Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Développeur d'applications multimédia

Active

N° de fiche
RNCP34643
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 326t : Programmation, mise en place de logiciels
Formacode(s) :
  • 46261 : site internet pour mobile
  • 31090 : programmation web
  • 70754 : logiciel gestion de contenu
  • 31088 : programmation
  • 46262 : multimédia
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 35%

Date d’échéance de l’enregistrement : 29-05-2023
Nom légal Nom commercial Site internet
DORANCO ESPACE MULTIMEDIA - http://www.doranco.fr
Objectifs et contexte de la certification :

La certification « Développeur d’applications multimédia » a pour objectif d’être une réponse concrète aux besoins accrus de compétences opérationnelles exprimées par les entreprises.

Résumé de l’intérêt de la certification : 

Face à la demande croissante des besoins en profils fonctionnels et technologiques liés au développement d’applications mobiles et Internet (ouverture sur le web de systèmes d’informations, mise en place de solutions d’e-commerce, portails d’entreprise, etc.) pour lesquels les solutions s’avèrent évolutives et complexes, le « Développeur d’applications multimédia » est un professionnel de plus en plus recherché. 

Sous la responsabilité d’un chef  de projet, et en tant que technicien expert des applications, le « Développeur d’applications multimédia » (ou « développeur  full-stack et mobile ») intervient dans toutes les phases, allant de la conception au développement des éléments front-end mais aussi back-end, et/ou la maintenance ainsi que la diffusion d’une application numérique. 

Dans un marché où les métiers techniques du développement web sont en forte tension sur certains langages, la spécificité de cette certification de « Développeur d’applications multimédia » est de proposer des profils opérationnels sur les langages les plus utilisés du marché. 

Activités visées :

Le « Développeur d’applications multimédia » (ou « développeur full-stack et mobile ») participe à la conception et au développement d’applications orientées web, ou web mobile ou en local, sur la base d’un cahier des charges réalisé par le chef de projet, et dans le respect des normes et standards reconnus par la profession. Il est garant de l’application de règles de sécurité informatique pour sécuriser l’application et protéger les données. 

Concrètement, le « Développeur d’applications multimédia » s’occupe de la phase d’analyse des besoins puis du choix de la solution technique. Il développe ensuite toutes les fonctionnalités techniques du site en adoptant de bons procédés de codage ou de programmation. Plus précisément, il conçoit la partie visuelle de l’application en ébauchant la maquette des écrans de l’interface utilisateur et en organisant la navigation de l’application. Il doit aussi savoir créer des objets multimédias et les intégrer. Enfin il teste et valide les fonctionnalités développées pour les publier en ligne ou les livrer. Dans un deuxième temps, si un site internet est "remis" au client, alors le développeur assure sa diffusion auprès du client afin qu’il puisse en gérer les fonctionnalités. 

Face à l’émergence de besoins fonctionnels ou technologiques liés au développement d’applications mobiles ou e-commerce, il peut être amené à installer et adapter une solution préétablie de gestion de contenu e-commerce. 

Bien que la définition de son métier semble se rapprocher beaucoup d’un développeur informatique « classique », le « développeur d’applications multimédia » doit impérativement posséder un sens de l’esthétique et une bonne connaissance des règles d’ergonomie. En effet, le développement d’applications multimédia est étroitement lié à l’ergonomie et le développeur doit être force de proposition autant sur le plan graphique qu’ergonomique. C’est lui qui prend en compte la charte graphique et applique les règles d’accessibilité. Cela nécessite des compétences front-end, c’est-à-dire liées à l’interface utilisateur.  

En parallèle au développement de la partie visuelle, le « développeur d’applications multimédia » doit aussi concevoir le code de la partie back-end, c’est-à-dire exécutée côté serveur pour accéder aux données.  Le développeur crée la base de données et développe les composants d’accès aux données pour pouvoir les afficher et les mettre à jour dans l’application. En outre, il intervient de plus en plus en amont, dans le code, sur les aspects liés au référencement naturel du site Internet dans le cas où l’application produite est une application web. 

Pour assurer sa mission, le « développeur  d’applications multimédia » doit en permanence, assurer une veille technologique et réglementaire. Cette veille peut nécessiter l’usage de la langue anglaise pour la lecture et la compréhension de documentations techniques. 

Dans ce contexte,  le métier d'articule donc autour de quatre blocs d’activités principaux : 

Activité 1 :  Le développement des éléments front-end d’une application web ou mobile dans le respect des normes de sécurité.

Activité 2 :  Le développement des éléments back-end d’une application web ou web mobile dans le respect des normes de sécurité.

Activité 3 : L’optimisation, la sécurisation, la diffusion d’une application dans le respect d’une démarche qualité.

Activité 4 : L’application d’une méthodologie de développement et d’une veille technologique et juridique permanente.

Compétences attestées :

Bloc de compétences N° 1 : Développer des éléments front-end d’une application web ou mobile dans le respect des normes de sécurité

1-Prendre en main un cahier des charges utilisateur ou traduire une demande utilisateur afin de cadrer le périmètre du projet en appliquant une méthodologie de gestion de projet ;

2-Réaliser les maquettes d’une application afin de présenter et faire valider l’interface aux utilisateurs en utilisant les outils de maquettage ;

3-Développer une interface utilisateur web dynamique et adaptable afin d’ajuster l’interface à différents supports en choisissant les langages de développement adéquats ;

4-Concevoir et développer une interface utilisateur grâce à une solution de gestion de contenu ou e-commerce pour répondre à certains besoins spécifiques ;

5-Implémenter les différentes couches, briques techniques, librairies et éléments correspondant au front-end en fonction de la technologie choisie pour gagner du temps de développement ;

Bloc de compétences N° 2 : Développer des éléments back-end d’une application web ou web mobile dans le respect des normes de sécurité

6-Créer et implémenter une base de données en utilisant les technologies adaptées pour gérer les données variables d’une application ;

7-Développer le back-end d’une application web ou web mobile afin de mettre en œuvre les principales fonctionnalités souhaitées en choisissant les langages de développement adéquats ;

8-Développer et optimiser les composants d’accès aux données d’une application web et web mobile pour connecter l’application à ses bases de données sans risque de failles de sécurité ;

9-Développer les blocs complémentaires d’une solution de gestion de contenu ou e-commerce afin de mettre en œuvre les principales fonctionnalités souhaitées en choisissant les langages de développement adéquats ;

10-Développer et optimiser les composants d’accès aux données d’une solution de gestion de contenu ou e-commerce pour connecter l’application à ses bases de données sans risque de failles de sécurité ;

11-Développer une application organisée en couches afin de garantir qu’elle sera maintenable et pérenne, en séparant le code logique de l’interface et dans le respect du modèle ;

Bloc de compétences N° 3 : Optimiser, sécuriser, diffuser une application dans le respect d’une démarche qualité

12-Anticiper le référencement naturel dans le code et adapter le code aux besoins/règles de référencement afin de faciliter la diffusion de l’application sur Internet ;

13-Participer au recueil des statistiques de visites en utilisant des outils de suivi, pour ensuite adapter le développement en fonction des analyses ; 

14-Rédiger un cahier de spécifications techniques & fonctionnelles pour contribuer à l’information à l’utilisateur, en respectant les normes documentaires ;

15-Documenter son travail dans le respect des normes qualité afin de garantir que l’application sera maintenable et pérenne ;

Bloc de compétences N° 4 : Appliquer une méthodologie de développement, organiser et réaliser une veille technologique et juridique permanente

16-Appliquer une méthodologie de développement (méthodes Agiles, Cycle en V etc), pour mieux travailler en équipe ou gagner du temps de développement, en informant la hiérarchie ou l’organisation de chaque étape de développement ;

17-Établir des sources d’informations fiables et de qualité pour optimiser une veille personnelle, en s’informant auprès des experts des principales sources disponibles ;

18-Réaliser une veille juridique afin de mettre à jour le traitement des données dans le respect des évolutions juridiques, en suivant l’actualité des droits d’auteurs et du numérique ;

Modalités d'évaluation :

Chaque bloc de compétences fait l’objet d'évaluations en cours de formation (Quiz, questionnaires à trous, exercices, etc) et d’une évaluation par bloc sous forme de projets réalisés en cours de formation, accompagnés puis validés par un référent pédagogique. 

L’obtention du titre est également soumise à la présentation d’un projet final transversal à tous les blocs, réalisé en amont d’une session de validation sur la base d'un cahier des charges remis par une entreprise et présenté à l’oral face à un jury de professionnels ; le jury réalise également un entretien sur la base d'un dossier d'activités professionnelles et d'un dossier technique qui permettent d'affiner et/ou confirmer l'acquisition de toutes les compétences. 

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP34643BC01

Développer les éléments front-end d’une application web ou mobile dans le respect des normes de sécurité

1.1-Prendre en main un cahier des charges utilisateur ou traduire une demande utilisateur afin de cadrer le périmètre du projet en appliquant une méthodologie de gestion de projet ;

1.2-Réaliser les maquettes d’une application afin de présenter et faire valider l’interface aux utilisateurs en utilisant les outils de maquettage ;

1.3-Développer une interface utilisateur web dynamique et adaptable afin d’ajuster l’interface à différents supports en choisissant les langages de développement adéquats ;

1.4-Concevoir et développer une interface utilisateur grâce à une solution de gestion de contenu ou e-commerce pour répondre à certains besoins spécifiques ;

1.5-Implémenter les différents couches, briques techniques, librairies et éléments correspondant au front-end en fonction de la technologie choisie pour gagner du temps de développement ;

Le candidat est évalué en cours de formation suite à chaque module de formation (Quiz, questionnaires à trous, exercices à remettre, etc.). Ensuite il est évalué à la fin du bloc de compétences sur la base de la remise d'un projet de développement couvrant les compétences du bloc, accompagné et validé par le référent pédagogique.  

RNCP34643BC02

Développer les éléments back-end d’une application web ou web-mobile dans le respect des normes de sécurité

2.1-Créer et implémenter une base de données en utilisant les technologies adaptées pour gérer les données variables d’une application ;

2.2-Développer le back-end d’une application web ou web mobile afin de mettre en œuvre les principales fonctionnalités souhaitées en choisissant les langages de développement adéquats ;

2.3-Développer et optimiser les composants d’accès aux données d’une application web et web mobile pour connecter l’application à ses bases de données sans risque de failles de sécurité ;

2.4-Développer les blocs complémentaires d’une solution de gestion de contenu ou e-commerce afin de mettre en œuvre les principales fonctionnalités souhaitées en choisissant les langages de développement adéquats ;

2.5-Développer et optimiser les composants d’accès aux données d’une solution de gestion de contenu ou e-commerce pour connecter l’application à ses bases de données sans risque de failles de sécurité ;

2.6-Développer une application organisée en couches afin de garantir qu’elle sera maintenable et pérenne, en séparant le code logique de l’interface, et dans le respect du modèle ;

Le candidat est évalué en cours de formation suite à chaque module de formation (Quiz, questionnaires à trous, exercices à remettre, etc.). Ensuite il est évalué  à la fin du bloc de compétences sur la base de la remise d'un projet de développement couvrant les compétences du bloc, accompagné et validé par le référent pédagogique. 

RNCP34643BC03

Optimiser, sécuriser et diffuser une application dans le respect d’une démarche qualité

3.1-Anticiper le référencement naturel dans le code et adapter le code aux besoins/règles de référencement afin de faciliter la diffusion de l’application sur Internet ;

3.2-Participer au recueil des statistiques de visites en utilisant des outils de suivi, pour ensuite adapter le développement en fonction des analyses ; 

3.3-Rédiger un cahier de spécifications techniques & fonctionnelles pour contribuer à l’information de l’utilisateur, en respectant les normes documentaires ;

3.4-Documenter son travail dans le respect des normes qualité afin de garantir que l’application sera maintenable et pérenne ;

Le candidat est évalué en cours de formation suite à chaque module de formation (Quiz, questionnaires à trous, exercices à remettre, etc.). Ensuite il est évalué à la fin du bloc de compétences sur la base la remise d'un cahier de spécifications techniques et fonctionnelles couvrant les compétences du bloc, accompagné et validé par le référent pédagogique.    

RNCP34643BC04

Appliquer une méthodologie de développement, organiser et réaliser une veille technologique et juridique permanente

4.1-Appliquer une méthodologie de développement (méthodes Agiles, Cycle en V, etc.), pour mieux travailler en équipe et/ou gagner du temps de développement, en informant la hiérarchie ou l’organisation de chaque étape de développement ;

4.2-Établir des sources d’informations fiables et de qualité pour optimiser une veille personnelle, en s’informant auprès des experts des principales sources disponibles ;

4.3-Réaliser une veille juridique afin de mettre à jour le traitement des données dans le respect des évolutions juridiques, en suivant l’actualité des droits d’auteurs et du numérique ;

Le candidat est évalué en cours de formation suite à chaque module de formation (Quiz, questionnaires à trous, exercices à remettre, etc.). Ensuite il est évalué à la fin du bloc de compétences sur la base d'une série de cas pratiques réalisés en temps limité sur ordinateur et permettant de valider les compétences du bloc. Ces cas pratiques sont validés par le référent pédagogique.  

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

La certification est composée de 4 blocs de compétences. La validation totale du titre s’obtient ainsi :    

- Par la formation continue : validation des 4 blocs de compétences + soutenance des projets et des dossiers du candidat face au jury.  

- Par la validation des acquis de l’expérience (VAE) : validation des 4 blocs de compétences + soutenance du dossier de preuve du candidat face au jury.  En cas de validation partielle, les blocs validés restent acquis à vie. 

Secteurs d’activités :

Toutes tailles PME/PMI, divers secteurs d’activités de l’entreprise :

  • Sociétés de conseil, prestataires de services informatiques – ESN
  • Agences de communication (Web Agency), studios de création, fournisseurs d’accès
  • Éditeurs informatiques et multimédia
  • Entreprises utilisatrices (tous secteurs)
Type d'emplois accessibles :

-Développeur d'application

-Développeur full-stack

-Développeur informatique

-Développeur multimédia

-Développeur web 

-Développeur web mobile

-Programmeur d'applications

-Webmaster

Code(s) ROME :
  • M1805 - Études et développement informatique
Références juridiques des règlementations d’activité :

Néant

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

L’accès à la certification est ouvert aux candidats titulaires d’un niveau 4. La formation exige aussi un bon niveau de français, à l’écrit et à l’oral, un goût prononcé pour les nouvelles technologies ainsi qu’une une pratique de l’anglais à l’écrit et à l’oral. Les prérequis sont vérifiés dans le cadre d’une évaluation diagnostique (tests d’entrée et étude de dossier) par l’équipe pédagogique : dans le cadre de leur recrutement les stagiaires sont soumis à des tests informatiques et à des entretiens d’admission. Ces tests de niveau permettent de proposer aux candidats reçus un parcours de formation modulaire et personnalisé. Le début de parcours de formation intègre une remise à niveau différenciée des candidats selon les besoins constatés.  



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

 3 à 4 membres dont : 

-Le référent pédagogique

-2 à 3 professionnels externes à la structure de certification

En contrat d’apprentissage X

3 à 4 membres dont : 

-Le référent pédagogique

-2 à 3 professionnels externes à la structure de certification

Après un parcours de formation continue X

3 à 4 membres dont : 

-Le référent pédagogique

-2 à 3 professionnels externes à la structure de certification

En contrat de professionnalisation X

3 à 4 membres dont : 

-Le référent pédagogique

-2 à 3 professionnels externes à la structure de certification

Par candidature individuelle X

3 à 4 membres dont : 

-Le référent pédagogique

-2 à 3 professionnels externes à la structure de certification

Par expérience X

3 à 4 membres dont : 

-Le référent pédagogique

-2 à 3 professionnels externes à la structure de certification

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :


Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)
RNCP34393

Développeur intégrateur en réalisation d'applications web - 3W Academy

Développeur intégrateur en réalisation d'applications web - 3W Academy

Equivalence partielle

RNCP31114

TP Développeur web et web mobile - Ministère chargé de l'emploi

TP Développeur web et web mobile - Ministère chargé de l'emploi

Equivalence partielle

Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :


Date de décision 29-05-2020
Durée de l'enregistrement en années 3
Date d'échéance de l'enregistrement 29-05-2023
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2019 24 0 46 39 -
2018 31 0 75 58 53
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP5452 RNCP5452 - Développeur d'applications multimédia
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet