Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Manager de programmes internationaux - Humanitaire et développement

Active

N° de fiche
RNCP34483
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 310 : Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion
Formacode(s) :
  • 32006 : gestion entreprise internationale
  • 32005 : stratégie internationale
  • 44056 : travail social en réseau
Date d’échéance de l’enregistrement : 02-03-2023
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
INSTITUT RELATIONS INT STRATEGIQUES 38277800900037 IRIS https://www.iris-france.org
Objectifs et contexte de la certification :

Depuis les années 80 le secteur humanitaire subit une professionnalisation exponentielle. A partir de la fin des années 90, la complexification du contexte géopolitique international, l’émergence d’acteurs issus de la société civile locale et régionale et du secteur privé sur le théâtre des opérations humanitaires ainsi que l‘introduction de nouveaux standards qualitatifs et de redevabilité ont fait évoluer profondément le métier du Manager de programmes internationaux - Humanitaire et développement, demandant de plus en plus aux professionnels du secteur de maîtriser non seulement la dimension opérationnelle, mais aussi une dimension tactique et surtout stratégique des programmes humanitaires et de développement. 

Si, auparavant, une grande motivation et beaucoup d’enthousiasme suffisaient pour s’engager dans la solidarité internationale, aujourd’hui il est attendu que les acteurs de ce secteur soient des professionnels de haut niveau agissant dans un cadre structuré, garantissant des performances d’impact efficientes et systémiques. S’engageant auprès des donateurs et bailleurs de fonds, ils se doivent de mettre en œuvre des actions de qualité qui peuvent représenter des années de travail et la gestion de budgets de plusieurs millions d’euros. 

Face à la complexité grandissante des projets à conduire, les différentes entités positionnées sur ce secteur, recourent à des professionnels capables de concevoir et de piloter des projets extrêmement articulés, et maîtrisant la dimension stratégique des programmes humanitaires et de développement, spécifiques aux contextes d’interventions contemporains. Outre les enjeux financiers, ces professionnels agissent depuis quelques années, sous la menace de groupes armés. La sécurité des ressources humaines, matérielles et financières devient donc une priorité. Les Managers œuvrant dans l’humanitaire sont ainsi amenés à mobiliser des compétences en relations internationales et analyse structurelle afin de maîtriser un contexte, d’en repérer les enjeux et les acteurs déterminants, et d’élaborer une stratégie d’intervention avec un impact systémique. 

Cette certification a été élaborée dans le but de répondre, non seulement aux enjeux actuels du changement de l’écosystème de la Solidarité internationale, mais aussi aux enjeux futurs, notamment au niveau de la contribution effective aux objectifs de développement durable. 

Les postes de cadres dirigeants moyens et supérieurs du secteur de l’humanitaire et du développement de demain, nécessiteront de plus ne plus de compétences en prospective, plus particulièrement d’analyse structurelle et de programmation stratégique, afin de déterminer des logiques d’intervention avec un véritable impact efficient et systémique. 

Activités visées :

Le Manager de programmes internationaux dans les secteurs Humanitaire et développement exerce son métier au sein de groupements associatifs, d’ONG, de fondations d’entreprises, ou d’institutions qu’elles soient publiques ou privées.  Ces entités agissent au niveau national, transnational et international, et dans un cadre programmatique large qui va de la réponse à des situations d’urgence humanitaire, à la réhabilitation, le développement et la résilience des populations vulnérables. 

· Sous le terme d’urgence humanitaire, se retrouvent toutes les missions mises en place suite à des catastrophes naturelles ou non, et/ou à des conflits armés entraînant des problèmes humanitaires, sécuritaires et de déplacements massifs des populations. Les actions conduites par les Managers de programmes internationaux ont pour but de venir au sauvetage des populations, de mettre en place des solutions de premiers secours face aux problèmes qui se posent avant de passer à une phase de réhabilitation. Généralement, leurs missions s’inscrivent dans le court terme. 

· Les missions conduites dans le cadre du développement relèvent du moyen et du long terme. Les actions visent à favoriser le développement des capacités des populations cibles afin de leur permettre d’atteindre une certaine autonomie que ce soit en matière d’hygiène, de santé, de nutrition, d’eau et d’assainissement, ou au niveau économique, en leur permettant notamment de parvenir à générer leurs propres revenus et à développer leur résilience.  

Le Manager de programmes internationaux - Humanitaire et développement doit exercer son métier avec rigueur et méthode, mettre les populations concernées au centre de la programmation en faisant preuve de professionnalisme, de déontologie, et en respectant les valeurs, l’indépendance et la culture des populations auxquelles il s’adresse. 

Il doit pouvoir s’adapter aux environnements complexes dans lesquels il intervient, et dont certains ne sont pas exempts de danger. A ce niveau, il doit faire preuve d’une grande maturité et doit pouvoir anticiper les risques pouvant survenir en veillant à sa sécurité et à celle de ses équipes. Situé entre la direction générale des entités et les équipes opérationnelles, il peut être basé au siège et/ou sur le terrain, à l’étranger comme en France. 

Le Manager de programmes internationaux - Humanitaire et développement analyse le contexte d’intervention et sa complexité, il recherche un impact systémique, conçoit des programmes adaptés et performants, contribue à la stratégie de développement de son entité d’appartenance, organise et supervise la gestion et le suivi opérationnel des programmes développés. 

Il veille à l’adéquation entre les activités, les résultats et les objectifs des programmes au regard des changements et inerties du contexte d’intervention. Il s’assure de la cohérence et de l’adéquation des moyens et des ressources à mobiliser, définit la stratégie opérationnelle à conduire, planifie les étapes, anticipe les problèmes pouvant se poser et accompagne la mise en œuvre des solutions. 

Selon son positionnement et l’organisation de sa structure, il peut avoir la responsabilité d’un projet, d’un programme, d’une région opérationnelle, ou d’une mission pays et assure le management des superviseurs/chefs de projets et/ou des équipes chargés de la mise en œuvre opérationnelle des actions sur le terrain. Il gère les relations partenariales, celles avec les autorités relatives au contexte d’intervention, il anime et entretient les réseaux formels et informels, définit des politiques, des stratégies de plaidoyer et peut avoir la responsabilité de représenter son entité d’appartenance dans diverses instances publiques et privées 

Les missions du Manager de programmes internationaux - Humanitaire et développement s’articulent autour des domaines d’activités suivants :

Selon sa structure d’appartenance, sa taille et son organisation, le Manager de programmes internationaux peut exercer tout ou partie des domaines d’activités suivants : 

1) L'élaboration des démarches stratégiques   2) La gestion des différentes étapes du Cycle d’un Projet 

2-1 L'identification des composantes du programme 

2-2 La conception du projet 

2-3 L'élaboration des modes de financement et gestion Budgétaire 

2-4 La mise en œuvre et le suivi de projet/programme   

3) Le management des Ressources Humaines   4) La gestion des relations partenariales

Compétences attestées :

Chacune de ces activités fait appel à des compétences, listées ci dessous   : 

1. ELABORATION DES DEMARCHES STRATEGIQUES

En analysant un ensemble de données tirées de sa fonction de veille et d’études, et en cohérence avec la politique de son entité, élaborer les démarches stratégiques programmatiques et opérationnelles à mettre en œuvre, en conseillant sa direction sur les projets à mener

 · Analyser les données relatives au système (facteurs et acteurs) concerné, aux problématiques à traiter, aux caractéristiques des populations et à leurs besoins afin d’évaluer la complexité des terrains d’intervention  

· Elaborer une architecture système permettant d’identifier les acteurs concernés, les changements potentiels et les inerties à prendre en compte afin de déterminer des stratégies potentielles  

· Identifier et tester les options stratégiques potentielles en s’inscrivant dans une démarche systémique et en identifiant l’ensemble des acteurs en présence, leur positionnement, leurs enjeux, leurs intérêts et les scénarios d’évolution possibles 

. Concevoir une stratégie programmatique prenant en compte l’ensemble des données analysées, en veillant à s’assurer de sa robustesse  

· Collaborer à l’élaboration d’une stratégie organisationnelle en analysant des architectures complexes et transnationales afin de positionner au mieux son entité au niveau régional ou global  

· Organiser ou superviser la réalisation d’études d’expertise et de faisabilité en déterminant les méthodes et le scope au regard des résultats à produire et des objectifs poursuivis 

· Evaluer l’impact des programmes planifiés en mettant en œuvre une démarche systémique permettant d’appréhender tous les facteurs en jeu, notamment au niveau des risques, des points de vulnérabilité, des situations problèmes et des acteurs en présence 

· Vérifier la cohérence de la planification tactique-opérationnelle au regard du cycle de programmation et des échéances bailleurs 

· Exercer une fonction de veille sur le jeu des acteurs clés et les facteurs déterminants et signaux faibles afin d’ajuster les choix stratégiques en cas de changements contextuels     

2. GESTION DES DIFFERENTES ETAPES DU CYCLE D’UN PROJET  2-1 Identification des composantes du projet / programme

  En organisant les modalités de recherche, de recueil et de traitement des données, analyser les différentes composantes d’un contexte d’intervention et des populations concernées, afin d’élaborer la démarche stratégique à mettre en œuvre 

· Organiser le recueil et le traitement des données en vérifiant la pertinence et la fiabilité des sources consultées afin de disposer des données nécessaires à la performance de la phase d’identification dans le management d’un cycle de projet

· Evaluer le contexte d’intervention de même que les capacités locales et l’ensemble des actions mises en œuvre par d’autres acteurs déterminants afin de définir le niveau de complexité à prendre en compte 

· Analyser les enjeux stratégiques, les facteurs et les acteurs impliqués aux niveaux du système spécifique, de l’écosystème et du système global d’une zone d’intervention en identifiant le positionnement des parties prenantes et les interrelations au sein du système, notamment au niveau des zones d’influence et de dépendance de chacun  

· Evaluer les facteurs systémiques en en repérant les déterminants et en les problématisant afin d’analyser et de tester les différentes options stratégiques potentielles 

· Elaborer la démarche stratégique à mettre en œuvre, en vérifiant sa cohérence avec la stratégie organisationnelle de son entité tout en veillant à garantir une approche systémique et performante    

2-2 Conception du projet

En cohérence avec le choix stratégique, définir les différentes dimensions tactiques et opérationnelles du projet, en utilisant un cadre logique et en utilisant les différents outils adaptés à sa conception et à sa planification

• Sélectionner les experts à consulter et les informations complémentaires à collecter afin d’analyser en profondeur l’ensemble des paramètres à prendre en compte pour formaliser le projet 

• Concevoir les dimensions tactiques et opérationnelles nécessaires à la performance des projets/programmes en utilisant un cadre logique et en vérifiant la pertinence des choix effectués 

• Décider des priorités d’actions et des moyens à allouer afin d’établir le planning en tenant compte des disponibilités, des conditions d’accessibilité, du niveau de sécurité et de l’importance des missions à effectuer 

• Présenter les documents projets/programmes formalisés aux parties prenantes, en argumentant les choix et les analyses effectués et en s’appuyant sur des documents supports de qualité   

2-3 Elaboration des modes de financement et gestion budgétaire

En tenant compte des sources de financement et des agendas des bailleurs, élaborer le budget du projet, en organisant les modalités de suivi et en veillant aux engagement pris avec les bailleurs financiers

• Identifier les bailleurs de fonds potentiels en analysant leurs spécificités et leurs agendas afin de sélectionner ceux à solliciter au regard du projet/programme à mener 

• Construire une approche de co-financement au regard des sources de financement existant en vérifiant la pertinence du montage effectué, notamment dans le cadre d’un co-financement complexe 

• Elaborer la note conceptuelle à présenter aux bailleurs de fonds en présentant de façon synthétique et concise tous les éléments du projet/programme en veillant à leur pertinence et à la cohérence de l’ensemble  

• Présenter le projet/programme en utilisant des supports adaptés, et en développant un argumentaire propre à convaincre les bailleurs de fonds 

• Organiser le suivi budgétaire du projet/programme en utilisant des outils adaptés 

• Superviser la rédaction des dossiers de demandes de financement en vérifiant leur conformité 

• Optimiser le pilotage en vérifiant régulièrement la consommation du budget et l’atteinte des objectifs ciblés   

2-4 Mise en œuvre et suivi de projet/programme

En s’appuyant sur la méthodologie et les outils de conduite sélectionnés, superviser le déroulement du projet/programme, en veillant à l’implication des chefs de projets, en les accompagnant dans la résolution des problèmes pouvant survenir, et en effectuant régulièrement des bilans sur l’avancement des actions

· Organiser la progression et la structuration du projet/programme en différentes étapes, en définissant les objectifs à atteindre à chacune d’entre elles et les résultats attendus 

· Concevoir le système de pilotage du projet /programme en s’appuyant sur des outils adaptés à leur conduite et en déterminant les principaux points de validation à effectuer, de même que leur fréquence 

· Anticiper les problèmes pouvant survenir au regard de la nature du projet/programme, en tenant compte des ressources mobilisées, des freins existants et des dangers pouvant survenir 

· Décider des modalités de communication à mettre en œuvre tout au long du déroulement du projet/programme, et des contenus d’information à transmettre et recevoir afin de favoriser l’implication des parties prenantes

· Animer des réunions projets en analysant les problèmes pouvant survenir et en accompagnant les équipes à trouver de nouveaux scénarios et de nouvelles solutions à mettre en œuvre

· Piloter le projet/programme, en évaluant régulièrement la qualité des actions conduites, les conditions de leur mise en œuvre, les résultats atteints et les effets produits, en vue d’identifier les ajustements à y apporter 

. Décider des changements de fond à apporter à la conduite du projet/programme, en concertation avec les parties prenantes, et en proposant éventuellement la mise en œuvre de nouvelles solutions, afin de l’adapter au contexte du terrain et à ses évolutions     

 3. MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES     En collaboration avec le service RH, contribuer à l’analyse des besoins en ressources humaines et au processus de recrutement et de formation de nouveaux collaborateurs, en veillant aux actions de prévention à mettre en œuvre sur les terrains d’action

· Evaluer les compétences à mobiliser selon les programmes et projets à conduire, afin d’identifier et de planifier les besoins de recrutement à effectuer 

· Collaborer avec le service RH, au processus de recrutement de nouveaux professionnels, en définissant les profils des postes à pourvoir et en menant des entretiens de sélection 

· Organiser des actions d’information et de formation sur les missions à accomplir par de nouveaux responsables d’équipe, afin de favoriser leur intégration  

· Superviser la gestion administrative des contrats, et le respect de l’alternance entre temps de travail et période de repos en respectant les réglementations en vigueur selon les zones d’intervention 

· Décider des actions à mettre en œuvre afin de veiller à la sécurité physique et psychologique des équipes terrain, notamment afin de prévenir des cas de « burn out » potentiels 

· Superviser le suivi fonctionnel des équipes opérant sur le terrain en veillant à leur formation en fonction des besoins détectés 

· Coordonner l’activité des responsables d’équipes en évaluant les contributions réalisées dans le cadre des projets et l’implication de chacun Anticiper les situations problèmes ou conflits pouvant survenir en prenant des mesures contribuant à fédérer les équipes et à optimiser les relations  

  4. GESTION DES RELATIONS PARTENARIALES En assurant un rôle de représentant de son institution et en veillant à respecter ses valeurs et son éthique, développer un réseau de partenaires, en gérant des relations constructives avec chacun et en les informant régulièrement sur le déroulement des projets et programmes, afin de contribuer à leur implication et à leur mobilisation en cas de nécessité. 

· Superviser l’établissement des contrats et conventions en s’assurant du respect des conditions négociées avec les partenaires et bailleurs de fonds · Présenter les projets/programmes mis en œuvre en développant un argumentaire sur les choix effectués au niveau stratégique et sur les actions à mener  

· Organiser les modalités de communication et d’informations à transmettre à chacune des étapes clefs du projet/programme, afin de favoriser l’implication des parties prenantes 

· Travailler en concertation avec les parties prenantes du projet/programme, notamment dans le cadre de réunions techniques et bilatérales, afin de renforcer la dimension partenariale 

· Evaluer la complémentarité des actions menées avec les autres organisations œuvrant sur la même zone en veillant à l’actualisation des informations concernant les projets 

· Développer un réseau de partenaires en gérant ses relations avec des acteurs positionnés au niveau local ou international, autorités gouvernementales et acteurs non étatiques 

· Représenter sa structure dans différentes manifestations et événements en rapport avec son champ d’intervention, en respectant l’image, l’éthique et les valeurs de celle-ci  

Modalités d'évaluation :

  Bloc de compétences n°1 : Élaboration des démarches stratégiques    Domaine de compétences :En analysant un ensemble de données tirées de sa fonction de veille et d’études, et en cohérence avec la politique de son entité, élaborer les démarches stratégiques programmatiques et opérationnelles à mettre en œuvre, en conseillant sa direction sur les projets à mener.   

Modalités d’évaluation des candidats issus de la formation

Élaboration d’une stratégie programmatique 

Analyse des scénarios d'évolution d'un système

Production collective 


Modalités d’évaluation des candidats issus de la VAE 

Dossier de preuves issues de l’expérience 

 

Bloc de compétences n° 2 : Gestion des différentes étapes du Cycle d’un projet      Domaine de compétences :En organisant les modalités de   recherche, de recueil et de traitement des données, analyser les différentes composantes d’un contexte d’intervention et des populations concernées, afin d’élaborer la démarche stratégique à mettre en œuvre.

Modalités d’évaluation des candidats issus de la formation 

Etude d’un contexte d’intervention 

Analyse des parties prenantes, des problèmes, des objectifs et des stratégies    

Production collective 

Modalités  d’évaluation des candidats issus de la VAE

Dossier de preuves issues de   l’expérience   

Domaine de compétence :En cohérence avec le choix stratégique, définir les différentes dimensions tactiques et opérationnelles du projet, en utilisant un cadre logique et en utilisant les différents outils adaptés à sa conception et à sa planification.

Modalités d’évaluation des candidats issus de la formation

Élaboration d’une note conceptuelle d’un projet/ programme   

Production écrite et présentation orale collectives 

Modalités d’évaluation des candidats issus de la VAE

Dossier de preuves issues de l’expérience 

Domaine de compétences :En tenant compte des sources de financement et des agendas des bailleurs, élaborer le budget du projet, en organisant les modalités de suivi et en veillant aux engagement pris avec les bailleurs financiers.   Modalités d’évaluation des candidats issus de la formation

Élaboration d’un « proposal » pour des bailleurs de fonds et mise en situation   professionnelle   

Production écrite et présentation orale collectives

Modalités d’évaluation des candidats issus de la VAE

Dossier de preuves issues de l’expérience   

Domaine de compétences :En s’appuyant sur la méthodologie et   les outils de conduite sélectionnés, superviser le déroulement du projet/programme, en veillant à l’implication des chefs de projets, en les accompagnant dans la résolution des problèmes pouvant survenir, et en  effectuant régulièrement des bilans sur l’avancement des actions.   Modalités d’évaluation des candidats issus de la formation

Élaboration et planification d’un projet/programme  

Mise en situation. Travail collectif et individuel  

Modalités d’évaluation des candidats issus de la VAE

Dossier de preuves issues de l’expérience

  

Bloc de compétences n°3 : Management des ressources humaines

Domaine de compétences :En collaboration avec le service RH, contribuer à l’analyse des besoins en ressources humaines et au processus de recrutement et de formation de nouveaux collaborateurs, en veillant aux actions de prévention à mettre en œuvre sur les terrains d’action.   Modalités d’évaluation des candidats issus de la formation

Animation et coordination d’une équipe projet 

Mise en situation. Travail collectif et individuel    

Modalités d’évaluation des candidats issus de la VAE Production évaluéeDossier de preuves issues de l’expérience   


Bloc de compétences n° 4 : Gestion des relations partenariales Domaine de compétences :En assurant un rôle de représentant de son institution et en veillant à respecter ses valeurs et son éthique, développer un réseau de partenaires, en gérant des relations constructives avec chacun et en les informant régulièrement sur le déroulement des projets et programmes, afin de contribuer à leur implication et à leur mobilisation en cas de nécessité.  Modalités d’évaluation des candidats issus de la formation

Gestion des relations partenariales lors de l’élaboration du projet/programme  

Mise en situation. Travail collectif et individuel 


Modalités d’évaluation des candidats issus de la VAE

Dossier de preuves issues de l’expérience  

Validations complémentaires : 

-   Les candidats issus de la formation doivent présenter un mémoire portant sur le traitement d’une problématique relevant d'une problématique internationale. Le travail de mémoire nécessite de mettre en œuvre un certain nombre de capacités de base, essentielles à l’exercice de la fonction, telles les capacités à : « rechercher et à trianguler des informations, les analyser, les hiérarchiser, développer un raisonnement, rédiger de façon structurée, utiliser un style et un langage adapter à ses interlocuteurs ».  

- Les candidats issus de la formation doivent réaliser des expériences professionnelles d’au moins deux mois en première année et d’au moins trois mois en deuxième année dans des organisations et sur des missions en lien avec les activités et les secteurs visés. 

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP34483BC01

Élaboration des démarches stratégiques

En analysant un ensemble de données tirées de sa fonction de veille et d’études, et en cohérence avec la politique de son entité, élaborer les démarches stratégiques programmatiques et opérationnelles à mettre en œuvre, en conseillant sa direction sur les projets à mener


· Analyser les données relatives au système (facteurs et acteurs) concerné, aux problématiques à traiter, aux caractéristiques des populations et à leurs besoins afin d’évaluer la complexité des terrains d’intervention 


· Élaborer une architecture système permettant d’identifier les acteurs concernés, les changements potentiels et les inerties à prendre en compte afin de déterminer des stratégies potentielles 


· Identifier et tester les options stratégiques potentielles en s’inscrivant dans une démarche systémique et en identifiant l’ensemble des acteurs en présence, leur positionnement, leurs enjeux, leurs intérêts et les scénarios d’évolution possibles

  

· Concevoir une stratégie programmatique prenant en compte l’ensemble des données analysées, en veillant à s’assurer de sa robustesse  


· Collaborer à l’élaboration d’une stratégie organisationnelle en analysant des architectures complexes et transnationales afin de positionner au mieux son entité au niveau régional ou global · Organiser ou superviser la réalisation d’études d’expertise et de faisabilité en déterminant les méthodes au regard des résultats à produire et des objectifs poursuivis 


· Evaluer l’impact des programmes planifiés en mettant en œuvre une démarche systémique permettant d’appréhender tous les facteurs en jeu, notamment au niveau des risques, des points de vulnérabilité, des situations problèmes et des acteurs en présence 


· Vérifier la cohérence de la planification tactique-opérationnelle au regard du cycle de programmation et des échéances bailleurs 


· Exercer une fonction de veille sur le jeu des acteurs clés et les facteurs déterminants et signaux faibles afin d’ajuster les choix stratégiques en cas de changements contextuels    

Les candidats sont évalués sur les productions suivantes :       

Élaboration d’une stratégie programmatique   Modalités d’évaluation pour les candidats issus de la formation

Etude de cas ou situation réelle 

Travail collectif - Production écrite       


Analyse des scénarios d’évolution d’un système     

Modalités d’évaluation pour les candidats issus de la formation

Etude de cas ou situation réelle 

Travail collectif - Production écrite 


Modalités d’évaluation des candidats issus de la VAE 

Dossier de preuves issues de l’expérience   

RNCP34483BC02

Gestion des différentes étapes du Cycle d’un Projet

   2-1 Identification des composantes du projet/programme

       En   organisant les modalités de recherche, de recueil et de traitement des   données, analyser les différentes composantes d’un contexte d’intervention et   des populations concernées, afin d’élaborer la démarche stratégique à mettre   en œuvre 


· Organiser le recueil et le traitement des données en vérifiant   la pertinence et la fiabilité des sources consultées afin de disposer des   données nécessaires à la performance de la phase d’identification dans le   management d’un cycle de projet


· Evaluer le contexte d’intervention de même que les capacités   locales et l’ensemble des actions mises en œuvre par d’autres acteurs   déterminants afin de définir le niveau de complexité à prendre en compte   

          

· Analyser les enjeux stratégiques, les facteurs et les acteurs   impliqués aux niveaux du système spécifique, de l’écosystème et du système   global d’une zone d’intervention en identifiant le positionnement des parties   prenantes et les interrelations au sein du système, notamment au niveau des   zones d’influence et de dépendance de chacun  


· Evaluer les facteurs systémiques en en repérant les déterminants   et en les problématisant afin d’analyser et de tester les différentes options   stratégiques potentielles 

 

· Élaborer la démarche stratégique à mettre en œuvre, en vérifiant   sa cohérence avec la stratégie organisationnelle de son entité tout en   veillant à garantir une approche systémique et performante      

   

2-2 Conception du projet En cohérence avec le choix stratégique, définir les différentes dimensions tactiques et opérationnelles du projet, en utilisant un cadre logique et en utilisant les différents outils adaptés à sa conception et à sa planification


· Sélectionner les experts à consulter et les informations complémentaires à collecter afin d’analyser en profondeur l’ensemble des paramètres à prendre en compte pour formaliser le projet 


· Concevoir les dimensions tactiques et opérationnelles nécessaires à la performance des projets/programmes en utilisant un cadre logique et en vérifiant la pertinence des choix effectués 


· Décider des priorités d’actions et des moyens à allouer afin d’établir le planning en tenant compte des disponibilités, des conditions d’accessibilité, du niveau de sécurité et de l’importance des missions à effectuer 


· Présenter les documents projets/programmes formalisés aux parties prenantes, en argumentant les choix et les analyses effectués et en s’appuyant sur des documents supports de qualité 


 2-3 Élaboration des modes de financement et gestion budgétaire   En tenant compte des sources de financement et des agendas des bailleurs, élaborer le budget du projet, en organisant les modalités de suivi et en veillant aux engagement pris avec les bailleurs financiers


· Identifier les bailleurs de fonds potentiels en analysant leurs spécificités et leurs agendas afin de sélectionner ceux à solliciter au regard du projet/programme à mener 


· Construire une approche de co-financement au regard des sources de financement existant en vérifiant la pertinence du montage effectué, notamment dans le cadre d’un co-financement complexe 


· Élaborer la note conceptuelle à présenter aux bailleurs de fonds en présentant de façon synthétique et concise tous les éléments du projet/programme en veillant à leur pertinence et à la cohérence de l’ensemble  


· Présenter le projet/programme en utilisant des supports adaptés, et en développant un argumentaire propre à convaincre les bailleurs de fonds 


· Organiser le suivi budgétaire du projet/programme en utilisant des outils adaptés 


· Superviser la rédaction des dossiers de demandes de financement en vérifiant leur conformité 


· Optimiser le pilotage en vérifiant régulièrement la consommation du budget et l’atteinte des objectifs ciblés  


2-4 Mise en œuvre et suivi de projet/programme   En s’appuyant sur la méthodologie et les outils de conduite sélectionnés, superviser le déroulement du projet/programme, en veillant à l’implication des chefs de projets, en les accompagnant dans la résolution des problèmes pouvant survenir, et en effectuant régulièrement des bilans sur l’avancement des actions


· Organiser la progression et la structuration du projet/programme en différentes étapes, en définissant les objectifs à atteindre à chacune d’entre elles et les résultats attendus 


· Concevoir le système de pilotage du projet /programme en s’appuyant sur des outils adaptés à leur conduite et en déterminant les principaux points de validation à effectuer, de même que leur fréquence 


· Anticiper les problèmes pouvant survenir au regard de la nature du projet/programme, en tenant compte des ressources mobilisées, des freins existants et des dangers pouvant survenir 


· Décider des modalités de communication à mettre en œuvre tout au long du déroulement du projet/programme, et des contenus d’information à transmettre et recevoir afin de favoriser l’implication des parties prenantes 


· Animer des réunions projets en analysant les problèmes pouvant survenir et en accompagnant les équipes à trouver de nouveaux scénarios et de nouvelles solutions à mettre en œuvre  


· Piloter le projet/programme, en évaluant régulièrement la qualité des actions conduites, les conditions de leur mise en œuvre, les résultats atteints et les effets produits, en vue d’identifier les ajustements à y apporter  


· Décider des changements de fond à apporter à la conduite du projet/programme, en concertation avec les parties prenantes, et en proposant éventuellement la mise en œuvre de nouvelles solutions, afin de l’adapter au contexte du terrain et à ses évolutions 


    Domaine de compétences : En organisant les modalités de   recherche, de recueil et de traitement des données, analyser les différentes   composantes d’un contexte d’intervention et des populations concernées, afin   d’élaborer la démarche stratégique à mettre en œuvre.   Modalités   d’évaluation des candidats issus de la formation

Etude d’un contexte d’intervention   

Production collective 


Domaine de compétences : En cohérence avec le choix stratégique, définir les différentes dimensions tactiques et opérationnelles du projet, en utilisant un cadre logique et en utilisant les différents outils adaptés à sa conception et à sa planification.   Modalités d’évaluation des candidats issus de la formation

Élaboration d’une note conceptuelle d’un projet/ programme   

Production collective - Production écrite et présentation orale 


Domaine de compétences : En tenant compte des sources de   financement et des agendas des bailleurs, élaborer le budget du projet, en   organisant les modalités de suivi et en veillant aux engagement pris avec les   bailleurs financiers. 

Modalités   d’évaluation des candidats issus de la formation

Élaboration d’un « proposal » pour des bailleurs de fonds et mise en situation professionnelle   

Production collective - Présentation écrite et orale 


Domaine de compétences : En s’appuyant sur la méthodologie et les outils de conduite sélectionnés, superviser le déroulement du projet/programme, en veillant à l’implication des chefs de projets, en les accompagnant dans la résolution des problèmes pouvant survenir, et en effectuant régulièrement des bilans sur l’avancement des actions.   

Modalités d’évaluation des candidats issus de la formation

Élaboration et planification d’un projet/programme   

Mise en situation -  Travail collectif et individuel  


Modalités d’évaluation des candidats issus de la VAE

Dossier de preuves issues de l’expérience     

RNCP34483BC03

Management des ressources humaines

 En collaboration avec le service RH, contribuer à l’analyse des besoins en ressources humaines et au processus de recrutement et de formation de nouveaux collaborateurs, en veillant aux actions de prévention à mettre en œuvre sur les terrains d’action

· Evaluer les compétences à mobiliser selon les programmes et projets à conduire, afin d’identifier et de planifier les besoins de recrutement à effectuer

 

· Collaborer avec le service RH, au processus de recrutement de nouveaux professionnels, en définissant les profils des postes à pourvoir et en menant des entretiens de sélection 


· Organiser des actions d’information et de formation sur les missions à accomplir par de nouveaux responsables d’équipe, afin de favoriser leur intégration 


· Superviser la gestion administrative des contrats, et le respect de l’alternance entre temps de travail et période de repos en respectant les réglementations en vigueur selon les zones d’intervention 


· Décider des actions à mettre en œuvre afin de veiller à la sécurité physique et psychologique des équipes terrain, notamment afin de prévenir des cas de « burn out » potentiels 


· Superviser le suivi fonctionnel des équipes opérant sur le terrain en veillant à leur formation en fonction des besoins détectés 


· Coordonner l’activité des responsables d’équipes en évaluant les contributions réalisées dans le cadre des projets et l’implication de chacun 


· Anticiper les situations problèmes ou conflits pouvant survenir en prenant des mesures contribuant à fédérer les équipes et à optimiser les relations  

     Domaine de compétences :  

En collaboration avec le service RH,   contribuer à l’analyse des besoins en ressources humaines et au processus de   recrutement et de formation de nouveaux collaborateurs, en veillant aux   actions de prévention à mettre en œuvre sur les terrains d’action.   


Modalités   d’évaluation des candidats issus de la formation

Animation et coordination d’une équipe projet   

Mise en situation - Travail collectif et individuel    


 Modalités d’évaluation des candidats issus de la VAE

Dossier de preuves issues de l’expérience    

RNCP34483BC04

Gestion des relations partenariales

En assurant un rôle de représentant de son institution et en veillant à respecter ses valeurs et son éthique, développer un réseau de partenaires, en gérant des relations constructives avec chacun et en les informant régulièrement sur le déroulement des projets et programmes, afin de contribuer à leur implication et à leur mobilisation en cas de nécessité.

· Superviser l’établissement des contrats et conventions en s’assurant du respect des conditions négociées avec les partenaires et bailleurs de fonds 


· Présenter les projets/programmes mis en œuvre en développant un argumentaire sur les choix effectués au niveau stratégique et sur les actions à mener 


· Organiser les modalités de communication et d’informations à transmettre à chacune des étapes clefs du projet/programme, afin de favoriser l’implication des parties prenantes 


· Travailler en concertation avec les parties prenantes du projet/programme, notamment dans le cadre de réunions techniques et bilatérales, afin de renforcer la dimension partenariale 


· Evaluer la complémentarité des actions menées avec les autres organisations œuvrant sur la même zone en veillant à l’actualisation des informations concernant les projets 


· Développer un réseau de partenaires en gérant ses relations avec des acteurs positionnés au niveau local ou international, autorités gouvernementales et acteurs non étatiques 


· Représenter sa structure dans différentes manifestations et événements en rapport avec son champ d’intervention, en respectant l’image, l’éthique et les valeurs de celle-ci  


 Domaine de compétences : En assurant un rôle de représentant de son institution et en veillant à respecter ses valeurs et son éthique, développer un réseau de partenaires, en gérant des relations constructives avec chacun et en les informant régulièrement sur le déroulement des projets et programmes, afin de contribuer à leur implication et à leur mobilisation en cas de nécessité.   


Modalités d’évaluation des candidats issus de la formation

Gestion des relations partenariales lors de l’élaboration du projet/programme    

Mise en situation - Travail collectif et individuel 


Modalités d’évaluation des candidats issus de la VAE

Dossier de preuves issues de l’expérience 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

La certification est déclinée en quatre blocs de compétences. Chaque bloc fait l’objet d’une validation et la validation des quatre blocs est nécessaire pour obtenir le titre de « Manager de programmes internationaux - Humanitaire et développement ».  Il est également nécessaire de valider un mémoire et de réaliser au moins une expérience professionnelle en lien avec les activités et les secteurs visés.   

Secteurs d’activités :

Le Manager de programmes internationaux - Humanitaire et développement travaille dans le secteur de la solidarité internationale, secteur qui  a pris de plus en plus d’importance au cours des quinze dernières années et qui s’est structuré autour d’acteurs publics et privés : 

· Acteurs publics : administrations publiques, notamment les 4720 collectivités locales qui mènent des projets dans 133 pays, dans le cadre de la coopération décentralisée. 

· Acteurs privés : organisations non gouvernementales (ONG), mais aussi fondations, coopératives, organisations relevant du secteur de l’économie sociale et solidaire (ESS).   

Type d'emplois accessibles :

Le Manager de programmes internationaux peut travailler au siège d’une organisation et/ou sur le terrain. Occupant un poste à responsabilité, il est le plus souvent rattaché à une direction générale, de département ou de service ou encore, selon la taille de la structure, au comité de coordination. Il peut ainsi : 

· avoir la charge d’un ou plusieurs projets / programmes 

· avoir la charge de plusieurs équipes ou de plusieurs départements 

· sélectionner et manager les intervenants extérieurs, souvent multiculturels 

· parfois représenter officiellement l’organisme auprès des autorités locales  


Les appellations métier varient selon la taille et l’organisation des structures : 

Manager humanitaire, 

Responsable de projets / programmes, 

Coordinateur terrain / programmes / projets, 

Coordinateur logisticien / général, 

Chargé / Chef de Projet / Mission / Programme, 

Coordinateur de dispositif de développement, 

Chargé / Responsable de développement

Code(s) ROME :
  • M1301 - Direction de grande entreprise ou d''établissement public
  • M1503 - Management des ressources humaines
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Pré-requis pour intégrer la formation 

En formation (initiale ou continue)

Entrée en première année avec un diplôme de niveau bac+3 ou une certification de niveau 6 : licences universitaires (droit, économie/gestion, langues, science politique/RI, histoire), diplômes d’écoles spécialisées (commerce, ingénieurs, communication, journalisme, logistique, etc.), bachelors (français ou anglosaxons). Niveau B2 en anglais fortement conseillé. 

Entrée en deuxième année avec un diplôme de niveau bac+4 ou une certification de niveau 6 : masters universitaires (droit international, économie/gestion, science politique/RI, information/communication), bachelors anglosaxons, diplômes d’écoles de commerce, d’ingénieurs, d’Instituts d’études politiques, d’écoles spécialisées (santé, social, paramédical, communication, journalisme, logistique, etc.). Niveau B2 minimum en anglais fortement conseillé. 

Les titulaires d'une certification de niveau 5 qui ont au moins trois ans d’expérience professionnelle peuvent bénéficier d’une admission dérogatoire (dossier VAPP + entretien).  

En VAE Les candidats VAE doivent remplir le formulaire Cerfa n° 12818*02 (VAE - Demande de recevabilité). L'organisme certificateur évalue la recevabilité des candidats, après étude des éléments portés à sa connaissance via ce document, complété de pièces justificatives.  



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
En contrat d’apprentissage X

 - Un directeur des formations  - Un responsable pédagogique de la formation   - Deux professionnels en activité dans les secteurs et fonctions visés 

Par expérience X

- Un directeur des formations 

- Un responsable pédagogique de la formation  

- Deux professionnels en activité dans les secteurs et fonctions visés

En contrat de professionnalisation X

- Un directeur des formations 

- Un responsable pédagogique de la formation  

- Deux professionnels en activité dans les secteurs et fonctions visés

Après un parcours de formation continue X

- Un directeur des formations 

- Un responsable pédagogique de la formation  

- Deux professionnels en activité dans les secteurs et fonctions visés

Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

- Un directeur des formations 

- Un responsable pédagogique de la formation  

- Deux professionnels en activité dans les secteurs et fonctions visés


Par candidature individuelle X -
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Date de décision 02-03-2020
Durée de l'enregistrement en années 3
Date d'échéance de l'enregistrement 02-03-2023
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2018 43 0 83 43 -
2017 48 2 86 62 57
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP27869 RNCP27869 - Manager humanitaire
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet