L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 5

Icon NSF

Code(s) NSF

233v : Réalisation de décor d intérieur, finitions à caractère artistique

Icon formacode

Formacode(s)

45027 : Art appliqué

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

24-04-2025

Niveau 5

233v : Réalisation de décor d intérieur, finitions à caractère artistique

45027 : Art appliqué

24-04-2025

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
ECOLE FRANCAISE DE DECOR 80295159000016 - https://www.ecole-decor.fr
ECOLE FRANCAISE DU DECOR PEINT 44177699400028 - -

Objectifs et contexte de la certification :

La finalité de la certification est d'exercer un métier d'art, celui de peintre en décor, spécialisé dans les techniques anciennes, dont les activités soutiennent la démarche de qualité environnementale. Le peintre en décor mention techniques anciennes intervient dans les domaines ameublement-décoration, spectacle et patrimoine. 

Il sait fabriquer ses peintures et ses enduits, peindre des décors, des imitations de matières, des trompe-l’œil, pour créer une ambiance, pour restituer une époque ou donner une nouvelle vie aux murs et plafonds, aux objets, aux boiseries, aux meubles et aux panneaux mobiles.  Il utilise des matières premières connues de tous, qui appartiennent au passé, s'inspire de recettes simples et répond à la demande croissante de consommateurs qui aspirent à vivre dans un environnement intérieur sain.

Cette certification s’appuie sur des documents anciens qui génèrent la créativité indispensable au métier et a été conçue pour répondre aux besoins du marché. 


Activités visées :

  • Réalisation d'imitations de matières (bois, marbre, pierre, fer, rouille, et des effets de vieillissement, etc.), de ciel, de pochoir, de trompe-l’œil.
  • Réalisation de pochoir et de peinture en lettres.
  • La fabrication et la réalisation des enduits du peintre en décor : enduits de chaux, enduits et béton décoratifs, stucs, tadelakt, sgraffito.
  • La maîtrise de la fresque a fresco.
  • Étude de l’histoire des arts décoratifs et de l’architecture.
  • L'analyse des techniques de décor des différentes époques.
  • La maîtrise des techniques anciennes de peinture.
  • La réalisation de dorure.
  • La conception d'un décor en peinture écologique
  • La maîtrise de la perspective.
  • Création et gestion d'une activité artisanale ou artistique.
  • Identification du milieu professionnel.
  • Organisation du chantier d'un peintre en décor, mention techniques anciennes.

Le peintre en décor, mention techniques anciennes met en œuvre des savoir-faire complexes pour transformer la matière, il produit des peintures, enduits et décors uniques ou de petites séries présentant un caractère artistique et il maîtrise ce métier dans sa globalité. Il travaille dans le secteur du patrimoine historique public ou privé, de la décoration intérieure (classique ou contemporaine) ou extérieure (milieux urbains), des décors de spectacle (théâtre, opéra, cinéma, télévision) et d'événementiel (festivals, salons, manifestations culturelles). Les effets de mode développent actuellement la peinture décorative à travers les enseignes peintes à la main et les décors renouvelés dans les escape-game.

Compétences attestées :

Peinture traditionnelle d'effets de matière et de trompe-l’œil.

  • Observer un modèle réel ou photographique en identifiant les couleurs, analysant le graphisme pour le reproduire en peinture d'imitation.
  • Identifier et utiliser les couleurs adéquates en fabriquant les mélanges pour atteindre la colorimétrie du sujet.
  • Sélectionner et mélanger différents ingrédients en respectant leur compatibilité chimique et en respectant l’équilibre des trois composants (charge, liant, diluant) pour obtenir une finition pertinente du décor.
  • Peindre différentes imitations de bois en s’appuyant sur la dendrologie pour restituer en peinture des essences de bois (Chêne, Noyer, Acajou, Bois de rose, loupe, …) utilisés en décor peint.
  • Peindre différentes imitations de marbres en s’appuyant sur la géologie pour restituer en peinture des variétés de marbres (Blanc veiné, rouge royal, jaune de Sienne, vert de mer, portor…) utilisés en décor peint.
  • Appliquer la technique des patines visualisé sur un sujet ancien en travaillant la superposition des couleurs et les intensités pour imiter, en création, le vieillissement sur un support neuf ou pour un travail de retouches, sur un support déjà peint.
  • Imiter les ciels peints d’époques diverses en observant les tableaux de maîtres et en y repérant les différents graphismes pour structurer les volumes nuageux.
  • Identifier des moulures et des ornements sculptés en partant du réel pour en dessiner le profil et la profondeur en crayonnant un dégradé afin de réaliser tous les reliefs en trompe-l’œil.
  • Préparer un glacis en le diluant à consistance adaptée pour réaliser les ombres et lumières de différentes intensités pour peindre l’imitation du relief désiré et adapter le volume des objets représentés.
  • Adapter les proportions du sujet par des prises de mesures techniques pour les dessiner sur la surface du décor prévu.
  • Préciser un trompe-l’œil en intensifiant les volumes et les ombres portées pour donner la sensation de l'hyper réalisme.
  • Contrôler l'équilibre en couleurs, en matières et en volume pour créer une composition harmonieuse.
  • Dessiner un motif de pochoir et le découper en adaptant des ponts pour l’utiliser à reproduire un motif répétitif.
  • Préparer et utiliser une peinture de bonne consistance en la tamponnant sur un pochoir pour exécuter un motif répété, net et régulier.
  • Concevoir et tracer des lettres bâtons, manuaires ou cursives en respectant la typographie sélectionnée et l’espacement adapté pour réaliser une enseigne à but informatif, publicitaire et commerciale.
  • Peindre des lettres en utilisant les outils et gabarits adaptés, en adaptant la dilution de la peinture pour exécuter à main levée, un travail propre, net, soigné et lisible.
  • Installer son poste de travail, choisir et utiliser les outils conformes au mode opératoire pour travailler efficacement et d'une manière professionnelle, (compétence transversale).
  • Se positionner face à un travail selon “les gestes et postures” préconisés préserver sa santé et sa condition physique, (compétence transversale).
  • Nettoyer son matériel en respectant les règles de protection de l’environnement de façon à ne pas gaspiller l’eau, ni polluer, (compétence transversale).


Fabrication et application des enduits du peintre en décor

  • Adapter son travail d'enduit en ayant connaissance du travail antérieur, le plus souvent d'un maçon, pour intervenir sur un support adapté et l'accepter ou le refuser.
  • Considérer le support adéquat, en le sélectionnant selon ses qualités (support ouvert, support poreux) pour recevoir un badigeon de chaux, des enduits de chaux ou décoratifs ou un béton lissé et garantir la solidité de l'enduit fini.
  • Adapter les EPI (masque, lunettes et gants) à la fabrication de la chaux, corrosive, pour se protéger.
  • Adapter sa position au port de charges lourdes à l'aide des gestes et posture pour préserver sa santé, (compétence transversale).
  • Étudier le DTU 26.1 (enduits) en identifiant les contraintes et les désordres pour réaliser un enduit conforme à l’assurance professionnelle.
  • Sélectionner différentes chaux, le ciment ou l'enduit en l'adaptant au travail à réaliser pour sélectionner différentes granulométries, en utilisant des tamis de tailles adaptées pour réaliser les trois couches conformes successives.
  • Mesurer la surface à enduire pour calculer les quantités de matière d’œuvre à utiliser en respectant les proportions de la composition et le rendement de la matière pour aboutir le travail, (compétence transversale).
  • Composer des enduits de chaux, ou décoratifs, du béton lissé en utilisant la granulométrie adéquates pour réaliser la finition souhaitée.
  • Fabriquer des enduits de chaux, de béton ou décoratifs respectant les proportions pour réaliser un mélange d’ingrédients adéquats dans un but décoratif.
  • Choisir et utiliser les outils conformes au mode opératoire pour travailler efficacement et d'une manière professionnelle, (compétence transversale).
  • Choisir le bon moment pour serrer l'enduit stuc ou tadelakt afin qu'il ne fissure pas.
  • Découper l'enduit frais en créant un dessin dans la matière pour obtenir un sgraffito.
  • Enduire un support de trois couches d'enduit de granulométrie différentes, superposées pour réaliser un travail de qualité conforme pour peindre une fresque a fresco (dans le frais).
  • Utiliser la technique de la fresque a fresco, sans être nécessairement Michel-Ange, en respectant le processus ancestral pour obtenir un décor sur enduit intérieur ou extérieur durable.
  • Réaliser un décor au pigment, préalablement dessiné en taille réelle, reproduit traditionnellement au poncif, en attendant le moment propice de la carbonatation pour peindre.
  • Nettoyer son matériel en respectant les règles de protection de l’environnement de façon à ne pas gaspiller l’eau, ni polluer,  (compétence transversale).

Conception de décors artistiques et créatifs en techniques anciennes.

  • Utiliser l’histoire du décor peint en s'appuyant sur ses connaissances historiques et artistiques pour concevoir, créer et réaliser des décors appropriés à l'époque du bâti.
  • Associer des éléments décoratifs en s’appuyant sur l’étude des styles respectant la composition, l'équilibre et les couleurs pour peindre un décor ancien ou architectural.
  • Choisir les motifs architecturaux, les ornements et les couleurs anciennes pour reproduire une ambiance d’époque en respectant l'histoire du décor.
  • Fabriquer et appliquer des peintures “à façon” écologique en utilisant des ingrédients naturels pour réaliser une peinture aux COV (composants organiques volatils) proche du zéro selon les normes de l’environnement.
  • Lire une recette ancienne en saisissant les termes employés pour les retranscrire et utiliser les matériaux prescrits.Préparer une composition d'ingrédients naturels tirée des techniques anciennes pour obtenir une recette innovante adaptée aux supports actuels.
  • Préparer et appliquer un gesso en utilisant la technique et les outils appropriés pour recevoir une peinture de finition en technique ancienne.
  • Déterminer les couleurs utilisées au XVIIIème siècle en les mélangeant afin de réaliser un nuancier avec la fabrication d’une peinture en techniques anciennes.
  • Mesurer et préparer les quantités nécessaires de peinture naturelle adaptée à la surface de réalisation pour aboutir le travail, (compétence transversale).
  • Construire un projet créatif et artistique en utilisant la méthode adaptée (carreaux, poncif et perspective et traçage) et en intégrant des éléments de décor pour répondre à la demande d'un client.
  • Élaborer différents projets de décor en couleur en respectant la perspective, les points de fuites et la ligne d'horizon pour la lecture rapide d’une ambiance à présenter à un client.
  • Réaliser le tracé d’un décor en perspective utilisant les traçages en grandes dimensions, en assimilant les techniques de mesure pour peindre un décor panoramique, théâtral ou historique.
  • Réaliser la partie picturale d'un décor en grand format, en s'appuyant sur un tracé, en respectant les différents plans pour peindre un décor panoramique, théâtrale ou historique.
  • Peindre un dégradé en respectant la perspective chromatique des différents plans pour appuyer la profondeur de champ.
  • Effectuer la pose d'une feuille d'or à la détrempe en respectant la préparation à la colle de peau et les couches d'apprêts, afin de créer un décor ou réaliser une restauration d’un ornement sur un chantier.
  • Effectuer la pose de feuilles d'or à la mixtion en respectant les temps d'attente pour réaliser une dorure décorative.
  • Installer son poste de travail, choisir et utiliser les outils conformes au mode opératoire pour travailler efficacement et d'une manière professionnelle, (compétence transversale).
  • Se positionner face à un travail selon “les gestes et postures” préconisés préserver sa santé et sa condition physique,  (compétence transversale).
  • Nettoyer son matériel en respectant les règles de protection de l’environnement de façon à ne pas gaspiller l’eau, ni polluer, (compétence transversale).


Création et gestion d'une activité artisanale ou artistique.

  • Établir un compte prévisionnel en déterminant rémunération, cotisation sociales et frais divers pour structurer son activité.
  • Utiliser les différentes aides à la création d’entreprise en présentant le plan de financement, le montage du projet et le développement de l'entreprise pour démarrer une activité artisanale ou artistique auprès de la structure concernée.
  • Choisir un statut social, juridique et fiscal avec une vision de développement à 3 ans pour évoluer dans un objectif professionnel.
  • Souscrire à une assurance professionnelle selon la nature de son activité pour prévenir des dommages.
  • Respecter les DTU 59.1 (peintures) et 26.1 (enduits) pour bénéficier d'un travail couvert par une assurance professionnelle.
  • Établir devis et factures en respectant les mentions légales, en intégrant les prix, les délais et en assurer le suivi pour un bon équilibre d'entreprise.
  • Présenter son travail à un client, dans un salon ou lors d'une rencontre, transmettre sa carte de visite et savoir parler des ses compétences dans le but d'obtenir des chantiers.
  • Créer un réseau de fournisseurs adapté à notre métier de peinture en techniques anciennes afin de répondre aux besoins en matières d’œuvre de qualité pour les chantiers.
  • Veiller à la sortie des nouveaux appels d'offre en déterminant l'adaptabilité des compétences pour pouvoir répondre à un marché public ou privé.
  • Identifier l’environnement d’un chantier en prévoyant les travaux à réaliser et les matières à employer en contrôlant les supports, organisant le travail de manière à réaliser la finition demandée.
  • Contrôler les supports par le toucher pour déterminer sa température, son hygrométrie, la régularité de la surface. On dit dans le métier que "le peintre est aveugle".
  • Identifier les différents supports en respectant processus et système de préparation conforme au DTU 59.1 (document technique unifié de la peinture) ou DTU 26.1 (enduits) de façon à produire une surface adaptée à une peinture ou un enduit de décoration.
  • Choisir les différents supports en respectant la compatibilité de façon à réaliser une peinture en technique ancienne.C4.14- Réunir les outils adaptés en fonction des types de travaux de façon à ne pas perdre de temps dans la réalisation et effectuer un travail professionnel, (compétence transversale).
  • Gérer une équipe en organisant la distribution des tâches et équilibrant les coûts de la main d'oeuvre compétente pour répondre à la demande d'un client.
  • Surveiller les conditions climatiques en fonction des tâches à réaliser en adaptant les dates de chantier pour la solidité de l'ouvrage.
  • Assurer les délais de chantier par un travail professionnel en respectant l'organisation du travail pour le terminer dans un temps imparti. 
  • Visualiser l'organisation du chantier en déterminant les tâches à effectuer dans un ordre défini pour produire un travail de qualité.
  • Choisir et utiliser les outils conformes au mode opératoire pour travailler efficacement et d'une manière professionnelle.(compétence transversale).

Modalités d'évaluation :

Modalités d'évaluation par voie d'accès de la formation

Chaque bloc a ses modalités d’évaluation spécifiques; elles sont assez solides pour valider un bloc de compétences et s’assurer que le candidat détient bien les compétences visées dans son projet de formation.

  • épreuves pratiques pour un suivi des compétences acquises, 
  • épreuves théoriques par des questionnaires,
  • mises en situation professionnelle,  
  • soutenance écrite dans un dossier d'entreprise, un visuel de communication et des rapports de stages,
  • soutenance orale au retour des stages,
  • examen final (questionnaire et mise en situation professionnelle).

Modalités d'évaluation par voie d'accès de la VAE

  • constitution d’un dossier de recevabilité (livret 1)
  • accompagnement par l’École Française de Décor
  • établissement du dossier de certification (livret 2) : compétences attestées, fiche descriptive de parcours, tableau des diplômes, titres et certificats détenus
  • évaluation: mise en situation professionnelle, entretien avec un jury

RNCP34578BC01 - Peinture traditionnelle d'effets de matières et de trompe-l'oeil.

Liste de compétences Modalités d'évaluation

C1.1- Observer un modèle réel ou photographique en identifiant les couleurs, analysant le graphisme pour le reproduire en peinture d'imitation. 


C1.2- Identifier et utiliser les couleurs adéquates en fabriquant les mélanges pour atteindre la colorimétrie du sujet.

 

C1.3- Sélectionner et mélanger différents ingrédients en respectant leur compatibilité chimique et en respectant l’équilibre des trois composants (charge, liant, diluant) pour obtenir une finition pertinente du décor. 


C1.4- Peindre différentes imitations de bois en s’appuyant sur la dendrologie pour restituer en peinture des essences de bois (Chêne, Noyer, Acajou, Bois de rose, loupe, …) utilisés en décor peint. 


C1.5- Peindre différentes imitations de marbres en s’appuyant sur la géologie pour restituer en peinture des variétés de marbres (Blanc veiné, rouge royal, jaune de Sienne, vert de mer, portor…) utilisés en décor peint. 


C1.6- Appliquer la technique des patines visualisé sur un sujet ancien en travaillant la superposition des couleurs et les intensités pour imiter, en création, le vieillissement sur un support neuf ou pour un travail de retouches, sur un support déjà peint. 


C1.7- Imiter les ciels peints d’époques diverses en observant les tableaux de maîtres et en y repérant les différents graphismes pour structurer les volumes nuageux. 


C1.8- Identifier des moulures et des ornements sculptés en partant du réel pour en dessiner le profil et la profondeur en crayonnant un dégradé afin de réaliser tous les reliefs en trompe-l’œil. 


C1.9- Préparer un glacis en le diluant à consistance adaptée pour réaliser les ombres et lumières de différentes intensités pour peindre l’imitation du relief désiré et adapter le volume des objets représentés. 


C1.10- Adapter les proportions du sujet par des prises de mesures techniques pour les dessiner sur la surface du décor prévu. 


C1.11- Préciser un trompe-l’œil en intensifiant les volumes et les ombres portées pour donner la sensation de l'hyper réalisme. 


C1.12- Contrôler l'équilibre en couleurs, en matières et en volume pour créer une composition harmonieuse. 


C1.13- Dessiner un motif de pochoir et le découper en adaptant des ponts pour l’utiliser à reproduire un motif répétitif.

 

C1.14- Préparer et utiliser une peinture de bonne consistance en la tamponnant sur un pochoir pour exécuter un motif répété, net et régulier. 


C1.15- Concevoir et tracer des lettres bâtons, manuaires ou cursives en respectant la typographie sélectionnée et l’espacement adapté pour réaliser une enseigne à but informatif, publicitaire et commerciale. 


C1.16- Peindre des lettres en utilisant les outils et gabarits adaptés, en adaptant la dilution de la peinture pour exécuter à main levée, un travail propre, net, soigné et lisible. 


C1.17- Installer son poste de travail, choisir et utiliser les outils conformes au mode opératoire pour travailler efficacement et d'une manière professionnelle, (compétence transversale). 


C1.18- Se positionner face à un travail selon “les gestes et postures” préconisés préserver sa santé et sa condition physique, (compétence transversale). 


C1.19- Nettoyer son matériel en respectant les règles de protection de l’environnement de façon à ne pas gaspiller l’eau, ni polluer, (compétence transversale). 


C1.20- Mesurer la quantité de peinture, glacis, etc. nécessaire à la surface à peindre pour finaliser le travail, (compétence transversale).

Épreuves pratiques

- Réalisation des panneaux de peinture traditionnelle et techniques de trompe l'oeil


Épreuves théoriques 

- Questionnaires sur les techniques d’imitation des matières


Mise en situation professionnelle

- Réalisation d'une peinture intérieure avec une finition souhaitée, réalisée individuellement à l’atelier, sur un panneau fourni.

Soutenance d'un rapport de stage  dans une entreprise en peinture et décoration 


La validation du bloc fait l'objet de remise d'un certificat.

RNCP34578BC02 - Fabrication et application des enduits du peintre en décor

Liste de compétences Modalités d'évaluation

C2.1- Adapter son travail d'enduit en ayant connaissance du travail antérieur, le plus souvent d'un maçon, pour intervenir sur un support adapté et l'accepter ou le refuser.


C2.2- Considérer le support adéquat, en le sélectionnant selon ses qualités (support ouvert, support poreux) pour recevoir un badigeon de chaux, des enduits de chaux ou décoratifs ou un béton lissé et garantir la solidité de l'enduit fini.


C2.3- Adapter les EPI (masque, lunettes et gants) à la fabrication de la chaux, corrosive, pour se protéger.


C2.4- Adapter sa position au port de charges lourdes à l'aide des gestes et posture pour préserver sa santé, (compétence transversale).


C2.5- Étudier le DTU 26.1 (enduits) en identifiant les contraintes et les désordres pour réaliser un enduit conforme à l’assurance professionnelle.


C2.6- Sélectionner différentes chaux, le ciment ou l'enduit en l'adaptant au travail à réaliser pour obtenir la qualité de travail demandée.


C2.7- Sélectionner différentes granulométries, en utilisant des tamis de tailles adaptées pour réaliser les trois couches conformes successives.


C2.8- Mesurer la surface à enduire pour calculer les quantités de matière d’œuvre à utiliser en respectant les proportions de la composition et le rendement de la matière pour aboutir le travail, (compétence transversale).


C2.9- Composer des enduits de chaux, ou décoratifs, du béton lissé en utilisant la granulométrie adéquates pour réaliser la finition souhaitée.


C2.10- Fabriquer des enduits de chaux, de béton ou décoratifs respectant les proportions pour réaliser un mélange d’ingrédients adéquats dans un but décoratif.


C2.11- Choisir et utiliser les outils conformes au mode opératoire pour travailler efficacement et d'une manière professionnelle, (compétence transversale).


C2.12- Choisir le bon moment pour serrer l'enduit stuc ou tadelakt afin qu'il ne fissure pas.


C2.13- Découper l'enduit frais en créant un dessin dans la matière pour obtenir un sgraffito.


C2.14- Enduire un support de trois couches d'enduit de granulométrie différentes, superposées pour réaliser un travail de qualité conforme pour peindre une fresque a fresco (dans le frais).


C2.15- Utiliser la technique de la fresque a fresco, sans être nécessairement Michel-Ange, en respectant le processus ancestral pour obtenir un décor sur enduit intérieur ou extérieur durable.


C2.16- Réaliser un décor au pigment, préalablement dessiné en taille réelle, reproduit traditionnellement au poncif, en attendant le moment propice de la carbonatation pour peindre.


C2.17- Nettoyer son matériel en respectant les règles de protection de l’environnement de façon à ne pas gaspiller l’eau, ni polluer, (compétence transversale).

  Épreuves pratiques

- Réalisation de panneaux avec des exercices muraux

Épreuves théoriques 

-  Questionnaire ouvertes sur les techniques de chaux, stuc, bétons et des calculs de surface et des quantités à renseigner. 

     Mise en situation professionnelle  

- Réaliser un panneau de chaux, de béton et d’enduit décoratif afin de présenter ces échantillons à un futur client.  


Rédaction d'un rapport de stage dans une entreprise de maçonnerie ou de peinture spécialisée en enduit.


La validation du bloc fait l'objet de remise d'un certificat.

RNCP34578BC03 - Conception de décors artistiques et créatifs en techniques anciennes.

Liste de compétences Modalités d'évaluation

C3.1- Utiliser l’histoire du décor peint en s'appuyant sur ses connaissances historiques et artistiques pour concevoir, créer et réaliser des décors appropriés à l'époque du bâti.


C3.2- Associer des éléments décoratifs en s’appuyant sur l’étude des styles respectant la composition, l'équilibre et les couleurs pour peindre un décor ancien ou architectural.


C3.3- Choisir les motifs architecturaux, les ornements et les couleurs anciennes pour reproduire une ambiance d’époque en respectant l'histoire du décor.


C3.4- Fabriquer et appliquer des peintures “à façon” écologique en utilisant des ingrédients naturels pour réaliser une peinture aux COV (composants organiques volatils) proche du zéro selon les normes de l’environnement.


C3.5- Lire une recette ancienne en saisissant les termes employés pour les retranscrire et utiliser les matériaux prescrits.


C3.6- Préparer une composition d'ingrédients naturels tirée des techniques anciennes pour obtenir une recette innovante adaptée aux supports actuels.


C3.7- Préparer et appliquer un gesso en utilisant la technique et les outils appropriés pour recevoir une peinture de finition en technique ancienne.


C3.8- Déterminer les couleurs utilisées au XVIIIème siècle en les mélangeant afin de réaliser un nuancier avec la fabrication d’une peinture en techniques anciennes.


C3.9- Mesurer et préparer les quantités nécessaires de peinture naturelle adaptée à la surface de réalisation pour aboutir le travail, (compétence transversale).


C3.10- Construire un projet créatif et artistique en utilisant la méthode adaptée (carreaux, poncif et perspective et traçage) et en intégrant des éléments de décor pour répondre à la demande d'un client.


C3.11- Élaborer différents projets de décor en couleur en respectant la perspective, les points de fuites et la ligne d'horizon pour la lecture rapide d’une ambiance à présenter à un client.


C3.12- Réaliser le tracé d’un décor en perspective utilisant les traçages en grandes dimensions, en assimilant les techniques de mesure pour peindre un décor panoramique, théâtral ou historique.


C3.13- Réaliser la partie picturale d'un décor en grand format, en s'appuyant sur un tracé, en respectant les différents plans pour peindre un décor panoramique, théâtrale ou historique.


C3.14- Peindre un dégradé en respectant la perspective chromatique des différents plans pour appuyer la profondeur de champ.


C3.15- Effectuer la pose d'une feuille d'or à la détrempe en respectant la préparation à la colle de peau et les couches d'apprêts, afin de créer un décor ou réaliser une restauration d’un ornement sur un chantier.


C3.16- Effectuer la pose de feuilles d'or à la mixtion en respectant les temps d'attente pour réaliser une dorure décorative.


C3.17- Installer son poste de travail, choisir et utiliser les outils conformes au mode opératoire pour travailler efficacement et d'une manière professionnelle, (compétence transversale).


C3.18- Se positionner face à un travail selon “les gestes et postures” préconisés préserver sa santé et sa condition physique,  (compétence transversale).


C3.19- Nettoyer son matériel en respectant les règles de protection de l’environnement de façon à ne pas gaspiller l’eau, ni polluer,  (compétence transversale).

Épreuves pratiques 

- Réalisation de différents projets de décor artistique en techniques anciennes.  


Épreuve théorique  

- Questionnaire à réponses ouvertes sur les époques et la chronologie du décor.  


Mise en situation professionnelle 

- Préparation de la conception, réalisation et présentation de d'une réponse à un appel d'offre sur la base d'un cahier des charge en situation de chantier.

Rapport de stage en entreprise (dans un domaine choisi par le candidat en vue de son insertion professionnelle future)  avec photos à l'appui  

La validation du bloc fait l'objet de remise d'un certificat.

RNCP34578BC04 - Création et gestion d'une entreprise artisanale ou artistique.

Liste de compétences Modalités d'évaluation

C4.1- Créer une entreprise en utilisant les aides à la création, en présentant le plan de financement, le montage du projet et le développement de l'entreprise pour démarrer une activité artisanale ou artistique auprès de la structure concernée. 


C4.2- Créer une entreprise artisanale ou artistique en choisissant le statut social, juridique et fiscale, en établissant un compte prévisionnel (rémunération, cotisation sociales et frais divers), souscrivant à une assurance professionnelle, pour envisager un développement à long terme. 


C4.3- Gérer une entreprise artisanale ou artistique en établissant devis et factures conformes, en présentant un travail à des clients pour réaliser des chantiers.


C4.4- Veiller à la sortie des nouveaux appels d'offre en déterminant l'adaptabilité des compétences pour pouvoir répondre à un marché public ou privé.


C4.5-Créer un réseau de fournisseurs adapté à notre métier de peinture en techniques anciennes afin de répondre aux besoins en matières d'oeuvre de qualité pour les chantiers.


C4.6- Gérer un chantier en contrôlant les supports, les approvisionnements, les facteurs climatiques, l'organisation du travail et la complexité des finitions pour respecter les conditions de travail en techniques anciennes.


C4.7- identifier les différents supports en respectant processus et système de préparation conforme au DTU 59.1 (document technique unifié de la peinture) ou DTU 26.1 (enduits) de façon à produire une surface adaptée à une peinture ou un enduit de décoration.


C4.8- Visualiser l'organisation du chantier en déterminant les tâches à effectuer dans un ordre défini pour produire un travail de qualité et en assurer les délais.


C4.9- Gérer une équipe en organisant la distribution des tâches et équilibrant les coûts de la main d'oeuvre compétente pour répondre à la demande d'un client.


C4.10- Choisir et utiliser les outils conformes au mode opératoire pour travailler efficacement et d'une manière professionnelle, (compétence transversale).


C4.11- Mesurer la quantité nécessaire à la surface pour finaliser le travail, (compétence transversale).


C4.12- Se positionner face à un travail selon “les gestes et postures” préconisés préserver sa santé et sa condition physique, (compétence transversale).


C4.13- Organiser son travail dans le respect des règles de sécurité en se protégeant par des équipements de protection individuel pour préserver sa santé.


C4.14- Utiliser un extincteur approprié à l'incendie déclaré pour intervenir judicieusement.


C4.15- Respecter la procédure de montage d'un échafaudage roulant de peintre et la hauteur de travail pour assurer sa sécurité.


C4.16- Gérer les déchets de chantier en triant selon leur nature de toxicité pour respecter l'environnement.


C4.17- Nettoyer son matériel en respectant les règles de protection de l’environnement de façon à ne pas gaspiller l’eau, ni polluer, (compétence transversale).

 Épreuve pratique 

- Réalisation de devis et factures, pour la gestion d’un chantier, sécurité, environnement.

 Épreuve théorique

-  Questionnaire sur les compétences de gestion ( statuts des travailleurs, TVA, assurance, régime fiscal...)

Mise en situation professionnelle

 - Réalisation d'un dossier d’entreprise et une page de présentation de son activité dans le secteur choisi en adéquation avec son projet professionnel.

  

La validation du bloc fait l'objet de remise d'un certificat.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Le candidat doit valider les quatre blocs de compétences et passer l'examen final pour acquérir la Certification Professionnelle RNCP de “Peintre en décor, mention techniques anciennes”, de niveau 5.

Secteurs d’activités :

  • Bâtiment second œuvre.
  • Maçonnerie fine.
  • Bâtiment second œuvre en peintures naturelles, écologiques.
  • Spectacle : cinéma, théâtre, télévision et manifestations culturelles.
  • Patrimoine,  DRAC (Direction des Affaires Culturelles) et Monuments Historiques.
  • Événementiel : festivals, parc d'attraction, musée, zoos, aquarium et "escape-game". 
  • Construction navale pour des effets décoratifs au fini impeccable.
  • L'État, les Régions et les collectivités locales pour l'aménagement esthétique du territoire (trompe-l’œil de façade, de rue).
  • En partenariat avec des architectes,  des architectes d'intérieur, des peintres en bâtiment, designers, décorateurs. 
  • À son compte: pour les particuliers, les hôtels, bar et restaurants, les grandes entreprises pour la décoration de leurs locaux afin de valoriser leur image de marque, leur salle de réunion ou l'intérieur des usines ou  en prestations de service /sous-traitance pour des entreprises.

Type d'emplois accessibles :

  • Travailleur indépendant
  • Peintre-décorateur
  • Fileur-doreur
  • Peintre pour la restauration du patrimoine.
  • Peintre en décor de spectacle
  • Peintre en décor événementiel
  • Créateur de papiers peints
  • Peintre sur meubles, relooking
  • Peintre d’intérieur
  • Applicateur d’enduits
  • Façadier

Code(s) ROME :

  • B1302 - Décoration d''objets d''art et artisanaux
  • F1102 - Conception - aménagement d''espaces intérieurs
  • F1606 - Peinture en bâtiment
  • B1101 - Création en arts plastiques
  • L1503 - Décor et accessoires spectacle

Références juridiques des règlementations d’activité :

Le métier de peintre en décor est un métier d'art, figurant sur la liste parue au JO du 31-01-2016

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Les candidats doivent répondre aux pré-requis suivants :

  • bonne culture générale, 
  • pour les jeunes sortant de formation initiale : certification de niveau 4 avec expérience professionnelle d’un an ou bac+1.
  • pour les adultes en reconversion : expérience en décoration ou expérience professionnelle en peinture en bâtiment ou expérience personnelle en peinture artistique et (ou) dessin. 

Ces pré-requis sont examinés lors d'un entretien avec le candidat. 

La sélection du candidat est effectuée sur un projet professionnel écrit, argumenté et accompagné de documents attestant de capacités artistiques ou de décoration. Une enquête de métier est conseillée.

Le candidat doit posséder une bonne condition physique et des capacités de sensibilité artistique, dextérité manuelle, conceptualisation de projet, esprit de synthèse, animation d’équipe, sens du contact. 

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury est composé de quatre à cinq professionnels : un peintre en décor, un architecte, un artiste, un commercial du métier et le directeur de l'école (peintre en décor, mention techniques anciennes).

60% à 80% du jury  est composé de professionnels extérieurs à l’école.  

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

Le jury est composé de quatre à cinq professionnels : un peintre en décor, un architecte, un artiste, un commercial du métier et le directeur de l'école (peintre en décor, mention techniques anciennes). 

60% à 80% du jury est composé de professionnels extérieurs à l’école.

En contrat de professionnalisation X

Le jury est composé de quatre à cinq professionnels : un peintre en décor, un architecte, un artiste, un commercial du métier et le directeur de l'école (peintre en décor, mention techniques anciennes). 

60% à 80% du jury est composé de professionnels extérieurs à l’école.

Par candidature individuelle X

Le jury est composé de quatre à cinq professionnels : un peintre en décor, un architecte, un artiste, un commercial du métier et le directeur de l'école (peintre en décor, mention techniques anciennes). 

60% à 80% du jury est composé de professionnels extérieurs à l’école.

Par expérience X

Le jury est composé de quatre à cinq professionnels : un peintre en décor, un architecte, un artiste, un commercial du métier et le directeur de l'école (peintre en décor, mention techniques anciennes). 

60% à 80% du jury est composé de professionnels extérieurs à l’école.

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Statistiques
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2018 23 0 93 93 81
2017 29 0 100 100 88
2016 13 0 100 100 92

Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.ecole-decor.fr

Liste des organismes préparant à la certification :

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP14294 Peintre en décor, mention techniques anciennes

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :