénierie des systèmes en intégrant les nouvelles technologies du secteur concerné, l’éco conception et la maîtrise des coûts des projets.   

La certification d’Expert en ingénierie des systèmes répond aux besoins de secteurs d’activités aussi variés que les industries nucléaires et aéronautiques, la production et la distribution d’énergie, les systèmes de transports en milieu urbain, ou encore les grandes organisations de la santé publique.    

Activités visées :

Les activités de l’Expert en ingénierie des systèmes s’organisent selon les sept axes suivants :    

  • Management de projet complexe

Approche processus, résolution de problèmes, utilisation des outils spécifiques, gestion budgétaire.  

  • Analyse stratégique, soutien logistique et ingénierie des systèmes complexes

Analyse des besoins du client, recherche de solutions innovantes, intégration de l’approche système, conception du soutien logistique intégré.  

  • Conception des systèmes supports

Mise au point de l’architecture du système d’information support, conception des plateformes techniques, prise en compte des nécessités de la maintenance évolutive.  

  • Modélisation et simulation des systèmes dynamiques

Commande des systèmes dynamiques, interconnexion des systèmes distribués, modélisation et simulation du comportement des systèmes dynamiques.  

  • Modélisation et simulation des systèmes électroniques numériques ou embarqués

Etablissement du cahier des charges, conception de l’architecture du système, modélisation et simulation.  

  • Réalisation et mise en service d’un système complexe

Planification, organisation, conception et mise en œuvre des programmes de test, maîtrise des coûts et des délais.  

  • Mise en œuvre de la sûreté de fonctionnement

Intégration des normes de sûreté des systèmes critiques, contrôle des systèmes critiques en temps réel, maintenance du soutien logistique intégré.  

Compétences attestées :
  • Utiliser les techniques et les outils logiciels adaptés, en vue de gérer un projet en approche processus.     
  • Utiliser les méthodes de résolution de problèmes en contexte de réalisation de projet, afin de surmonter les difficultés techniques et humaines rencontrées.     
  • Concevoir le paramétrage d’un progiciel de gestion intégré adapté au projet à gérer, afin de faciliter l’implication cohérente de l’ensemble des parties prenantes. 
  • Ordonnancer la réalisation des sous-systèmes en vue de l’assemblage final, répartir les responsabilités et organiser les interactions au sein des équipes, afin d’optimiser les coûts et délais de réalisation.           
  • Concevoir des protocoles de test en fonctionnement réel, en relation logique avec les simulations, afin de vérifier l’adéquation du système au cahier des charges.        
  • Concevoir et mettre en œuvre des outils de contrôle budgétaire adaptés à la gestion de projets complexes, en vue de leur connexion au système de contrôle de gestion de l’entreprise.
  • Spécifier les différents niveaux de priorité des besoins client et exigences opérationnelles du projet, en vue d’identifier les éléments-clés de sa conception.         
  • Mener les analyses d’opportunité et de besoins, avec le support d’une veille technologique et scientifique, afin de mettre en évidence la valeur stratégique pour l’entreprise de différentes solutions innovantes. 
  • Prendre en compte pour l’ensemble des parties prenantes la notion de cycle de vie d’un système industriel, ainsi que les normes et processus de l’ingénierie système.         
  • Identifier l’ensemble des éléments du soutien logistique au projet, afin d’intégrer ceux-ci en amont de sa conception.     
  • Définir les flux et dimensionner les éléments du soutien en vue d’optimiser l’approvisionnement et les services associés.     
  • Gérer la relation avec les fournisseurs en cohérence avec l’analyse des besoins du client afin de satisfaire aux exigences du cahier des charges.  
  • Concevoir les réseaux de capteurs et les systèmes d’interconnexion adaptés au projet, afin d’assurer la fiabilité de la collecte d’informations.       
  • Choisir les technologies numériques et les matériels répondant aux exigences techniques du projet, en vue d’optimiser l’investissement en accord avec le cahier des charges.     
  • Anticiper les évolutions de la technologie mise en œuvre et du système d’information support, en vue d’assurer la continuité de fonctionnement du système et de maintenir son niveau de performance. 
  • Établir un cahier des charges conforme aux besoins du client et aux exigences techniques de l’assemblage au sein du système complexe.       
  • Concevoir une architecture conforme au cahier des charges afin d’assurer l’intégration du dispositif électronique au système complexe.       
  • Utiliser les technologies de l’automatique, de l’informatique et des réseaux afin d’assurer la commande des sous-systèmes en cohérence avec le projet d’ensemble.         
  • Concentrer l’information caractéristique de l’état de fonctionnement du système dans le but d’assurer son contrôle en temps réel.      
  • Utiliser les modèles dynamiques et simulateurs pour mettre en évidence l’influence des différents paramètres sur le fonctionnement du système.
  •  Assurer une veille constante sur les normes applicables aux systèmes critiques et intégrer celles-ci dans les exigences techniques du projet.   
  • Utiliser les technologies informatiques temps réel pour la conception des systèmes embarqués.   
  • Fiabiliser le soutien logistique intégré du système complexe grâce à une répartition adéquate des responsabilités en vue d’éviter toute rupture d’activité ou perte en qualité.    
Modalités d'évaluation :
  •  Évaluation sur études de cas et exercices collectifs de modélisation de systèmes complexes.   
N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP34359BC01

Manager un projet technique complexe
  • Utiliser les techniques et les outils logiciels adaptés, en vue de gérer un projet en approche processus.     
  • Utiliser les méthodes de résolution de problèmes en contexte de réalisation de projet, afin de surmonter les difficultés techniques et humaines rencontrées.       
  • Concevoir le paramétrage d’un progiciel de gestion intégré adapté au projet à gérer, afin de faciliter l’implication cohérente de l’ensemble des parties prenantes. 
  • Ordonnancer la réalisation des sous-systèmes en vue de l’assemblage final, répartir les responsabilités et organiser les interactions au sein des équipes, afin d’optimiser les coûts et délais de réalisation. 
  • Concevoir des protocoles de test en fonctionnement réel, en relation logique avec les simulations, afin de vérifier l’adéquation du système au cahier des charges.  
  • Concevoir et mettre en œuvre des outils de contrôle budgétaire adaptés à la gestion de projets complexes, en vue de leur connexion au système de contrôle de gestion de l’entreprise.  
  • Evaluation sur étude de cas.
RNCP34359BC02

Concevoir l'ingénierie et le soutien logistique d'un système complexe
  • Spécifier les différents niveaux de priorité des besoins client et exigences opérationnelles du projet, en vue d’identifier les éléments-clés de sa conception.         
  • Mener les analyses d’opportunité et de besoins, avec le support d’une veille technologique et scientifique, afin de mettre en évidence la valeur stratégique pour l’entreprise de différentes solutions innovantes. 
  • Prendre en compte pour l’ensemble des parties prenantes la notion de cycle de vie d’un système industriel, ainsi que les normes et processus de l’ingénierie système.         
  • Identifier l’ensemble des éléments du soutien logistique au projet, afin d’intégrer ceux-ci en amont de sa conception.     
  • Définir les flux et dimensionner les éléments du soutien en vue d’optimiser l’approvisionnement et les services associés.     
  • Gérer la relation avec les fournisseurs en cohérence avec l’analyse des besoins du client afin de satisfaire aux exigences du cahier des charges.    

Évaluation sur étude de cas.

RNCP34359BC03

Concevoir les systèmes supports d'un système complexe
  • Concevoir les réseaux de capteurs et les systèmes d’interconnexion adaptés au projet, afin d’assurer la fiabilité de la collecte d’informations.       
  • Choisir les technologies numériques et les matériels répondant aux exigences techniques du projet, en vue d’optimiser l’investissement en accord avec le cahier des charges.       
  • Anticiper les évolutions de la technologie mise en œuvre et du système d’information support, en vue d’assurer la continuité de fonctionnement du système et de maintenir son niveau de performance. 

Évaluation sur étude de cas.

RNCP34359BC04

Modéliser et simuler les systèmes dynamiques, numériques ou embarqués
  • Établir un cahier des charges conforme aux besoins du client et aux exigences techniques de l’assemblage au sein du système complexe. 
  • Concevoir une architecture conforme au cahier des charges afin d’assurer l’intégration du dispositif électronique au système complexe.   
  • Utiliser les technologies de l’automatique, de l’informatique et des réseaux afin d’assurer la commande des sous-systèmes en cohérence avec le projet d’ensemble.         
  • Concentrer l’information caractéristique de l’état de fonctionnement du système dans le but d’assurer son contrôle en temps réel.       
  • Utiliser les modèles dynamiques et simulateurs pour mettre en évidence l’influence des différents paramètres sur le fonctionnement du système.  
  • Évaluation sur exercice collectif de modélisation d’un système complexe. et  sur exercice de modélisation d’un système électronique, partie intégrante d’un système complexe. 
  • Présentation orale individuelle au jury, à l’aide de supports techniques adaptés. 
RNCP34359BC05

Mettre en œuvre la sûreté de fonctionnement et assurer la disponibilité d’un système complexe
  • Assurer une veille constante sur les normes applicables aux systèmes critiques et intégrer celles-ci dans les exigences techniques du projet.   
  • Utiliser les technologies informatiques temps réel pour la conception des systèmes embarqués.   
  • Fiabiliser le soutien logistique intégré du système complexe grâce à une répartition adéquate des responsabilités en vue d’éviter toute rupture d’activité ou perte en qualité.  

Évaluation sur étude de cas empruntée au secteur aéronautique.  

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

La validation des cinq blocs de compétences est obligatoire pour l’obtention du titre.   

La validation partielle d’un bloc n’est pas possible. La validation partielle de la certification est constituée des blocs dont la totalité des compétences à évaluer est reconnue.  

Secteurs d’activités :

L’expert en ingénierie des systèmes peut exercer ses fonctions dans les entreprises nationales ou internationales de toutes tailles, notamment dans les secteurs de haute technologie (transports, spatial, défense, transports, télécommunications). Il peut exercer en tant que collaborateur statutaire, intégré au Comité de Direction et rapportant à la direction générale, ou bien en tant qu’expert-consultant.   

Apparu en milieu industriel pour concevoir et implémenter les grands projets, le métier d’expert en ingénierie des systèmes est aujourd’hui également exercé dans les grandes entreprises de services, qu’il s’agisse des banques, des compagnies d’assurances, des hôpitaux et établissements de santé, ainsi que dans les administrations en contact avec le public.   

Type d'emplois accessibles :

- Ingénieur systèmes 

- Ingénieur systèmes industriels 

- Consultant ingénierie des systèmes 

- Ingénieur SLI (Soutien logistique intégré) 

- Directeur du soutien logistique intégré 

- Responsable des flux de production 

- Responsable sûreté de fonctionnement 

- Ingénieur systèmes embarqués 

- Directeur technique 

- Directeur de projet ingénierie système 

- Directeur de programme d’armement 

- Officier de programme (armement)  

Code(s) ROME :
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Les candidats à l’obtention de la certification sont admis à préparer celle-ci dès lors qu’ils sont titulaires d’un diplôme d’ingénieur ou d’un titre de niveau 7 (ancien niveau I) de qualification et apportent la preuve d’une expérience professionnelle de trois années au moins à un poste de cadre dans la production de biens ou de services.  



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

  Cinq personnes : le président, deux formateurs du programme conduisant à la certification et deux professionnels extérieurs à l’autorité de certification.      

En contrat d’apprentissage X

  Cinq personnes : le président, deux formateurs du programme conduisant à la certification et deux professionnels extérieurs à l’autorité de certification.      

Après un parcours de formation continue X

  Cinq personnes : le président, deux formateurs du programme conduisant à la certification et deux professionnels extérieurs à l’autorité de certification.      

En contrat de professionnalisation X

  Cinq personnes : le président, deux formateurs du programme conduisant à la certification et deux professionnels extérieurs à l’autorité de certification.      

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

  Cinq personnes : le président, deux formateurs du programme conduisant à la certification et deux professionnels extérieurs à l’autorité de certification.      

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
29-11-2014

 Arrêté du 19 novembre 2014 publié au Journal Officiel du 29 novembre  2014 portant enregistrement au répertoire national des certifications  professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau I, sous  l'intitulé "Expert(e) en ingénierie de systèmes" avec effet au 07  décembre 2011, jusqu'au 29 novembre 2019. 

Ancienne fiche RNCP : RNCP24828

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
16-12-2019

Décision de France compétences du 16 décembre 2019 portant enregistrement au répertoire national des certifications  professionnelles.

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 29-11-2014
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2018 19 0 100 79 -
2017 18 0 100 83 83
Lien internet vers le descriptif de la certification :

    https://exed.centralesupelec.fr/formation/mastere-specialise-management-de-projet-et-ingenierie-systeme-%c2%a4%c2%a4former-des-cadres-de-haut-niveau-dans-le-domaine-du-management-de-programme-et-de-lingenierie-systeme/  


Certifications antérieures :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP24828 RNCP24828 - Expert(e) en ingénierie des systèmes
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet