Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Dessinateur en bureau d'études bâtiment

Active

N° de fiche
RNCP34458
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 232n : Bâtiment : construction et couverture (conception)
Formacode(s) :
  • 22252 : dessin BTP
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 80%

Date d’échéance de l’enregistrement : 02-03-2025
Nom légal Nom commercial Site internet
AP FORMATION AP FORMATION https://www.apformation.com
Objectifs et contexte de la certification :

Le secteur de la construction subit une transformation avec l’adoption des technologies liées à l’informatique. Le dessinateur en bureau d’études CAO/DAO jouent un rôle prépondérant dans cette nouvelle approche car la modélisation et la simulation constituent des outils centraux pour anticiper la performance des bâtiments, lors de leur conception et de leur suivi. 

Il en résulte des demandes plus spécialisées capables de simuler au travers d’une maquette numérique tous types de projets réalisés par des bureaux d’études très performants. Les compétences du dessinateur en bureau d'études s’élargissent donc vers le dessin 3D, en lien avec l’utilisation des documents générés par le scan 3D et l’intégration de documents dans le BIM. 

La rénovation dans le bâtiment est une source d’accroissement de l'activité, par voie de conséquence les phases d’études préalables sont importantes. 

- L’ensemble de la profession doit faire face aux évolutions des normes et des bonnes pratiques avec : 

o L’éco construction,  

o L’informatisation des données par le biais de la maquette numérique,  

o L’évolution technologique…   

Autant de facteurs qui rendent le rôle du dessinateur en bureau d’études indispensable à tout projet.  

Activités visées :

Bloc 1 : Interpréter les données de l’avant-projet pour proposer une restitution aux maîtres d’œuvre et d’ouvrage.Activité 1. : Préparation du projet
Activité 2. : Validation de la conformité
Activité 3. : Finalisation du dossier d’avant-projet définitif (APD)
Bloc 2 : Concevoir des plans bâtiment afin de modéliser la maquette numérique du projet. Activité 1. : Création de plans détaillés
Activité 2. : Vérification des plans
Activité  3. : Recherche des matériaux
Activité 4. : Livraison du dossier techniqueBloc 3 : Repérer et inventorier les quantités d’ouvrages afin d’établir le projet d’économie de la construction.Activité 1. :  Réalisation des chiffrages
Bloc 4 : Interpréter les demandes de correction lors des suivis de chantier et analyser les tâches et phases du projet afin d’en proposer leur ordonnancement.Activité 1. : Gestion de la planification
Activité 2 : Collaboration aux réunions
Activité 3 : Correction des plans

Compétences attestées :

Le (la) titulaire est capable de :
- Comprendre les directives délivrées du maître d’œuvre   
- Exprimer une idée architecturale à l'aide d'un logiciel de DAO  
- Proposer au client une adaptation des plans d’origine en fonction des contraintes réglementaires ou techniques, construire un argumentaire sur les solutions.
- Traduire les éléments techniques en plan, modéliser avec la (CAO/DAO) conception et dessin assisté par ordinateur, les éléments du projet qui nécessitent une représentation en 2 et 3 dimensions.
- Comprendre et optimiser les flux de travail BIM.  
- Décrire succinctement un ouvrage pour en calculer les quantités élémentaires.
- Ordonnancer les travaux en intégrant les contraintes liées à plusieurs activités.
- Animer et assister le coordinateur sur le suivi de chantier pour toutes vérifications de conformités ou de modifications de plans.

Modalités d'évaluation :

Bloc 1 : Interpréter les données de l’avant-projet pour proposer une restitution aux maîtres d’œuvre et d’ouvrage.  Descriptif et modalités d’évaluation : à partir des dossiers de consultation, le candidat devra :  
1 - Reformaliser par écrit une phase précise d’un projet.  
2 - Evoquer les contraintes techniques, esthétiques, les attentes de l’architecte, de l’ingénieur en bureaux d’études pour le projet, formaliser une proposition technique , relever les incohérences.  

Bloc 2. : Concevoir des plans bâtiment afin de modéliser la maquette numérique du projet. Descriptif et modalités d’évaluation à partir d'une étude d'un avant-projet et d'un cahier des charges décrivant un lot bien spécifique, le candidat devra réaliser : 
- Les plans de détail d’une partie d’un projet et produire le dossier technique à rendre au constructeur.  

Bloc 3. : Repérer et inventorier les quantités d’ouvrages afin d’établir le projet d’économie de la construction.  Descriptif et modalités d’évaluation : A partir du dossier technique du projet : Le candidat réalisera :  
- Le chiffrage du projet (métré, quantité…).    

Bloc 4 : Interpréter les demandes de correction lors des suivis de chantier et analyser les tâches et phases du projet afin d’en proposer leur ordonnancement.
Descriptif et modalités d’évaluation : Le candidat devra réaliser un plan d’ordonnancement selon la méthode PERT ou GANT sur un logiciel de planification à partir du dossier technique et du dossier d'exécution.   

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP34458BC01

Interpréter les données de l’avant-projet pour proposer une restitution aux maîtres d’œuvre et d’ouvrage.

- Comprendre les directives délivrées du maître d’œuvre (Architecte), dans le cadre de la prise de connaissance du projet pour répondre aux attentes du donneur d’ordre final en se référant aux notes et documents confiées.   

- Analyser le projet avec le MO (maître d’œuvre) dans le cadre de l’APD, pour prendre en compte toutes les étapes qui le concernent en spécifiant les corps d’états, les lots,  les ouvrages, les contraintes et les missions de chacun.   

- Collecter, ordonner et vérifier les informations pour le MO pour faciliter la compréhension du projet et constituer un dossier complet, en fonction des contraintes urbanistiques, architecturales, techniques et environnementales obtenues en participant aux réunions intermédiaires de phases.   

- Repérer, les éléments simples d’une structure courante d’un bâtiment, afin de faciliter par la suite la réalisation des différents plans d’exécution pour les BET (bureau d’études techniques), BC (bureau de contrôle), acousticiens… à partir d’une esquisse.   

- Identifier et interpréter les textes et normes règlementaires du code de l’urbanisme de la construction et de l’habitation en vue de l’élaboration du DPC par la lecture et l’analyse
des données du PLU (plan local d’urbanisme).  

- Appliquer le droit de l’urbanisme et de la construction pour valider la faisabilité légale du projet en vue de l’obtention des autorisations administratives, en se rapprochant des différentes autorités (préfecture, mairie, …).  

Cas pratique portant sur l’avant-projet. 

A partir d’un dossier de consultation comprenant :  
- Les pièces (notes, rapports esquisses, volumes, PLU surfaces, plans, budgets).
- Les pièces administratives.
- Relevé du géomètre, analyse du terrain, analyse technique et structurelle de l’existant…
- Le dossier d’études (relevés, diagnostic, REEF, DTU, avis techniques),

Il sera demandé de réaliser l’étude d’un lot du projet, comprenant les contraintes techniques, des schémas, un relevé des incohérences et des solutions à envisager. 


Lieu : en centre. 

Type de travail : individuel. 

Modalité : compte rendu écrit réalisé sur fichiers informatique. 

Durée : 3 heures. 

Notation : note sur 20.  

RNCP34458BC02

Concevoir des plans bâtiment afin de modéliser la maquette numérique du projet.

- Exprimer et mettre en valeur une idée architecturale transcrite en dessin afin de répondre à la demande d’un client dans le cadre de son projet de construction en appliquant les conventions de dessin (nature de coupes, épaisseur de traits, cotations…) et les logiciels de DAO.   

- Traduire, modéliser des éléments techniques en plans, pour les parties prenantes (MO, BET, BC, donneur d’ordre…) qui nécessitent une représentation en 2 et 3 dimensions, afin de fournir au donneur d’ordre une vision finalisée du projet, en utilisant les outils de conception et dessin assisté par ordinateur (CAO/DAO) et une maquette numérique.   

- Appliquer les directives de l’architecte pour modifier un défaut ou une insuffisance de conception d’un ouvrage,  afin d’éviter toute perte de temps dans sa conception finale, en inventoriant les solutions et alternatives possibles. 

- Argumenter et commenter auprès du MO le choix des techniques liées à la réalisation des plans d’ensemble et d’exécution, afin de faire valider, la méthode de travail retenue.   

- Interpréter les notes d’observations relatives aux plans qui seront demandées par le maître d’œuvre, pour accélérer la validation du travail effectué et transmettre les informations utiles aux différentes parties prenantes en consultant les prises de comptes rendus de réunions.   

- Comprendre et optimiser les flux de travail BIM, avec les différentes parties prenantes du projet, afin d’intégrer les matériaux et les plans réalisés dans la maquette numérique en stockant toute l'information sur un serveur.   

- Concevoir des objets BIM pour le BIM manager en vue de les compiler dans une bibliothèque générique et de nomenclatures afin de les intégrer facilement aux planifications des différents phases du projet. 

Cas pratique : Conception de plan et modélisation d’une maquette numérique. 

A partir de l’étude d’un avant-projet et d’un cahier des charges décrivant un lot bien spécifique, il sera demandé de réaliser les plans et notices à remettre, y compris les éléments liés à la maquette numérique.


      Lieu : en centre. 

Type de travail : individuel. 

Modalité : compte rendu écrit réalisé sur fichiers informatique. 

Durée : 6 heures. 

Notation : note sur 20.  

RNCP34458BC03

Repérer et inventorier les quantités d’ouvrages afin d’établir le projet d’économie de la construction.

- Organiser le projet dans son ensemble pour les différents intervenants en vue d’extraire un plan spécifique par corps d’état, en utilisant une hiérarchisation des fichiers et de couches informatiques.   

- Vérifier la compatibilité des fichiers réalisés avec la charte du BIM manager, afin qu’il valide le choix des techniques liées à la réalisation informatique en argumentant et commentant chaque plans d’ensemble.   

- Identifier les données du dessin pour l’économiste de la construction dans le cadre de la préparation du dossier de chiffrage en vue d’une restitution des quantités élémentaires en appliquant une méthode analytique de décomposition des ouvrages.   

- Concevoir le tableau de comparaison des offres de prix avec l’économiste de la construction dans le cadre de la rédaction d’une consultation à un appel d’offre par le biais d’un tableur.  

Etude de cas : Réalisation de l’étude du chiffrage de lots d’un projet.   

A partir d’un dossier technique de projet contenant :
 

- Les pièces de marché :  contrats, descriptifs, graphique, plans, dossier d’études, relevés, notices, diagnostics,  il sera demandé de réaliser
le chiffrage du projet (métré, quantité…).  


Lieu : en centre. 

Type de travail : individuel. 

Modalité : Compte rendu écrit réalisé sur fichiers informatique. 

Durée : 2 heures. 

Notation : note sur 20.  

RNCP34458BC04

Interpréter les demandes de correction lors des suivis de chantier et analyser les tâches et phases du projet afin d’en proposer leur ordonnancement.

- Exprimer un point de vue lors des réunions des différentes phases d’un ouvrage et proposer des modifications aux intervenants du projet sur la mise à jour les plans et des plannings afin de faciliter la coordination du projet. 

- Interpréter les données relevées lors des visites de chantier pour la mise au net des plans à transmettre à la maitrise d’œuvre et aux entreprises en utilisant des logiciels de CAO DAO et du matériel de relevés.   

- Proposer une adaptation des plans d’origine dans le cadre d’une rénovation, sous la direction de l’architecte, du BET (bureau d’études technique), BC (bureau de contrôle) afin de satisfaire aux modifications souhaitées par le client en fonction des contraintes réglementaires ou techniques.    

- Identifier pour le dessin les solutions à apporter, dans le cadre de points particuliers et/ou contraintes observées sur l’ouvrage, afin de ne pas dénaturer le concept du projet en utilisant les notes descriptives et les remontées de la maîtrise d’œuvre.  

  Etude de cas: Ordonnancement des tâches.

Réaliser un plan d’ordonnancement à partir :  
- d’un dossier technique qui comprend : plans, pièces écrites (calendrier prévisionnel général, devis quantitatif…).   
- d’un dossier d’exécution : qui comprend les choix techniques constructifs, types de matériaux et matériels, contraintes du chantier, ressources humaines, bordereau des temps d’exécution… 

 

Lieu : en centre. 

Type de travail : individuel 

Modalité : compte rendu écrit réalisé sur fichiers informatique. Durée : 1 heure 

Notation : Note sur 20 


Oral sur le projet professionnel réalisé en entreprise. 

Les jurys vérifieront également lors de l’entretien :    

- Le degré de vielle et de culture technologique du candidat.     

- La capacité à résoudre un problème et à transmettre une explication claire.    

- La qualité du rapport de stage   

- La valorisation de l’expérience acquise.  


Lieu : en centre. 

Modalité : Oral 

Durée : 1 heure 

Programmation : en fin de cursus après le stage en entreprise.  

Notation : Note / 20 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Pour les candidats issus d’un parcours de formation continue, chaque bloc de compétences est acquis dès lors que le candidat a acquis une note supérieure ou égale à 10/20 et il n'y a pas compensation entre les blocs de compétences. Il est nécessaire de valider tous les blocs de compétences pour valider le titre.   

Les candidats n’ayant pas validé une ou plusieurs épreuves peuvent représenter ladite épreuve dans un délai de 3 ans.   Pour les candidats issus d’un parcours VAE : Les blocs 1 /2/3 et 4 pourront faire l’objet d’une évaluation séparée.    Pour les candidats issus d’un parcours d’une autre école sur un autre titre : Il conviendra d’examiner le référentiel des blocs de compétences obtenus pour déterminer l’équivalence possible avec celui ou ceux du titre. Dans ce cas pour valider le titre le candidat devra passer les épreuves liées au/aux bloc(s) de compétence manquants. Il est à noter qu’un candidat pourra se présenter pour la validation du titre quel que soit le mode de validation des précédents blocs (VAE ou formation continue).   

Secteurs d’activités :

Il existe quatre filières d'emplois nécessitant des compétences pour exercer cette activité :
- Au sein de cabinets d'architectes et chez les maîtres d'ouvrages publics (service étude, service technique public ou privé) où son activité principale porte sur le "dessin de projet" : représentation graphique d'une construction, établissement du dossier de détails d'exécution et de la demande de permis de construire. On parle de cabinet de maîtrise d’œuvre ou de maîtrise d’ouvrage.
- En cabinet d’économie de la construction - Au sein d’un bureau d’études et de contrôle, le technicien d’études organise la production des plans d'exécution des ouvrages en tenant compte des exigences des corps d'état secondaire et des méthodes de l'entreprise gros œuvre.
– en bureau d’études techniques (structures, thermique…)  
– en bureau d’études des services techniques des collectivités territoriales - Au sein d'entreprises principalement de gros œuvre ou de travaux publics pour lesquelles il réalise plus particulièrement le dossier d'exécution et les plans :
– dans les entreprises artisanales du bâtiment
– dans les PME et les grandes entreprises  

Type d'emplois accessibles :

- Dessinateur en bureau d'études bâtiment
- Technicien d’études CAO/DAO,
- Dessinateur projeteur bâtiment bureaux d’études
- Collaborateur d'architecture CAO/DAO
- Dessinateur BIM modeleur 

Code(s) ROME :
  • F1104 - Dessin BTP et paysage
Références juridiques des règlementations d’activité :

 Aucunes

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Le stagiaire sera de niveau 4. Il pourra être en reconversion donc sans expérience avec le métier visé. S’il est de niveau inférieur au niveau 4, il devra bénéficier d’une expérience professionnelle de 1 an minimum et passer avec succès des tests qui valideront sa capacité listées plus bas. Il sera capable de montrer des réalisations de projet (plans, permis de construire, métrés…). 

Un entretien oral et un dossier de candidature permettra d’exposer ses critères de motivation et son projet professionnel  

Pour accéder à la certification du point de vue des compétences attendues, il est nécessaire de maîtriser l'informatique, la géométrie/trigonométrie. Le candidat devra aussi avoir une bonne capacité de communication orale. Il est recommandé une expérience en entreprise dans le secteur du bâtiment. Il est demandé de la rigueur, de la créativité et une maîtrise de l'outil informatique. 

Ceci nécessite :
· une bonne vision dans l'espace,
· un esprit d'analyse, l'esprit d'initiative et de synthèse,
· de la rigueur pour la partie dessin et calcul
· savoir travailler en équipe.  



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

  3 personnes : - Le Directeur Pédagogique et 2 professionnels 

En contrat d’apprentissage X

   3 personnes : - Le Directeur Pédagogique et 2 professionnels  

Après un parcours de formation continue X

   3 personnes : - Le Directeur Pédagogique et 2 professionnels  

En contrat de professionnalisation X

   3 personnes : - Le Directeur Pédagogique et 2 professionnels  

Par candidature individuelle X

   3 personnes : - Le Directeur Pédagogique et 2 professionnels  

Par expérience X

   3 personnes : - Le Directeur Pédagogique et 2 professionnels  

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :


Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)
RNCP19348

 Dessinateur en bâtiment et architecture 

totale

RNCP21696

Dessinateur-concepteur en CAO DAO bâtiment et architecture  

totale

RNCP15162

Projeteur d’études bâtiment et travaux publics  

partielle

Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

  · Certificat de compétence en dessin technique collaboratif du Bâtiment à travers l'outil Revit  Formaltic - RS 2661 · Maîtrise des techniques de conception et révision des maquettes numériques BIM  Formalisa - RS 1891  

Date de décision 02-03-2020
Durée de l'enregistrement en années 5
Date d'échéance de l'enregistrement 02-03-2025
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2018 22 0 86 81 89
2017 13 0 85 85 100
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet