Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Manager en projets internationaux

Active

N° de fiche
RNCP34392
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 310m : Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion
Formacode(s) :
  • 32035 : conduite projet
  • 32036 : conduite projet international
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 81%

Date d’échéance de l’enregistrement : 27-01-2025
Nom légal Nom commercial Site internet
NEOMA BUSINESS SCHOOL NEOMA BUSINESS SCHOOL https://neoma-bs.fr
Objectifs et contexte de la certification :

Le Manager en projets internationaux assure la responsabilité, en tant que cadre, de la conception, de la mise en œuvre et de la gestion de projets en lien avec l’international.

Il conçoit, pilote et contrôle le développement d’une entreprise, en assurant la direction d’un ou plusieurs projets à l’échelle internationale depuis la phase de conception, jusqu’au déploiement, en s’appuyant sur des ressources internes ou externes. Il est garant de l’atteinte des objectifs et décisionnaire des choix à effectuer et des projets à mettre en œuvre.

Il assure une communication permanente, généralement en anglais, avec ses nombreux interlocuteurs.

Activités visées :

  Le Manager en projets internationaux est capable de :

  1. Concevoir des projets à dimension internationale
  2. Diriger des projets à l'échelle internationale
  3. Gérer une implantation et/ou une structure à l'étranger
  4. Manager une équipe multiculturelle


Compétences attestées :

* Réaliser un diagnostic de la stratégie de l’organisation, à partir d’une analyse de son environnement, afin de déterminer/d’identifier les axes de développement opérationnels.


* Concevoir un projet à dimension internationale, à partir des axes de développement opérationnels préalablement identifiés, en tenant compte de l’ensemble des dimensions financières, managériales, environnementales, et de son positionnement concurrentiel (réel et/ou prévisionnel) et des enjeux RSE. 


* Planifier le déploiement du projet en définissant et hiérarchisant les axes prioritaires ainsi que les décisions stratégiques associées, et en définissant les indicateurs de performance de manière à soutenir les objectifs stratégiques. 


* Evaluer et définir les moyens humains, techniques et financiers permettant de soutenir la réalisation des objectifs stratégiques et opérationnels du projet à dimension internationale.


* Défendre le projet auprès des différentes parties prenantes (direction, financeurs, mandataires, collaborateurs…) en présentant le projet, les scénarios, les résultats attendus et la gestion du risque associé.


* Déployer et suivre un projet à dimension internationale dans le respect du cahier des charges, en suivant les indicateurs de performance prédéfinis, et en appliquant les techniques des affaires internationales (commerce international, marketing, logistique…), afin d’assurer la bonne réalisation des objectifs.


* Assurer la viabilité d’un projet dans un contexte international, en tenant compte des enjeux interculturels et stratégiques, et en proposant des mesures correctives le cas échéant.


* Gérer l’interface entre les différents partenaires en communicant sur les états d’avancement (réalisations, objectifs, …) en interne et en externe (avec les partenaires étrangers) et en capitalisant sur les techniques de communication adaptées à la situation.


* Evaluer les résultats d’un projet par rapport aux contraintes de l’organisation (budget, temps, étapes…) et en présenter le bilan aux parties prenantes, à l’aide d’outils et de modes de communication adaptés à l’auditoire visé, de manière à procéder au lancement d’un projet d’implantation à l’étranger


* Élaborer des budgets d’exploitation en tenant compte des prévisions inhérentes au plan d’action sur le court, moyen ou long terme (objectifs, moyens, recettes) et fixer les objectifs de CA associés en s’appuyant sur des études de marché, une analyse géopolitique du pays d’implantation et la force commerciale de l’organisation de manière à négocier des financements avec des partenaires


* Détecter et négocier des financements pour l’implantation d’une organisation à l’échelle internationale, en : 

     ** identifiant les financeurs (leurs attentes et le type de financement),

     ** montant un dossier de demande de financement,

     ** identifiant les contre-garanties permettant de sécuriser le montage 

afin de supporter les objectifs stratégiques de l’organisation


* Détecter des opportunités de croissance à l’échelle internationale, en s’appuyant sur une veille géopolitique ainsi que l’identification des risques liés, de manière à rédiger une note d’opportunité à destination de la direction d’une organisation.


* Coordonner / manager une équipe multiculturelle en :

    ** évaluant l’adéquation entre le besoin en ressources humaines et les compétences des membres de l’équipe,

    ** affectant les tâches, missions et livrables aux membres de l’équipe

de manière à soutenir le développement du projet


* Animer une équipe multiculturelle au quotidien en : 

     ** Animant des réunions adaptées aux contraintes et spécificités de chacun, 

     ** tenant compte de la mixité culturelle dans ses interactions, 

     ** utilisant des outils et méthodes de communication adaptés permettant de favoriser la synergie entre collaborateurs et la génération de savoirs/compétences


* Anticiper et gérer les conflits dans un contexte international : 

     ** En amont en : - Identifiant les risques de conflits au préalable, - Proposant des actions de prévention des risques, 

     ** Lors de conflit :  - En identifiant les causes, - En communiquant avec les différentes parties prenantes - En proposant des solutions adaptées, 

De manière à favoriser un environnement propice à la réussite du projet.  

Modalités d'évaluation :
  • Projets
  • Etudes de cas
  •  Rapport écrit avec soutenance orale 
  •  Jeu de simulation d'entreprise 
N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP34392BC01

Concevoir des projets à dimension internationale
  1. Réaliser   un diagnostic de la stratégie de l’organisation, à partir d’une analyse de   son environnement, afin de déterminer/d’identifier les axes de développement opérationnels.
  2. Concevoir un projet à dimension internationale, à partir des axes de développement opérationnels préalablement identifiés, en tenant compte de   l’ensemble des dimensions financières, managériales, environnementales, et de   son positionnement concurrentiel (réel et/ou prévisionnel) et des enjeux RSE.
  3. Planifier le déploiement du projet en définissant et hiérarchisant les axes prioritaires ainsi que les décisions stratégiques associées, et en   définissant les indicateurs de performance de manière à soutenir les   objectifs stratégiques.
  4. Evaluer et définir les moyens humains, techniques et financiers permettant de soutenir la réalisation des objectifs stratégiques et opérationnels du projet   à dimension internationale.
  5. Défendre le projet auprès des différentes parties prenantes (direction,   financeurs, mandataires, collaborateurs…) en présentant le projet, les   scénarios, les résultats attendus et la gestion du risque associé.     

Projet : dans le cadre de la réalisation d’un projet de sa conception à sa mise en œuvre, le candidat en groupe, doit  :

  1. doit présenter à l’oral une analyse de l’environnement d’une organisation et ses axes stratégiques,
  2. présenter un projet à dimension internationale, expliciter l’intérêt du projet, déterminer les objectifs et indicateurs de performance associés,
  3. évaluer les ressources financières, humaines et matérielles nécessaires à la réalisation du projet, 
  4. présenter et défendre son projet à la direction d’une organisation pour validation.

Etude de cas : sous la forme d’une présentation écrite individuelle, le/la candidat(e) doit présenter un rétroplanning du déploiement d’un projet et expliciter les objectifs et indicateurs de performance associés.   


RNCP34392BC02

Diriger des projets à l'échelle internationale
  1. Déployer et suivre un projet à dimension internationale dans le respect du   cahier des charges, en suivant les indicateurs de performance prédéfinis, et   en appliquant les techniques des affaires internationales (commerce   international, marketing, logistique…), afin d’assurer la bonne réalisation   des objectifs. 
  2. Assurer la viabilité d’un projet dans un contexte international, en tenant   compte des enjeux interculturels et stratégiques, et en proposant des mesures   correctives le cas échéant. 
  3. Gérer l’interface entre les différents partenaires en communicant sur les   états d’avancement (réalisations, objectifs, …) en interne et en externe   (avec les partenaires étrangers) et en capitalisant sur les techniques de   communication adaptées à la situation.
  4. Evaluer les résultats d’un projet par rapport aux contraintes de   l’organisation (budget, temps, étapes…) et en présenter le bilan aux parties   prenantes, à l’aide d’outils et de modes de communication adaptés à   l’auditoire visé, de manière à procéder au lancement d’un projet   d’implantation à l’étranger     

Rapport écrit   avec soutenance orale en groupeBasé   sur une étude de cas portant sur un projet de créativité et d’innovation   d’une entreprise à portée internationale, le/la candidat(e) doit expliciter   la mise en œuvre du projet en respectant les contraintes associées à   l’organisation.    

ProjetDans   le cadre de la réalisation d’un projet de sa conception à sa mise en œuvre,   le candidat en groupe, doit :

  1. présenter :
    1. une description des enjeux interculturels   rencontrés par l’organisation dans le cadre du déploiement du projet,
    2. les risques associés au projet,
    3. les leviers de gestion des risques identifiés. - 
  2. présenter et défendre les résultats du   projet.  

Etude de   cas Sous   la forme d’une présentation écrite individuelle, le/la candidat(e) doit   réaliser une analyse réflexive permettant de couvrir : 

  1. Les étapes d’avancement du   projet,
  2. La coordination des membres   de l’équipe projet.
RNCP34392BC03

Gérer une implantation et/ou une structure à l’étranger
  1. Élaborer des budgets d’exploitation en tenant compte des prévisions inhérentes au plan d’action sur le court, moyen ou long terme (objectifs, moyens, recettes) et fixer les objectifs de CA associés en s’appuyant sur des études de marché, une analyse géopolitique du pays d’implantation et la force commerciale de l’organisation de manière à négocier des financements avec des partenaires
  2. Afin de supporter les objectifs stratégiques de l’organisation, détecter et négocier des financements pour l’implantation d’une organisation à l’échelle internationale, en :
    1. identifiant les financeurs (leurs attentes et le type de financement),
    2. montant un dossier de demande de financement,
    3. identifiant les contre-garanties permettant de sécuriser le montage
  3. Détecter des opportunités de croissance à l’échelle internationale, en s’appuyant sur une veille géopolitique ainsi que l’identification des risques liés, de manière à rédiger une note d’opportunité à destination de la direction d’une organisation. 


Etude de cas :A partir d’une étude de cas basée sur une entreprise réelle ou fictive, le/la candidat doit réaliser le diagnostic export d’une PME (Petite et Moyenne Entreprise) souhaitant s’internationaliser et ouvrir une filiale à l’étranger.Dans ce cadre, le/la candidat(e) doit :

  1. Proposer des recommandations en termes d’opportunité de développement
  2. proposer un budget prévisionnel d’exploitation,
  3. Evaluer les prévisions de CA,
  4. déterminer les indicateurs de performance.

Projet :Dans le cadre de la réalisation d’un projet de sa conception à sa mise en œuvre, le candidat en groupe, doit :

  1. négocier un budget,
  2. trouver des modes de financement,
  3. expliciter la sécurisation du montage financier





RNCP34392BC04

Manager une équipe multiculturelle
  1. De manière à soutenir le développement du projet, coordonner / manager une équipe multiculturelle en :
    1. évaluant l’adéquation entre le besoin en ressources humaines et les compétences des membres de l’équipe,
    2. affectant les tâches, missions et livrables aux membres de l’équipe
  2. Afin de favoriser la synergie entre collaborateurs et la génération de savoirs/compétences, animer une équipe multiculturelle au quotidien en :
    1. Animant des réunions adaptées aux contraintes et spécificités de chacun
    2. tenant compte de la mixité culturelle dans ses interactions
    3. utilisant des outils et méthodes de communication adaptés
  3. De manière à favoriser un environnement propice à la réussite du projet, anticiper et gérer les conflits dans un contexte international :

En amont en :

- Identifiant les risques de conflits au préalable,

- Proposant des actions de prévention des risques,

Lors de conflit : 

- En identifiant les causes,

- En communiquant avec les différentes parties prenantes

- En proposant des solutions adaptées,



Etude de cas :

A partir d’une étude de cas basée sur une entreprise réelle, mais administrée en ligne, le/la candidat est réparti dans une équipe multiculturelle (nationalités et fuseaux horaires différents). Il/elle doit 

  1. répartir les missions aux membres de l’équipe. 
  2. rédiger un compte rendu de réunion et expliciter les outils et méthodes de communication utilisés.


Jeu de simulation d’entreprise :

Dans le cadre d’une simulation d’entreprise, le/la candidat(e) est soumis à un ensemble de contraintes. Il/elle doit désamorcer un conflit interpersonnel lié à un environnement multiculturel.



Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Pour viser la certification professionnelle complète, le candidat doit valider les 4 blocs de compétences et une composante professionnelle/recherche sous la forme d’un « travail de fin d’étude » sur le thème du management de projets internationaux.

Secteurs d’activités :

Le métier s’exerce dans tous les secteurs professionnels (agro-alimentaire, industrie, services…), en France ou à l’étranger, au sein d’entreprises de taille différente (PME, grandes entreprises…), dont les activités s’effectuent dans un cadre international ou qui souhaitent se développer à l’international.

Les titulaires peuvent également exercer dans des Organisations de Solidarité Internationale ou des ONG (Organisations Non Gouvernementales), pour travailler sur des projets de développement ou des projets humanitaires.  

Type d'emplois accessibles :

Les intitulés des fonctions occupées par les certifiés peuvent comporter la mention « internationale », cela reste pourtant minoritaire dans les organisations. Cependant, les activités menées sont bien celles spécifiques à la gestion de projet à l’échelle internationale – en particulier pour les trois dernières décrites ci-dessous. Les intitulés sont aussi relativement variés du fait des nombreux secteurs d’activités concernés.  

  • Développeur d’affaires internationales / Business Developper
  • Chargé de projets / Project Manager
  • Analyste projet métier / Business Project Analyst
  • Consultant / Ingénieur d’affaires  
Code(s) ROME :
  • H1102 - Management et ingénierie d''affaires
  • M1402 - Conseil en organisation et management d''entreprise
  • M1806 - Conseil et maîtrise d''ouvrage en systèmes d''information
Références juridiques des règlementations d’activité :

Il n’existe aucune réglementation pour l’exercice de ces fonctions.

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Diplômé d’un bac +3 ou d'un bac +4 ou d’une certification de niveau 6 (FR), 

Ayant suivi, au sein d’un site agréé par NEOMA Business School,  une préparation à la certification adaptée à son niveau d'entrée en parcours de formation .



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

 Le jury de validation de la certification est composé du Président du jury et de 4 personnes, 

  • dont 2 membres dépendant de l’organisme (dont un intervenant professionnel) 
  • dont 2 membres extérieurs à l’organisme, représentants du secteur professionnel (dont 1 représentant les employeurs et 1 représentant les salariés) 

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés 40% des membres sont extérieurs à l’autorité délivrant la certification. Ils sont des professionnels qualifiés.
 

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

 Le jury de validation de la certification est composé du Président du jury et de 4 personnes, 

  • dont 2 membres dépendant de l’organisme (dont un intervenant professionnel) 
  • dont 2 membres extérieurs à l’organisme, représentants du secteur professionnel (dont 1 représentant les employeurs et 1 représentant les salariés) 

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés 40% des membres sont extérieurs à l’autorité délivrant la certification. Ils sont des professionnels qualifiés.
 

En contrat de professionnalisation X

  Le jury de validation de la certification est composé du Président du jury et de 4 personnes, 

  • dont 2 membres dépendant de l’organisme (dont un intervenant professionnel) 
  • dont 2 membres extérieurs à l’organisme, représentants du secteur professionnel (dont 1 représentant les employeurs et 1 représentant les salariés) 

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés 40% des membres sont extérieurs à l’autorité délivrant la certification. Ils sont des professionnels qualifiés.
 

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

  Le jury de validation de la certification est composé du Président du jury et de 4 personnes, 

  • dont 2 membres dépendant de l’organisme (dont un intervenant professionnel) 
  • dont 2 membres extérieurs à l’organisme, représentants du secteur professionnel (dont 1 représentant les employeurs et 1 représentant les salariés) 

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés 40% des membres sont extérieurs à l’autorité délivrant la certification. Ils sont des professionnels qualifiés.
 

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
24-01-2020

Décision de France compétences du 24 janvier 2020 portant enregistrement au répertoire national des certifications  professionnelles pour une durée de 5 ans.

Date de décision 27-01-2020
Durée de l'enregistrement en années 5
Date d'échéance de l'enregistrement 27-01-2025
Promotions (année d'obtention) pouvant bénéficier du niveau de qualification octroyé 2015|2016|2017|2018|2019
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2017 27 0 100 73 73
2016 26 0 64 56 72
2015 24 0 91 65 61
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet