Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Régisseur général du spectacle

Active

N° de fiche
RNCP34535
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 323p : Organisation, gestion : Production et régie
  • 323 : Techniques de l'image et du son, métiers connexes du spectacle
Formacode(s) :
  • 45042 : Technique spectacle
  • 45060 : Régie spectacle
  • 45062 : Régie lumière
  • 45063 : Régie plateau
  • 45061 : Régie son
Date d’échéance de l’enregistrement : 30-03-2023
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
INSTITUT INTERNATIONAL IMAGE SON 34505222900035 3iS http://www.3is.fr/
Objectifs et contexte de la certification :

  Le régisseur général du spectacle exerce son activité, comme intermittent (CDD d’usage) ou comme salarié en CDD ou CDI   

  • d’une entreprise de prestation technique (loueur de matériel par exemple) ;
  • d’un entrepreneur de spectacle privé (producteur, diffuseur…), au sein d’un festival, d’une compagnie, d’une salle de spectacle, d’un complexe      culturel (type cinéma), ou d’un parc de loisirs.
  • D’une entreprise publique (théâtre public, conservatoire de musique, musée disposant d’une salle de spectacle, etc.)
  • Ou ponctuellement, d’un employeur hors secteur (en tant qu’intermittent)

Cependant, le régisseur général étant considéré comme un cadre, il intervient le plus souvent dans des structures moyennes ou grandes, et généralement d’un poste de permanent (CDI).  

Activités visées :

 Le régisseur général du spectacle participe à l’ensemble des activités permettant l’existence d’un spectacle ou événement : 

  • Préparation technique et administrative
  • Montage et suivi administratif
  • Exploitation : répétitions et création
  • Exploitation : spectacle
  • Démontage
  • Déplacement du matériel, conditionnement et maintenance  
Compétences attestées :

Les régisseurs généraux disposent de l’ensemble des compétences des régisseurs son, lumière, vidéo et plateau, même si leurs tâches s’en écartent le plus souvent, et qu’ils ne sont pas spécialisés dans ces disciplines. Par exemple, ils sont capables d’assurer les tâches du régisseur son (et peuvent donc encadrer un régisseur son), mais n’étant pas spécialisés en son, ils n’ont pas nécessairement le niveau d’expertise d’un régisseur son professionnel sur les tâches les plus pointues (comme le mixage).

D’autre part, en plus de leurs compétences techniques, ils possèdent des compétences administratives, communes avec les attachés de production. Dans les structures de petite ou moyenne dimension, les 2 postes n’existent pas toujours, puisque les compétences liées à la gestion administrative des événements (rédaction de la feuille de route par exemple) sont communes aux deux fonctions.

Sous la direction du directeur technique et / ou du producteur ou du directeur général, et sous la conduite d’un directeur artistique ou d’un metteur en scène, le régisseur général du spectacle vivant est responsable

  • De la supervision de l’installation technique des équipements prévus « son, lumière, vidéo, machinerie », de leur bon fonctionnement, de leur démontage et de leur maintenance.
  • De l’exploitation des équipements et de la qualité technique du spectacle
  • De la gestion de la tournée
  • Du respect des exigences en terme de sécurité et de droit du travail
  • De l’encadrement de l’équipe technique (planning, gestion humaine)
  • De la relation entre l’administration (du théâtre, de la société) et l’équipe technique, de la relation entre l’équipe artistique (acteurs, musiciens, danseurs, metteurs en scène) et l’équipe technique, et de la relation entre les différentes équipes techniques (typiquement, celle de la compagnie en résidence et celle du lieu d’accueil).
Modalités d'évaluation :

  L’examen se déroule en 3 temps :

  1. Une épreuve pratique étalée sur plusieurs journées, où les candidats travaillent en équipe de 4 à 6 candidats tirés au sort devant un jury (et sont évalués individuellement). Les candidats préparent le montage de l'événement, rendent opérationnelles les installations lumière, son, machinerie et vidéo, puis exploitent les équipements comme en condition de spectacle, et enfin démontent, rangent et effectuent la première maintenance du matériel. Le jury fournit aux candidats un sujet d'examen, contenant (liste non limitative) des plans de feu, des fiches techniques, des synoptiques son, des fichiers vidéo et son, des conduites lumière. Ces documents servent de base à la mise en situation.  
  2.  Une épreuve écrite (sur table), contenant des questions ouvertes et une étude de cas : les candidats rédigent un dossier technique entier.
  3. La soutenance de leur dossier technique à l’oral (présentation de 20 minutes, échange avec le jury pendant 10 minutes).  
RNCP34535BC01 - Organiser le suivi global d'un événement du spectacle vivant dans le respect de la légalité et la sécurité

Liste de compétences Modalités d'évaluation

    Sous l’autorité du chef de production, du directeur technique ou du directeur administratif, dans le but de préparer un événement dans des conditions professionnelles :  - Préparer une feuille de route  - Établir le budget nécessaire à un événement  - Réaliser le planning général (technique et artistique) d’un événement (par activité : montage, préparation, démontage, et par secteur : lumière, son, plateau, vidéo, artistique)  - Mener le suivi logistique (hôtel transport restauration loges) de techniciens du spectacle vivant.  - Mener le suivi du budget d'un événement de spectacle en respectant une enveloppe budgétaire.  

  - Réaliser le dossier de sécurité d'un événement.  - Rédiger une fiche technique - Formuler une DPAE pour des techniciens du spectacle vivant.  - Garantir le respect du droit du travail et des conventions collectives du spectacle vivant.  - Expliquer aux équipes et garantir le respect de la réglementation des ERP (établissements recevant du public).   

 - Encadrer et informer les équipes de sécurité externes. 

  L'évaluation se fait par une composition écrite en temps limité :    Une étude de cas conduit les candidats à rédiger un dossier de production contenant les questions d'organisation et de conduite de l’événement et les parties réglementaires et sécurité. Des questions ouvertes permettent de valider des points plus spécifiques ; un entretien avec le jury suit l'épreuve écrite. 

RNCP34535BC02 - Manager des équipes techniques son, lumière et vidéo lors d'un événement du spectacle vivant

Liste de compétences Modalités d'évaluation

  Sous l’autorité du chef de production, du directeur technique ou du directeur administratif dans le but de préparer un événement dans des conditions :  - Superviser le montage d’un événement et contrôler le travail des régisseurs techniques (bons de commande, réception et stockage du matériel, maintenance des petits équipements). - Superviser le travail des équipes de régisseurs et de techniciens lors du démontage (sécurité, remise en état des plateaux, rangement des équipements).  - Contrôler le travail des régisseurs technique pour garantir la conformité technique et artistique des équipements son, lumière et vidéo. - Détecter les dysfonctionnements et mettre en place des solutions pendant la préparation et pendant l’évènement.  -  Coordonner les régisseurs et leurs équipes dans la résolution des problèmes techniques, pendant l’évènement.  

  L’évaluation se fait en condition professionnelle reconstituée :    Le candidat doit réaliser l’ensemble des tâches relatives à l’encadrement d’une équipe de régisseurs et de techniciens du spectacle vivant. Dans ce cadre il :  - s’assure que la réception, le contrôle et la maintenance des équipements aient bien été effectuées ; - s’assurer du bon déroulement du démontage et du rangement des équipements son, lumière et de la machinerie ; - contrôle les documents fournis par les régisseurs techniques (plans, plans de feu, patch et synoptiques).  - contrôle la mise en place et les réglages des régies son, lumière et vidéo. Une partie des compétences est évaluée sous forme d'épreuve écrite, suivie par un entretien avec le jury (contrôle des fiche technique, plan de feu). 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

La validation de la certification est acquise lorsque les deux blocs de compétence est acquis, aucun de ces groupes n'étant optionnel. En Formation Initiale, le candidat devra également suivre 10 semaines de stages en situation professionnelle par année (ceci étant bien entendu dispensé dans le cas des dispositifs impliquant une insertion professionnelle, comme les modalités alternantes ou les VAE).

Secteurs d’activités :

Le secteur d'activité auquel cette certification prépare est celui du spectacle vivant. On peut le découper en plusieurs sous-secteurs :

  • la compagnie de spectacle vivant et l'entreprise privée de production de spectacle
  • l'entreprise publique de production de spectacle (institution, scène municipale ou nationale)
  • l'entreprise privée de diffusion de spectacle (théâtre privé)
  • le prestataire de service, loueur de matériel et / ou producteur d'événementiel
Type d'emplois accessibles :
  • Régisseur général
  • Régisseur technique, régisseur de tournée, régisseur backline
  • Régisseur plateau
  • Régisseur Lumière
  • Régisseur son
  • Régisseur vidéo
Code(s) ROME :
  • L1508 - Prise de son et sonorisation
  • E1107 - Organisation d''évènementiel
  • L1504 - Éclairage spectacle
  • L1509 - Régie générale
Références juridiques des règlementations d’activité :

A cette date, aucune habilitation n’est obligatoire pour exercer le métier.

Néanmoins, les régisseurs généraux sont préparés à 6 habilitations, extrêmement importantes pour exercer l’emploi.

· L’habilitation électrique BR.

· Le travail en hauteur et utilisation des EPI et du port du harnais ; cette formation ne donne pas accès à une habilitation, cependant, selon le Code du travail (Art.R.4323-106) : “le chef d’établissement doit faire bénéficier les travailleurs qui doivent utiliser un équipement de protection individuelle d’une formation adéquate comportant (…) un entraînement au port de cet équipement (…)”.

· La prévention des risques liés à l’accroche et au levage : cette formation ne donne pas accès à une habilitation, cependant, il appartient à l’employeur de vérifier, compte tenu des tâches et des équipements à mettre en œuvre, que la personne peut justifier d’une expérience professionnelle du levage adéquate et/ou qu’elle a suivi une formation telle que prévue par l’article R 4323-55 du Code du Travail dans le domaine de la sécurité pour les salariés mettant en œuvre des appareils de levage.

· Le CACES 1B/3B (conduite d’une nacelle).

· L’habilitation de secourisme au travail (SST).

· La formation d'équipier de première intervention incendie (EPI).
 

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :



Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :
Non

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

 Le jury est composé de 4 membres dont :

  • 1 producteur ou directeur technique en exercice.
  • 1 régisseur général du spectacle, salarié  (50% collège salarial et 50% collège employeur)
  • 2 représentants de l’autorité de certification.

Le (la) président(e) est désigné parmi les 2 personnes extérieures à l’école.Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification : 50%Répartition des représentants des salariés et des employeurs : 50%

Par expérience X

 Le jury est composé de 4 membres dont :

  • 1 producteur ou directeur technique en exercice.
  • 1 régisseur général du spectacle, salarié  (50% collège salarial et 50% collège employeur)
  • 2 représentants de l’autorité de certification.

Le (la) président(e) est désigné parmi les 2 personnes extérieures à l’école.Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification : 50%Répartition des représentants des salariés et des employeurs : 50%

Par candidature individuelle X -
En contrat d’apprentissage X

 Le jury est composé de 4 membres dont :

  • 1 producteur ou directeur technique en exercice.
  • 1 régisseur général du spectacle, salarié  (50% collège salarial et 50% collège employeur)
  • 2 représentants de l’autorité de certification.

Le (la) président(e) est désigné parmi les 2 personnes extérieures à l’école.Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification : 50%Répartition des représentants des salariés et des employeurs : 50%

En contrat de professionnalisation X

 Le jury est composé de 4 membres dont :

  • 1 producteur ou directeur technique en exercice.
  • 1 régisseur général du spectacle, salarié  (50% collège salarial et 50% collège employeur)
  • 2 représentants de l’autorité de certification.

Le (la) président(e) est désigné parmi les 2 personnes extérieures à l’école.Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification : 50%Répartition des représentants des salariés et des employeurs : 50%

Après un parcours de formation continue X

 Le jury est composé de 4 membres dont :

  • 1 producteur ou directeur technique en exercice.
  • 1 régisseur général du spectacle, salarié  (50% collège salarial et 50% collège employeur)
  • 2 représentants de l’autorité de certification.

Le (la) président(e) est désigné parmi les 2 personnes extérieures à l’école.Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification : 50%Répartition des représentants des salariés et des employeurs : 50%

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Date de décision 30-03-2020
Durée de l'enregistrement en années 3
Date d'échéance de l'enregistrement 30-03-2023
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2018 8 0 88 88 88
2017 11 0 80 60 60
2016 7 0 100 57 71
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.3is.fr/paris/programme-regisseur-du-spectacle


Organisme(s) préparant à la certification :
Nom légal Rôle
3IS BORDEAUX Habilitation pour former
3IS NANTES Habilitation pour former
INSTIC / 3IS LYON Habilitation pour former
3IS SUP Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet